Retrouvez nous sur YouTube

 

Rupture amoureuse brutale

La rupture amoureuse fait partie des événements les plus courants de la vie et néanmoins les plus traumatisants. Se remettre d’une rupture quand on a le cœur complètement brisé n’est pas facile et vous avez certainement l’impression que vous ne sortirez jamais de cette souffrance.

Cependant, il est important que vous sachiez qu’il y a des personnes et des méthodes pour vous aider à voir la lumière au bout du tunnel. Chacun vit le deuil amoureux à sa manière, mais les conseils qui suivent devraient vous permettre de surmonter une rupture amoureuse plus rapidement. Se remettre d’une rupture difficile est possible, et les dernières recherches scientifiques montrent le chemin pour y parvenir plus efficacement.

1. La science a peut-être trouvé le moyen de se remettre d’une rupture plus rapidement

Nouveau, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Cliquez ici pour vérifier si vous pouvez toujours reconquérir votre ex <<

Une recherche publiée dans la revue Social Psychological and Personality Science révèle que le fait de réfléchir à votre relation et aux causes de la rupture pendant plusieurs semaines aide à s’en remettre plus vite.

Les scientifiques ont invité 210 volontaires qui venaient d’être quittés et les ont partagés en deux groupes. Le premier groupe participait à des activités mesurant leur état émotionnel à l’aide d’entretiens, de questionnaires et de prise de parole durant lesquels leurs fréquences cardiaques étaient enregistrées. Le deuxième groupe n’a répondu qu’à deux enquêtes, au départ et après neuf semaines.

À la fin de cette période, ceux qui avaient été soumis aux évaluations les plus poussées avaient mieux surmonté leur séparation, rapportant moins de solitude et de troubles émotionnels que ceux dont les évaluations avaient été sommaires. Ils parlaient davantage à la première personne lors des entretiens au sujet de leur rupture, indiquant ainsi qu’ils avaient mieux réussi à se distancier psychologiquement de leur ex, par rapport au groupe de l’enquête simple.

Récupérer sa propre identité « semble être une grande force motivant les effets positifs de cette étude », explique la professeure Grace Larson de l’Université de Chicago. « Alors, j’encouragerais une personne qui a récemment vécu une rupture à considérer qui elle est, en dehors de la relation. »

En effet, une partie importante de la guérison est un processus appelé « réorganisation du concept de soi », qui implique la reconstruction et le renforcement du sentiment de qui vous êtes, indépendamment de la relation.

Il faut comprendre que toute union a un impact profond sur l’image de soi et l’estime personnelle. Dans un couple, il est tout à fait normal de s’ajuster à son partenaire. À deux, les objectifs de vie changent, ainsi que les désirs et les besoins.

Non pas que vous perdiez de vue qui vous êtes, bien que cela puisse parfois arriver, mais l’intimité du couple implique de s’ouvrir à une autre personne, à son amour, ses désirs, ses besoins, ses opinions, ses objectifs de vie ou encore ses rêves. Lorsque cela se produit, vous ne pouvez pas vous empêcher d’être influencé et finalement d’aller dans la même direction. Tout cela fait partie intégrante de la magie imprévisible d’une relation amoureuse.

Une rupture signifie donc la fin de cette fusion. Or, aussi forte et indépendante qu’une personne puisse être, la fin d’une relation peut également signifier la fracture du concept de soi.

L’une des conséquences les plus douloureuses d’une rupture est qu’elle bouleverse toute votre organisation de vie. Le familier est parti laissant la place au vide. L’avenir n’est plus tracé et devient angoissant.

Le chemin vers la guérison consiste donc à vous retrouver vous-même sans votre partenaire. La durée pour se remettre d’une rupture amoureuse en dépend en grande partie.

2. Comment un médicament en vente libre peut vous aider à moins souffrir de la séparation

Lorsque vous êtes quitté par celui que vous considérez comme votre âme sœur, la douleur que vous ressentez est bien réelle. En effet, la souffrance émotionnelle d’une rupture et la douleur physique ont un point commun : elles activent toutes les deux la même partie du cerveau (le cortex insulaire). Ceci a été démontré par imagerie cérébrale.

Au cours d’une expérience scientifique, 40 personnes qui avaient récemment vécu une rupture brutale se sont fait scanner le cerveau pendant qu’elles regardaient des photos de leur ex et pensaient à la rupture. Alors qu’elles regardaient les photos, la partie du cerveau associée à la douleur physique s’activait.

La professeure de neurosciences L. Brown, qui étudie le fonctionnement du cerveau amoureux, propose ainsi de prendre du paracétamol pour vous aider à moins souffrir. Elle explique cependant que seul le temps pourra mettre fin à votre chagrin d’amour !

Au cours donc d’une de ses études, L. Brown et son équipe ont recruté 80 volontaires et les ont séparés en deux groupes. La moitié d’entre eux avait reçu un médicament placebo tandis que l’autre moitié avait pris du paracétamol. Les scientifiques ont ensuite présenté aux participants différentes images, plus ou moins angoissantes, et leur ont demandé d’exprimer leur ressenti.

L’étude montre que ceux qui ont reçu une dose de paracétamol ont eu des réactions beaucoup moins intenses que le groupe témoin, ce qui a conduit les chercheurs à conclure que le médicament a bien un effet anesthésiant sur les émotions. Attention toutefois à ne pas en abuser. Mieux vaut demander l’avis de votre médecin et ne pas en prendre en cas de maladie du foie.

3. Pourquoi une rupture amoureuse fait si mal

NotL’effondrement moral suite à une rupture amoureusere cerveau aime l’amour. Être amoureux libère les hormones du bonheur : la dopamine et l’ocytocine. Mais lorsque l’élu de votre cœur vous quitte, la dose de ces hormones chute brutalement et le cerveau libère des hormones de stress telles que le cortisol et l’adrénaline.

À faible quantité, ces hormones du stress sont utiles : elles nous permettent de réagir rapidement et efficacement face à une menace. Cependant, sur une longue période comme un chagrin d’amour, les hormones du stress s’accumulent et provoquent des problèmes de santé.

Voici ce qui se cache derrière les symptômes physiques que vous pouvez ressentir après une rupture

  • Un excès de cortisol mobilise les principaux groupes musculaires. Ceux-ci se tendent et sont prêts à faire face à une menace (combat ou fuite). Cependant, quand la menace est inexistante, les muscles n’ont pas la possibilité de décharger leur énergie. Résultat : les muscles se crispent, provoquant des maux de tête, une raideur de la nuque et cette terrible sensation d’oppression de la poitrine.
  • Pour garantir un apport sanguin suffisant aux muscles, le cortisol détourne le sang du système digestif. Cela peut causer des ennuis de santé tels que des crampes d’estomac, de la diarrhée ou une perte d’appétit.
  • Lorsque les hormones du stress sont trop présentes, le système immunitaire lutte et s’affaiblit, ce qui augmente la vulnérabilité face aux maladies, d’où le fameux rhume émotionnel.
  • Le cortisol en trop grande quantité dans le sang altère aussi le sommeil, provoquant des insomnies chroniques.

La rupture affective active enfin la zone du cerveau qui traite l’addiction et la dépendance. La séparation amoureuse peut vous plonger dans une forme de retrait social. Vous avez mal et ne pouvez pas faire sortir votre ex de votre tête. Rassurez-vous, cela passera, comme toute addiction.

Au cours de votre union, votre cerveau, votre corps et votre âme se sont liés à l’être aimé. Après la rupture, vous devez vous adapter à son absence. La douleur est parfois insupportable, vous avez le cœur brisé, mais la chimie hormonale de votre corps reviendra progressivement à la normale et vous finirez par ne plus souffrir.

Dépasser une rupture sentimentale est à la fois un processus physique et émotionnel, quel que soit votre âge. N’oubliez pas ceci et ne vous découragez pas : se remettre d’une rupture à 40 ans n’est pas plus facile ou difficile qu’à 20 ou 60 ans.

Oui, mais… comment surmonter une rupture quand on aime encore ? Voici maintenant ce que nous vous conseillons de faire concrètement…

4. Comment surmonter une rupture : conseils pratiques

Une séparation douloureuse fait ressortir des émotions intenses qui dépassent souvent la logique. Elles sont généralement liées à des sentiments profondément ancrés sur votre propre valeur, vos modèles parentaux, vos relations amicales, etc.

Quand une relation se termine, même dans des conditions relativement favorables, il existe toujours une douleur de la séparation. Cela signe la fin d’une histoire d’amour qui était basée sur l’adoration de l’autre et l’espoir d’un bonheur à deux pour la vie. Après une rupture amoureuse, il y a toujours un sentiment de rejet et d’abandon. Quiconque subit une déception sentimentale est touché dans son ego.

