Pascale Piquet : Pourquoi ça fait si mal quand l’autre s’en va ? _ 2/2

Par Antoine Peytavin

Suite (et fin) de « Pourquoi ça fait si mal quand l’autre s’en va ? », par Pascale Piquet.

Alors oui, c’est normal de ressentir toutes ces sensations épouvantables, quand vous vous retrouvez seul, rejeté, abandonné, trahi, humilié par la décision injuste que l’autre a prise dans votre dos, sans vous consulter, sans vous donner le droit de réponse : vous voilà jugé et condamné. Condamné à quoi ? Au bonheur ! Car c’est le plus beau cadeau que l’ex pouvait vous donner : vous plonger suffisamment dans la souffrance pour que vous preniez le taureau par les cornes et régliez cette foutue dépendance affective (manque de confiance et d’estime) et dépendance émotive (s’attacher viscéralement à un autre être humain et en dépendre).

En déséquilibre, la douleur est telle que vous envisagez le pire, alors que le meilleur est à venir

Une rupture amoureuse, ça fait mal, même à une personne en équilibre affectif, mais elle s’en remet rapidement. En déséquilibre, la douleur est telle que vous envisagez le pire, alors que le meilleur est à venir : cette douleur est le révélateur de votre déséquilibre et plus vous souffrez plus cela signifie que vous êtes déséquilibré. Et je vous promets que même si le temps arrange les choses, croyant que vous êtes « guéri », vous trouverez pire ! Si, si, vous en êtes capable !

Et arrêtez de me faire croire que c’est votre karma, une malédiction ou un sort qu’on vous a jeté : votre malheur est dû à vos mauvaises programmations. Parti dans la vie handicapé par des parents qui n’étaient que des enfants, vous êtes vulnérable, comme un oisillon tombé du nid : souvenez-vous du film « Mon nom est personne » où Terence Hill raconte l’histoire de ce petit oiseau qui tombe du nid et qui piaille, il a peur et froid. Arrive une vache qui lui lâche une grosse bouse sur la tête pour le réchauffer : le voilà bien au chaud. Arrive un renard qui le sort de la ‘mouise’ et… le mange ! Moralité, ce ne sont pas ceux qui vous sortent de la ‘mouise’ qui vous veulent du bien !

Attention : si l’ex revient, c’est souvent pour vous achever

Appliquez cette (malodorante !) métaphore à votre vie : seul et effrayé, vous tombez sur quelqu’un qui semble bien intentionné et vous avez la sensation qu’il vous sort du marasme dans lequel vous viviez : faux, vous allez vous faire bouffer ! Il vous dépouillera, vous arrachera tout ce que vous avez et même ce que vous n’avez pas, puis partira, méprisant, vous accusant de l’échec de la relation amoureuse. Et vous resterez là, pantin désarticulé, attendant que l’autre revienne : s’il revient, c’est pour vous achever !

Des millions de gens sont frappés par ce déséquilibre, cette névrose qui vous semble si normale et qui ne l’est pas. Déciderez-vous de rester esclave de votre passé et des autres ou prendrez-vous votre destin en main, réparant ce qui a été cassé dans votre enfance, développant ce qui n’a pas été développé ? La bonne nouvelle, c’est que ça se répare et vite ! Encore faut-il le décider. Trouvez un coach, un psychothérapeute capable de vous entraîner à développer votre confiance. Parce que votre estime, elle n’en a pas besoin : soit vous considérez que vous êtes quelqu’un de bien (vous avez de belles valeurs et vous les respectez), et vous êtes à 10 sur l’échelle (10 étant le maximum), soit vous considérez que vous êtes, comme aurait dit Coluche un « enfoiré » de première et là, vous êtes dans la catégorie des Trous noirs affectifs : vous êtes à zéro ! Alors ? 0 ou 10 ?!

Dépendance affective et émotive, quand tu nous tiens

Vous n’êtes pas ce que vous faites et vous pouvez manquer de confiance en vous et être quelqu’un de bien. J’ai toujours été quelqu’un de bien, même quand je me suis vue transformer mon mari en passoire, à grands coups de couteau (je rassure ceux qui ne me connaissent pas, ce fut un épisode psychotique : je me suis vue le faire, mais ne l’ai pas fait. Ouf !). Vous êtes quelqu’un de bien, mais vous êtes pris dans un piège : celui de la dépendance affective et émotive et vous pouvez en sortir, pour peu que vous le décidiez.

Moi, j’en suis sortie, sans savoir ce qui m’arrivait : vous, vous savez maintenant ce qui vous arrive, puisque vous cherchez des réponses en surfant sur le net et vous avez atterri sur ce site : je vous en félicite, parce que se poser des questions et chercher les réponses, c’est le premier pas vers la liberté. Les réponses, vous les avez, sinon elles sont toutes dans « Le syndrome de Tarzan » (Béliveau éditeur). Maintenant… ACTION !

Pascale Piquet
Pascale Piquet sera à Paris pour des coachings intensifs, du 8 au 14 juin 2012. Détails sur www.pascalepiquet.com

0 Partages

Quelles sont vos chances de récupérer votre ex ? Faites le quiz et obtenez la réponse en moins de 60 secondes :

Démarrez le quiz en cliquant ici !

Poursuivre avec un autre article ?

Je récupère mon ex !

Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à ...
Récupérer votre ex dès ce soir
Je t'envoie la technique que j'ai appliqué de A à Z pour récupérer mon ex
Est-ce que ton ex va te laisser une seconde chance ?
FAIS LE TEST JRME - Vous êtes :
Super, inscris ton mail pour démarrer le test

Je récupère mon ex !

Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à ...
Récupérer votre ex dès ce soir
Je t'envoie la technique que j'ai appliqué de A à Z pour récupérer mon ex
Est-ce que ton ex va te laisser une seconde chance ?
FAIS LE TEST JRME - Vous êtes :
Super, inscris ton mail pour démarrer le test