Retrouvez nous sur YouTube

Couple en criseQuand on traverse une période de crise conjugale, il n’est pas simple de faire la part des choses. C’est souvent vécu avec un sentiment d’impuissance et la peur de voir sa relation amoureuse se terminer prochainement.

Un couple en crise a besoin d’aide. Plutôt que de se voiler la face en pensant que ça va peut-être passer, il est nécessaire de réfléchir aux dysfonctionnements qui risquent de provoquer la rupture.

Or rien n’est jamais définitif et tout thérapeute de couple vous le dira : tant que l’amour est présent, il est possible de reconstruire une vie à deux harmonieuse et épanouissante.

Pour vous aider à surmonter la crise, nous vous proposons de mieux comprendre les mécanismes en jeu dans les difficultés de couple et des solutions concrètes.

1. Avant tout, comment définir le couple en crise au bord de la rupture ?

Le couple en crise n’est autre que celui qui se trouve dans une phase particulièrement négative. Si cela est votre cas, vous avez le sentiment que votre lien conjugal peut s’arrêter du jour au lendemain, comme s’il était dans un équilibre précaire, sur un fil tendu.

Nouveau, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Cliquez ici pour vérifier si vous pouvez toujours reconquérir votre ex <<

Concrètement, on peut dire que son couple est en crise si l’on rencontre les symptômes suivants :

  • dialogue rompu,
  • libido à zéro,
  • disputes et désaccords à foison,
  • manque, voire même absence d’intérêt porté à l’autre,
  • de moins en moins de temps passé ensemble
  • l’ennui prenant le dessus 
  • infidélité,
  • jalousie.

2. Pourquoi y a-t-il des conflits dans un couple ?

Conflit dans un coupleUn couple qui ne se dispute jamais, ça n’existe pas ! Vivre à deux demande une grande capacité d’adaptation qu’il n’est pas toujours facile d’avoir. Bien souvent, les causes des conflits sont mineures. C’est surtout la façon dont les problèmes sont traités qui peut faire dégénérer la situation et créer des problèmes conjugaux.

Car passé les premières semaines de bonheur absolu, les petites contrariétés et frustrations de la vie conjugale commencent à surgir et s’installent de façon parfois insidieuse. Elles peuvent tourner autour :

  •  du partage des tâches ménagères ;
  • de la gestion des finances ;
  • de la belle-famille ;
  • de l’éducation des enfants ;
  • etc.

La mésentente sur ces sujets vient alors ternir l’harmonie du couple provoquant des conflits plus ou moins larvés. À la longue, cela peut même complètement déstabiliser et mettre le couple en difficulté.

Selon la psychothérapeute Sarah Mallet, on retrouve toujours trois types de conflits : les conflits ponctuels qui se solutionnent assez aisément, les conflits de valeurs concernant la fidélité, la confiance, le rôle de la famille ou encore le respect, et enfin les conflits chroniques portant toujours sur des sujets récurrents.

Le plus difficile lors d’une dispute est de maîtriser la charge émotionnelle de chacun. Les critiques amènent vers une amplification des émotions. Lorsque l’un des deux conjoints se sent attaqué, il aura tendance à se défendre un peu trop vivement, blessant en retour son partenaire. Ces blessures narcissiques provoquent des conflits qui peuvent devenir incontrôlables et aller vers une crise grave du couple.

C’est à ce moment-là qu’il faut se demander pourquoi les paroles de votre partenaire vous touchent autant. En effet, à partir du moment où vous répondez avec véhémence, c’est que vous êtes atteint émotionnellement. Peut-être qu’une autre personne prendrait ces remarques à la légère, voire ne les entendrait même pas comme des critiques, mais pour vous, c’est juste insupportable.

Il s’agit d’identifier ici les raisons de vos réactions. Souffrez-vous d’un complexe ? Cela vous rappelle-t-il de mauvais souvenirs du temps où vous étiez enfant ? Votre ex vous disait-il les mêmes choses ?

Quoi qu’il en soit, il y a un traumatisme, peut-être inconscient, qui vous fait « sur-réagir ». Une blessure cachée vous place sur la défensive et vous amène à penser que votre conjoint est malveillant. Or, c’est votre interprétation. Peut-être n’y a-t-il aucune mauvaise intention derrière ses propos si vous pouviez les écouter de manière rationnelle, mais votre mécanisme de défense s’est emballé.

