Rupture, reconquête amoureuse et dépendance affective.

Par Antoine Peytavin

man-on-bench

Ce cocktail incroyablement détonnant peut faire des ravages !

Peut-être que vous vous retrouvez dans chacun de ces mots ?

Peut être que vous vous sentez enfermé dans une situation interminable ?

Si tel est le cas, alors probablement que vous ne parvenez pas à voir le bout du tunnel de la souffrance liée à votre rupture…

Comment faire pour s’en sortir lorsque l’on se trouve dans une telle situation ?

C’est ce que nous allons voir en détail dans cet article.

1 – La rupture… en profondeur !

Afficher l'image d'origineTout d’abord, regardons de près la notion de rupture.

Si on prend une analogie physique, tout objet qui se casse subit l’effet d’une contrainte. La force de cette contrainte devient alors trop forte en comparaison à la force qui lie les atomes entre eux, et l’objet casse.

Cela peut être une force ponctuelle (vibration, pression extrême, impacte, etc.) ou bien une usure sur du long terme qui, petit à petit, fragilise le système.

Dans le cas d’une rupture amoureuse on peut également imaginer les deux scénarios possibles :

Soit un événement traumatique fort comme une rencontre extérieur au couple, un décès d’un proche, une naissance, une perte d’emploi, une grave maladie, un accident, emprisonnement, etc.

Soit une usure sur la durée liée à de trop fortes tensions non évacuées, du passif accumulé, des reproches répétés, un intérêt pour sa profession de plus en plus prenant, etc.

Dans le premier cas, une variation subite de la situation est à l’origine du traumatisme de la rupture. Un changement radical et rapide s’impose et vient chambouler tous vos repères et souvent dans plusieurs domaines à la fois ! (Affectif, sexuel, quotidien, environnement, lieu de vie, relations sociales, financier, etc.) Ce changement va nécessiter un rassemblement considérable d’énergie pour pouvoir faire en sorte de s’adapter à la nouvelle situation.

Cette « fuite » d’énergie peut littéralement vous clouer au lit !

La dépression est souvent présente dans ce genre de situations, et comme c’est un état méconnu, il peut faire peur. Pourtant cette dépression est nécessaire, elle permet de remettre de l’ordre dans ses priorités, de retrouver d’autres repères plus profonds, de faire le ménage entre ce qui est important et ce qui l’est moins. Tout ce temps est nécessaire à la « réparation et remise en l’état » de son propre fonctionnement. On peut le comparer, sur le plan physique, au repos qu’impose la brisure d’un os, une commotion, ou tout autre choc physique violent ayant endommagé le corps. Dans ces cas là, on reste chez soi, tranquillement, on laisse son corps se reposer sur un lit d’hôpital, ou on protège le bras cassé dans un plâtre, bref, on impose le repos pour permettre la réparation !

Ce repos imposé est forcément désagréable et douloureux, car non souhaité, même si nécessaire.

Dans le cas d’une rupture amoureuse, le repos imposé peut s’apparenter au fameux « silence radio ». Le bénéfice et la fonction « régénératrice » sur le plan sentimental ne sont plus à démontrer, bien que ce soit une période extrêmement désagréable à traverser.

Tellement désagréable que les personnes atteintes de dépendance affective ont parfois la sensation de vivre la pire expérience de leur vie, d’être au cœur d’un véritable enfer ! Difficile de concilier vie amoureuse et dépendance affective !

Dans le second cas (celui d’une usure sur la durée) si je devais poursuivre la comparaison sur la santé, je dirais que le moment de la rupture correspondrait plutôt à une prise de conscience de l’état global du corps, suite à une affection dégénérescente.

Le silence radio, dans ces cas là n’est pas vraiment la solution la plus adaptée. Il faut un traitement un peu plus « musclé » avec bien souvent l’aide de personnes extérieures tout en faisant son maximum pour retrouver sa foi intérieure. Non pas en l’autre, ou en la relation qui vient de se finir, mais bien en soi, en tant que personne remplie d’aspect plus magnifiques les uns que les autres.

