Être séparé mais vivre ensemble, ou quand mon mari ne m’aime plus mais ne part pas

Par Antoine Peytavin

Pour beaucoup, être séparé mais vivre ensemble n’est qu’un concept abstrait…jusqu’à ce qu’il vous arrive.

Après des mois, parfois des années de vie commune, il vous annonce qu’il vous quitte. Ses sentiments pour vous ont changé, dit-il, il n’y a plus qu’un profond attachement du fait de votre vie ensemble.

Pourtant, rien n’annonçait ce revirement de situation.

Vous habitez ensemble et avez trouvé votre bonheur dans vos habitudes. Peut-être même des enfants sont issus de votre union, et vous auriez pensé un peu plus de précautions de sa part.

Et alors que vous essayez de vous faire à l’idée, il ne ne résout pas à quitter le domicile conjugal.

Comment expliquer à vos enfants votre situation, ce que signifie être séparé mais vivre ensemble ? Et puis, quel avenir cela apporte-t-il à chacun d’entre vous ? Comment réussir à trouver un certain équilibre familial au sein du chaos ?

Vous ne savez donc absolument pas où en est votre relation, et votre quotidien est être séparé mais vivre ensembleComment en êtes-vous arrivé là, vous qui vous étiez promis tant de choses dans les liens sacrés du mariage ?

Dans la confusion la plus totale, vous ne savez même pas si vous lui en voulez plus que vous ne l’aimez. Est-il juste possible de trouver un arrangement quelconque pour se sortir de cette situation ?

Petit aparté, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Accédez au test <<

 

Pourquoi mon mari me quitte mais reste à la maison ?

Sans que vous vous y attendez, votre mari partage avec vous sa décision de vous quitter, mais ne dit rien sur son départ physique.

En toute logique, celui qui rompt n’est-il pas celui qui part ? Enfin, surtout si la maison ne lui appartient pas, du moins dans sa totalité.

Son projet est-il donc être séparé mais vivre ensemble ? Vous le trouvez totalement insensé, et contre ce qu’une séparation normale voudrait. Habituellement, chacun s’écarte l’un de l’autre pour pouvoir se reconstruire seul. Si des enfants risquent de souffrir de ce nouveau chemin, le contact est maintenu au minimum pour leur bien.

Mais que faire si il me quitte mais ne part pas ?

 

Il n’a pas les moyens financiers pour vivre ailleurs actuellement

Bien sûr, avec les loyers et l’immobilier en constante augmentation, difficile de trouver. Même un petit quelque chose proche et à moindre prix est tellement rare que quasiment impossible rapidement.

Dans de telles conditions, vous comprenez sa situation et vous acceptez qu’il reste quelques temps.

Mais, au lendemain de la rupture, gare aux pièges dans lesquels vous risquez de tomber non préparée ! En effet, si son souhait est clair et net, il vous quitte, alors il faut qu’il mette les choses au clair.

Dans le cas contraire, c’est un véritable manque de respect de sa part envers vous et votre histoire commune.

Si c’est une obligation, être séparé mais vivre ensemble doit suivre des règles strictes, notamment budgétaire. Mieux vaut se fixer dès le début en désignant qui est responsable de tel paiement. Cela évitera de nombreuses tensions et disputes inutiles dans un climat où vous lui en voulez.

 

Il ne veut pas briser le cocon familial

Dans d’autres cas, votre mari rechigne à partir pour la simple et bonne raison qu’il ne veut pas quitter son foyer.

Après tout, il dit qu’il n’a pas les mêmes sentiments, mais le confort d’un cocon familial peut se révéler inégalable. Cela est d’autant plus vrai lorsque des enfants issus de votre amour y vivent.

Coincée entre deux, vous comprenez et admirez son dévouement à sa famille.

Toutefois, d’un autre côté, vous fulminez car il aurait pu y penser avant et faire des efforts.

Aussi, avant que j'oublie. Saviez-vous que vous pouviez bénéficier de 15 minutes de coaching gratuit par téléphone pour reconquérir votre ex ?

>> Cliquez ici pour réserver votre créneau de 15 minutes avec l'un(e) de nos experts <<

A-t-il réellement pensé à sa famille lorsqu’il vous a annoncé ne plus vous aimer et vouloir vous quitter ? Effectivement, cela ressemble de très près à quelqu’un qui ne sait pas vraiment ce qu’il veut.

Avant de s’énerver, essayez de vous asseoir et d’en discuter calmement avec lui. Après tout, peut-être est-il surtout perdu, il a besoin de temps pour lui pour se retrouver et à nouveau vous aimer.

 

Il ne veut pas s’embêter trop vite avec toutes ces questions administratives

« S’il ose encore se plaindre de ses embêtements administratifs, je le gifle. »

C’est du moins ce que vous vous répétez lorsque vous l’entendez retarder son départ à cause de l’administration.

Vous bouillonnez car c’est lui qui a voulu être séparé mais vivre ensemble. Maintenant, il veut rester célibataire mais logé ? Hors de question !

Voilà en résumé le climat dans l’ancien cocon et depuis qu’il a annoncé sa décision.

En effet, vous avez clairement remarqué son manège, il ne cesse de procrastiner et repousser ce qui doit être fait. Là aussi, vous l’aimez autant que vous le détestez, et vous voulez qu’il reste autant qu’il parte.

En cause sont les démarches administratives qu’implique une séparation et un déménagement. Entre autres, trouver un logement et effectuer les changements d’adresse un peu partout.

Du calme, rien ne sert de s’énerver et envenimer la situation. Faites-lui subtilement comprendre qu’en prenant cette décision, il a aussi choisi de partir, qu’il assume.

 

Malgré tout, il n’arrive pas à me quitter totalement

Alors, après vous avoir annoncé ses intentions, un maigre espoir subsiste.

Peut-être est-ce pour lui juste une transition, comme une crise à passer dans sa vie ? Est-il au fond surtout dans la confusion et il n’est plus sûr de ce qu’il ressent ou non envers vous ?

Bien que ce comportement vous paraisse en contradiction totale, il reste possible.

En effet, quand on associe une période de son passé à un véritable bonheur, difficile de tourner la page. On a envie de continuer sur cette vague pour prolonger l’illusion du bonheur, même juste un peu.

Ainsi, dans l’esprit de votre futur-ex, être séparé mais vivre ensemble le satisfait pleinement à ce moment.

De votre côté, il faut réussir à affronter la situation pour qu’il prenne une décision. Certainement, un peu de temps seul lui ferait le plus grand bien pour faire un point sur sa vie.

Persuadez-le de s’éloigner en lui disant qu’il peut revenir quand il saura mieux qui il est et ce qu’il veut.

 

Comment réussir sa reconstruction lorsque l’on vit avec son ex ?

Si malgré toutes tes tentatives, vous ne parvenez pas à reconquérir votre ex pour le moment, mieux vaut faire une pause.

Surtout, commencez par vous focaliser sur vous-même, étape indispensable pour réussir votre reconstruction. Celle-ci ne sera pas aisée, considérant que la personne responsable de votre trouble vit avec vous.

Le savoir et le voir tous les jours peut vous rendre vulnérable. Pour cette raison, n’hésitez pas à vous éloigner quelques temps si cela s’avère nécessaire.

Car être séparé mais vivre ensemble ne va certainement pas de pair avec notre conseil habituel de s’éloigner temporairement après une rupture.

Pourtant, la prise de recul est nécessaire si vous voulez réussir à accepter la séparation. Surtout dans le cas où vous viviez ensemble, puisque cela signifie un certain engagement qui a pris fin.

Pourquoi ne pas en profiter pour aller voir vos parents ou un.e ami.e pendant quelques temps ?

Puis, à votre retour, votre attachement sera certainement presque aussi vivace, mais vous aurez pu digérer la rupture.

Malheureusement, cela n’ira pas en se facilitant. Même si votre attachement s’est adouci, voir votre ex tourner la page est une véritable torture.

Et l’inverse est tout aussi vrai, être séparé mais vivre ensemble pourra aussi faire souffrir votre mari. Alors, il faut savoir le faire en douceur et discrètement.

Par respect pour l’autre et pour votre histoire, ne lui exposez pas la réussite de votre reconstruction. Montrez simplement que, petit à petit, vous apprenez à vivre sans votre mari.

Forcez-vous à maintenir votre esprit éveillé en sortant, en évitant de préférence les déversements d’alcool, celui-ci n’étant pas bénéfique pour une reconstruction saine.

Pourquoi ne pas par exemple en profiter pour voyager à l’étranger et découvrir une nouvelle culture ? Enfin, il s’agit de se créer de nouveaux souvenirs, seule cette fois-ci.

 

Comment être séparé mais vivre ensemble en harmonie ?

Quelles que soient vos intentions avec cet homme, l’important actuellement est de tout donner pour la paix.

Un climat harmonieux et pacifique est primordial dans un espace restreint que vous devez partager.

Les tensions sont bien entendu toujours palpables, mais ici, on n’a pas d’autre choix. Autant prendre sur soi et se remonter les manches pour instaurer une tranquillité certaine.

Mais quels seraient les aspects indispensables, ceux qui inquiètent le plus ? Quelles sont les premiers points auxquelles vous vous devez de faire face et répondre ?

Tant de questions se bousculent dans votre esprit que vous auriez préféré au calme.

N’oubliez pas que, quelle que soit votre décision, il faut toujours prendre le temps d’y réfléchir au calme.

 

Instaurer des règles pour maintenir la paix

Bien que cela puisse paraître lourd, autoritaire et inutile, les règles sont indispensables. En particulier dans une situation présentant autant de tensions et prête à exploser.

Que vous vouliez que votre mari reste ou parte, un climat de respect doit être instauré pour le bien de tous. Déjà valable dans un foyer plus « traditionnel », ça l’est d’autant plus pour être séparé mais vivre ensemble. 

Cela vaut tout autant en la présence d’enfants au domicile conjugal. Pourquoi souffriraient-ils des décisions de leurs parents en tant que couple séparé ?

En outre, ces règles ont l’énorme avantage d’éviter toute blessure future.

Ce que la morale et vos principes vous disent peuvent vous empêcher de faire certaines choses. Par exemple, revenir chez vous avec quelqu’un d’autre pour la nuit.

Néanmoins, chacun est différent, et chacun se forge ses propres limites avec son histoire. Par conséquent, rien en soi n’empêche votre ex-mari de faire de la sorte.

Ainsi, vous comprenez mieux l’utilité de règles en tout genre pour limiter entre autres ce comportement.

 

Quand la situation s’éternise

Si être séparé mais vivre ensemble paraisse s’étendre indéfiniment, une telle situation n’est pas faite pour durer très longtemps. Du moins, c’est ce que l’on pense au début.

Et puis, elle s’éternise, au point que chacun s’habitue à cette nouvelle routine. Si vous avez bien suivi notre conseil précédent, les règles garantissant un certain ordre ont été établies.

Mais qu’en est-il de la reconstruction de chacun lorsque vous avez plus ou moins digéré la période post-rupture ?

Effectivement, après un certain temps, si tout se passe bien, on a appris à partager l’habitation en tant que colocataires.

Avec un peu de chance, un nouveau type de relation a même été construit, comme une amitié fusionnelle. Après tout, vous avez vécu tant de choses ensemble.

Vous devrez probablement continuer à épargner certains détails, comme vos rencontres d’un soir ou plus.

Mais dans le fond, qu’est-ce qui vous importe le plus ? Retrouver un partenaire sexuel très vite ou bien votre confident parfait actuel ?

 

Être séparé mais vivre ensemble : comment raviver la flamme ?

Ce qu’il faut retenir pour vivre avec son ex (ou bien son futur-ex-mari) de manière à le récupérer est qu’il faut commencer par des règles.

Cela peut paraître ambivalent, mais fixer des règles vues comme inviolables permet d’éviter des disputes inutiles. En toute logique, plus le nombre de disputes s’élève, moins vos chances de l’attirer sont grandes.

En respectant ces principes de base, on se base sur le respect de l’autre, de son espace et de sa dignité.

Or, être séparé mais vivre ensemble ne doit pas passer outre cette règle, pilier même de toute relation saine.

Raviver la flamme alors que l’on habite avec son partenaire en toute complexité pose de sérieuses difficultés.

Pour commencer, comme il a été mentionné précédemment, prendre ses distances est absolument indispensable.

Comment le faire lorsque vous voyez votre ex tous les jours autrement qu’en vous éloignant physiquement ? Aussi, difficile de connaître les limites, savoir où se placer et ce que l’on peut faire ou dire avec.

Dans de telles conditions, il faut impérativement vous montrer sous votre meilleur jour. Et cela vaut que vous vouliez le rendre à nouveau amoureux ou non.

Pour lui, vous percevoir à nouveau comme une personne agréable et facile à vivre va l’apaiser. Plus détendu, il sera à son tour plus enclin à vous accepter dans son espace.

Cependant, pour ne pas lui donner l’impression de l’envahir, ne remplissez pas ses responsabilités. Même si cela part d’une bonne intention, ce service risque d’être plus nocif que bénéfique.

L’essentiel est de se présenter comme la colocataire idéale, et non la femme ou la copine.

Enfin, pourquoi ne pas à nouveau créer les frissons du début en créant un nouvel espace de séduction ? Rien ne vous empêche de voir votre ex à l’extérieur, même si il s’agit d’un simple café ou sortie.

 

Antoine Peytavin

Vous venez de lire votre article en entier ? Ne partez pas sans avoir effectué notre test "Avez-vous une chance de reconquérir votre ex". Il s'agit du seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie

>> Cliquez ici pour faire le test

Poursuivre avec un autre article ?