Lorsque la fin de la vie de couple est inattendue ou brutale, le sentiment de rejet peut être encore plus intense et traumatisant. L’atteinte de l’estime de soi, la perte des espoirs et la reviviscence d’expériences d’abandon peuvent être dévastatrices.

Prendre soin de vous après une rupture est indispensable. Nous venons de voir que la douleur psychique est sévère, comparable à une douleur physique. Elle passe par différentes étapes, celles du deuil amoureux, similaires aux célèbres étapes du deuil décrites par Kubler-Ross : choc, déni, colère, tristesse et acceptation.

La bonne nouvelle est que la plupart des gens en guérissent généralement bien, même si cela prend du temps et demande un effort mental. Chacun vit le deuil à sa manière et doit faire ce qui lui convient le mieux, mais beaucoup de JRMistes trouvent que les conseils suivants leur sont utiles :

Laissez vos émotions s’exprimer

Les pleurs sont une soupape pour évacuer votre chagrin. Il ne faut surtout pas essayer de les retenir. Ils sont également nécessaires à la guérison. Au lieu de chercher à échapper à vos émotions négatives, le psychologue Kenneth Zucker suggère de vraiment s’y pencher. Cela signifie prendre le temps d’une véritable introspection (et avouons-le, beaucoup de pleurs) ou simplement vous donner la permission sur le moment de ressentir vos émotions négatives.

Une autre manière de laisser sortir vos émotions est de les noter. Vous pouvez même aller plus loin en écrivant une lettre à votre ex. Mettez-y toutes les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant et celles qui vous déçoivent. Écrivez cette lettre librement, sans savoir si vous l’enverrez un jour. Versez dans cette lettre votre tristesse, votre colère, votre dégoût, etc., sans oublier votre gratitude et tout ce qui vous passe par la tête.

Une fois terminée, vous déciderez si cela vaut la peine de l’envoyer. Mais rappelez-vous : le but de cette lettre est d’évacuer votre propre chagrin, pas de tenter de reconquérir votre ex. Cela viendra peut-être plus tard, après votre reconstruction.

S’il est bon de passer le temps nécessaire à travailler sur vos émotions, il est également sage de faire une pause. « Nous n’avons pas besoin de ressentir tout le temps parce que nous pouvons finir paralysés par l’émotion », dit le Dr K. Zucker.

Trouvez du soutien autour de vous

Apprendre à trouver le réconfort est l’un des outils les plus précieux pour guérir de votre peine de cœur. Plutôt que d’envoyer un SMS désespéré à votre ex, tournez-vous plutôt vers un ami intime ou un membre de votre famille en qui vous avez toute confiance pour sa qualité d’écoute, de réconfort ou d’aide.

Cependant, malgré toute la bonne volonté de vos amis ou de votre famille, ils ont leurs limites. Vous pouvez alors choisir de vous adresser à des professionnels de l’écoute et des thérapeutes. Leur soutien sera plus neutre et surtout, ils sauront vous sortir de certains schémas comportementaux qui vous empêchent d’être heureux en couple.

Changez votre mode de pensée

Bien que dans la plupart des cas les torts soient partagés et qu’il est utile de comprendre ce qui a provoqué la fin de la relation, ne vous mettez pas martel en tête en faisant défiler sans cesse des « et si… » dans votre esprit. Cela est contreproductif.

La première chose à faire est de sortir de ce schéma négatif. Vous ne pouvez pas réécrire votre histoire de couple. Au lieu de cela, essayez de vous concentrer sur le fait que vous sortirez grandi de cette expérience. Ce n’est pas parce que votre relation est terminée que c’était une perte de temps. « Le chagrin nous façonne de manière considérable », déclare Lodro Rinzler, professeur de méditation.

Aussi puérils qu’ils puissent parfois paraître, les mantras fonctionnent très bien, car ils sont un moyen rapide de garder votre esprit concentré sur l’avenir, plutôt que de sombrer dans des pensées anxieuses.

Mon mantra préféré est « les pensées ne sont pas les faits ». Répétez-le chaque fois que vous sentez venir une pensée négative qui risque de devenir incontrôlable. Ressaisissez-vous lorsque vous vous dites : « je sens que je ne m’en sortirai jamais », puis essayez de vous rappeler que les pensées ne sont pas les faits.

