/* */

Être séparé mais vivre ensemble : Living Apart Together

Par Antoine Peytavin

De nos jours, être séparé mais vivre ensemble n’est plus une exception, mais bien une réalité.

Autrefois, en tant que couple, vous partagiez tout, à commencer par votre habitation. Néanmoins, aujourd’hui, tout a pris fin.

Tout ce que vous partagez à présent, ce n’est que l’espace commun. Des souvenirs communs passés, il n’en reste que l’ombre, comme un murmure dans une atmosphère gelée.

 

Les loyers sont devenus totalement démesurés. On ne peut pas toujours se permettre de déménager comme on a emménagé ensemble. Toutes les économies que l’on faisait à deux sont à présent bien plus lourdes qu’auparavant.

Pourtant, en toute logique, si vous habitiez avant avec votre ex, en être séparé mais vivre ensemble devrait bien être faisable !

C’est du moins ce que beaucoup de couples se disent au lendemain de la rupture.

Et pourtant, ces couple se heurtent souvent à un mur de difficultés inattendues. Car l’envers de la médaille est cruel et n’épargne personne.

Certes, de nombreuses difficultés administratives, financières et bien d’autres sont résolues avant même de se poser. Mais comment résoudre celles relevant du domaine amoureux et émotionnel ?

Après la rupture, il y a toujours un des deux qui ressent plus de sentiments que l’autre. A l’inverse, il en existe toujours un qui n’a d’autre hâte que d’aller de l’avant. L’échange de ces positions n’est pas rare non plus, mais reste douloureux pour chacun.

Comment réussir à surmonter cette étape, souvent plus longue que prévue ? Est-ce que la relation amoureuse passée peut se transformer en relation amicale privilégiée ? Comment parvenir à atteindre un accord durable et solide, en sachant accepter la reconstruction de l’autre ? Et être séparé mais vivre ensemble sur le long terme, est-ce envisageable ?

 

Living Apart Together, ou être séparé mais vivre ensemble

Autant ne pas se leurrer, vivre en harmonie avec son ex malgré la séparation n’est pas de tout repos. 

Le principe de Living Apart Together ou “vivre ensemble séparés” est plus que jamais d’actualité.

En effet, il est originaire des Etats-Unis et date de la crise économique et financière de 2008. Puis, il s’est exporté dans le reste du monde face au manque de possibilités après la séparation.

Dans l’idée, être séparé mais vivre ensemble est totalement possible. Puisque vous avez vécu avec votre ex et déjà partagé son espace, pourquoi ne pas continuer sans être un couple ?

Toutefois, la question se pose de la poursuite d’une telle intimité physique quand les portes émotionnelles se ferment. En effet, habiter avec son ex sans être en couple est terriblement éprouvant.

Comment trouver sa place dans une relation en pleine évolution, et contre le courant pensant traditionnel ?

Effectivement, on fait aussi face aux questions habituelles de son entourage. Personne ne comprend bien l’état de votre relation avec votre ex.

Est-ce définitif, mais vous conservez une relation physique secrète malgré l’évidence ? Ou bien est-ce une simple pause dans votre relation, avant de prendre une décision potentiellement plus radicale ?

Devant l’incompréhension générale, vous restez de marbre. Ce n’est certainement pas à vous de vous fatiguer à expliquer à chacun inlassablement votre statut amoureux.

Présenté avant tout comme une solution temporaire, le Living Apart Together s’éternise souvent bien plus que prévu. Il faut donc entamer cette nouvelle étape armé de patience, de respect et de sympathie pour l’autre.

Dans ses débuts, il s’agit surtout d’une période transitoire, où chacun devra réapprendre à s’apprivoiser différemment. D’amoureux, vous devenez colocataires, voire avec un peu de chance amis et confidents.

Par conséquent, pour être séparé mais vivre ensemble, seul le temps saura panser certaines blessures.

 

Comment surmonter l’après-rupture ?

Dans ses premiers temps, habiter avec son ex sans être en couple est réellement éreintant. Il faut savoir partager son espace, tout en protégeant certaines zones et sans empiéter sur celles de l’autre.

Pour cela, seule l’instauration de règles vues inviolables permet de s’assurer un minimum de réussite pour être séparé mais vivre ensemble. .

En effet, il s’agit de gérer les zones privées et publiques à l’intérieur même de la zone d’habitation.