Il convient donc de se placer en tant qu’observateur de soi-même pour identifier les émotions qui vous poussent à réagir parfois de façon inappropriée. Avez-vous éprouvé une forme d’humiliation, de trahison, de rejet, de mépris ? Sachez identifier les raisons de ces sentiments afin d’analyser le plus objectivement possible les événements et éviter l’escalade dans le conflit.

Car vous vous en doutez, trop de disputes mettent à mal le couple. La confiance et le respect mutuels s’étiolent petit à petit et chacun finit par vivre dans le stress de la prochaine crise.

 3. Comment faire pour désamorcer une crise dans le couple ?

La violence provient généralement du sentiment d’être la victime de l’autre, sans reconnaitre ses propres torts. Or trop de conflits ébranlent les fondations d’un couple et peuvent l’amener jusqu’au divorce. Il faut donc savoir dépasser la crise avant qu’il ne soit trop tard.

Pour ce faire, il est nécessaire de connaitre les différentes étapes d’un conflit. Dans son livre Auto-thérapie de couple, S. Mallet identifie trois phases :

La première s’apparente à un choc, à la suite d’une remarque désagréable ou d’une attitude offensante, par exemple.

Nouveau, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Cliquez ici pour vérifier si vous pouvez toujours reconquérir votre ex <<

Ensuite, la seconde phase est caractérisée par la perte du calme. « Les défenses primitives ont pris le contrôle de vos pensées et de vos actions. » Il devient très difficile de raisonner et la personne est submergée par ses émotions. C’est alors que l’agressivité apparait, aussi bien dans les paroles que les actes.

Enfin, vous perdez toute disponibilité émotionnelle lors de la troisième phase, « vous voulez survivre coûte que coûte à cette dispute et vous protéger. Vous devenez insensible à votre environnement, et vous succombez à la noyade émotionnelle. »

Alors, comment gérer une crise de couple ? La réponse est simple : il est urgent de prendre conscience que vous avez dépassé les limites et de faire en sorte que la pression retombe.

L’apprentissage social et notre éducation nous ont appris à juger, évaluer, plutôt qu’à analyser comment nous fonctionnons et surtout, comment l’autre fonctionne. Nous avons naturellement tous tendance à juger rapidement en fonction de nos valeurs et d’un certain conditionnement social. En plus, notre cerveau assure son rôle protecteur et cela lui est bien plus facile de rejeter la faute sur l’autre, que de se remettre en question. Dès que l’on vit une situation désagréable, on attribue plus volontiers la responsabilité du conflit à l’autre qu’à soi-même.

On comprend donc qu’il faut arriver à se décentrer.

4. Mon couple va mal : j’apprends à renouer la communication

Discuter dans un couple en criseSelon Marshall B. Rosenberg, « les humains sont bienveillants d’une manière naturelle. Ils souhaitent que leurs rapports avec les autres soient harmonieux. Les conflits et la violence proviennent donc souvent d’une communication inadaptée à une situation vécue. »

 

 

  • Les comparaisons blessantes : « Tu es bien comme ton père ».
  • La mauvaise foi, le déni.
  • L’intimidation : « Je te préviens, tu as intérêt à le faire ».

Pour améliorer la communication avec son conjoint, il faut donc renouer avec des paroles plus respectueuses et bienveillantes.

Concept créé par Marshall B. Rosenberg, la communication non violente vous invite à mieux communiquer pour avoir des relations harmonieuses avec les autres et, en l’occurrence, avec votre conjoint. Elle permet l’apaisement des conflits en favorisant l’écoute mutuelle.

Car le comportement du conjoint est souvent pointé du doigt lors d’une crise dans le couple et il convient de saisir les raisons qui le poussent à agir de la sorte.

Il s’agit d’être empathique, c’est-à-dire savoir se mettre à la place de votre partenaire de vie, quand il vous fait part de ses griefs. Appliquez-vous à l’écouter de manière attentive sans le juger.

Le principe est de redevenir attentif à vos propres sentiments et émotions, tout en prenant en considération les besoins de votre conjoint. En prenant ce genre de disposition, vous parvenez à modérer vos réactions de défense, généralement sources d’agressivité. Cela permet ainsi au couple de communiquer dans la sérénité et de retrouver un terrain d’entente.

