Gérer le stress pour parler à son ex : 3 conseils essentiels

Par Antoine Peytavin

Vous avez tenu héroïquement votre silence radio, et maintenant, le moment est venu de reparler à votre ex.

Vous avez prévu ce que vous allez lui dire, comment vous allez vous comporter, les différentes issues possibles de ce contact…

Mais au moment de prendre le téléphone ou de retrouver votre ex au lieu où vous vous êtes donné rendez-vous, la peur vous tenaille le ventre, votre pouls s’accélère et vous avez très, très chaud… et vous ne pouvez pas voir et parler à votre ex dans cet état !

Voici quelques techniques pour maîtriser cette montée d’adrénaline qui risque de se produire devant la perspective de retrouver et de parler à son ex.

1. Penser à autre chose

« Oui, facile à dire ! » vous devez penser.

Et pourtant, il vous faut détourner votre esprit non pas de votre ex, mais des pensées qui vous font flipper et créent cette réaction physique d’appréhension.

Pour cela, plusieurs moyens.

D’abord, vous êtes probablement en train de vous focaliser sur le moment qui vous fait le plus peur : celui où votre ex décrochera le téléphone ou apparaîtra au coin de la rue avant que vous n’ayez eu le temps de le/la voir venir, et vous perdrez tous vos moyens.

Stop !

Petit aparté, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Accédez au test <<

Ce moment, vous allez le vivre et il sera probablement moins terrible que vous ne le pensez, alors ce n’est pas la peine de vous torturer avant.

Pensez à votre ex, d’accord, mais essayez de visualiser l’instant où vous serez en train de discuter avec votre ex de manière agréable et naturelle.

Vous n’y arrivez pas ?

OK, alors il vous faut vraiment penser à autre chose.

Focalisez-vous sur un sujet qui vous dérange : la manière désagréable dont votre chef vous a parlé au boulot hier, l’entretien avec votre banque pour modifier les conditions de votre hypothèque, ou bien le bouton que vous avez au-dessus du sourcil et qui, quand vous y pensez, vous fait terriblement mal.

Vous n’arriveriez probablement pas en ce moment à penser à quelque chose qui vous fait du bien, alors tant qu’à stresser autant que ce ne soit pas à cause de votre ex.

Vous accueillerez alors le moment de parler à votre ex avec soulagement.

Troisième technique, répétez à l’infini une phrase, un poème, un refrain de chanson, ça vous permettra de garder vos émotions sous contrôle.

Vous n’arrivez pas à penser à une phrase qui aille ?

Alors répétez avec moi « Je suis trop chouette quand je fais des boulettes », ça fera très bien l’affaire.

2. Évacuer physiquement la tension

Si vous êtes dans la rue courez, si vous êtes chez vous faites quelques pompes.

Vous pouvez même vous mettre en position assise, comme sur une chaise inexistante, le dos appuyé au mur (vous verrez, c’est très consommateur d’énergie, vous tiendrez probablement au plus une minute ou deux).

Une fois que vous aurez évacué le trop-plein d’adrénaline, vous vous sentirez mieux… sinon, prolongez l’exercice jusqu’à ce que vos muscles vous fassent mal, la douleur physique aide aussi à distraire les nerfs.

3. Ralentir le rythme

Vous ne souhaitez pas vous essouffler juste avant de parler à votre ex ?

Vous n’avez pas envie de transpirer sous vos beaux habits ?

Dans ce cas, il vous reste encore une solution.

Aussi, avant que j'oublie. Saviez-vous que vous pouviez bénéficier de 15 minutes de coaching gratuit par téléphone pour reconquérir votre ex ?

>> Cliquez ici pour réserver votre créneau de 15 minutes avec l'un(e) de nos experts <<

Votre système nerveux en ce moment tourne à cent à l’heure, il vous faut lui faire reprendre un rythme normal, détendu.

Agissez d’abord sur votre respiration : arrêtez-vous si vous êtes en train de marcher, et respirez profondément, jusqu’à ce que vous soyez plus calme.

Si vous êtes chez vous, prenez un bout de chocolat et savourez-le très lentement, en le laissant fondre dans votre bouche, ou bien buvez un verre de jus ou toute autre boisson que vous aimez par petites gorgées (l’alcool est à éviter).

Le but est de forcer votre corps à exécuter très lentement une tâche simple et de préférence agréable.

Cela vous détendra.

Et si avec tout cela vous avez toujours la boule au ventre, il suffit de retarder les retrouvailles quelques minutes et d’attendre qu’elle passe.

Les réserves d’adrénaline du corps étant limitées, elle ne reviendra pas avec la même force par la suite.

Alors, mon corps, il n’y a aucun danger, tu vois ?

On se calme et on y va : allons parler à mon ex !

Vous venez de lire votre article en entier ? Ne partez pas sans avoir effectué notre test "Avez-vous une chance de reconquérir votre ex". Il s'agit du seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie

>> Cliquez ici pour faire le test

Poursuivre avec un autre article ?

Comment reconquérir son ex

Mon ex a encore des sentiments : que faire ?

Comme nous le répétons souvent, la rupture amoureuse est un phénomène paradoxal, amenant son lot d’incompréhensions et de contradictions. Dans…