Comment combler son homme de plaisir : l’art de la fellation

Par Antoine Peytavin

Le sujet de la fellation peut créer des tensions au sein de certains couples. Alors que ces messieurs y voient, pour la plupart, une divine caresse buccale, acte d’amour et de désir, certaines femmes, en revanche, y voient un acte avilissant qu’elles refusent de pratiquer ou pratiquent à contre cœur. Dans un couple où la fellation est érigée en tabou religieux ou psychologique, l’entente sexuelle peut en pâtir. Monsieur est frustré d’être privé de ce plaisir, madame est outrée que monsieur ne comprenne pas son déplaisir à pratiquer la fellation. Monsieur peut alors être tenté de tromper sa conjointe. Et à partir de là, l’ombre de la rupture amoureuse plane au-dessus du couple. D’où l’importance d’aborder le sujet, car si, en cas de tabou, l’absence de fellation peut éloigner les partenaires amoureux, sa pratique, au contraire, est de nature à créer entre eux une incroyable connivence. Pour peu d’en maîtriser l’art…

1 – Les erreurs à éviter

Dans l’hypothèse où votre partenaire serait mal à l’aise avec cette pratique sexuelle, veillez, messieurs, à ne pas lui mettre la pression pour qu’elle s’y adonne. Mieux vaut essayer d’en parler entre vous de façon constructive, et en cas d’incompréhension totale, recourir éventuellement à un sexologue, si tous deux êtes désireux de dépasser cet obstacle.

De votre côté, mesdames, si vous êtes de celles qui bloquent face à l’idée de faire une fellation ne vous y forcez pas car vous risqueriez sinon de mal vous y prendre, ou pire, de manifester des airs de dégoûts pendant l’acte, ce qui pourrait gâcher totalement le plaisir de votre homme. Essayez, en revanche, de dépasser votre blocage, en vous ouvrant, peu à peu, à l’idée que la fellation peut s’apparenter à un moment de plaisir partagé et non à de la soumission ou à quelque chose de sale.

Pour ce qui est des erreurs à éviter pendant la fellation, en voici une petite liste. Du côté de la fellatrice, sont à bannir :

Le pompage trop énergique et mécanique qui gâche un peu le plaisir et enlève tout charme à la fellation.
Le contact des dents avec le gland. N’oubliez pas que c’est une zone très sensible…
Le bla-bla inopportun entre deux succions. Bien que les femmes aient la réputation d’être bavardes, ne vous mettez pas à lui parler de choses et d’autres, la bouche à moitié pleine. Il pourrait avoir l’impression, à juste titre, que vous n’êtes absolument pas dans le feu de l’action et cela pourrait le perturber au point de ramollir ses ardeurs. Sauf évidemment, si vous ne lui parlez que pour évoquer des choses coquines qui pourraient l’exciter au plus haut point.
L’air de dégoût lors de l’éjaculation. Si vous êtes répugnée par le goût ou l’odeur de la semence masculine, rien ne vous oblige à l’avaler, bien sûr ni à vous en faire recouvrir le visage. Mais vous n’êtes pas non plus obligée de le recracher énergiquement, en laissant sortir un « pouah » de dégoût de votre bouche. Ce serait manquer de délicatesse à l’égard de votre cher et tendre.

Voir aussi : libido masculine forte, comment réagir ?

Du côté masculin, il y a aussi quelques erreurs à éviter :

Enfoncer trop profondément son pénis dans la bouche de sa partenaire. Bon, toutes les femmes n’étant pas des « gorges profondes », allez-y mollo messieurs, malgré votre excitation extrême. L’idée étant que la fellation soit des plus agréables pour chacun, évitez d’aller trop loin, si vous ne voulez pas prendre le risque d’étouffer votre chérie ou de lui faire avoir des réflexes nauséeux.
Faire des commentaires désobligeants à sa copine pendant qu’elle officie. Inutile, par exemple, de lui mentionner qu’elle s’y prend mal. Vous risqueriez de la vexer et de la démotiver.

2 – Les gestes à avoir

Sans entrer dans les détails techniques, gardez à l’esprit, mesdames, que l’art de la fellation vous autorise à jouer aussi bien de votre langue, de vos lèvres, que de vos mains. N’hésitez pas, par exemple, à caresser la verge de votre partenaire, dans un mouvement de va-et-vient dont vous pouvez varier le rythme et l’intensité, tandis que votre bouche suce son gland suavement. Et si vous êtes à l’aise, ne négligez pas, non plus, la zone très érogène du scrotum, autrement dit les bourses. Vous pouvez y passer votre langue, les sous-peser avec votre main. Plaisir maximal garanti pour monsieur.

Petit aparté, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Accédez au test <<

Voir notre article : mon ex couche avec moi

3 – Les jeux de regards

Mais au-delà de la pure technique que serait l’art de la fellation sans vos talents d’actrices, mesdames ? Je ne vise pas, par-là, un quelconque talent de simulatrices. Mais votre talent à vous mettre en scène et à incarner, pour le plus grand plaisir de l’homme que vous aimez, des rôles coquins. Tour à tour, dans la peau de la docile fellatrice ou dans celle de la femme fatale qui soutient le regard de son homme tandis qu’elle le suce avec gourmandise. A moins que par pudeur, vous préfériez procéder dans le noir, n’hésitez pas les jeux de regards avec votre partenaire. Observez ses réactions, voyez naître sur son visage les signes de plaisir intense que votre bouche lui procure, amusez-vous à lui lancer des regards amoureux et coquins. Vous stimulerez ainsi son imagination et son plaisir, jusqu’à l’orgasme, pour une fellation complète ou jusqu’au coït, s’il ne s’agissait que d’une mise-en-bouche.

Séverine

Vous venez de lire votre article en entier ? Ne partez pas sans avoir effectué notre test "Avez-vous une chance de reconquérir votre ex". Il s'agit du seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie

>> Cliquez ici pour faire le test

Poursuivre avec un autre article ?