5. Couple en crise : comment faire renaître la passion

La vie de couple n’est pas un long fleuve tranquille. Les aléas de la vie peuvent faire que vous vous êtes éloignés l’un de l’autre et n’arrivez plus à vous comprendre. L’important est que l’amour qui vous unit soit toujours présent, même s’il a été blessé.

Si vous souhaitez que votre couple dure, il faut savoir partir à la reconquête de votre moitié et retrouver la passion des débuts.

Faites le bilan de santé du couple

Posez-vous calmement avec votre conjoint et notez tout ce qui s’est passé ces derniers temps. Vous êtes-vous senti délaissé ? Votre conjoint vous aide-t-il assez au quotidien ? Reconnait-il votre valeur ? Avez-vous une intimité de couple satisfaisante ? La sexualité du couple est primordiale à son bon équilibre.

Partagez tout votre ressenti affectif avec votre conjoint. La compréhension des peines de chacun est la clé d’une renaissance de la complicité.

Repartez à la reconquête amoureuse de votre conjoint

Forcez-vous à avoir des moments privilégiés en tête-à-tête régulièrement, pour échapper à la routine du quotidien et recréer le lien. Essayez de redécouvrir votre partenaire et savoir ce qui le passionne en ce moment, quels sont ses projets, ses désirs. Montrez-lui toute votre tendresse, votre intérêt pour ce qu’il fait et encouragez-le. Il ressentira alors l’émotion d’être aimé pour ce qu’il est.

6. Comment surmonter une crise de couple et avoir une relation plus épanouissante que jamais ?

Régler les problèmes d'un couple en criseRetrouver les premiers émois et sentir à nouveau son cœur battre à la vue de son conjoint, voilà une excellente perspective pour votre couple. Pour vous y aider, nous vous proposons quelques conseils faciles à appliquer.

Parler ensemble des souvenirs heureux

Quand on parle des souvenirs heureux, cela nous amène à nous montrer plus optimiste pour la suite. Inconsciemment, on se met à espérer que ces souvenirs en amènent bien d’autres, tout aussi positifs.

En effet, lorsque l’on se trouve dans un couple en crise, on a tendance à se retrouver dans le cercle vicieux du pessimisme. Alors, chacun ne voit que les défauts de l’autre, les qualités faisant soudainement partie du passé.

Se rappeler ensemble un souvenir heureux, c’est raviver cette connexion avec le passé où tout allait encore bien. Car quand on est triste et au bord de la rupture, on ne souhaite qu’une chose : vivre à nouveau ces doux moments de vie commune.

Se débarrasser des problèmes en mettant les choses à plat

Bien entendu, quand le couple est en crise, positiver en ignorant les problèmes n’est certainement pas non plus la solution. Puisque le jour viendra où ceux-ci réapparaîtront, mais de façon décuplée et dévastatrice.

Ainsi, pour sauver son couple, il s’agit aussi de savoir faire régulièrement le point sur les problèmes en les identifiant et les nommant, puis en y travaillant à deux. Cela est notamment le cas lorsqu’il s’agit d’un couple en crise après une tromperie ou bien même un couple en crise pendant la grossesse.

Adopter le bon état d’esprit

Tout d’abord, il ne faut surtout pas se mettre en position de défense, il ne s’agit absolument pas d’un jugement. Il vous faudra plutôt faire preuve d’écoute et d’empathie, ainsi que d’une bonne dose de prise de recul.

Certes, votre partenaire peut commencer la discussion en étant justement sur la défensive. Toutefois, il ne faut pas oublier que l’on adopte naturellement le comportement de l’autre. Concrètement, cela signifie que voir votre partenaire sur l’offensive risque fort de vous encourager à l’imiter.

Néanmoins, si vous restez calme, à l’écoute et prêt à discuter tranquillement, votre partenaire adoptera petit à petit la même attitude.

Ensuite, vous devrez faire preuve d’organisation et de diplomatie : « Commençons par ce sujet, qui nous tient à cœur à tous les deux. Nous devons impérativement trouver une solution, qui nous convient à tous les deux. Sache que je suis totalement prêt à fournir tous les efforts possibles pour que cela fonctionne. Mais j’ai besoin que tu en fasses de même. »

Car au fond, vous souhaitez tous les deux sortir de cette crise de couple, et avec un minimum de patience, de maturité et de volonté, vous devriez arriver à un accord.

Sortir de la routine en partant un week-end

Généralement, la routine est synonyme du confortable cocon familial, où l’on aime se réfugier. Elle nous rassure dans les moments de peur, d’inquiétude et d’anxiété. D’une certaine manière, elle nous persuade que notre monde ne peut pas être bouleversé, changer du tout au tout et du jour au lendemain.

Autant dire que, lors d’une crise de couple, elle reste le meilleur moyen pour vous rassurer. Constater que, malgré votre énorme dispute de la veille et cette coupure complète de toute communication, votre ex continue de se lever à 6 heures du matin, se doucher, partir travailler en vous embrassant rapidement, puis revient le soir, à la même heure chaque jour est désespérément rassurant.

Pourtant, se forcer à explorer autre chose est souvent le seul moyen d’avancer pour obtenir un résultat dans un couple en crise. Oui, parfois, cela va vous donner le sentiment d’une prise de risque continuelle. Pourtant, pour éviter l’issue fatale de l’amour perdu, il faut faire en sorte de le bousculer de temps à autre.

Partir un week-end à deux peut être d’une grande aide au couple en crise. Lorsque vous êtes dans un autre cadre, tout semble changer et repartir de zéro. Ce qui vous semblait insurmontable autrefois n’est désormais plus qu’un souvenir. Même si cela n’est que temporaire.

En effet, vous êtes tous les deux décontractés, apaisés et bien loin de ces tensions quotidiennes. Même si celles-ci sont aussi dues au travail, aux amis, elles se transposent naturellement dans votre couple.

Lorsque vous n’avez plus à les traiter immédiatement, vous vous retrouvez dans de bien meilleures dispositions pour sauver un couple en crise.

Un week-end entre vous, à des centaines de kilomètres de votre foyer, c’est comme une parenthèse dans votre vie agitée. Une bulle pour vous aider à respirer et à mettre les choses au clair. Partir ensemble peut permettre de se retrouver en adoptant un nouvel œil sur son ou sa partenaire, en se rappelant soudainement pourquoi on l’aime.

Bien entendu, cela ne sera probablement pas suffisant pour tout arranger dans votre couple en crise.

 Appliquer la règle du 2-2-2

En complément, il existe une règle de couple infaillible pour ne pas tomber dans la spirale infernale de la routine. Celle-ci n’est autre que la règle du 2-2-2.

Facile à retenir, elle fonctionne de la manière suivante :

  • un dîner en amoureux une fois toutes les deux semaines
  • un week-end seul à seul une fois tous les deux mois
  • une semaine de vacances à deux au loin une fois tous les deux ans

Sur le court et moyen terme, vous vous assurez naturellement de retrouver votre partenaire fréquemment, en tête-à-tête.

Quant au long terme, elle fonctionne, car mécaniquement, on oublie beaucoup moins facilement de se retrouver régulièrement. Entre la routine, le travail, les enfants, la famille… Oui, les excuses pour ne plus attribuer autant d’importance à son couple qu’avant sont bien trop nombreuses.

Modifier ses habitudes pour aller de l’avant

Enfin, si personne ne peut changer le fond même de sa personnalité, il est néanmoins tout à fait envisageable, et même conseillé de changer ses habitudes de la vie courante pour aller de l’avant.

Effectivement, il est assez commun de voir qu’avec le temps les petites attentions envers l’autre s’évanouissent. Alors qu’au début de la relation de couple, on n’aspirait qu’à faire plaisir à l’autre par tous les moyens.

Pourtant, ce sont aussi elles qui rendent l’autre spécial en lui donnant tous les jours un petit traitement de faveur. Ce sont aussi les témoins de vos sentiments. Ceux qui vous rappellent pourquoi on aime l’autre. Cela peut prendre la forme d’un simple baiser avant de partir au travail, un « je t’aime » une fois arrivé sur place. Ou encore, le déjeuner préparé pour l’autre, le matin avant de partir. Une fleur, voire même un bouquet de temps à autre, ou même un petit chocolat.

Il peut aussi tout à fait s’agir de s’entretenir soi-même, son corps, sa présentation. Ou même, en maintenant vos efforts sur votre comportement, votre caractère. Ne pas se laisser aller peut revêtir de très nombreuses formes…

De cette manière, vous montrez à l’autre que vous avez toujours autant envie de lui plaire.

