Comment faire pour vivre avec son ex ?

Bienvenue sur JeRecupereMonEx.com site N°1 sur la rupture amoureuse au monde (Le Times). Par Antoine Peytavin.
1- Si tu es nouveau, vérifie si tu as une chance de récupérer ton ex (test gratuit, clique ici).
2- Fais-toi appeler maintenant par un coach pour reconquérir ton ex au plus vite :

Vivre avec son ex, comment faire ?Les séparations amoureuses sont difficiles à surmonter. Mais c’est encore pire quand l’ancien couple partageait un logement en commun. En fonction des situations, certains décident de ne pas déménager tout de suite et passent ainsi du statut de concubins à celui de colocataires. Si c’est souvent une obligation, il arrive que cette situation résulte d’une décision prise en leur âme et conscience.  Mais quand on voit certains couples se déchirer alors qu’ils ne se côtoie même plus, comment vivre avec son ex peut être une situation viable ? Quelles règles respecter pour que le quotidien reste agréable malgré tout ?

C’est mon choix : je suis en colocation avec mon ex

J’habite sous le même toit que mon ex pour nos enfants

Quand on choisit de continuer à vivre avec son ex malgré la séparation, on le fait principalement pour les enfants. En effet, le couple ne fonctionne plus, on souhaite changer de statut mais pour autant on n’a pas envie de bouleverser notre vie de famille et la stabilité de nos enfants, notamment les plus jeunes d’entre eux.

C’est une manière de les préserver et d’opérer le changement en douceur car même si les parents ne déménagent pas, que papa et maman vivent toujours sous le même toit, les enfants remarqueront un changement dans leur comportement et leurs habitudes. Ils ne sont pas dupes ! C’est pourquoi il ne faut pas leur mentir mais plutôt y aller progressivement, étape par étape. De cette manière, on amène la séparation en douceur, on peut les préparer psychologiquement et surtout, on peut leur expliquer ce qu’il se passe.

Ainsi, on évite tout choc ou traumatisme. Évidemment, cette situation est pertinente uniquement si les parents continuent à bien s’entendre et ne se déchirent pas toute la journée à la maison.

Vivre avec son ex quand on veut le récupérer

Quand on a envie de récupérer son ex, on est prêt à tout. Notamment à rester vivre avec lui/elle pour être au plus proche de lui/elle, prêt à bondir à la moindre occasion !

Là encore, le pari est plutôt risqué. Vivre avec lui sera bénéfique pour vous, vous souffrirez moins, vous aurez l’impression que votre couple n’est pas réellement terminé. D’ailleurs, si votre ex a lui aussi accepté cette situation, c’est que cette impression n’est pas totalement fausse !

Toutefois, il ne faudra surtout pas forcer les choses. Habiter avec son amant est déjà une grande chose. Il faudra donc lui laisser de l’espace et surtout éviter les relations sexuelles. Si elles vous feront passer des bons moments, elles vont juste davantage compliquer la situation. En effet, elles ne sont pas conseillées quand on veut sortir avec un ex !

Alors malgré le fait de vivre sous le même toit, il faudra apprendre à mettre de la distance entre vous. C’est le seul moyen de laisser votre ex réfléchir sur votre relation et sur ce qu’il veut dans la vie. En lui forçant la main, vous ne pourrez pas obtenir ce que vous désirez.

Habiter avec son ex pour faire une pause

Je suis en colocation avec mon exCertaines personnes choisissent de rester habiter au même endroit que leur ex car elles ne veulent pas d’une vraie séparation, mais plutôt d’une pause. Ce choix est donc très symbolique. La séparation, la rupture, est quelque chose de très brutale. Ça signe définitivement la fin de quelque chose, la fin d’un temps, d’une époque.

Alors le break n’est pas synonyme de fin. C’est une pause. Ça signifie que le couple connait des difficultés mais qu’il ne veut pas se laisser faire. Il n’y a pas de haine, de colère, juste une lassitude et une envie de réparer les dégâts. Le break est très utile pour reconstruire son couple.

C’est donc une situation beaucoup plus facile à gérer pour les deux personnes mais c’est aussi une situation pleine d’espoir !

Quand vivre avec son ex est une obligation

Vivre avec son ex après un divorce

C’est la situation la plus répandue. Un couple marié se sépare mais la maison leur appartient à tous les deux, ils ont un compte commun, partagent tous les frais. À ce moment là, vivre avec son ex devient une forme d’obligation.

La question : « est-ce que je peux vivre avec mon ex après une rupture ? » n’a même pas à être posée car le couple n’a pas réellement le choix. En effet, si la famille n’habite pas dans la même région, que le couple partage la maison, la voiture et le compte en banque, tout séparer en deux peut prendre du temps, surtout en ce qui concerne la vente de la maison. Alors de nombreux couples font le choix de rester habiter ensemble, au moins au début, en attendant le divorce et pour clarifier la situation. 

