/* */

Partager la garde de ses enfants avec son ex : mode d’emploi

Par Antoine Peytavin

Parlant bien souvent des moyens pour récupérer votre ex, pour vous reconstruire ou pour surmonter la rupture amoureuse, on en oublierait parfois de parler de ceux que chacun considère comme les êtres les plus importants au monde : les enfants.

Après tout, ils ne demandent jamais rien, mais se retrouvent pourtant au milieu des conflits entre les parents.

J’ai donc décidé d’aborder aujourd’hui un thème un peu différent, mais au combien important : la garde partagée.

Comment faire pour que l’animosité n’influence pas vos bouts de choux ?

Comment s’assurer de leur bonheur malgré la situation difficile ?

1. Un contexte très particulier pour un enfant

La séparation des parents est toujours un moment difficile pour les enfants.

D’autant plus s’ils sont en âge de comprendre, de réaliser que maman et papa ne vivent plus sous le même toit et ne s’apprécient pas forcément.

Le problème, c’est que quand on est parent, ce sont les intérêts des enfants qui passent avant son propre désir ou son état psychologique.

Pas de place pour l’apitoiement ou l’énervement constant : vos enfants doivent pouvoir s’épanouir malgré la situation.

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Il est donc bien évident que des attentes pèsent sur les épaules des parents. Impossible d’ériger l’enfant comme bouclier, ou pire, comme arme, entre les deux parties.

Dans le meilleur des cas, vous et votre ex devez arriver à un agrément, avec comme priorité l’équilibre psychologique de vos enfants.

Si le dialogue est impossible, c’est bien malheureux, mais vous devrez malgré tout appliquer les règles que nous allons expliciter ci-après.

2. Ce que vous devez vous interdire de faire subir à vos enfants

Vos enfants n’ont pas, et ne pourront jamais avoir, la même vision que vous de votre relation avec votre ex.

Ils ne peuvent pas comprendre votre état émotionnel, et très franchement, ce n’est pas vraiment leur affaire.

Quoi qu’il en soit, voici une liste de comportements à absolument éviter pour ne pas nuire au développement de vos enfants

→ Ne sabotez pas la relation entre vos enfants et votre ex : que votre ex et vous ne vous entendiez pas est une chose, mais il/elle reste le père (ou la mère) de vos enfants. Ce lien est à respecter. Ne passez pas votre temps à casser du sucre sur son dos devant vos jeunes pousses, cela n’apporte rien de bon pour leur futur.

→ N’utilisez jamais vos enfants pour faire du mal à votre ex : on dit souvent que la vengeance est un plat qui se mange froid. Certes, mais vos enfants ne doivent pas jouer le rôle d’espions ou de prétextes pour atteindre votre ex. Vous leur feriez autant de mal qu’à lui/elle, et la blessure pourrait mettre énormément de temps avant de cicatriser. Vous n’avez aucune légitimité à décider de priver vos enfants d’un de leurs parents.

→ N’utilisez pas vos enfants pour récupérer votre ex : nous sommes au bon endroit pour parler de ca… Vos enfants ne sont ni des messagers, ni des outils pour démontrer votre détresse à votre ex. Votre relation avec votre ex doit rester entre lui/elle et vous. Ne mêlez pas les enfants à tout cela.

→ Ne considérez pas vos enfants comme des adultes : laissez-leur le temps de grandir, d’évoluer. Ne leur faites pas peser le poids de votre solitude. Vos enfants ne peuvent se sentir coupables de partir voir votre ex et de vous laisser seul(e). Et dans la même veine, ne redirigez pas votre rancœur envers votre ex sur eux, cela serait totalement injuste.

→ Ne transformez pas votre culpabilité en mauvaises habitudes : certains parents se sentent coupables de rompre l’équilibre familial, et couvrent leurs enfants de cadeaux ou instaurent un certain laxisme dans leur éducation. Ne faites pas cette erreur !

3. Les comportements que vous devriez adopter pour favoriser le bonheur de vos enfants

Nous y revenons toujours, mais le bien-être de vos enfants est le facteur clé dans votre relation avec eux. C’est dans l’optique de son développement que je vous livre donc les quelques conseils suivants :

→ Faites des plans pour le futur : le fait que votre relation ait implosé ne signifie pas que la vie s’arrête, bien au contraire. Il vous reste à aider vos enfants à construire leur avenir. Si vous le pouvez, rencontrez votre ex, ou appelez-le/la afin de réfléchir sur ce sujet : comment garder un focus commun sur les besoins de vos enfants ?

→ Instaurez une notion de respect : vos enfants vous ont peut-être entendu dire des noms d’oiseau au sujet de votre ex. Cela ne signifie pas qu’ils devraient faire de même. Ne les laissez pas manquer de respect à celui/celle qui reste malgré tout un modèle dans leur esprit.

→ Discutez les droits de visite : tant que faire ce peut, essayez de limiter les expériences traumatisantes pour les enfants comme les visites chez le juge ou le psychologue.

Votre ex et vous devez parvenir à des accords explicites sur le temps à passer avec les enfants.

Soyez transigeant(e), n’oubliez pas que de traiter ce problème à l’amiable relativise la vision que vos enfants ont de la situation.

→ Fixez des règles comportementales clairement établies : le but est que vos enfants puissent évoluer sereinement sans remettre en question l’autorité parentale. Il est donc important que les valeurs qui régissent leur discipline soient les mêmes, chez vous ou chez votre ex.

→ Soyez tolérant(e), mais pas trop flexible : dans un contexte aussi particulier, il arrive fréquemment que les enfants testent les limites de leurs parents. Ce qu’ils n’obtiendront pas chez l’un, ils tenteront de l’avoir chez l’autre.

Vous devez résister à la tentation de vouloir passer pour le plus gentil des parents. Cela remettrait en cause votre autorité et les principes inculqués à vos enfants.

Comme vous le voyez, la relation avec votre ex passe toujours au second plan si vous avez des enfants. Vous ne pouvez pas vous laisser submerger par vos émotions et renier leur droit au bonheur.

Rien ne vous empêche cependant d’appliquer les conseils des autres articles ou des publications vous permettant d’évoluer de votre côté, comme le fameux passage parlant des « Clés pour un(e) nouvelle vous », qui apparaît dans l’e-book de John Alexander, Comment récupérer votre homme en une semaine.

0 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

Comment reconquérir son ex

Comment récupérer son ex balance

Vous pensiez l’avoir oublié, être prêt à reprendre le cour de votre vie, oui mais voilà, vous ne cessez de…