L’objectif est clair, il faut s’efforcer de maintenir un environnement viable et sain. Comparable à la colocation habituelle, mis à part qu’il s’agit de se montrer rigoureux sur le règlement.

Puisque l’attachement pour l’autre perdure à différents degrés, vous devez parfois vous montrer implacable, pour votre ex comme pour vous-même.

Le paradoxe dans l’histoire, c’est que la rupture répond à un certain besoin de prise de distance. En conséquent, poursuivre la cohabitation peut s’avérer comme un choix à l’exact opposé du besoin réel.

Cela peut aboutir à une situation emplie de frustration, puisque le but recherché n’est pas atteint. Qui dit frustration, dit impatience, irritation et mésentente.

Afin de poursuivre au mieux l’évolution de la relation, il faut donc prioriser la communication.

Bien que cela paraisse comme une évidence, mieux vaut ne pas se voiler la face mais rester réaliste. Dans un tel cadre où les attentes de la séparation ne sont pas rencontrées, comment s’assurer la réussite ?

Pour commencer, vous devez vous assurer que vous, comme votre ex, êtes totalement dans l’acceptation de la séparation.

Celle-ci découle de l’observation que votre couple ne fonctionnait pas. Toutefois, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas fonctionner en tant qu’équipe sur un autre plan.

Avant tout, il est impératif de prendre du recul sur le cadre de vie. Si chacun parvient à réagir avec raison plutôt que passion, les bases sont déjà instaurées.

 

Quand être séparé mais vivre ensemble gêne la reconstruction

Alors que l’on vient de vivre une séparation, comment vivre avec son ex lorsque l’on a le cœur brisé ?

Effectivement, on vous conseille en général de prendre vos distances pour pouvoir vous concentrer sur vous. C’est d’ailleurs le meilleur moyen pour analyser ce qui n’a pas fonctionné dans la relation.

Que vous ayez envie de reconquérir votre ex ou non, la case reconstruction est inévitable pour aller de l’avant.

Mais comment réussir à prendre du recul sur vous et sur votre relation si vous ne pouvez pas vous écarter de votre ex ?

Tous les jours, vous voyez ses affaires, sa vie qui s’étale devant vous. L’ignorer relève du parcours du combattant, et votre ex est quasiment devenu un étranger.

Alors que votre objectif est d’aller de l’avant, vous vous retrouvez englué dans les souvenirs de votre relation amoureuse passée. Ensuite, il est extrêmement complexe de faire preuve de franchise envers soi-même.

Pour commencer, en toute honnêteté, devoir faire face quotidiennement à tant d’éléments qui vous rappellent votre ex est déjà éprouvant.

Par conséquent, vous devez impérativement sortir au maximum, quitte à vous forcer du fait du manque de motivation.

Certes, vous avez peut-être l’impression de vous faire plus de mal qu’autre chose. Ne serait-ce que rester à proximité de votre ex et de sa vie vous rassure, vous en éloigner vous torture.

Néanmoins, ce n’est que temporaire. Sortez, riez, faites de nouvelles rencontres, même purement amicales.

La priorité doit être sur vous uniquement, quitte à négliger l’attachement porté à votre ex et à votre relation. L’idéal est de passer le minimum de temps en compagnie du passé, même s’il s’agit aussi de votre chez vous.

Car être séparé mais vivre ensemble peut réellement bloquer votre reconstruction si vous n’y prenez pas garde.

 

Et être séparé mais vivre ensemble quand on était marié ?

Alors qu’une relation amoureuse dite classique prenant fin est déjà éprouvante, le mariage est l’étape au-dessus.

A cette étape, chacun a déjà fait tout son possible pour sauver son mariage, sans succès. Les difficultés habituelles sont amplifiées et s’accompagnent souvent d’autres responsabilités.

De la simple question administrative avec le changement d’adresse, vous passez à un véritable casse-tête avec la séparation des biens. Toutes les facilités d’impôts relatives au statut matrimonial s’envolent aussi avec le divorce.

Et, bien sûr, si vous avez des enfants avec votre ex, il faut savoir jouer en toute diplomatie pour les brusquer au minimum.

Pour ces raisons, certains couples divorcés prennent la décision de ne rien changer à leurs habitudes, autres que leur couple.

Pour commencer, chacun délimite l’espace qui sera le sien dans la zone d’habitation. Puis, le couple ou la famille continue à vivre en harmonie ou non dans l’espace commun.

Etre séparé mais habiter au domicile conjugal répond à de nombreux problèmes de la séparation. On ne se dispute pas pour ce que chacun aura, matériel ou non, et tout ne change pas du jour au lendemain.

La transition reste relativement douce, puisque rien ne va brusquement couper les habitudes de tous les jours.

Néanmoins, après tant de temps passé ensemble et un tel engagement brisé, la transition prend du temps.

Alors, dans les débuts, mieux vaut que vous évitiez de croiser votre ex incessamment. Vous pouvez vous arranger pour connaître son planning et ainsi l’éviter.

En plus, cela aura aussi l’avantage de minimiser tout risque de dispute. Effectivement, qui ne ressent pas l’envie irrépressible de se quereller avec son ex à la moindre occasion ?

Enfin, cela vous permettra de prendre plus de temps pour vous, seul, dans un contexte qui ne vous laisserait a priori aucune chance pour.

 

Comment vivre en cohabitation avec son ex lorsque l’on veut le récupérer ?

Lorsque l’on veut reconquérir son ex, être séparé mais vivre ensemble présente tout autant d’avantages que d’inconvénients.

En effet, comme mentionné plus haut, la prise de distance est indispensable, tout comme le silence radio peut l’être selon la situation.

Mais comment réussir à prendre du recul lorsque l’on voit son ex de manière aussi fréquente ? S’il existe différentes façons de récupérer son ex, devoir le faire en cohabitation exige certaines précautions.

Pour commencer, dans l’idéal, mieux vaut faire preuve de discrétion. Pour maintenir un climat de paix, considérez que vous n’êtes plus que colocataires.

Il vous faut assurer votre part de responsabilités, à commencer par le nettoyage.

En résumé, il faut conserver un comportement respectueux et sympathique, sans surtout tomber dans la friendzone.

Et surtout, vous devez agir de manière à passer pour indispensable. Rangement, nettoyage, courrier, tout est bon pour vous mettre en valeur en toute simplicité.

Puis, le meilleur pour chacun serait que l’un d’entre vous s’éloigne quelques temps.

Sans exagérer non plus, vous pouvez simplement occuper le canapé d’un.e ami.e pendant quelques nuits ou revenir chez vos parents. Dans un contexte où la proximité excessive risque surtout de provoquer des querelles, autant se retirer provisoirement.

Par la même occasion, vous pourrez prendre tranquillement vos distances pour vous retrouver.

Profites-en pour lister ce qui n’a pas fonctionné, les sujets de disputes, pourquoi chacun s’est écarté. Avez-vous encore de l’attachement l’un pour l’autre ?

A votre retour dans la zone de cohabitation, c’est le moment de continuer sur votre lancée.

Avec votre absence et après avoir tant travaillé à tenir la maison, il est fortement probable que vous manquiez à votre ex.

C’est donc pour vous le moment d’en profiter pour revenir subtilement dans sa vie. Pourquoi ne pas lui proposer de manger ou regarder un film ensemble ?

 

Quand être séparé mais vivre ensemble s’éternise

Et puis, dans le cas où chacun poursuit sa voie sans l’autre, la reconstruction peut s’avérer éprouvante.

Autrement dit, voir l’autre tourner la page sans faire partie de sa nouvelle vie est véritablement cruel. Notamment dans des cas où vous vous dites mon ex est sur un site de rencontre ou mon ex refait sa vie, quand de votre côté, vous avez l’impression de stagner.

Alors, autant mettre les choses au clair dès le début pour éviter tout comportement blessant. Par exemple, si votre ex refait sa vie, pourquoi amener le ou la next en évidence devant vos yeux, sans vous en parler avant ?

L’important pour être séparé mais vivre ensemble harmonieusement est de se fixer dès le lendemain de la rupture ce qui peut se faire ou non. La tension risquant d’être à son comble, mieux vaut faire au mieux pour éviter les disputes qui peuvent l’être.

De même, jouer la carte de la provocation par pur plaisir personnel est impensable dans un contexte pareil.

L’objectif est de vivre en cohabitation, de préférence dans un climat de paix et non de pression constante.

D’une solution qui s’annonçait temporaire, elle s’éternise et vous n’en voyez plus la fin. Alors, autant profiter des avantages que cela implique et éviter la guerre des clans.

 

Antoine Peytavin

0 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

Je récupère mon ex !