7. Et si rien ne fonctionne pour un couple en crise au bord de la rupture ?

Bien sûr, si ces conseils d’urgence sont certainement et de loin les plus adaptés pour gérer un couple en crise, ils ne garantissent pas le résultat à 100 %.

En effet, il suffit parfois d’un rien, un détail qui vous échappe pour que tous vos efforts soient ruinés. Sans compter les conditions, ces facteurs extérieurs qui peuvent aussi tout changer. Par exemple, avec un couple en crise avant le mariage, que faire lorsque l’on est face à un véritable choix de vie ?

À l’évidence, on remet d’autant plus toutes nos décisions en question. Et si tout cela n’était qu’une mascarade ? Comme l’erreur d’une vie, qui mènerait celle-ci à un échec inévitable ?

Et si finalement, vous n’étiez pas faits pour être ensemble ?

Mais le couple en crise avant le mariage est loin d’être la seule potentielle difficulté supplémentaire — comme si tout cela n’était pas déjà suffisant. Non, les enfants, la famille, la grossesse, le travail ou encore la distance sont d’autres exemples de cas complexes.

Alors, si rien ne fonctionne pour sortir d’un couple en crise, que faire ?

Envisager une pause pour sauver un couple en crise

Devant tous ces efforts vains, on tend normalement à envisager la possibilité de faire un break.

Non, ce n’est pas nécessairement le premier pas vers la rupture. D’ailleurs, si tout est fait correctement, cela pourrait même vous aider à vous réconcilier.

Néanmoins, mieux vaut avoir la certitude qu’il s’agit de ce que vous souhaitez. Après tout, cela reste une option relativement intense. Celle-ci va certainement exiger un certain contrôle de soi, tout en prenant ses distances en ayant en tête de réfléchir. Par conséquent, si vos problèmes de couple vous font vivre dans la peur constante de la séparation, faire une pause n’est alors probablement pas la solution idéale. Puisque, sachez-le, avec cette décision, vous allez passer quelque temps loin de l’autre.

Certes, la question de la fidélité dans une pause amoureuse dépend de chaque couple. Cependant, mieux vaut garder à l’esprit que oui, votre partenaire va peut-être redécouvrir les autres avantages du célibat. Et que cela le ou la convaincra peut-être de se séparer de vous.

Ou bien, cela peut tout autant être vous. Malgré votre conviction actuelle, pourquoi ne serait-ce pas vous qui décidiez de rompre à la fin de ce break ?

Oui, faire une pause, surtout accompagnée d’un silence radio, est une décision extrême. Elle comporte de nombreux risques. Et elle ne devrait pas être prise à la légère, chacun doit être prêt à l’éventualité d’une rupture.

D’un autre côté, la distance peut aussi tout autant être un élément qui vous rapproche. Ainsi, en ne vous voyant plus tous les jours, il existe tout autant une forte probabilité que vous vous trouviez en manque de l’autre à nouveau. Et c’est ainsi que vos sentiments mutuels sont ravivés.

Entamer une thérapie à deux contre la crise de couple

Enfin, si malgré tous vos efforts, votre couple va mal, pourquoi ne pas envisager un coaching JRME ou bien une thérapie de couple pour s’éviter un cœur brisé ?

Il s’agit de voir un véritable professionnel du couple. Quelqu’un qui possède l’expérience du conseil, avec tous ces couples qu’il a aidés. Mais aussi, un conseiller conjugal, extérieur à votre histoire, qui possède en plus un regard totalement neuf et neutre sur votre histoire.

De cette manière, non seulement vous pouvez adopter un nouveau point de vue sur votre relation. Vous apprenez ainsi à prendre en compte des détails jusque-là ignorés. En outre, il est probable que vous découvriez quelque chose de nouveau sur vous. Comme si certaines décisions et réactions de votre présent étaient en partie dues à votre passé.

8. Un dernier mot sur le couple en crise…

Dans l’imaginaire collectif, l’idée générale qui ressort de l’expression « couple en crise » est du dernier stade avant la rupture amoureuse. Comme les derniers instants sans espoir avant de se résigner à prendre des chemins différents.

Seulement, il s’agit en réalité d’un angle de vue erroné. Car en pensant ainsi, d’une certaine manière, vous minimisez les chances de réussite de votre relation.

Non, ne perdez pas espoir. Loin d’être la dernière, voyez plutôt cette étape comme une chance de rebondir.

Antoine Peytavin