Malheureusement, cette vison est bien loin de la réalité de l’état interne d’une personne qui vient de se retrouver célibataire du jour au lendemain !

D’autant qu’un autre phénomène apparaît, celui de la prise de conscience de tout ce qui n’allait pas et que l’on refusait de voir. Or ce déni « confortable » n’est plus possible, le principe de réalité s’impose : la relation vient d’éclater, et tout ce qu’elle contenait de défectueux, de sale, d’abîmé est maintenant exposé au grand jour.

On peut le voir comme un désastre, c’est vrai. D’ailleurs pendant un certain temps, il n’est simplement pas possible de le voir autrement, puis, une fois les émotions évacuées, vient le temps de se réjouir. Oui, tout à fait, j’ai bien dit de se réjouir ! Car enfin, ce qui grandissait pernicieusement dans la relation, et rendait les choses désagréables et dysfonctionnelles, peut être observé, étudié, reconstruit, bref, pris en charge de façon adéquat !

La seule chose à faire dans ces cas là, est de s’armer de courage pour réparer, nettoyer, ranger, remettre en ordre et en place tout ce qui s’est retrouvé éclaboussé par la rupture : l’estime de soi, ses rêves personnels, ses envies, ses relations sociales, etc.

Consultez notre dossier complet sur la reconquête amoureuse

2 – La rupture, une fin ou bien une étape ?

Afficher l'image d'origineQuoi qu’il en soit, il y aura pour vous un « avant » et un « après » rupture. Comme un événement initiatique qui va vous permettre de vous régénérer, de vous purger de ce qui vous poussait à faire des choix douloureux. Une autre suite se prépare donc, et c’est tant mieux car la première façon de vivre la relation portait en son sein la promesse d’une perdition pour les deux personnes du couple, au fond de vous vous le savez, même s’il vous est souvent pénible de l’admettre. C’est d’ailleurs bien la raison pour laquelle la rupture à eu lieu ! 

Vous savez également, vous pouvez le lire partout sur le site : une reconquête n’est pas un retour en arrière, c’est un mouvement qui va de l’avant, et qui permet à un autre couple de se créer avec les même personnes . Cela n’est possible qu’une fois que l’évolution à été suffisante de part et d’autre pour se détacher des anciens schémas comportementaux dysfonctionnels.

Vous n’êtes donc pas en situation de rupture, mais bien période de transition, où vous ne pouvez pas faire l’économie d’une remise en question sur votre façon de penser, de communiquer, de vivre au sein d’un couple, ainsi que de ce que vous souhaitez vivre pour vous-même.

Ces réajustement, aussi douloureux soient-ils, sont remplis de nombreuses promesses à la fois pour votre propre bonheur personnel et pour la qualité de votre prochain couple !

Tout savoir sur la rupture sentimentale

3 – Période post-rupture : une situation de dépendance avancée ?

A ce stade de l’article vous seriez en droit de vous demander si ce ramassis de théorie est bien approprié à votre situation ! Toutes ces approches ne prennent que peu, ou pas compte la réalité émotionnelle d’une personne souffrant de dépendance affective post-rupture.

De quoi s’agit-il au juste ?Afficher l'image d'origine

Derrière la « mode » de la dépendance affective se cache des symptômes bien précis, qui feront l’objet d’un prochain article plus détaillé. Je vais cependant en retracer les grandes lignes. La liste des symptômes qui suit est assez commune, elle n’est pour autant ni exhaustive, ni systématique.

Vous subissez de plein fouet vos émotions, souvent emplies de tristesse.

Vous ne pouvez pas vous empêcher de penser à votre ex, cela devient presque obsessionnel.

Vous avez l’impression que votre monde entier s’écroule, que vous n’allez jamais vous en sortir.

Vous vous sentez dépossédé, amputé, comme si votre ex vous avait volé votre bonheur.

Vous avez tendance à idéaliser la relation, quitte à la dénaturer complètement par rapport à ce que vous avez réellement partagé.

