Diminuer sa libido : nos conseils pour lutter naturellement

Bienvenue sur JeRecupereMonEx.com site N°1 sur la rupture amoureuse au monde (Le Times). Par Antoine Peytavin.
1- Si tu es nouveau, vérifie si tu as une chance de récupérer ton ex (test gratuit, clique ici).
2- Fais-toi appeler maintenant par un coach pour reconquérir ton ex au plus vite :

gerer sa libidoCertains n’en ont pas et courent après quand d’autres veulent s’en débarrasser ! Votre libido grimpe aux rideaux et vous ne savez plus quoi faire ? En couple, c’est en principe plus facile de régler la question. Pourtant, il arrive que l’autre se refuse aux joies du sexe. Ce qui est encore plus terrible, car vous avez le/la partenaire, mais vous essuyez un « non », alors que votre désir sexuel est collé au plafond ! Maudite libido, vous souhaiteriez lui mettre un coup sur le museau, pour qu’elle cesse de vous tirailler les entrailles. Et si vous ne réussissez pas à la dompter, elle parasite votre cerveau : votre besoin de sexe est tel que vous feriez, parfois, n’importe quoi avec n’importe qui pour la calmer. La frontière entre la libido et la compulsion au sexe est mince. Faites-vous la différence entre boire de l’alcool pour s’anesthésier et boire avec plaisir ? Si c’est avec plaisir, vous sélectionnez ce que vous buvez et vous savez vous arrêter. Quand vous buvez pour vous anesthésier, vous buvez n’importe quoi (ou presque), du moment que vous obtenez l’effet que vous visez. Aujourd’hui, je vais vous expliquer comment diminuer sa libido et la gérer au mieux pour ne plus souffrir de ces désirs charnels impulsifs.

Libido : une pulsion sexuelle parfois gênante

Qu’est-ce que la libido ? Définition du Petit Larousse : « Énergie psychique de la pulsion sexuelle (d’après Freud) ». Pour être plus claire, je dirais que c’est le désir sexuel. En fait, la libido est comme un cheval fougueux : quand vous savez monter, même quand votre destrier essaie de vous emballer, vous êtes capable de le retenir. C’est possible de contrôler la libido, quand vous êtes équilibré. Mais si vous n’avez aucune notion d’équitation, quand le cheval s’emballe, vous n’avez d’autre choix que de vous laisser embarquer… et ce ne sont pas les belles nanas (ou les beaux mecs) que vous croisez dans la rue qui vont vous refroidir !

comment diminuer sa libido ?

Embarquer vers quoi ? Vers l’ex qui vous a fait souffrir, bien que vous ayez juré de ne plus jamais coucher avec, vers une personne qui ne correspond pas du tout à vos goûts, vers des situations dont vous aurez honte après coup. La libido répond à un stimulus externe (un mot, une image, un souvenir, un corps, un parfum, un regard brûlant de désir, etc.), mais parfois, elle se réveille sans raison apparente, même après une rupture amoureuse. Autant de moments qu’il faut apprendre à contrôler, sous peine de vous retrouver dans des situations que vous allez regretter. Vous aurez beau mettre sur son dos le fait d’avoir couché avec la femme de votre meilleur ami ou le mari de votre sœur, vous aurez fait des dégâts dont vous serez mortifié le restant de vos jours. N’attendez plus et apprenez à gérer cette libido élevée !

Elle a bon dos, la libido : assumez !

Elle a bon dos, la libido ! Vous n’êtes plus des enfants incapables de vous retenir : vous avez la capacité de la maîtriser, encore faut-il le désirer… La plupart du temps, vous vous laissez contrôler, puis embarquer et vous devenez dépendant d’une personne qui sait la réveiller. Pantin dont quelqu’un tire les ficelles, pour quelques minutes de plaisir, vous voilà esclave de votre désir sexuel et vous me direz « C’est plus fort que moi, je ne peux pas lui résister ! ». Pas de panique, vous n’êtes ni un(e) extraterrestre, ni un(e) pervers(e), contrôler sa libido n’est pas une chose aisée !

Quand vous laissez votre libido prendre les commandes, dans des circonstances non sécuritaires (risques de MST ou autres), c’est votre vie que vous risquez, ou votre réputation, ou simplement de mettre la zizanie dans votre famille ou vos amis. Bref, plus moyen de réfléchir quand c’est votre libido qui prend le contrôle de votre vie.

Avoir une libido, c’est signe de bonne santé

C’est normal que votre libido se réveille de temps en temps, voire souvent, c’est signe de bonne santé. Vous avez toutes sortes de moyens pour vous en occuper, sans faire n’importe quoi avec n’importe qui. Ceux qui n’en ont plus courent après ! Chouchoutez-la au lieu de lui taper sur la tête, apprenez à l’apprivoiser, au lieu de lui obéir au doigt et à l’œil. C’est dans ces moments-là qu’il faut apprendre à la maîtriser. Et si vous éprouvez un désir violent pour une personne représentant le fruit défendu, tenez-vous en le plus éloigné possible.

Cependant, désirer la femme ou le conjoint de quelqu’un d’autre démontre que vous n’avez pas su stopper une libido qui commençait à s’emballer. Si vous entretenez ce désir au lieu de le réprimer, ce sera plus fort que vous, surtout si l’autre personne y répond. Un mois avant mon mariage, je me souviens d’avoir éprouvé un violent désir pour un homme qui fut mon amant, par le passé, sept ans avec de rencontrer mon fiancé, et que je n’avais pas revu depuis tout ce temps. Je m’en suis tout simplement éloignée, lui demandant de ne plus jamais me recontacter. C’était tout de même le symptôme d’un problème : fidèle, pensant aimer mon futur mari, j’aurais dû me demander pourquoi cet homme avait déclenché un flot de libido tel que je lui aurais sauté dessus, en présence de mon futur mari !

Faire baisser sa libido : bonne ou mauvaise idée ?

Que faire pour diminuer sa libido ?

Quand vous aimez quelqu’un et que cette personne vous satisfait sur tous les plans et surtout sur le plan sexuel, l’envie d’aller voir ailleurs n’existe pas. Elle se crée quand votre partenaire vous rejette ou ne vous accorde que quelques miettes. Certains d’entre vous se retrouvent dans une situation épouvantable : en couple avec une bonne personne, bon père ou bonne mère, n’ayant absolument rien à lui reprocher, sauf dans l’intimité… La libido peut grandir ou se calmer, mais dans un cas comme dans l’autre, quand passe à votre portée une personne qui vous réveille sur le plan sexuel, que faire ?! Vous n’avez parfois que 30 ans et plus aucune activité sexuelle, parce que les enfants, parce que fatigués, parce que plus le temps.

Eh bien, du temps pour votre couple, si vous n’en trouvez pas, ne vous étonnez pas que celui qui revendique du sexe et n’en a pas tombe dans les filets d’une tierce personne qui mettra le feu aux poudres ! Quel que soit votre âge, difficile de renoncer au sexe, d’autant que votre libido vous botte les fesses. Les sites pornos seront souvent une échappatoire, puis madame s’étonnera que monsieur se désintéresse d’elle ou que madame préfère l’électrique à l’humain. La libido, ça se chouchoute, à deux quand vous êtes en couple et, célibataire, cessez donc de lui taper sur le nez et de l’accuser de vos forfaits. Apprenez à l’apprivoiser et à la laisser s’exprimer dans des circonstances épanouissantes, même si c’est seul, avec vous-même. C’est une énergie extraordinaire qui, quand vous serez en couple, sera un des ciments de votre relation.

Découvrez par ici notre article « mon ex veut coucher avec moi, comment réagir ? »

Libido : mieux vaut être sur la même longueur d’ondes

Souvent, vous pensez que la libido n’est pas importante dans un couple : si les deux en manquent, c’est parfait. Mais si vous êtes décalés, que l’un a une libido musclée, alors que l’autre n’est pas très friand de sensualité, le fossé va se creuser, laissant la place à une tierce personne qui pourrait bien réveiller le bel endormi ou la belle délaissée… Et savez-vous qu’il est possible de réveiller la libido de votre partenaire, au lieu de simplement lui demander « t’as envie ? ». Être un bon coup, c’est aussi savoir lancer un regard brûlant de désir : c’est le meilleur des engrais, pour faire pousser une libido qui se ratatinait !

Et si vous êtes célibataire, quand elle se réveille soudainement, au lieu de faire n’importe quoi pour la calmer, chouchoutez-la et promettez-lui que le jour où vous rencontrerez la bonne personne, vous la laisserez s’exprimer ! Elle ne perd rien pour attendre, son tour viendra, et pour le moment, au lieu d’en faire une souffrance, faites-en un entraînement. Apprivoisez cette énergie qui est en vous, afin que la prochaine fois qu’elle se réveille, elle ne vous rende pas fou. Je m’occupe affectueusement de la mienne et elle sait qu’un jour viendra où elle pourra s’en donner à cœur joie !

Pascale Piquet, auteur du « Syndrome de Tarzan » (Béliveau éditeur) et « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon). Pour en savoir plus : www.pascalepiquet.com

Bonus : comment maîtriser ses pulsions

Comment baisser sa libido naturellement ?

Quand la libido devient trop présente, qu’elle enivre, qu’elle occupe l’esprit jour et nuit, alors, la rejeter et ne plus y penser ne sert à rien. Parfois, le désir est tout simplement physique, presque incontrôlable. Dans ce genre de cas, comment calmer sa libido ? Et bien sachez qu’il existe quelques astuces qui devraient vous aider.

L’alimentation

Vous le savez sans doute, certains aliments sont aphrodisiaques tandis que d’autres font baisser la libido. Pour baisser naturellement vos pulsions, vous devrez éviter de consommer du gingembre, de la luzerne ou plus communément de l’alcool. En revanche, vous pourrez insister sur la menthe, la réglisse, le soja ou encore les flocons d’avoine, aliments qui permettent de faire baisser la libido.

Eviter de stimuler le cerveau

Si un acteur ou une actrice vous attire physiquement, vous devriez éviter de regarder les films ou séries dans lequel il/elle apparaît. Évitez les situations excitantes. Une visite chez mamie, penser à une personne que vous ne trouvez pas du tout attirante ou lire les informations pourra par exemple vous faire un peu déchanter.

Les plaisirs solitaires

Libido trop forte chez l’homme ou la femme, peu importe : si vous n’arrivez pas à contrôler vos pulsions et que vous ressentez le besoin de vous libérer de toutes les tensions qui vous assaillent, alors, prenez le temps de vous relaxer tout(e) seul(e). En agissant ainsi, vous vous sentirez certainement mieux jusqu’au prochain « pic » de libido. Quoi qu’il en soit, cette technique vous permettra de ne tromper personne (si vous êtes en couple) ou de tenir le coup jusqu’à une prochaine rencontre.

Comment diminuer le désir chez l’homme ?

La libido masculine forte est un problème rencontré par de nombreux hommes, quels que soient leurs âges. Si ce « problème » persiste et que vous le vivez mal, vous pouvez tenter de rencontrer un hypnothérapeute ou un sexologue. Ces professionnel vous aideront à trouver des solutions. De plus, il est possible que vous réalisiez que vous n’avez pas réellement de problème et que c’est à votre partenaire de travailler sa libido. En effet, certains hommes pensent avoir une libido trop élevée alors qu’il sont simplement en pleine santé. Ils se demandent comment résister au plaisir charnel et souffrent de la situation. Leur compagne en revanche a une libido en berne, ce qui peut poser des problèmes dans le couple. N’hésitez pas à consulter à deux !

 

Commentaires

    Bonjours, depuis a peu près trois mois j’ai rompu avec mon ex que nous avons été deux ans et demi et ce pour le mieux. malgrée plusieurs raisons serieuses qui m’empêchent d’avoir une relation saine avec elle, j’ai de sévères pulsions sexuel envers elle et cela me rend fou!! rêves et penser brulante de passion avec elle et etc. je ne souhaite pas la  »récupérer » mais je cherche juste a me défaire de ces pulsions

    Bonjour avez vous pensé à consulter un sexologue ou un psychologue qui pourra avec vous trouver l’origine de ses pulsions pour pouvoir par la suite les contrôler !

    Bonjour,

    Cela fais 12 ans que je suis avec mon compagnon, mais au jour d’aujourd’hui je n’en peux plus, il a une libido débordante et franchement pendant toutes ces années j’ai essayé de tenir le rythme pour lui faire plaisir. Parfois on vient juste de terminer nos ébats et même pas 1 heure après il revient à la charge quand je refuse il fait la gueule, parfois je me sens obligé de passer à la casserole afin d’éviter les tensions. Sincèrement j’aime mon homme mais j’en ai ras-le-bol. Je pense que son problème lui vient de son enfance. Dès l’âge de 7 ans il regarde des magazines pornos, et même essaie de reproduire avec ses cousins, cousines plus âgés que lui, est-ce-que son problème peut venir de ça. Quand je lui parle de son désir sexuel trop brulant, il me dis que c’est moi qui suit coincée. Aidez moi comment lui faire prendre conscience que le problème vienne de lui. Je veux lui proposer qu’on aille voir un sexologue mais je ne sais pas comment aborder le sujet et surtout je ne veux pas qu’il le prenne mal en pensant que c’est lui le fautif.

    Bonjour Imi,

    Qu’entend-elle par « elle n’arrive pas à calmer sa libido » ? Est-ce que cela signifie qu’elle se sent obligée de trouver d’autres partenaires quand vous n’êtes pas là ou qu’elle calme sa libido par elle-même ? Si elle la calme par elle-même, tout va bien. Vous pourrez profiter de sa libido quand vous serez ensemble. Si elle éprouve le besoin de trouver d’autres partenaires pendant votre absence, c’est à vous de faire un choix.

    bonjour!
    je viens de commencer une rélation amoureuse avec une fille qui n’est pas de ma région et elle me dit qu’elle n’arrive pas à calmer sa libido.ayant lis cet ouvrage,je perd de continuer cette rélation!ai-je vraiment raison de l’abandonner?

    Bonjour Désespéré,

    En fait, le cercle vicieux qui s’installe c’est que plus votre femme vous repousse, plus vous avez envie d’elle, car elle vous met dans l’insécurité (je te suis, tu me fuis, je te fuis, tu me suis) et du coup, vous avez besoin d’être rassuré encore plus à travers le sexe.

    Et effectivement, le sevrage sexuel est une grande source de frustration et c’est normal et humain que vous gériez votre libido par vous-même, soyez très à l’aise avec ça.

    Avez-vous parlé avec votre épouse pour lui demander ce qui ne va pas ? Etes-vous allés consulter un sexologue ? Avez-vous toujours eu le même rythme sexuel tous les deux ou le vôtre est-il supérieur au sien ? Charmez-vous votre épouse, lui témoignez-vous votre attention, en prenez-vous soin ou est-elle juste devenue une « distributrice de plaisir » ?

    Le mieux étant d’en parler ouvertement avec elle et voir ensemble ce qui peut ranimer la flamme. Il se peut qu’elle ait essayé de tenir votre rythme pour vous faire plaisir, mais qu’elle n’en peut plus.

    Discutez-en !

    Bonjour,
    Je suis en couple depuis 13 ans , marié depuis 7 ans , une petite fille de 6 ans .
    J’ai une envie folle de ma femme au quotidien, mais plus elle , j’essais de differente maniere de reveiller l’etincelle , parfois ca marche et d’autre pas du tout. J’ai l’impression de ne rien controler j’ai un appetit sexuel debordant et subit du coup d’enorme frustration . Je ne suis attiré par aucune femme que mon epouse. Je n’arrive pas a controler ces envie et du coup cela joue sur mon humeur et aujourd’hui mon Couple en souffre, comment calmer ces pulsions que je ne mettrise pas , a tel point que j’en arrive a me satisfaire plus ou moins seul.

    Bonjour Déterminée,

    Je comprends très bien votre point de vue et je le résume :

    C’était l’homme de votre vie, donc votre vie affective s’arrête là.

    Vous avez le droit de rester dans le passé, la souffrance et les regrets toute votre vie, à cultiver cette relation passée et idéale pour vous, avec la souffrance qui va avec ou comprendre que pour former un couple, il faut être deux et l’autre a démissionné. Donc, avancer et vous reconstruire, pour vivre à nouveau pour vous-même.

    La réalité est là : il est parti, même s’il représentait la relation que vous avez toujours voulu. Donc, soit vous restez dans le passé, soit vous vous reconstruisez.

    Ce sera votre choix et, quel qu’il soit, vous en avez le droit.

    Je pense en effet avoir fait le mauvais choix. Je me disais que ces anti dépresseurs me permettaient de vivre malgré mes problèmes et qu’ils étaient un moindre mal. Je n’étais pas consciente de l’effet négatif qu’ils avaient sur ma libido, ni du fait que mon couple en souffrirait.
    Je suis bien incapable de faire le deuil de cet amour puisqu’il m’apportait tout ce que j’avais toujours espéré d’un couple. Mon mari n’a pas su communiquer sur son mal être, c’est sûr mais avant que cette femme ne fasse irruption dans notre vie, nous avions une relation épanouissante (hors libido, ok) : respect mutuel, rire, activités communes, même façon de voir les choses (que ce soit sur un plan privé ou sociétal… Toutes choses qui me semblaient plus importantes qu’une vie sexuelle débridée.
    Ma vie de couple était pour moi épanouissante et je suis sûre qu’elle l’était aussi pour mon mari jusqu’à 2011 (il a fait une réflexion vers cette époque à un ami (un ami à lui) : « moi, en tout cas, je crois que je suis vraiment tombé sur la bonne (femme) !
    Comment voulez-vous que j’arrive à en faire le deuil ? Ma vie était exactement ce que j’avais rêvé qu’elle soit !

    Bonjour Déterminée,

    Quand une troisième personne réussit à s’introduire dans un couple, c’est qu’il y a une faille. La faille était de son côté et cette personne s’y est introduite.

    Quand un couple est heureux, personne ne peut détourner l’une ou l’autre personne.

    En fait, il vivait certainement un inconfort, incapable de le manifester ou de le réaliser, puis une femme à la libido collée au plafond est passée par là et, comme on dit au Québec, « il a sauté la clôture ».

    Je vous recommande de faire le deuil de cette relation, sachant que c’est très difficile, mais c’est la seule façon d’avancer.

    Mais j’ai une question pour vous : pourquoi prenez-vous des anti-dépresseurs depuis des années ? Pourquoi ne pas régler le problème plutôt que l’anesthésier ? En l’anesthésiant, vous avez anesthésié votre libido et donc votre couple.

    Qu’en dites-vous ?

    Il y a 9 mois que je me penche sur le problème et je n’ai encore rien trouvé d’autre à part des problèmes mineurs : il est ordonné et moi bordélique, je suis implulsive quand il est plus posé… Rien de vraiment rédhibitoire il me semble, du moins, rien qui ne puisse se travailler.
    Mais une « amie » est passée par là, elle était charmante, séductrice… l’opposé de la routine installée dans un couple de plus de 20 ans ayant trois enfants (adolescents) à gérer…

    Bonjour Déterminée,

    Cet homme a tout de même agi d’une façon étrange : il vous aime comme un fou, ne discute pas de ses inconforts et vous plante là. Pas sûr que ce soit votre manque de libido qui soit à la base de cette démission…

    Inutile de vous taper sur la tête : je pense que le problème était ailleurs. Et si votre libido a pris la clef des champs, c’est effectivement un problème de médication, mais il y avait autre chose : que diriez-vous de faire l’autopsie de cette relation et d’y trouver les irritants ?

    J’en ai moi-même fait l’expérience : affligée d’une libido peu importante (je réalise maintenant que la prise d’anti-dépresseurs depuis des années en était peut-être un peu responsable), je pense avoir perdu mon mari en grande partie pour cette raison.
    Nos rapports sexuels se passaient bien mais je manquais de désir et lui, ne m’a jamais dit que c’était un vrai problème pour lui. Il s’en plaignait bien un peu mais sans jamais laisser entendre que cela pourrait diminuer son amour pour moi.
    Mariés depuis 22 ans, il disait toujours m’aimer comme un fou jusqu’au jour où il a commencé à se poser des questions, sans m’en parler ou me le montrer et le jour où il a dit qu’il ne savait plus s’il m’aimait encore, c’était trop tard ! il est parti ! Sans plus avoir même la volonté d’essayer de sauver notre couple qui fonctionnait pourtant bien depuis si longtemps.
    Le ciel m’est tombé sur la tête, j’ai réalisé qu’il m’aurait suffi de pas grand chose pour réveiller mon désir endormi sous la routine mais le sien était mort et aujourd’hui, je peine à me relever de cet échec !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *