Demain j’arrête d’être timide !

Par Antoine Peytavin

On est tous timide, que ce soit dans un contexte particulier ou avec une personne particulière. La timidité est généralement un manque de confiance en soi dans une situation sociale, lorsqu’on est approché ou lorsqu’on approche les autres.

Même s’il est possible que la timidité soit (très partiellement) causée par la génétique, les comportements acquis sont beaucoup plus importants.

La timidité est souvent liée à une forme de peur.

Il existe toutes sortes de raisons qui créent cette peur : l’insécurité à propos de sa valeur personnelle, l’hypersensibilité aux commentaires ou pensées des autres, les échecs du passé, le fait de trop se préoccuper de ses perceptions, …

Tout cela peut produire un inconfort dans les interactions avec les autres.

Le fait est, qu’en tant qu’être humain, nous voulons souvent éviter la peine. Un manque de confiance dans l’interaction avec les autres est certainement une douleur morale !

Que vous pensiez que votre timidité soit juste une partie de vous, ou qu’elle n’émerge qu’avec certaines circonstances, il existe des stratégies spécifiques que vous pouvez considérer afin de la surmonter.

Est-ce une partie de ma personne ?

La vérité c’est que chaque aspect de votre personnalité peut virtuellement changer. Si vous pensez le contraire, c’est que les méthodes que vous avez employées ne sont pas assez puissantes.

Un viol ou un accident de voiture change la personnalité d’une personne – Pas d’une manière lente, mais d’une manière immédiate et puissante.

Petit aparté, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Accédez au test <<

En outre, votre esprit est flexible.

Nous avons tendance à faire les choses à partir de modèles, et nous ne considérons pas notre capacité à changer.

Notre personnalité n’est pas une balance, et améliorer une chose ne sacrifie pas une autre.

Comment fonctionne votre esprit ?

La première étape au changement est de comprendre le fonctionnement de votre esprit car tout vient de lui.

Notre esprit est constamment en train de prendre des informations à partir de nos sens et les enregistre, y compris les informations qui ne sont pas importantes à nos yeux.

Quand les idées sont répétées assez souvent et avec consistance, ils deviennent une partie de nos croyances et de nos généralisations.

es croyances affectent notre manière de percevoir la réalité et la manière dont nous nous comportons. Le socle de ces croyances est formé par « les expériences de référence ».

Par exemple, si un enfant vivait dans un foyer raciste et que ses parents parlaient constamment des noirs (ou des blancs !) comme des personnes de race inférieure, cela fera de plus en plus partie de ses croyances.

Une fois que nous avons une croyance, notre cerveau désapprouvera les références contraires à elle.

Le seul moyen de changer cette croyance est d’utiliser une référence beaucoup plus puissante, ou d’utiliser une référence qui sera employée avec assez de répétition pour qu’elle prenne la place de la première.

Votre cerveau attache beaucoup plus d’importance aux informations qui ont provoquées une réponse émotionnelle de votre part.

Il crée un « lien » entre les stimuli et la réponse pour que dans le futur, les stimuli similaires produiront la même réponse.

Plus l’émotion créée sera grande, plus le lien sera fort. En outre, les expériences futures renforceront ce lien. Cet aspect de notre esprit s’appelle : « le conditionnement ».

Notre cerveau est motivé par la quête d’expériences qui produiront du plaisir, et évite les expériences qui produiront de la peine.

Et quelquefois, même si un but apportera du plaisir à long terme, et qu’il existe une peine immédiate à surmonter, notre cerveau peut saboter notre plan.

Votre cerveau est motivé à vous guider en fonction de vos croyances et conditionnements même ceux-là sont en contradiction avec vos buts conscients. C’est ce qui s’appelle « gain secondaire ».

Aussi, avant que j'oublie. Saviez-vous que vous pouviez bénéficier de 15 minutes de coaching gratuit par téléphone pour reconquérir votre ex ?

>> Cliquez ici pour réserver votre créneau de 15 minutes avec l'un(e) de nos experts <<

Votre subconscient travaille sur les symboles, les métaphores et ne connaît pas de réalité objective.

A partir de ce modèle nous avons une idée d’où provient notre timidité.

Déjà, nous avons une généralisation dangereuse à propos de nous-mêmes et des autres, ce qui affecte notre comportement.

D’un autre côté, nous avons des ancres de douleurs à être embarrassés, à être rejetés, et nous évitons les problèmes à court terme.

Encore une chose. Rappelez-vous que votre cerveau capte et traite constamment les informations qu’elle reçoit.

Et que l’expérience provienne de votre esprit ou de la vie réelle, il y a de fortes chances que vous ayez la même réponse émotionnelle.

Consciemment, vous pouvez dire la différence. Mais votre subconscient la traite et l’enregistre comme tout autre chose.

Vos pensées sont des outils puissants pour changer.

Article : Je suis trop timide dans mon couple

Stratégies spécifiques pour surmonter la timidité

Se poser les bonnes questions:

Quand vous vous posez des questions difficiles, votre esprit cherchera une réponse et en trouvera toujours une, même si c’est une réponse d’autodénigrement. Par exemple, si vous vous dites « Pourquoi suis-je toujours célibataire ? » vous aurez peut-être ce genre de réponse : « Je suis trop timide ou pas assez attirant etc. etc. ». Votre subconscient peut même chercher une référence dans sa base de données pour supporter cette idée. L’astuce est de se poser les bonnes questions.

  • Qu’ai-je d’intéressant sur ma personne ? Quelles sont mes qualités ?
  • Qu’est ce que les gens aiment généralement chez moi ?
  • De quels accomplissements suis-je le plus fier ?

Questions à se poser en conversation :

  • Qu’ai-je en commun avec mon interlocutrice que je pourrais montrer ?
  • Y a-t-il des choses intéressantes qui se sont passées récemment dans ma vie que je puisse raconter ?
  • Y a-t-il des choses intéressantes là où on est actuellement que je puisse commenter ?

Questions à se poser au niveau de la séduction :

  • Sur quels points mon approche était-elle faible ? Comment l’améliorer ?
  • Quels aspects de mon approche étaient bons ? Puis-je appuyer dessus une prochaine fois ?
  • Si j’étais elle, que voudrais-je ?

Interrompre les anciens comportements :

Rappelez-vous que nous avons tendance à appliquer des stratégies ou modèles prédéfinies par notre esprit.

Ce que vous pouvez faire, c’est d’interrompre ces modèles de pensées et de comportements, en faisant rapidement quelque chose à l’opposé de ce modèle.

Vous devez faire une action qui défie totalement ce modèle.

L’essentiel est de se forcer à prendre une action totalement à l’opposé de ce que vous faites d’habitude.

Si par exemple, à chaque fois que vous voulez aborder une femme, vous avez l’habitude d’hésiter, forcez-vous à marcher directement vers elle, à côté d’elle ou en face d’elle, et de cette manière, vous serez en quelque sorte forcé de faire quelque chose.

Changer ses croyances

Premièrement, faites un brainstorming de vos croyances.

Examinez vos pensées quand vous êtes dans votre modèle de timidité.

Soyez le plus honnête possible avec vous-même.

  • Je ne suis pas normal
  • Je suis un geek/looser
  • Je ne suis pas compatible avec elle
  • Je ne sais pas quoi dire/faire
  • J’ai peur des échecs/rejets
  • Personne ne m’aime

Une première approche est d’examiner et de disséquer vos croyances consciemment. C’est ce qu’on appelle « thérapie cognitive » en psychologie clinique.

Selon moi, ce n’est pas la plus efficace des méthodes, mais cela peut néanmoins diminuer le pouvoir de ces croyances.

Une deuxième approche qui est certainement la plus efficace : souvenez-vous que les expériences puissantes (comme un viol ou un accident) peuvent totalement changer vos croyances.

Malheureusement, c’est dur de trouver une expérience assez puissante et curative pour la timidité (si vous vous réveillez un beau matin, et que toutes les femmes que vous croisez voulaient vous embrasser, ce serait assez puissant pour vous transformer mais c’est un scénario quasi-impossible… malheureusement)

Il nous reste toutefois une troisième approche : utiliser constamment des affirmations.
Pour chaque croyance limitante, créez une affirmation positive en respectant ces règles :

  • N’utilisez pas des négations comme « je ne suis pas timide »
  • Utilisez la première personne et le temps présent. Ex : « Chaque jour, je parle de plus en plus facilement avec les gens que je désire rencontrer »
  • Essayez d’y inclure des ancres émotionnelles puissantes et des références. Ex : « Je prends de plus en plus de plaisir à rencontrer de nouvelles personnes »

Répétez le plus souvent ces affirmations.

Spécialement lorsque vous êtes relaxé. Par exemple en vous rasant tous les matins.

La physiologie
Il est connu que votre humeur est reflétée par votre corps. Si vous êtes déprimé, vos épaules seront courbées, votre tête rabaissée.

Ce que vous ne savez peut-être pas c’est que l’inverse marche aussi. Rien que de sourire et de rire pour n’importe quelle raison vous rend plus jovial.

Transformer son vocabulaire
Les mots sont merveilleusement puissants.

Chaque type de personne réagit à un même type de mots différemment.

Si vous utilisez constamment des mots qui renforcent des croyances limitantes, changez ces mots pour obtenir au moins une réponse neutre et si possible positive.

Ex : « Je suis timide » => « Je suis réservé » ou « Je suis un peu introverti »

Autre chose : si vous créer constamment un certain état émotionnel chez une personne, cette personne associera cet état à votre personne. Si vous n’arrêtez pas de parler de choses négatives qui se sont passés dans votre vie, les gens vous associeront à cet état.

Donc si par exemple vous voulez créer un rapport avec quelqu’un, posez-vous cette question : « Quel genre de choses cette personne trouve-t-elle romantique/sexy/etc. ? » ; et utilisez un langage qui relate ces choses.

Antoine Peytavin

Vous venez de lire votre article en entier ? Ne partez pas sans avoir effectué notre test "Avez-vous une chance de reconquérir votre ex". Il s'agit du seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie

>> Cliquez ici pour faire le test

Poursuivre avec un autre article ?

Séduire son ex

Que faire pour séduire une fille ?

Courrier des lecteurs Bonjour, C’est avec grand intérêt que j’ai découvert votre site, et que j’ai parcouru plusieurs de vos…
Séduire son ex

Comment draguer une intello ?

Sommaire :1 … sans passer pour un nul.1.1 1- Soyez honnêtes1.2 2- Ne la placez pas sur un pied d’estale1.3…