Ce genre de situation n’est pas simple car elle vécue comme une obligation. Alors même que vous souhaitez retrouver votre indépendance et votre liberté, vous êtes pris au piège dans votre maison. Si les causes de la rupture sont violentes et douloureuses : trahison, adultère… La situation sera particulièrement difficile à vivre. 

Une solution financière

J'habite sous le même toit que mon exSans être forcément mariées, certaines personnes continuent à vivre sous le même toit malgré leur séparation car ils ont besoin de leurs deux salaires pour s’en sortir financièrement. Ils savent pertinemment que seuls, ils ne pourront pas louer un appartement ou payer leur facture.

Alors ils décident de rester ensemble pour continuer à avoir un train de vie correct.

Si le couple a emprunté de l’argent ensemble et qu’ils sont tous les deux endettés, il arrive aussi qu’ils préfèrent attendre la fin de leur engagement financier pour se séparer réellement afin de repartir sur de bonnes bases.

Vivre avec son ex pour des raisons financières n’est pas une situation évidente à vivre. Il faut savoir prendre sur soi et être patient. Les difficultés financières ont tendance à fragiliser les couples. Alors quand ces derniers n’existent déjà plus réellement, elles peuvent littéralement faire exploser le peu de relation qui persistait.

Les solutions envisageables

Si vous souhaitez vous sortir de cette impasse, certaines solutions existent. Evidemment, elles ne sont pas parfaites mais vous permettront d’aller de l’avant et d’aller mieux.

Si vous avez de la famille dans la région, ou que votre travail vous permet de déménager assez loin, il ne faut pas hésiter à rentrer chez ses parents ou chez des proches. Ce n’est pas toujours agréable de devoir rentrer dans sa famille, ça peut être vécu comme un échec, mais vous vous sentirez mieux.

De la même manière, si vous n’avez pas les moyens pour louer un appartement seul, optez pour la colocation. Vivre avec des étrangers n’est peut-être pas ce que vous préférez, mais ce sera plus agréable que vivre avec son ex, surtout quand on veut couper les ponts avec lui/elle.

Revivre avec un ex conjoint, les règles à respecter

Faire chambre à part

Le lit conjugal est un symbole dans le couple. C’est aussi le lieu de tous les délits ! Pour que la cohabitation se passe bien entre vous et votre ex, il faut absolument faire chambre à part. Et s’il n’y a pas de deuxième chambre, ce sera l’un sur le canapé et l’autre dans la chambre à coucher !

Vous ne pouvez pas évoluer dans une relation saine en continuant à dormir dans le même lit. Déjà, vous aurez l’impression d’être en couple et deuxièmement, vous risquez de craquer bien plus facilement. Alors pour éviter toute situation désagréable, on fait chambre à part.

Éviter les soirées TV

Vivre avec son ex après un divorceCe que je veux dire par là, c’est que si vous pouvez éviter de passer tout votre temps dans votre maison, ce sera un avantage pour vous. La situation est déjà difficile alors n’hésitez pas à aller boire un verre après votre travail avec vos collègues, à aller au cinéma, à dormir de temps en temps chez des amis…

Vous retrouver à deux devant la TV un samedi soir risque soit de vous mettre mal à l’aise parce que vous n’avez pas envie de partager ce moment avec lui/elle ou de vous faire souffrir car cela vous rappellera votre couple.

De plus, si j’ai gardé une bonne relation avec mon ex, ça pourrait encore aller. Mais si mon ex m’ignore quand on se voit, les soirées risquent d’être longues, très longues…

Évidemment, vous ne pourrez pas éviter les moments passés ensemble dans la maison pour le restant de votre cohabitation, mais il pourrait être bien pour vous de les réduire un maximum afin d’éviter la déprime amoureuse.

Ne jamais justifier ses absences

Pendant cette colocation forcée ou non, n’oubliez jamais une chose : vous n’êtes plus ensemble. Vous n’avez donc pas à prévenir votre ex de l’heure à laquelle vous allez rentrer ni de si vous allez rentrer d’ailleurs ! Vous avez le droit de vivre comme un(e) célibataire, car c’est ce que vous êtes.

En revanche, respectez l’autre. Par exemple, ne ramenez jamais vos nouvelles conquêtes dans votre logement… Car même si vous ne formez plus un couple, il y a des choses à ne pas faire et  que vous n’apprécieriez pas que votre ex fasse.

Pour revenir aux justifications sur votre emploi du temps, ça ne fonctionnera pas de la même manière si vous avez des enfants sous votre toit. A ce moment là, vous devrez le/la prévenir de l’heure à laquelle vous rentrez. Vous devrez pouvoir vous organiser pour savoir qui va chercher les enfants à l’école et qui les prépare le matin. Alors, il faut jouer le jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *