La différence d’âge dans le couple : vrai problème ou faux débat ?

Par Antoine Peytavin

L’amour, l’amour… ce sentiment incontrôlable, qui nous pousse à tomber sous le charme d’une personne qui semble correspondre à notre idéal, regrouper toutes les qualités que nous recherchons.

Quoi de plus beau ? Quoi de plus épanouissant ? Pas grand-chose, nous sommes bien d’accord !

Et pourtant, cette affirmation semble remise en cause, touchée de plein fouet par des phénomènes indépendants de notre volonté, comme le regard des autres ou les différences matérielles pouvant exister entre deux êtres.

Parmi ces dernières, la différence d’âge entre deux amants fait débat.

D’abord car elle choque l’opinion (ah, l’ouverture d’esprit à la française !), ce qui peut faire peser une pression importante sur le couple, mais aussi car sur la distance, un décalage des mentalités et de la perception de la vie amoureuse peut s’immiscer entre les partenaires.

Retour sur une situation toujours spéciale et pouvant entraîner des ruptures amoureuses délicates.

Les implications réelles d’une différence d’âge dans un couple

Le principe de l’installation en couple sur la durée ne dépend pas de prime abord de l’âge des protagonistes.

Comme lors de toute rencontre amoureuse, la passion émerge soudainement, laissant finalement place à la routine et aux tracas du quotidien.

C’est à partir de ce moment que les points de vue peuvent véritablement diverger, voire entrer en opposition, créant un « rapport de force » inégalitaire.

Les croyances ne sont pas les mêmes et les notions d’engagement et de responsabilité (notamment si l’un des partenaires est encore quelque peu inexpérimenté) diffèrent, pouvant donner aux deux membres du couple, l’impression d’évoluer dans l’incompréhension.

On comprend en effet qu’un individu d’une vingtaine d’années ne pourra pas nécessairement adopter le même positionnement intellectuel qu’une personne plus mûre, face à des sujets importants comme l’argent, la propriété foncière, voire le mariage ou la conception.

Rien n’empêche de s’aimer profondément, bien évidemment. Mais certains facteurs peuvent mettre en exergue le fossé générationnel.

A-t-on la même perception des loisirs ? De la sexualité ? Du travail ? De la famille ? De l’indépendance ? Du temps ?

Comment le plus jeune peut-il faire entendre sa voix, alors que son manque d’expérience l’handicape très certainement en comparaison avec son partenaire ?

Ce sont ces questions qui risquent de créer un déséquilibre sur le long terme, et de faire imploser une union pourtant fonctionnelle sur beaucoup d’autres points.

Communication et respect, deux valeurs nécessaires à la stabilité d’un couple si spécial

Le titre de cette partie a certainement dû en faire grimacer plus d’un en ce que la communication et le respect sont les bases de tout couple destiné à durer.

C’est vrai, mais c’est sans doute encore plus le cas quand la différence d’âge est importante.

C’est peut-être un cliché, mais on a l’impression que dans cette situation, encore plus que lors de la formation d’un couple « traditionnel », l’antagonisme peut naître du pouvoir que l’on peut avoir l’un sur l’autre.

Le plus jeune des protagonistes peut susciter une certaine jalousie, en ce qu’il côtoie nécessairement des personnes de son âge, qu’il pourrait trouver attirantes… et le plus âgé fait figure de mentor, potentiellement manipulateur et empêchant l’autre de « vivre sa jeunesse ».

Si l’on choisit la personne avec qui l’on vit, le principe expliqué est bien évidemment plus inconscient qu’autre chose, mais peut concourir au développement d’un climat difficile à supporter.

Dans le meilleur des cas, les deux parties prenantes seront donc capables de s’asseoir autour d’une table et de discuter leurs différences.

À l’image d’un contrat moral, il paraît pertinent de crever l’abcès, de discuter des conditions concrètes d’une entente cordiale.

Après tout, la différence d’âge entraîne nécessairement des dispositions psychologiques différentes et une perception de la réalité influencée par l’expérience, c’est incontestable.

Loin de moi l’idée de critiquer l’idée même de se mettre en couple avec une personne beaucoup plus jeune ou beaucoup plus âgée (car oui, comme vous l’avez compris, nous ne parlons pas ici d’une différence de 5 ans ou moins).

Le rapport de force doit être compris et entendu comme potentiellement déséquilibré, et seule une prise de conscience peut permettre de mettre en place une « ligne de conduite commune » servant de base à l’épanouissement des deux amants.

Objectivement, les ruptures amoureuses sont communes dans ce genre de situations.

Ce n’est pas une règle absolue ou une menace incessante planant sur votre tête, mais un fait difficilement contestable.

Et c’est d’ailleurs pour cela qu’il convient de faire preuve d’une réelle ouverture d’esprit et d’une certaine étanchéité face à l’extérieur pour parvenir à consolider une telle union.

Et si vous êtes dans ce cas, je vous souhaite tout le bonheur du monde, en espérant que vous puissiez à travers les commentaires, partager vos astuces ou vos conseils pour justement faire durer une union qui ne peut qu’être enrichissante !

À bientôt !

1 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

Je récupère mon ex !