Les vacances de mon ex : 3 règles d’or pour ne pas trop gamberger !

Par Antoine Peytavin

People having party at beach with drinksMême si le sujet n’est pas forcément souvent abordé, le moment des vacances est particulièrement sensible lorsqu’on traverse une rupture amoureuse et notamment lorsqu’on apprend que son ex va partir pour une destination alléchante… sans nous. Les conséquences sont alors aussi évidentes qu’impossibles à éviter : on a tendance à s’imaginer le pire, à se faire des films terribles et à stresser du matin au soir.

Soirées arrosées, boîtes de nuit, flirts sur la plage, fréquentation de multiples amant(e)s, voire rencontre de l’âme sœur… le scénario qui passe dans la tête de la personne délaissée est toujours sombre et des moins optimistes. À tort ou à raison ?

Règle N°1 : Pendant les vacances de mon ex, je m’accorde un traitement de faveur !

Il est bien évident que de rester dans la grisaille de votre quotidien, seul(e), alors que votre ex prend la direction des cocotiers et du soleil n’est pas chose facile. Vous vous imaginez très certainement que vous auriez dû être avec lui/elle. L’injustice et le manque sont à leur paroxysme et rien ne semble pouvoir vous détourner de cette pensée, de ce constat qui vous enfonce dans la solitude.

Si vous voulez passer ce cap difficile, il est alors évident que vous allez devoir réagir, vous mettre en action pour vous changer les idées. Impossible de faire comme si de rien n’était et de prétendre que la situation ne vous affecte pas.

Une fois votre ex parti(e) en vacances, réservez-vous une cure de bien-être. Appelez tous vos amis et organisez des sorties, c’est la première étape. Ces activités se voudront originales afin de dépasser le cadre du « commun ». Spa, thalasso thérapie, week-end à Center Parc, voire mini-séjour à l’étranger (je vous recommande Bruges et Rome qui sont deux villes magnifiques et relativement proches de la capitale française), ne vous refusez rien !

Règle N°2 : Pendant les vacances de mon ex, j’évite toute tentative d’intrusion

Cela vous démange nécessairement, mais n’essayez ni de contacter, ni de prendre des informations sur votre ex pendant ses vacances. Oui, cela signifie que vous éviterez de consulter son profil Facebook ou toute autre forme d’activité en ligne émanant de votre ex. Aussi difficile que cela soit, vous devez rester concentré(e) sur vous et ne pas vous fier au virtuel. Textos ou statuts partagés ne représentent pas la réalité, mais seulement ce que votre ex veut laisser entrevoir, aucune raison pour vous torturer gratuitement.

Et puis fondamentalement, ce break initié par votre ex lui permettra de réfléchir. Certes, il/elle est loin et peut profiter d’une certaine liberté, mais les voyages sont toujours à l’origine d’une remise en question, d’une réflexion, quant à l’année écoulée, aux évènements récents.

Plus vous vous ferez pressant(e) dans ces moments, moins la réflexion de votre ex sera clémente envers vous. En revanche, votre absence de contact peut susciter des doutes. Votre ex n’est en effet certainement pas dupe et s’attend à ce que cette période soit dure pour vous, notamment si la rupture est fraîche. Tenir le coup, c’est prendre le contrepied de ses attentes, lui montrer que vous vous en sortez sans problème. De quoi le/la faire douter, non ?

Règle N°3 : Pendant les vacances de mon ex, je canalise ma douleur pour la surmonter

À un moment où la tristesse sera au plus haut, il vous faudra trouver un moyen d’extérioriser cette dernière. Rien ne sert de tout garder en vous. Cela serait destructeur. Laissez donc votre désarroi s’exprimer, mais de manière contrôlée. Autoriser vous un délai quotidien d’une dizaine de minutes pour ne penser qu’à votre ex : laissez le flot des images venir, pleurez si cela vous fait du bien. Ne vous refusez rien. Il est important d’exprimer sa douleur.

En revanche, une fois ce délai passé, attelez-vous à une activité requérant une concentration importante afin de véritablement formaliser une démarcation entre votre moment de nostalgie et le reste de votre journée. Sport, travail, activité en plein air, activité manuelle : à vous de voir ce qui vous correspond le mieux.

Ce petit moment de recueillement pourra diminuer en durée, au fur et à mesure des jours qui passent. L’objectif ? Vous rendre compte que derrière cette colère, cette peur, cette tristesse, se cache votre personnalité qui ne demande qu’à émerger, qu’à reprendre goût à la vie. Votre ex est en vacances ? Grand bien lui fasse ! Cela ne changera pas fondamentalement votre existence, alors ne lâchez rien et concentrez-vous sur votre besoin de reconstruction !

Jean-Baptiste

0 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

Rupture amoureuse

Comment rompre en douceur ?

Vous êtes en couple mais n’avez plus de sentiments ? Vous souhaitez mettre un terme à votre relation mais ne savez…

Je récupère mon ex !