Comment faire si mon ex assimile la rupture à un échec personnel ?

Par Antoine Peytavin

La question peut paraître étrange et faire sourire. Pourtant, le poids de l’échec sur la psychologie individuelle n’est pas négligeable. Quel que soit le contenu de votre relation, votre ex peut tout à fait assimiler la rupture amoureuse à une défaillance personnelle, ce qui semble alors vous dépourvoir de tout moyen de réaction. Comment en effet faire comprendre à votre ex que votre évolution rend une refonte du couple possible, alors même que selon lui/elle, la responsabilité de la séparation lui incombe ? Manque d’attention, d’implication, de communication… nombreuses sont les choses qu’on peut se reprocher au moment de constater que la situation n’est plus vivable.

Comment alors se laisser convaincre que les torts sont partagés et surtout, que la lumière peut apparaître au bout du tunnel ? C’est ce que nous étudierons à travers cette nouvelle réflexion. En piste !

Comprendre le raisonnement de votre ex

Esprit de compétition ou prise de conscience, la raison poussant votre ex à s’attribuer l’échec de votre relation n’importe pas réellement. Ce qui compte, c’est qu’il/elle ne s’enferme pas dans une logique faite de remords et de regrets. Comme dans toute séparation, les torts sont nécessairement partagés, et c’est bien évidemment en travaillant à votre amélioration que vous pourrez matériellement prouver à votre ex que vous aussi, aviez du chemin à parcourir pour raviver l’étincelle de votre couple. 

Le souci, c’est que nous prônons souvent l’impossibilité de partager vos efforts et vos réflexions avec votre ex, au moment de passer à l’action. Difficile alors d’imaginer une quelconque évolution de la mentalité de votre ex. Percevant la rupture comme un échec, votre ex ne vous identifie pas comme fautif/ve ou mal intentionné(e). Ce point est crucial pour un contact futur, même s’il n’est pas l’unique état de fait pouvant jouer en votre faveur.

La réflexion de votre ex, alors axée sur ses propres fautes et ses manquements pourront en effet vous permettre de revenir par la grande porte. Mais pour cela, vous devrez laisser les choses suivre leur cours naturel. Dites-vous bien que votre ex est en période de reconstruction. Il/elle analyse ce qui a pu mal tourner afin de renforcer sa personnalité et de ne plus commettre les mêmes impairs à l’avenir. Voilà qui devrait impacter sa définition personnelle et assurer une évolution, fût-elle psychologique.

Avant de harceler votre ex, d’essayer de lui expliquer par A plus B que si erreur il y a, vous êtes prêt(e) à passer outre, vous devez bien comprendre sa logique : il/elle n’envisage pas nécessairement un changement dans l’optique de se remettre avec vous, mais plus certainement dans le but de ne plus faire souffrir ou de ne plus recréer les conditions d’une rupture amoureuse dans le futur. Dans ce contexte, on comprend alors la nécessité de prendre du recul et de véritablement essayer de mettre de la distance avec son ex. Il/elle doit se déculpabiliser ou tout du moins comprendre comment s’améliorer, avant même que vous ne puissiez rétablir le contact. Dans le cas contraire, vos mots et actions ne toucheront pas votre ex, protégé(e) par cette carapace de culpabilité qui l’empêche de prendre votre point de vue pour argent comptant.

S’isoler pour mieux briller

Votre chance, c’est qu’un(e) ex adoptant ce type de raisonnement est rarement du genre à amplifier le conflit ou à vous charger de reproches. Vous savez donc que dans son esprit, vous n’êtes pas un(e) ennemi(e) ou une personne malsaine. Cela peut s’avérer décisif dans l’entretien de votre motivation quotidienne à devenir meilleur(e) et à vous diversifier. Une amélioration concrète pourrait certes être prise de prime abord comme une preuve de votre plus grande facilité à vous épanouir sans votre ex, mais devrait aussi démontrer que ses actions ou ses comportements sont très loin de vous avoir détruit.

Dans un tel contexte, il n’est pas conseillé d’essayer de mettre en exergue l’injustice de la situation ou la douleur ressentie. Vous ne feriez que pousser votre ex à se renfermer sur lui/elle-même. Plus que jamais, silence radio et recherche de moyens de vous redéfinir seront les clés pour apaiser la situation. L’avantage, c’est qu’une prise de contact sera sans doute moins difficile à mettre en place que si la rupture était le fruit de conflits incessants et d’une véritable incompatibilité. Pour bien faire comprendre à votre ex que tout n’est pas de sa faute et que l’échec peut être relativisé, vous devez lui montrer l’exemple en lui prouvant qu’il est possible de continuer à vivre sereinement.

La tendance est malheureusement encore trop souvent à la mise en place d’une communication visant à déresponsabiliser son ex. C’est une erreur. Ce n’est pas en vous attribuant l’ensemble des erreurs commises que vous le/la soulagerez de sa peine. Vous devez au contraire,lui montrer par les actes que la situation n’est pas insurmontable et que si vous pouvez évoluer, c’est qu’il/elle en est aussi capable.

Comme vous le comprenez, le plus mauvais réflexe dans une telle situation serait de complètement contredire votre ex. S’il/elle prend la rupture comme un échec personnel, laissez-le/la l’assimiler et le surmonter. N’allez pas contre son raisonnement, vous ne feriez que l’éloigner de vous. Restez tapi(e) dans l’ombre et attendez le moment pour faire votre retour sur scène ! Bonne chance à tous !

Jean-Baptiste

0 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

Rupture amoureuse

Comment rompre en douceur ?

Vous êtes en couple mais n’avez plus de sentiments ? Vous souhaitez mettre un terme à votre relation mais ne savez…

Je récupère mon ex !