Retrouvez nous sur YouTube

La séparation de couple est toujours une blessure qui prend du temps à cicatriser.
Si certains tournent la page après quelques jours, d’autres ont encore du mal après plusieurs mois, voire plusieurs années.
Comment gérer une séparation de couple de manière aussi sereine que possible ?
Qu’on la subit ou pas, la séparation de couple met fin à une histoire, des espoirs et des rêves.
La douleur vous fait souvent penser que vous ne vous relèverez plus. Que vous ne prendrez plus jamais goût à la vie et que vous ne trouverez plus personne à aimer et en qui faire confiance.
Mais rappelez-vous que, même si vous risquez de ne jamais oublier ce que vous avez vécu, il est possible de tourner la page et de revivre à nouveau.
Il vous suffit, pour cela, de suivre ces 14 conseils à la lettre.
 

1- Exprimez vos émotions sur la séparation de couple

Comment surmonter une séparation de couple ? Commencez par vous libérer de toute cette tristesse, cette frustration.
 

Petit aparté, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Accédez au test <<

Par les larmes

N’ayez pas peur d’extérioriser votre douleur.
Si la séparation difficile s’est faite en direct, la logique serait que vous versiez des larmes au même moment, mais certaines personnes sont tellement prises au dépourvu ou choquées que leurs larmes ne surviennent que lorsqu’elles auront réalisé pleinement que leur histoire d’amour s’est terminée.
Dans les deux cas, ne vous retenez pas, car pleurer va, d’une certaine manière, vous aider à évacuer toute votre colère, votre tristesse et votre déception.
Les premiers jours sont toujours les plus difficiles, vous n’arriverez pas à retenir vos larmes alors laissez les couler sans essayer de les retenir.
Le chagrin et la souffrance sont naturels alors vous n’avez pas à vous sentir obligé de montrer que tout va bien.
Si vous êtes gêné par le regard ou la pitié des autres, enfermez-vous dans une pièce vide ou éloignez-vous vers un endroit calme et paisible et laissez-vous aller.
Il est inutile de vous demander si vos pleurs finiront par s’arrêter, car votre esprit et votre corps en décideront au bout d’un moment.

Par les paroles

N’ayez pas honte également d’en parler avec vos proches.
Garder en soi cette douleur ne vous rendra que plus malade, alors parlez-en à une oreille attentive et discrète.
Vos meilleurs amis ne vous jugeront pas, alors n’ayez pas peur de vous exprimer : plaignez-vous, criez et faites sortir tout ce que vous avez sur le cœur si cela vous aide à évacuer ce flot tumultueux.
Ils comprendront votre réaction même si vous ressassez les mêmes choses et même si vos paroles ne riment à rien.
Sinon, vous pouvez également en parler anonymement sur un forum de discussion ou sur une ligne d’écoute telle que SOS Amitié.
Dans ce genre de situation, les conseils féminins sont toujours mieux appréciés que ceux masculins, car les hommes essayeront juste de vous raisonner, alors que votre réaction et tout ce que vous ressentirez seront tout sauf rationnels.
Vous pouvez également discuter avec un conseiller conjugal et familial qui saura parfaitement vous conseiller, que vous soyez ou non marié.
Si la douleur est trop vive et vous étouffe, ne soyez pas gêné de consulter un psychologue qui vous aidera mieux que personne à traverser cette période.
Même si la tristesse ne s’en ira pas, discuter vous apaisera et vous calmera.

Par les actes

Si vous voulez crier, ne vous gênez pas.
Vous pouvez, à titre d’exemple, boxer un oreiller pour évacuer votre colère et votre déception étant donné qu’il est important d’extérioriser votre souffrance.
Cela vous aidera à vous sentir mieux dans votre peau.
Évitez cependant de vous défouler en pleine rue pour ne pas passer pour un fou ou une folle à lier.

2- Échappez à la torture des souvenirs

Les souvenirs heureux que vous avez partagés remonteront à la surface à chaque fois que vous parlerez de la séparation de couple, à chaque fois que vous verrez un endroit ou un objet qui vous rappellera votre ex et à chaque fois que vous pleurerez.
C’est une étape inévitable de la séparation de couple. Elle nécessite pourtant d’être surmontée si vous souhaitez tourner la page.
Pour fuir vos souvenirs, vous devez commencer par vous débarrasser de tout ce qui vous rappelle votre ex (les cadeaux, les habits et même les draps de lit) ; ne jetez pas, mais cachez juste vos objets personnels, car un jour, lorsque vous serez passé à autre chose, ces objets n’auront plus de valeur sentimentale.
Évitez également de passer dans les endroits dans lesquelles vous avez vécu des moments de bonheur.
Des changements d’habitude sont même nécessaires si vous avez vécu une longue histoire d’environ 2 ans.
Faites le grand ménage dans votre vie en changeant de décor de maison, de type de sport, de loisirs, etc.
Évitez même de recroiser trop souvent vos amis communs si les voir est trop dur pour vous.
Abstenez-vous de nourrir la douleur, car si vous vous attachez à la souffrance, vous allez finir par en faire votre mode de vie.
Vous ne pourrez jamais guérir de votre souffrance, si vous la chérissez jour après jour.
Au fil du temps, vous finirez par oublier ces habitudes que vous aviez prises ensemble, puis votre ex conjoint(e) et enfin réussir à écrire une nouvelle page de votre vie.

3- Prenez conscience de la situation de la séparation de couple

Après la séparation de couple, vous ne cesserez de vous demander ce que vous avez fait de mal pour qu’il ou elle vous largue. Vous vous repasserez en tête tous vos moments passés ensemble.
Bien entendu, vous ne verrez que ce qui était bien dans votre relation. Malgré tout, vous ne pensez pas qu’il y avait trop de problèmes en son sein.
C’est tout à fait normal. Car vous n’avez pas encore totalement pris conscience de la situation. Ainsi, vous ne cessez de penser que votre séparation de couple est irréelle et illogique.
Et en même temps, vous refusez de voir la vérité en face, car vous avez peur de vous rendre compte que vous êtes maintenant seul(e).
Ce n’est que lorsque vous aurez accepté la rupture que votre vie recommencera.
Et quand le jour béni où vous aurez oublié les sentiments que vous aviez pour votre ex arrivera, vous ne vous soucierez plus de chercher qui de vous deux était le fautif ou la fautive.
Soyez juste patient, la durée de guérison varie selon les personnalités de chacun.
Certains s’en remettront après une semaine, d’autres dans 3 mois et d’autres après 5 ans.
Et quand ce sera fait, vous allez enfin pouvoir revivre une vie normale et passionnée.
 

4- Coupez les ponts avec votre ex

Comme vous pensez encore que votre séparation de couple est irréelle, vous allez souhaiter revoir votre ex. Mais sachez que cela ne fera qu’empirer les choses.
Vous aurez tout le temps envie de passer « par pur hasard » devant son lieu de travail ou sa salle de classe ou de le recroiser « par simple coïncidence ».
Fuyez à tout prix ce genre de comportement, car cela vous mènera directement à la grande dépression et vous fera souffrir profondément.
En agissant de la sorte, vous allez finir par analyser son comportement et tous ses gestes : « pourquoi il / elle n’a pas l’air si triste que ça ? », « je n’arrive pas à croire qu’il / elle continue à vivre sa vie comme si de rien n’était ? », etc.
Arrêtez de vous faire du mal, coupez définitivement les ponts en arrêtant de vous téléphoner et de vous voir, cela ne peut vous faire que du bien même si vous ressentez encore beaucoup d’amour pour lui / elle.
Et tant pis si vous êtes obligé de renoncer à ce délicieux gâteau au chocolat que vous adorez tant puisque vous le mangez toujours à deux dans votre restaurant habituel ou de jeter les CD de Céline Dion que vous écoutiez ensemble avant de dormir.
Certains anciens amants essaieront de recoucher ensemble pour voir si ça colle encore entre eux.
Oubliez cette idée tout de suite, car si l’amour n’est plus présent chez l’un, le sexe ne le fera pas revenir.
Pire, faire l’amour après une séparation de couple fera baisser votre estime de vous-même.
Autre erreur à ne pas commettre : essayez de devenir amis.
Il est vrai que des ex arrivent à garder le contact après leur séparation de couple, mais ces cas sont très rares.
Sauf si vous pensez que vous supporterez de voir votre ex avec une autre personne même si votre séparation de couple s’est faite à l’amiable, vous n’arriverez jamais à discuter amicalement avec votre ex ni à vous rencontrer souvent comment si de rien n’était, comme si votre histoire n’avait jamais existé.
Désintoxiquez-vous totalement de votre ex et de tout ce qui consistait votre relation et vous serez assurés de ne plus avoir le regard dirigé en arrière.
Lorsque l’envie de parler à votre ex vous démange, que vous ayez envie de lui parler d’amour, de déception ou de haine, notez les messages que vous souhaitez lui envoyer dans une sorte de journal intime au lieu de lui envoyer un message ou de l’appeler.
Libre à vous, par la suite, lorsque votre cœur ne contiendra plus un gramme d’amour pour votre ex, de brûler ou de garder votre carnet de confidences.
Mais il serait bien sûr, préférable de le jeter, si vous souhaitez vraiment passer à autre chose.
 

5- Défendez-vous après la séparation de couple

A l’annonce de votre séparation de couple, vous êtes effondrés, déboussolés. Egalement, vous ressentez tout l’amour que vous portez à votre ex.
Mais lorsque vous aurez dépassé la tristesse, vous ne ressentirez pour lui / elle que de la haine et de la colère.
Il s’agit d’une réaction naturelle perçue comme un processus d’autodéfense.
Et c’en est d’autant plus le cas dans des situation qui implique un accord juridique, à l’amiable ou non. Telles une séparation de couple avec bien immobilier ou encore une séparation de couple marié avec maison.
Pourquoi ? Parce que vous allez arrêter de vous sentir comme une victime délaissée et balancer tous les torts à votre ex conjoint(e).
Ne vous gênez pas pour le / la détester si cela peut vous faire du bien et vous aider à passer à autre chose.
Quelles que soient les raisons de votre séparation de couple, arrêtez de trouver des excuses à votre ancien amour. Il vous a blessé et vous avez tout à fait le droit de le haïr et de le maudire.
Soyez soulagé si vos sentiments passent de l’amour à la haine. Car cela montre que vous commencez à émerger de votre trou et à reprendre goût à la vie. Même si vous devez laisser tomber vos désirs de vengeance.
Il est très important d’éviter de vouloir vous venger, car rappelez-vous que cela vous retombera dessus.
Garder de la rancune et vouloir prendre votre revanche ne feront qu’aviver votre blessure au lieu de la guérir. Cela, étant donné que votre rêve de vengeance vous gardera dans votre passé.
 

6- Changez-vous les idées

Oui, on sait ! Vous n’avez pas envie de sortir de votre lit. Vous préférez pleurer toute la journée en mangeant du chocolat ou mariner seul(e) dans votre coin.
Au lieu de tout le temps souffrir en y pensant sans arrêt, pourquoi ne pas vous faire plaisir pour pouvoir tout oublier ? Comme si la souffrance n’avait jamais existé ?
Pour cela, vous devez sortir du lit ! Offrez-vous des plaisirs égoïstes que vous avez remis à plus tard lorsque vous étiez encore avec votre ex.
Offrez-vous un spa ou un après-midi shopping avec vos amies, si vous êtes une fille. Buvez des bières ou jouez aux jeux vidéo jusqu’à pas d’heures, si vous êtes un garçon.
Il est vrai que ce n’est que temporaire et que tous les mauvais souvenirs vont vous retomber dessus après. Mais vous serez heureux(se) d’avoir pensé à autre chose pendant un bout de temps.
Prendre du bon temps, même temporairement, vous aidera également à vous rappeler qu’une vie passionnante et épanouie est encore possible après une douloureuse séparation de couple.
Choyez-vous et faites-vous plaisir, vous le méritez.
 