Voici d’autres mantras que vous pourriez essayer : « je l’aime, mais je m’aime davantage » ou « aucune relation n’est une perte de temps ni un échec ». Choisissez le mantra qui vous aidera à mieux accepter votre séparation et à tourner la page.

Prenez soin de vous et faites-vous plaisir

Ne négligez ni votre sommeil, ni votre alimentation et condition physique. Bien qu’il soit tentant dans un moment de déprime de se laisser aller à faire un peu n’importe quoi, il est important pour votre santé mentale et physique de garder une certaine hygiène de vie. Évacuez votre colère dans une salle de sport au lieu de vous jeter sur la nourriture.

C’est aussi le bon moment pour s’offrir des soins esthétiques, que vous considériez avant comme un luxe inutile. Achetez des vêtements, des chaussures ou du parfum. Offrez-vous une nouvelle coupe de cheveux. Grignotez du chocolat avec modération. Tout ce qui peut vous faire du bien accélèrera votre guérison pour passer à autre chose.

Rencontrez de nouvelles personnes

Bien qu’une relation rebond puisse parfois être risquée, il n’y a rien de mal quand on se sent prêt (en moyenne, entre trois et six mois après la rupture) pour commencer à faire de nouvelles rencontres. C’est même le moyen le plus simple de restaurer votre sentiment d’être un partenaire digne d’amour.

Les câlins favorisent la production d’ocytocine, hormone du bien-être. Elle peut être également sécrétée lorsque vous vous sentez proche de quelqu’un, même si cette personne n’est pas un partenaire sexuel. De même, embrassez vos amis. Vous avez besoin d’une bonne dose d’ocytocine pour vous remettre de votre séparation.

Posez des limites fermes

L’une des pires choses à faire après une rupture est de garder une relation ambivalente avec votre ex. Elle ne fait qu’aggraver votre chagrin.

Cela ne veut pas dire que vous ne devez pas lui parler de problèmes importants et de questions concernant les enfants par exemple, mais évitez autant que possible les rapprochements intimes. Une fois qu’une rupture s’est produite, vous devez limiter les contacts avec votre ex, et idéalement pratiquer le no contact. C’est comme pour en finir avec la drogue : il y a une période de sevrage difficile, mais c’est la seule façon d’avancer et de guérir.

Ces quelques conseils sont destinés à vous aider, alors que vous pensez peut-être actuellement qu’il est impossible de se remettre d’une rupture. Si, en revanche, vous n’arrivez vraiment pas à oublier votre ex, à fonctionner normalement dans votre vie quotidienne et sentez que vous tombez dans la dépression, n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel.

5. Combien de temps faut-il pour se remettre d’une rupture ?

Ce qui rend en partie le chagrin aussi insupportable est que vous avez l’impression qu’il ne s’arrêtera jamais. Je vais me répéter, mais cela est important à entendre : la douleur prendra fin et probablement même plus vite que vous ne le pensez. Une étude, publiée dans le Journal of Positive Psychology, évoque que pour la plupart des gens, cela ne dure que trois mois.

Pour le déroulement de l’étude, les chercheurs ont recruté 155 étudiants qui avaient vécu une rupture sentimentale au cours des six derniers mois. Les chercheurs ont constaté que 71 % des participants ont pu commencer à voir leur amour perdu sous un jour positif après 11 semaines. Ils étaient également davantage susceptibles d’être d’accord avec des affirmations positives telles que : « j’ai beaucoup appris sur moi-même » et « je sors grandi de cette épreuve ».

6. En conclusion, vous y arriverez !

« Savoir être seul est au cœur de l’art d’aimer. Lorsque nous pouvons être seuls, nous pouvons être avec les autres, sans les utiliser comme moyen d’évasion. » Bell Hooks dans son livre Tout sur l’amour.

Les ruptures sont presque le lot de tous, mais elles restent néanmoins des événements cataclysmiques dans une vie et méritent une attention particulière. La bonne nouvelle est que dans la plupart des cas, après l’orage vient le beau temps. En fin de compte, les ruptures peuvent conduire à une croissance post-traumatique et une maturité affective. Elles amènent vers une connaissance de soi plus profonde et ouvrent la voie vers des jours plus heureux.

Antoine Peytavin

Nouveau, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Cliquez ici pour vérifier si vous pouvez toujours reconquérir votre ex <<