Vous vous focalisez soit sur un passé sublimé, soit sur un avenir perdu, mais vous avez du mal à rester dans le présent.

Vous êtes persuadé que la solution à tous vos problèmes serait le retour de votre ex.

En bref, quoi que vous fassiez vous êtes connecté à un monde où vous rêvez que votre ex s’aperçoive de son erreur, revienne vers vous et vous saute dans les bras en vous faisant la plus grosse déclaration d’amour du siècle !

Alors soyons franc, le pourcentage de chances que cela se produise est tellement infime que je n’ai jamais vu ce genre de chose se produire malgré tous les cas que j’ai pu observer en coaching.

En d’autres termes, et en toute franchise, la solution à votre dépendance affective et à votre souffrance ne se trouve pas, ne se trouvera jamais en votre ex !

Il va falloir prendre en charge votre problème de dépendance affective si vous voulez vous sortir de cet enfer. Et pour cela, il n’y a pas d’autre possibilité, à ma connaissance que de réaliser que c’est à vous et à vous seul d’avancer autrement.

La sortie du tunnel de la dépendance n’est pas si longue, bien qu’elle paraît probablement impossible de votre point de vue actuel.

En tant qu’expert sur le sujet, je peux vous affirmer que c’est non seulement possible, mais en plus assez rapide dès lors que vous prenez la décision de prendre ce problème à bras le corps.

Je vous invite néanmoins à vous méfier de ce que les gens qui n’ont pas conscience de ce qu’est la dépendance affective, vous disent en ce qui concerne le temps. Peut être que ces personnes vous diront que le temps guéri tout, or je peux vous affirmer qu’il n’en est rien. Le temps ne fait rien du tout, tout simplement car le temps est incapable d’agir.

Laisser passer du temps sans rien faire joue contre vous même !

Plus vous attendrez avant de prendre en charge ce mal être, et ce qui vous y pousse, plus vous aurez du mal à vous en sortir réellement. Au mieux cela pourra peut être faire illusion jusqu’à la prochaine histoire, jusqu’à ce que cela se reproduise à nouveau et que vous souffriez au point de devenir aigris de l’amour.

Alors n’attendez plus commencez votre travail dès à présent, investissez sur vous, apprenez une autre manière de vivre vos relations amoureuses et sortez de ces souffrances infernales une fois pour toutes.

Des solutions existent, je vous laisse voir ce que je propose sur le site de JRME en cliquant ici, je vous propose également des articles spécifiques sur le sujet , et si vraiment vous êtes perdu n’hésitez pas à me demander un coaching personnalisé !

Je finirais cet article sur un petit exercice et une simple question :

Allez devant une glace, regardez vous en face, quel que soit votre état, faites vous la promesse envers vous même : « plus jamais ça ! »

Que ressentez-vous ?

A lire aussi : le silence dans une relation amoureuse.

Quentin.

2 Partages

Quelles sont vos chances de récupérer votre ex ? Faites le quiz et obtenez la réponse en moins de 60 secondes :

Démarrez le quiz en cliquant ici !

Poursuivre avec un autre article ?

Dépendance affective Rupture amoureuse

Le sevrage amoureux

Ce qu’il y a de terrifiant, dans une rupture amoureuse, c’est d’imaginer l’après : c’est bien ce qui vous fait…

Je récupère mon ex !

Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à ...
Récupérer votre ex dès ce soir
Je t'envoie la technique que j'ai appliqué de A à Z pour récupérer mon ex
Est-ce que ton ex va te laisser une seconde chance ?
FAIS LE TEST JRME - Vous êtes :
Super, inscris ton mail pour démarrer le test

Je récupère mon ex !

Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à ...
Récupérer votre ex dès ce soir
Je t'envoie la technique que j'ai appliqué de A à Z pour récupérer mon ex
Est-ce que ton ex va te laisser une seconde chance ?
FAIS LE TEST JRME - Vous êtes :
Super, inscris ton mail pour démarrer le test