7- Effectuez le bilan de votre ancienne relation

Tout ce que vous avez fait jusqu’à maintenant était de ressentir pleinement vos émotions. Après quelques jours ou même quelques mois de totale dépression, vous allez devenir plus rationnelle et moins déboussolée.
Maintenant, vous avez passé le stade des crises de nerfs et des réactions excessives. Vous allez pouvoir alors analyser clairement les raisons de votre chagrin d’amour.
Prenez une feuille de papier et un stylo et notez toutes les raisons qui ont mené à votre séparation de couple. Telles que vos erreurs et ceux de votre ex, les problèmes que vous avez eus et qui se sont accumulés, les frustrations que vous avez vécues, etc.
Cela vous permettra de mieux comprendre les décisions de votre ex. Surtout s’il ou elle ne vous a pas donné de grandes explications lors de votre séparation de couple.
Cela peut également vous aider à vous dire que votre déconstruction avait un sens. Et ainsi à mieux accepter la fin de votre histoire.
 

8- Laissez partir votre ex

Une des plus grandes étapes de la guérison est d’admettre que votre histoire est terminée. Mais il s’agit également d’une des étapes les plus difficiles. Notamment si vous étiez ensemble depuis un bout de temps.
Il est vrai qu’après 4 ou 5 ans de vie commune, il n’est pas facile d’admettre que c’est fini.
Vous allez vouloir récupérer votre ex et essayer de recoller les morceaux.
C’est douloureux. Mais rappelez-vous que s’il ou elle a décidé de mettre fin à votre longue histoire d’amour, c’est qu’il n’y a plus d’espoir. Car l’amour a déserté son cœur.
Il / elle ne vous aurait jamais quitté si vos problèmes pouvaient encore être résolus.
Revenez à la réalité. Faites le deuil de votre ancienne histoire et évitez d’avoir la nostalgie de vos plus beaux moments ensemble.
Ayez surtout le regard fixé vers ce qui vous attends à l’avenir au lieu de rester bloquer dans votre passé.
Évitez également de penser que si vous continuez à prouver à votre ex que vous l’aimez, il ou elle reviendra vers vous. Cela ne fera que multiplier votre souffrance, car ça ne marchera pas.
Il se peut aussi que vous ayez l’idée de rendre votre ex jaloux / jalouse. Laissez tout de suite tomber cette idée… Car si il / elle vous a quitté, réagir de la sorte n’a plus aucun intérêt.
Pour vous aider, vous pouvez même dévaluer votre ancien(ne) chéri(e). Il / elle n’était pas si extraordinaire que vous le pensez. De toute façon, vous ne supportiez plus ses horribles défauts. Au moins, vous n’aurez plus cette vieille mégère comme belle mère ! Vous méritez quand même mieux que lui / elle, vous l’avez trop idéalisé(e), etc.
Il y a toujours anguille sous roche.
C’est un peu méchant, mais si ça peut vous aider à avancer, alors ne vous en privez pas.
Prendre du recul vous permettra d’apercevoir tout ce qui n’allait pas dans votre ancienne histoire. Et ainsi, mieux accepter la situation.
 

9- Redécouvrez la vie de célibataire

Après un chagrin d’amour, il est difficile d’être seul après avoir été cajolé et aimé.
Apprenez à voir le bon côté des choses et vous verrez que la liberté a également ses bienfaits.
Après avoir fait le bilan de leur ancienne relation, certaines personnes sont soulagées d’avoir rompu avec leur conjoint(e). La liberté leur manquait, même si elles étaient profondément affectées par la fin de leurs relations.
Même si vous n’allez pas vous chercher un nouvel amoureux ou une nouvelle chérie tout de suite, profitez de la vie de célibataire.
N’y a-t-il pas quelque chose que vous avez toujours voulu faire ? Quelque chose ne pouvez pas, car vous aviez peur du jugement de votre amoureux(euse) ?
Tel qu’aller en boîte de nuit tard dans la nuit avec vos amis, manger sans craindre de prendre des kilos ou encore discuter avec qui vous voulez sans risquer une crise de jalousie ? Oui ?
Alors lâchez-vous, personne ne vous grondera.
Si possible, évitez de gambader vers une histoire sans lendemain juste après votre séparation de couple. Surtout si vous ne voulez pas faire baisser l’estime de vous-même.
Fuyez la méthode Kleenex, respectez-vous pour que les autres vous respectent.
Utilisez cette période de célibat pour faire le point sur votre vie.
La peur de la solitude vous poussera à sauter dans les bras de ceux qui témoigneront la plus infime affection pour vous. Alors, faites attention.
Vous ne trouverez jamais le bonheur dans une telle relation. Ceci, car le fantôme de votre ancienne histoire reviendra toujours vous hanter.
Vous serez tenté de comparer votre nouveau partenaire à celui qui vous a brisé le cœur. Ou encore, à essayer de le transformer en celui que vous a aimé autrefois.
Votre cœur et votre esprit vous guideront vers une nouvelle histoire d’amour lorsqu’ils seront prêts. Alors ne les forcez pas.
Laissez faire le temps. Soyez patient(e) et attendez que les plaies se referment avant de nouer une nouvelle relation.
 

10- Construisez une nouvelle vie

Et oui ! Vous avez l’impression d’avoir perdu votre temps et votre énergie dans cette histoire qui n’a pas duré.
Il se pourrait que vous ayez fait des projets d’avenir ensemble. Que vous aviez eu des rêves qui se sont envolés le jour où votre chéri(e) a déclaré vouloir continuer sa vie sans vous.
Soyez positif(ve), arrachez cette page de votre livre de vie et écrivez-en une autre.
Vous verrez à quel point c’est excitant de tout recommencer.
En faisant le bilan de votre ancienne histoire, il vous sera plus facile de réfléchir à ce que vous souhaitez avoir dans une relation amoureuse.
Quel genre de relation souhaitez-vous vivre ? Qu’est-ce que vous ne voulez plus revivre ?
Tirez les leçons des erreurs du passé pour vous aider à construire une autre relation plus mûre et moins chaotique.
C’est également l’occasion de réfléchir à un projet de vie. Notamment si vous étiez un couple non marié ou du moins non marié juridique.
Il est vrai que reconstruire sa vie seul(e) est une étape difficile après 7 ans de couple, à titre d’exemple. Mais cette perspective peut aussi être merveilleuse.
Fixez vous un nouveau but à atteindre, prouvez-vous que vous êtes capable de réussir quelque chose sans votre ex.
Pourquoi ? Parce qu’il se pourrait que votre séparation de couple ai affecté l’estime que vous avez de vous-même.
Vous pourrez être amené à penser que c’est à cause de vous que votre ex vous a quitté, que vous étiez trop idiot(e), que vous étiez un(e) pitoyable petit(e) ami(e) ou un(e) époux(se) pathétique.
Plutôt que de vous plaindre de votre sort, vous devriez vous lancer des défis en vous adonnant à une ou des activités qui prouveraient que vous avez du potentiel encore non exploité.
Partez à la chasse à la confiance en soi, c’est le meilleur moyen de recommencer une vie.
 

11- Que faire si vous êtes enceinte ?

Votre copain vous a quitté, alors que vous venez de vous rendre compte que vous attendez un bébé.
Vous lui annoncez quand même la nouvelle ou bien vous la garder pour vous ?
Toute séparation de couple avec bébé, même s’il n’est pas encore né, remet constamment tout en question.
Pour vous éviter de tout supporter seule, la meilleure perspective est de lui annoncer votre grossesse.
Par contre, ce sera dur, mais n’acceptez pas que votre relation reprenne là où elle s’est arrêté juste parce que vous attendez son enfant.
Ce genre de perspective ne vous apportera nullement le bonheur dans votre future famille.
Si vous décidez de garder l’enfant, vous serez amenés à vivre séparément et à vous partager la garde à la naissance du bébé.
Rassurez-vous, sans mariage, votre vie sera plus calme.
Cela parait illogique, mais un enfant qui vit avec des parents qui ne s’aiment pas est plus à plaindre qu’un autre qui vit avec des parents séparés.
Que vous ayez décidé garder ou non l’enfant, il serait vraiment préférable d’en parler avec votre ancien partenaire, car il s’agit également de son enfant.
Si ça lui est égal, soufflez, car vous venez d’échapper à un homme sans valeur. Mais sinon, vous devez considérer ses intentions avant de prendre une décision.
 

12- Redécouvrez les joies de l’amitié

Vous avez perdu votre conjoint(e) qui représentait tout pour vous ? Et alors ? Vous avez encore vos copains.
Car comment se passe une séparation de couple si ce n’est sans le soutien des amis ?
Ces derniers se présentent comme de véritables remèdes de cicatrisation après une séparation de couple.
Si l’amour peut être authentique et profond, il ne faut pas oublier que l’amitié l’est également.
Vos véritables amis ne vous abandonneront jamais et vous soutiendront toujours dans votre chagrin.
Ils vous aideront également à traverser cette épreuve douloureuse et vous redonneront la motivation que vous avez perdue.
La plupart des gens ayant un petit copain ou une petite copine passent la plupart de leur temps entre eux et laissent peu de place à leurs amis.
Prenez du temps pour vous et pour vos amis et vous réapprendrez à faire confiance, à vous confier, à donner et à recevoir de l’affection, à être fidèle et à s’amuser.
Vous entourer de personnes qui vous aiment, qu’ils fassent partie de votre famille ou de votre cercle d’amis, vous redonnera la joie de vivre alors ne les négligez pas.
 

13- Ayez une discussion constructive avec votre ex

Il est vrai que cette étape est contradictoire à celle citée plus haut, mais discuter avec votre ex est nécessaire si vous avez vécu une longue histoire d’amour de 3 ans, 6 ans ou même 7 ans.
La discussion est primordiale si vous étiez fiancés.
Veillez quand même à ne reprendre contact que lorsque vous serez redevenus rationnel pour pouvoir écouter efficacement votre interlocuteur.
Demandez directement à votre ex les raisons qui l’ont poussé à en finir avec votre relation. Faites-lui clairement part des sentiments que vous avez eus à l’égard de sa déclaration de séparation de couple (la souffrance, la déception, la colère, l’anéantissement, etc.).
C’est une question de psychologie. Que votre ex sache ce que vous ressentez vous aidera à vous sentir mieux. Car vous aurez fait part de votre souffrance à la personne à cause de qui elle est là.
Il est vrai qu’avoir la confirmation que votre relation est terminée n’est pas facile. Mais cela vous fera prendre conscience de votre séparation de couple, et ainsi mieux l’accepter.
Il s’agit du même principe affirmant que certaines personnes doivent voir le corps inerte de leurs proches pour pouvoir commencer à faire le deuil.
 

14- Comment gérer mon divorce ?

Le plus grand dilemme d’un couple marié est le divorce. Surtout étant donné que ce dernier signifie la fin d’un mariage et de plusieurs années de vie commune.
Quels que soient les problèmes qui ont menés à cette solution, celle-ci est toujours insupportable pour l’une des deux parties concernées.
En effet, le divorce se présente comme l’un des plus grands facteurs de dépression qui peuvent amener jusqu’au suicide.
C’est pourquoi, n’hésitez pas à consulter un psychologue ou un conseiller conjugal si vous n’arrivez pas à supporter seul(e) votre divorce.
Si vous n’avez pas encore divorcé, mais pensez à le faire, alors ne tardez plus.
Plus vous aurez affaire avec la personne qui vous a déçue, blessée et détruite, plus vous vous sentirez mal.
Finissez-en au plus vite aux niveaux juridique et judiciaire et vous pourrez rapidement reconstruire votre vie.
Il est vrai qu’il est plus facile de dire les choses que de les faire. Mais rappelez-vous que sans divorce, vous aurez beaucoup de mal à garder une vie sereine.
Si, à titre d’exemple, vous êtes décidé à refuser la séparation de couple alors que votre homme est violent. Il ne se gênera pas pour vous faire vivre un enfer jusqu’à ce que vous lâchez prise.
Si votre conjoint(e) décide de vous quitter pour vivre avec une autre personne, si possible, n’essayez pas de le forcer à rester. Même si ce n’est que pour votre dignité.
Vivre une telle situation est particulièrement douloureuse. Mais s’il ou elle a décidé de tracer un autre chemin alors que vous étiez mariés, alors laissez-le(la) partir.
Dites-vous que l’idéal est d’être seul(e) qu’accompagné(e) d’une personne qui ne reste avec vous que par pitié.
 

Que dois-je faire si j’ai des enfants ?

Diviser des anciens amoureux est difficile, mais diviser une famille l’est encore plus.
Il est vrai que vous ne souhaitez que le bonheur de vos enfants. Que vous voulez juste les protéger et éviter d’ébranler leurs équilibres. Mais sachez que si votre couple n’est plus stable, il est inutile de vous sacrifier pour eux.
Ils se porteront mieux s’ils vivent avec des parents séparés, qu’avec un père et une mère qui font semblant de s’aimer, alors qu’ils ne peuvent s’empêcher de se disputer, voire même de se battre.
A force de vous forcer, vous allez finir par vous haïr profondément. Et à ne plus pouvoir vous supporter l’un l’autre, même pour le bonheur de votre progéniture.
La famille est un support d’identité particulièrement fort. C’est pourquoi, les parents s’entêtent à poursuivre une vie de couple chaotique. Ceci, dans le but de préserver l’équilibre de leurs enfants. Toutefois sans se rendre compte que cette situation ne leur montrera qu’une piètre image de l’amour.
Il est important de considérer l’avenir et le bonheur de vos enfants. Mais veillez à ce qu’ils ne fassent pas office de bouée de sauvetage à votre mariage déjà en ruines.
Pensez à ce qui est bon pour eux, mais également pour vous.
En vous séparant sereinement, vous pourrez sauver et garder une relation neutre tout en conservant sa tenue.
Des études ont montré que près de 65% des enfants ayant des parents divorcés ont été dévastés par leur séparation de couple. Mais un nombre plus important confirme qu’ils regrettent qu’elle n’ait pas eu lieu plus tôt.
Mais alors, comment dire à ses enfants que ses parents ne vivront plus ensemble ? Qu’ils ne verront plus leur père ou leur mère qu’une ou deux fois par mois ?
Avant le divorce, discutez avec eux en douceur. Expliquez-leur les raisons qui vous ont poussé à vous séparer s’ils sont en âge de les comprendre.
Soyez francs avec eux, car de toute façon, ils se sont sûrement déjà rendu compte que votre mariage ne marchait plus, peut-être même avant que vous ne vous en aperceviez vous-même.
Les enfants captent les mauvaises ondes qui passent entre leurs parents, ils ne disent rien, mais gardent cependant ces manifestations comme un fardeau.
Certains enfants pensent même que c’est de leurs fautes si leurs parents vont mal, ils essaieront alors de réparer les dégâts.
Au lieu de les protéger de votre séparation de couple, protégez-les de cette torture qu’ils subissent en étant francs avec eux.
Soyez également franc avec vous-même. Car il se pourrait que vous refusez de mettre le point sur les vrais problèmes de votre mariage en prenant pour excuse l’équilibre de vos enfants.
Assumez la déconstruction de votre mariage, et vous verrez que vos enfants le feront également ; peut-être pas en même temps que vous, peut-être même que ça leur prendra du temps, des mois voire des années, mais ils s’en remettront.
Seulement, ils ont besoin de votre aide pour s’en sortir.
Rappelez-vous que même s’ils ne peuvent rien pour sauver votre mariage,  cette séparation de couple les dévaste tout autant que vous.
Rassurez-les, montrez-leur que vous les aimez toujours et que vous serez toujours là pour eux même si vous n’êtes plus ensemble.
Voyez le côté positif de la situation, le divorce est également un bon moyen de se montrer tel que l’on est vraiment à ses enfants.
Donnez-leur l’occasion de vous connaître comme des personnes à part entière, mais pas seulement comme des parents.
Si vous n’étiez pas heureux en couple, vous le serez certainement séparés et vous verrez que le fait que vous soyez heureux et épanouis apporteront beaucoup à vos enfants.
Trouver le bonheur après la séparation de couple ne se fait pas en un claquement de doigt. Si possible, fuyez la dépression par tous les moyens. Car vous risquez de déteindre sur vos enfants ou même de leur faire subir votre détresse.
Vos enfants, comme vos amis, peuvent vous aider à surmonter le traumatisme du divorce.
 

Une vie après le divorce, c’est possible ?

Et voilà, c’est terminé, le divorce a été proclamé et votre mariage n’est plus qu’un souvenir.
Votre ex mari ou femme est parti revivre sa vie, mais que va t-il advenir de vous ?
Vous pensez que vous n’allez plus jamais retrouver la joie de vivre? Comment allez-vous vous en sortir alors que vous venez de perdre plusieurs années de votre vie ? Ne vous inquiétez pas, tout ira bien.
Oui, vous allez devoir revenir à zéro . Mais ne vous pressez pas… Donnez-vous d’abord le temps de faire le deuil de votre ancienne vie avant d’en construire une autre.
Cela vous prendra peut-être 4 mois, 6 mois ou 7 mois. Mais un jour, lorsque votre cœur et votre esprit seront prêts, vous allez pouvoir aller de l’avant.
Pour vous aider, rappelez-vous que la roue tourne. La vie continue et vous réserve de merveilleuses surprises.
Vous vous êtes séparés au niveau légale après quelques années de mariage ?
Ce n’est pas grave, vous êtes encore jeunes, des opportunités vont encore s’ouvrir à vous.
Si vous avez des enfants, vous verrez qu’une famille recomposée peut aussi être une belle et nouvelle aventure.
N’ayez pas peur en vous disant que comme vous êtes déjà père ou mère, plus personne ne s’intéressera à vous. Au contraire, cela prouve que vous avez le sens des responsabilités et que vous êtes mature.
Vous pensez qu’il est inutile de chercher l’amour à 60 ans ou plus ?
Vous avez encore 30 ou 40 ans devant vous, vous n’allez quand même pas les passer seul.
A 70 ans, beaucoup de personnes âgées se remarient encore et vivent plus heureux qu’avant leur divorce.
L’important est que le temps qui passe ne vous bloque pas. Il n’y a pas d’âge pour aimer.
Enfanter à nouveau n’est pas non plus une obligation pour trouver le bonheur.
Les enfants sont un équilibre et une bénédiction pour les personnes mariées, mais certaines personnes peuvent être heureuses sans enfants.
En effet, ils seront plus concentrés l’un envers l’autre et seront donc plus heureux.
Mais cela dépend de la personnalité de chacun.
Apprenez d’abord à vous redécouvrir, devenez une nouvelle personne avec de nouvelles ambitions, de nouveaux objectifs et de nouveaux rêves.
Demandez-vous ce que vous attendez de la vie, d’une relation et de vous-même.
Si vous savez ce que vous voulez, vous serez beaucoup plus confiants dans votre quête d’une nouvelle vie.
Ne soyez pas apeuré par l’inconnu, vous êtes le seul maître de votre destin.
Si vous souhaitez réussir votre vie, motivez-vous et foncez vers le bonheur.
La séparation de couple n’est jamais une étape facile. Mais faites attention à ne pas tomber dans ses pièges qui sont l’apitoiement et le refus de se relever.
Pour pouvoir guérir, vous devez laisser faire le temps.
L’amour reviendra vers vous au moment où vous ne vous y attendrez même pas, et rappelez-vous que l’amour guérit l’amour.
 
Antoine Peytavin

Vous venez de lire votre article en entier ? Ne partez pas sans avoir effectué notre test "Avez-vous une chance de reconquérir votre ex". Il s'agit du seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie

>> Cliquez ici pour faire le test

Avez-vous une chance de 
reconquérir votre ex ?