Retrouvez nous sur YouTube

surmonter un chagrin d'amourPersonne n’est à l’abri d’un chagrin d’amour, quel que soit l’âge, la situation professionnelle, le temps passé en couple et l’énergie mise dans la réussite de la relation. Comme le disait Freud, « nous ne sommes jamais aussi mal protégés contre la douleur que lorsque nous aimons ». Oui, un chagrin d’amour peut être extrêmement difficile à vivre, car il nous replonge dans des peurs d’abandon qui remontent à l’enfance.

Toute rupture entraîne des symptômes physiques, psychologiques et comportementaux. Le cœur est brisé, la tête et le corps envoient des signaux clairs d’épuisement, de panique et de détresse émotionnelle. Tandis que certains ne ressentent qu’une simple tristesse, d’autres sont en proie à une véritable douleur morale, plongés dans un profond désespoir pouvant conduire au suicide. Parfois, la spirale descendante tourne même de plus en plus vite, allant dans les cas les plus dramatiques jusqu’au meurtre familial.

La violence de la réaction et l’intensité de la douleur ressentie dépendent de plusieurs facteurs : le caractère de la personne d’une part et le fait par exemple qu’on ne réagit pas de la même façon à la première rupture qu’à la troisième. Selon les personnalités, soit on est mieux armé pour surmonter la séparation, soit au contraire on le vit comme un nouvel échec de couple encore plus douloureux à accepter.

Toutefois, une rupture amoureuse est toujours plus ou moins traumatisante et un moment de souffrance, aussi bien pour la personne qui quitte, que pour celle qui est quittée. Mais c’est aussi une occasion de croissance privilégiée grâce à ce que Boris Cyrulnik appelle la résilience, c’est-à-dire : « la capacité à vivre, à réussir, à se développer en dépit de l’adversité. »

Se remettre d’une rupture et de la dépression qui l’accompagne permet généralement d’en sortir grandi. « Ce qui ne tue pas rend fort » disait Zarathoustra. Mais malheureusement, certaines personnes ne parviennent pas complètement à se relever après une séparation et restent longtemps prisonnières de leur chagrin d’amour. Pourtant, notre cerveau est programmé pour surmonter un chagrin d’amour.

Nouveau, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Cliquez ici pour vérifier si vous pouvez toujours reconquérir votre ex <<

C’est à travers des exemples concrets que nous verrons pourquoi nous avons tant besoin d’amour, quelles sont les raisons pour lesquelles une rupture amoureuse fait si mal et comment se remettre d’un chagrin d’amour.

1. Le chagrin d’amour trouve ses racines durant l’enfance

le chagrin d'amour remonte à l'enfanceLes mots ont un sens et lorsque l’on qualifie une peine de cœur de « chagrin », il s’agit de faire le lien avec les tristesses profondes déjà ressenties durant l’enfance.

Généralement, un petit enfant qui pleure et a du chagrin est pris dans les bras de sa mère qui le console, lui sèche ses larmes et l’aide à retrouver le sourire. Mais parfois le besoin d’être consolé n’est pas toujours comblé et la douleur morale est intense. Il suffit que la mère soit distante ou trop occupée sur l’instant pour que l’enfant se retrouve plongé dans un abîme de désespoir. Se sentant ignoré, sans consolation extérieure, il fait l’amère expérience du désamour et de la solitude.

Le chagrin d’amour ravive le ressenti de la douleur infantile, qui peut aller de la simple tristesse jusqu’à la mélancolie profonde, en passant par la colère, la frustration ou la peur de la perte. Ce qui se joue à ce moment-là relève de la douleur psychique.

Certains parviennent plus facilement que d’autres à se remettre d’une rupture, car nous ne sommes pas tous égaux face à notre vécu, nos premiers objets d’amour, nos premières déceptions amoureuses, notre jalousie et enfin notre solitude.

De même, la rupture plonge certaines personnes dans un gouffre abyssal de souffrance morale. La perte de l’amour rappelle les doutes et les douleurs de l’enfant que nous avons été, au moment où nous développions notre amour-propre et la confiance en notre capacité à être aimé.

Une séparation amoureuse compliquée apporte donc souvent un éclairage sur notre propre histoire, sur le sens que nous donnons à l’amour, sur son impact au niveau de notre corps, à condition bien sûr d’accepter de faire une introspection à la suite de cette expérience malheureuse.

2. Notre cerveau est fait pour passer à autre chose

chagrin d'amour suite rupture amoureuseAprès une rupture, nombreux sont ceux qui pensent que la douleur du rejet ne finira jamais.

Mais les scientifiques de l’Université de Saint Louis ont découvert qu’il y a de la lumière au bout du tunnel, affirmant que le cerveau humain est câblé pour surmonter le chagrin d’amour et passer à de nouvelles relations.

Selon leurs conclusions, surmonter une rupture présente des avantages pour l’espèce humaine et notre cerveau est programmé pour ça. « Dans l’histoire de l’évolution, la pression en termes de sélection a pu être telle que des individus qui étaient capables de se débarrasser d’un partenaire et d’en trouver un nouveau, quand la situation l’ordonnait, auraient été plus à même de remplir cet impératif évolutionnaire qu’est la reproduction. En d’autres termes, ils transféraient plus leurs gènes à la génération suivante ».

Les recherches neuronales montrent que les gens sont prêts à s’engager dans de nouvelles relations amoureuses après une rupture.

« Nous avons un mécanisme dans notre cerveau conçu par la sélection naturelle pour nous tirer d’une période très tumultueuse de notre vie », explique Brian Boutwell, professeur à l’Université de Saint Louis. « Cela suggère que les gens vont se rétablir ; la douleur disparaîtra avec le temps. »

Des études d’imagerie cérébrale sur des hommes et des femmes qui affirment être profondément amoureux ont également fourni des indices importants sur la façon de faire face aux ruptures. Les IRM fonctionnelles ont montré une augmentation de l’activité neuronale dans les parties du cerveau — les zones de plaisir — qui deviennent également actives avec la consommation de cocaïne. « Rompre ce lien et aller de l’avant est une demande énorme pour une personne », dit-il. La difficulté est similaire à la tentative de se défaire d’une dépendance à la drogue.

S’appuyant sur l’analogie avec la toxicomanie, A. Boutwell a examiné des études sur le cerveau d’anciens cocaïnomanes pour essayer de prédire à quoi pourrait ressembler le cerveau de ceux qui rompent une relation. Les images des cerveaux de ceux qui ne consomment plus de cocaïne ont montré un volume plus important de matière grise dans différentes régions du cerveau, qui étaient nettement différentes des images des cerveaux des consommateurs actifs de cocaïne.

« On pourrait soutenir que les différentes régions du cerveau agissent de telle manière qu’une fois la dépendance sevrée, elles aident la personne à passer à autre chose et à trouver un nouveau partenaire », a extrapolé A. Boutwell. « Une personne pourrait d’abord poursuivre son ancien compagnon pour tenter de regagner son affection. Cependant, si la poursuite est effectivement infructueuse, alors le cerveau des individus peut agir pour corriger certaines émotions et comportements, ouvrant la voie à l’attraction de nouveaux compagnons et à la formation de nouvelles relations ».

Les chercheurs déclarent aussi que nous sommes faits pour la monogamie… durant un temps limité. « Les hommes sont des monogames en série », explique Boutwell. « On ne fait quasiment jamais sa vie avec un seul partenaire, donc la rupture est un mécanisme pour passer de partenaire en partenaire quand cela devient nécessaire » et permettre ainsi à l’espèce de perdurer.

3. Les symptômes du chagrin d’amour

symptômes du chagrin d'amourRien n’est jamais acquis dans un couple et le risque de perdre l’être aimé est bien réel. Il n’est pas possible de maîtriser les sentiments de l’autre ni les aléas de la vie.

Ce qui rend la situation particulièrement douloureuse est l’absence de sentiments de la personne aimée, ou la perte de son affection. L’objet d’amour est toujours présent, mais la relation n’est pas symétrique. La psychologue Catherine Audibert explique que « Roméo et Juliette ne meurent pas d’un chagrin d’amour. Ils meurent de ne pouvoir réaliser leur amour empêché par la loi des familles ennemies. »

Il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’être déjà en couple pour souffrir d’une peine de cœur. Le fait d’aimer sans l’être en retour peut causer une profonde déception. C’est pourquoi le chagrin d’amour n’est autre que la douleur de l’absence d’amour.

La dépression amoureuse

La tristesse est tout à fait normale, mais elle peut être plus marquée et durer dans le temps. Celui qui est quitté se retrouve dans une profonde tristesse, un ralentissement moteur et un grand vide. « Perdre l’amour, ce n’est pas seulement perdre l’Autre, c’est se perdre aussi un peu (beaucoup) soi-même. », dixit C. Audibert. On associe trop souvent à tort son propre bonheur à l’être aimé. Par conséquent, en perdant cette personne, c’est le monde entier qui s’écroule !

La dépression amoureuse est un état complexe qui va au-delà de la simple tristesse. Si elle ne passe pas, une aide extérieure est indispensable. Car certaines personnes font une décompensation, avec un effondrement des fonctions psychiques. On parle alors de dépression grave, pouvant aller jusqu’à l’hospitalisation avec une médication.

L’isolement

Un autre aspect d’un chagrin d’amour qui dure est la tendance à vouloir s’isoler. Alors que l’être humain est fait pour vivre en communauté avec des proches en qui il a pleinement confiance, la personne qui est quittée opère parfois un véritable repli sur soi.

En effet, elle perd ses repères quand la relation amoureuse s’effondre. Et instinctivement, elle se retrouve à repousser tout autre lien social par peur de subir un autre rejet. Il devient désormais difficile d’avoir confiance en l’autre. D’où un isolement social qui s’installe.

Les modifications chimiques dans le cerveau

Le cerveau de celui qui est quitté perd subitement ses sources de plaisir, sa dopamine, d’où une très grande frustration. Il se retrouve en manque, tel le drogué qui recherche sa dose. Cette situation de grande frustration génère du stress avec une production de cortisol, hormone destinée à combattre la frustration.

Les sécrétions de dopamine et de noradrénaline sont activées et la production de sérotonine stoppée. Le résultat de cette chimie du cerveau est que le sentiment amoureux de celui qui est quitté est exacerbé, ainsi que ses angoisses. Il est alors prêt à tout pour reconquérir son ex.

La colère

Bien entendu, la colère apparaît rapidement : contre l’ex, contre soi, contre son entourage, contre tout.

Celui ou celle qui souffre du départ de son ex ne sait plus comment recouvrer le bonheur sans son âme sœur. D’ailleurs, il ne comprend pas non plus toujours les raisons de ce départ, même en les connaissant.

Et face à l’incompréhension, dans un tel état de fragilité, le premier réflexe est la colère, liée à la peur de ne jamais retrouver un partenaire à aimer et par qui être aimé en retour.

La rage d’abandon

La frustration engendre également de l’agressivité. L’anthropologue américaine Helen Fisher explique ainsi la fonction réparatrice de la rage d’abandon : « Pousser l’amoureux éconduit à se dégager de l’impasse émotionnelle dans laquelle il se trouve, à panser ses plaies, et à reprendre sa quête d’amour sous des cieux plus cléments. »

On imagine donc aisément que la rage d’abandon puisse pousser à la violence verbale et physique. L’amoureux éconduit voit ses rêves de vie commune brisés et son ego sérieusement affecté.

La remise en question

Lorsque la colère se tasse, arrive le moment où l’on se pose constamment des questions : pourquoi m’a-t-il quitté ? Qu’ai-je fait de mal ? Pourquoi ne m’aime-t-il plus ?

Progressivement, tout est remis en question, à commencer par soi-même. Commence alors une lente descente aux enfers, où l’on perd doucement toute confiance en soi. Peu à peu, on s’imagine que l’on ne peut plus plaire à son ex ni à personne. Voire, on finit par penser que l’on ne mérite aucun amour ou intérêt de la part de qui que ce soit.

Aussi, c’est l’estime de soi qui s’envole, puisque l’on doute même de capacités que l’on considérait pourtant comme acquises auparavant. Grand communicant il n’y a pas si longtemps, on peut se retrouver submergé par la timidité, à se demander si nos paroles sont intéressantes.

Par ailleurs, il est important de noter que, comme dans beaucoup d’états dépressifs, l’anxiété occupe une place importante. Effectivement, on emporte partout avec soi cette peur qui nous noue l’estomac. Elle nous fait douter de tout, de nos décisions, de nos capacités, etc.

Vous l’aurez compris, l’un des symptômes les plus parlants n’est autre que le doute constant.

Les addictions

En parallèle, lorsque l’on perd ce que l’on considérait comme le centre de son monde, on cherche naturellement et désespérément à remplir ce vide d’une autre manière.

Nous connaissons tous dans notre entourage au moins une personne qui a abusé de l’alcool, des sorties et fait des excès après une rupture amoureuse. Avec un peu plus de chance, il s’agissait d’une addiction plus « saine », comme le sport, l’écriture, l’art…

Toutefois, qu’importe l’activité, les excès sont extrêmement malsains et cachent quelque chose. Effectivement, celui ou celle qui se « noie » dans ses addictions, le fait avant tout pour oublier sa tristesse et sa dépendance affective.

Les répercussions sur l’organisme

Enfin, parlons des répercussions physiques d’un chagrin d’amour insurmontable. Car oui, bien qu’il s’agisse d’un état psychique à l’origine, les conséquences d’une rupture amoureuse peuvent aussi être physiques.

La charge émotive affaiblit le système immunitaire et peut provoquer des problèmes de santé, particulièrement au niveau cardiovasculaire. Des maladies chroniques peuvent apparaître ou s’aggraver.

Nombreux sont ceux qui, après une séparation, ont totalement perdu l’appétit ou l’envie de bouger. Le mal de dos s’est installé, de l’eczéma ou encore des douleurs chroniques. Le chagrin peut aussi vous faire oublier de prendre soin de vous, de vous laver, de vous raser, ou d’aller chez le coiffeur.

Un chagrin d’amour intense peut même aggraver certaines maladies, accélérer le vieillissement et provoquer la mort, notamment chez les seniors.

L’absence paradoxale de réactions

La séparation est un traumatisme et un tsunami émotionnel. Il est donc tout à fait normal d’avoir des symptômes psychologiques. Mais lorsque la personne qui souffre n’arrive pas à exprimer ce qu’elle ressent, cela peut devenir pathologique. Elle s’enferme alors dans une absence de réactions et ne parle pas de ce qui lui arrive. Elle ne montre ni sa peine ni ses angoisses. Ce symptôme est inquiétant dans la mesure où une séparation doit provoquer des affects émotionnels. Le risque est de voir les émotions ressortir plus tard, sous une forme explosive.

Le chagrin d’amour chez un homme

Le psychiatre Jean-François Saucier a montré une nette corrélation entre le divorce et le taux de suicide des hommes : à mesure que le taux de divorce augmente de 1 %, le taux de suicide connaît une augmentation de 0,33 %. Ses chiffres valent pour tous les âges, de l’adolescence à l’homme très âgé.

« Les hommes taisent leurs émotions, ils ont plutôt tendance à les agir. » Yvon Dallaire, auteur de Guérir d’un chagrin d’amour, explique avec l’appui d’études épidémiologiques la surmortalité des hommes après une rupture amoureuse. « La santé physique des hommes est atteinte dans une plus grande proportion que celle des femmes. L’explication de cette différence se trouve dans le fait que les hommes ne verbalisent pas leurs émotions et consultent beaucoup moins que les femmes, que ce soit un médecin ou un psychologue. Ils ont aussi tendance à compenser leur peine dans un surplus de travail ou un excès d’alcool, de tabac ou de drogues ».

Les hommes sont aussi souvent isolés de leurs enfants, quand ils en ont, et ne les voient plus qu’un week-end sur deux. Leur quotidien devient vide et perd une partie de son sens à leurs yeux. Ils adoptent également des comportements plus à risques, lors de la conduite en voiture ou de sports dangereux.

4. Guérir d’un chagrin d’amour

comment guérir d'un chagrin d'amour ?Certains surmontent cette épreuve assez facilement, tandis que d’autres ont plus de difficultés. Peut-être faites-vous partie de ceux qui sont toujours en train de faire le deuil de la relation, plus d’un an après la séparation.

Parfois, votre ex a refait sa vie, ce qui vous fait encore plus ruminer et désespérer de le retrouver un jour. Les mois passent et votre détresse est toujours aussi marquée.

Il n’y a aucune raison de souffrir autant et aussi longtemps. Demandez-vous, après tout ce temps, pourquoi vous êtes toujours aussi triste et n’arrivez pas à avancer dans votre vie. Pourquoi entretenez-vous ce chagrin qui n’a plus lieu d’être ?

Avez-vous pris les bonnes décisions, celles supposées vous aider à aller mieux ?

En effet, si vous continuez de dériver vers un laisser-aller, où vous êtes persuadé d’être passé à côté de l’amour de votre vie, les choses ne vont pas s’arranger.

Alors, certes, vous aviez de réels sentiments l’un pour l’autre. Mais cessez-donc de penser que vous avez ruiné votre vie entière ! Vous avez encore de longues années de joie et de liberté devant vous, profitez-en !

Ce n’est pas votre ex qui va décider de votre bonheur, mais bien vous qui en prenez la décision.

Partir loin des problèmes

Quand on est en plein chagrin d’amour, faire face aux problèmes du quotidien est un véritable supplice. Pour s’en sortir, la première astuce consiste à tout simplement s’éloigner, psychiquement comme physiquement, de ce qui vous rend actuellement malheureux.

En effet, lorsque l’on aime quelqu’un, on associe à cette personne des souvenirs, des lieux, des objets ou encore des sentiments. Par conséquent, il est primordial de créer une coupure avec cette période de votre vie. Dans l’idéal, il n’y a rien de mieux que de s’octroyer quelques jours de vacances dans un endroit radicalement différent et dépaysant. Grâce à ces nouvelles découvertes, vous allez focaliser vos pensées sur autre chose que l’être aimé et votre chagrin d’amour. Plus vous serez accaparé par de nouvelles choses, et moins vous penserez à votre ex.

Songez aussi à changer vos habitudes de vie qui vous rappellent votre ex. Par conséquent, oubliez ce café du matin chez vous, en peignoir devant votre journal, mais accordez-vous par exemple un croissant et un latte dans un café avant d’aller au travail.

L’éloignement peut tout à fait impliquer un voyage dans une autre région ou à l’étranger, peu importe la durée. L’idée est de pouvoir faire un break, sortir de la routine du quotidien et se ressourcer.

Vous allez ainsi vous créer une multitude de nouveaux souvenirs. Et surtout, sans votre ex.

Entre le choc des cultures si vous partez à l’étranger, de nouvelles découvertes et de belles rencontres tous les jours, votre curiosité sera sans cesse stimulée et vous allez être surpris de réaliser à quel point vous n’allez pas penser à votre ex ! Enfin, avec ces constantes découvertes, votre esprit passera plus de temps à relativiser.

Puis, suite aux nombreuses activités de la journée, vous allez vous coucher le soir avec une bonne fatigue et aucun problème d’endormissement. Vous qui aviez tant de difficultés à ne pas vous endormir baigné dans vos larmes, vous allez retrouver le sommeil réparateur.

Oui, ce chagrin d’amour vous rend malade, vous fait pleurer, et votre ex vous manque… Mais regardez ce que la Terre abrite si près de vous ? Toutes ces merveilles que, sans la rupture amoureuse, vous n’auriez peut-être jamais connues ?

À votre retour, votre bilan en sera plus que positif. Alors que vous pensiez votre ex comme la pierre angulaire de votre existence, ce voyage vous aura permis de prendre le recul nécessaire pour aller mieux.

Trouver une activité pour se changer les idées

Essayez de pratiquer une activité qui vous plaît pour vous changer les idées. Pour commencer, vous pouvez tout à fait vous mettre à un nouveau sport. Ou même, une simple activité sportive modérée, comme la marche.

Existe-t-il quelque chose de plus efficace pour se défouler et vider son esprit ? De plus, toute cette énergie négative que vous accumulez pourrait être recyclée. Utilisez-la donc pour vous améliorer dans la discipline que vous désirez.

En prenant en compte l’aspect chimique, on explique l’efficacité sportive sur le moral grâce à la production de l’hormones dites « du bonheur », la dopamine et l’endorphine. Par un procédé biologique, votre cerveau se trouve stimulé par le sport et libère ces hormones, vous donnant un sentiment de relâchement, de paix et de satisfaction.

Dans une certaine mesure, il s’agit de la même idée pour d’autres activités que vous êtes susceptible de choisir. Prenons par exemple la musique, ou bien la peinture, ou encore un projet humanitaire auquel vous souhaitez vous consacrer.

L’idée, dans l’activité, est de vous fixer un objectif sans rapport avec votre ex pour sortir du chagrin d’amour. En toute logique, fixer vos pensées sur cette cible afin de l’atteindre vous empêchera de penser à votre ex. Ce qui, par conséquent, vous empêchera de penser à votre tristesse d’avoir perdu son amour.

Alors, pour commencer, pourquoi ne pas lister vos envies ? Ce que vous n’avez jusqu’à présent jamais pu faire, faute de temps, d’argent ou d’un partenaire qui le voulait aussi ?

Sortir avec des amis

Enfin, il est bien entendu primordial de ne pas rester constamment seul, à se recroqueviller sur soi-même. Effectivement, lors d’un chagrin d’amour inconsolable, chacun a tendance à repousser son cercle d’amis. Cela semble pourtant complètement contraire à ce dont nous aurions besoin dans cette épreuve.

Ce qu’il faut impérativement savoir, c’est que se remettre d’un chagrin d’amour semble souvent insurmontable. D’autant plus au début, alors que son intensité nous frappe de plein fouet. Émotionnellement parlant, on se retrouve tellement touché que l’on en conclut que notre expérience est unique. Qu’importe la souffrance des autres, la nôtre ne connaît pas d’égal.

Cependant, au risque de vous vexer, c’est un chagrin d’amour difficile comme les autres. Certes, quelques détails vont le différencier de celui du voisin. Mais dans son ensemble, ne cherchez pas à vous convaincre que, à cause de votre histoire d’amour, vous avez été meurtri bien plus que d’autres ont pu l’être.

Et si d’autres ont réussi à s’en sortir, vous en êtes tout aussi capable. Alors, pour vous assurer un certain soutien, n’hésitez pas à sortir avec vos amis. Non seulement ils vont vous changer les idées, en éloignant autant que possible vos pensées de votre ex, mais en plus, ils vont vous soutenir dans les moments de difficultés, ceux où vous vous sentirez moins fort.

Votre entourage représente une véritable force pour sortir d’un chagrin d’amour. Sachez le maintenir près de vous à travers cette épreuve. Même si actuellement vous n’en avez pas nécessairement envie, forcez-vous, vous ne le regretterez pas.

Encourager sa créativité

Dans la même lignée, il s’agit d’aller plus loin en effectuant ce que l’on appelle communément le  brainstorming. Ou bien, dans un français plus courant, le travail du cerveau pour chercher des idées, des solutions qui conviendraient au mieux à votre besoin actuel.

Concrètement, il vous faut encourager votre créativité au maximum pour chercher diverses directions où vous pourriez vous épanouir. Car s’éloigner temporairement n’est valable que sur le court terme, puisque vos finances ou autres obligations ne vous le permettent peut-être pas sur du moyen ou long terme.

Certes, vous pouvez vous focaliser sur le travail, mais ce n’est pas systématiquement ce que chacun pourrait trouver enrichissant.

Néanmoins, il existe une multitude de manières pour se divertir et se mettre en ébullition. Alors, que ce soit la musique, la peinture, la poterie ou même le tricot, toute forme d’art ou d’expression de votre créativité est bénéfique.

Et cela ne s’arrête pas là, ne fixez pas vos limites à l’expression artistique, mais utilisez votre créativité pour réaliser vos envies. Cela peut être une reprise d’études, une aventure comme du canyoning, ou même mettre en place un projet en organisant un événement caritatif par exemple. Tant que ce projet vous fait évoluer, aller de l’avant ou bien vous sentir vivant, tout est possible.

Faire du sport pour surmonter un chagrin d’amour

Nous l’avons vu, toute activité sportive est bénéfique à votre reconstruction, grâce en particulier aux endorphines, dopamines et sérotonines.

Délivrées par votre cerveau lorsque vous effectuez un effort physique, vous vous sentez plus serein, décontracté, dans un sentiment de plénitude. Réalisé à intervalle régulier, à terme, le sport vous permet de traverser cette période de deuil en paix avec vous-même et avec les autres. Vous vous sentez en parfaite adéquation avec votre corps et votre esprit car vous avez trouvé le bonheur autrement.

En ce qui concerne le yoga, cela va même plus loin, puisque le renforcement musculaire s’associe aux exercices de respiration. Tout yogi, même débutant, vous le dira : une seule séance suffit pour se vider complètement l’esprit.

Certains ont même réussi à résoudre leur problème d’insomnie par ce moyen ! Oui, le yoga est trop souvent sous-estimé, moqué et pointé du doigt par ses détracteurs, et pour cela, vous vous en méfiez peut-être.

Mais, en y réfléchissant, quand vous vous réveillez le matin et que vous vous sentez encore contracté au saut du lit, ne vous étirez-vous pas naturellement, comme pour rejeter les tensions accumulées la veille et pendant la nuit ?

Sentez-vous ce soulagement soudain lorsque vous avez suffisamment étiré vos muscles et vos articulations ? Eh bien, le yoga est accessible à tous, et peut soulager votre cœur brisé comme vous aider à traverser cette épreuve.

Prendre ses distances avec le passé

Après une rupture, il est parfois difficile de tourner la page sur son ex et d’oublier le temps passé avec lui. Il est donc nécessaire d’apprendre à faire table rase du passé.

Mais, concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? Que l’on doit purement et simplement oublier le traumatisme amoureux qui vient d’être vécu, en ignorant tous ces sentiments contradictoires provoqués par le chagrin d’amour ?

Non, absolument pas.

Plutôt, il s’agit de relativiser en prenant ses distances avec les faits. En tant qu’êtres humains, nous avons tous droit à l’erreur, tout comme nous sommes sujets à une ribambelle d’émotions en tous genres. Alors, il est important d’accepter et de pardonner notre imperfection et celle des autres.

En outre, chaque épisode vécu est un gain d’expérience, une nouvelle leçon de vie apprise.

Alors, oui, cette rupture amoureuse vous a brisé le cœur, elle vous a enlevé le goût de vivre et de faire des projets. Mais vous parviendrez à aller de l’avant, sans l’ombre d’un doute. Et à ce moment-là, en vous retournant vers cet épisode laborieux de votre vie, vous serez fier de votre parcours. Celui d’avoir réussi à remonter la pente et à réaliser de nouveaux projets. Alors, au lieu de se focaliser sur ce que l’on n’a pas ou plus, pourquoi ne pas le regarder comme un enrichissement, un enseignement pour trouver ce qui nous va bien mieux ?

C’est ainsi que des techniques comme l’hypnose pour surmonter une rupture sont tout à fait envisageables.

Ne plus se sentir coupable

Le sentiment de culpabilité est fréquent après une séparation. Difficile d’aller mieux alors qu’on se sent responsable de ce qui nous arrive. On a l’impression d’avoir commis une faute et qu’il est de notre ressort de demander pardon.

Or, aujourd’hui, vous n’avez absolument aucune obligation envers votre ex, que vous souhaitiez le récupérer ou non. Tout comme votre ex n’en a aucune envers vous.

Par conséquent, dès maintenant, apprenez à vous libérer de tous ces freins mentaux qui vous bloquent et vous retiennent indéfiniment dans ce chagrin d’amour. Vivez dans l’optique de vivre heureux par vous-même.

Le compagnon idéal n’est autre que soi-même, et l’on ne peut pas trouver le bonheur avec quelqu’un d’autre, si on ne l’a pas déjà trouvé seul.

Avoir la volonté d’aller mieux

Bien entendu, rien de cela ne sera possible si vous n’avez pas vous-même la volonté réelle d’aller mieux. Ne vous victimisez pas et avancez. C’est d’ailleurs une des meilleures stratégies pour survivre à une rupture.

Devenez une personne célibataire épanouie et vous verrez que le bonheur attire le bonheur. Il n’est d’ailleurs pas le but du chemin, mais une façon de voyager. Nul doute que vous retrouverez ensuite un autre partenaire.

Ignorer son ex pour soigner son cœur brisé

Pour accélérer le processus de deuil amoureux, rien de tel que de se faire une liste de tout ce qui n’allait pas dans le couple. On associe ainsi inconsciemment son ex avec le déplaisir, ce qui provoque dans le cerveau une production de toxines générant de la colère plutôt que de la dépression. Cette colère est une émotion intégrante qui génère de l’énergie nécessaire à la poursuite de la vie.

La pratique du no contact est également indispensable pour vous permettre de moins souffrir et accélérer le travail du deuil.

Se créer de nouvelles habitudes

Enfin, pour sortir de ce chagrin d’amour, il faut innover dans votre vie. Voyagez vers des destinations inédites, lancez-vous dans de nouvelles activités, faites des rencontres et aventurez-vous dans des milieux où vous n’aviez jamais mis les pieds.

L’objectif est d’occuper votre esprit le plus possible en le dirigeant vers des éléments inédits, que vous ne connaissez absolument pas. Naturellement, la curiosité prendra le dessus, même si cela prend du temps.

En effet, vous risquez certes d’avoir un peu de mal au début, mais petit à petit, en vous forçant un peu, vous allez y arrivez.

Et au final, en regardant votre parcours et ce que vous avez surmonté, vous vous direz que vous êtes sorti grandi de cette épreuve.

Sortir pour rencontrer de nouvelles personnes

Et pour commencer, vous pouvez tout simplement sortir pour faire des rencontres, même purement amicales. C’est peut-être d’ailleurs le mieux pour vous actuellement. Après tout, il s’agit surtout de faire apparaître la nouveauté dans sa vie, pas de trouver le grand amour.

Alors, lorsque vous sortez prendre un verre avec vos amis, ne restez pas dans votre bulle. Si vous n’êtes pas d’un naturel bavard, ce point peut vous sembler particulièrement complexe. Par conséquent, ne commencez pas en vous disant que vous devez absolument vous faire des amis à vie. Non, mieux vaut plutôt fonctionner par paliers. Par exemple, pourquoi ne pas se lancer et sourire à un parfait inconnu dans un bar ? Il a été prouvé que, lorsque l’on sourit à quelqu’un, cette personne va instinctivement rendre ce sourire. Et ce sourire, dans toute sa simplicité, est un formidable outil pour vous mettre de bonne humeur et en confiance.

Profiter de la vie

Enfin, se ressaisir après un chagrin d’amour signifie aussi profiter de la vie, tout simplement.

Votre ex n’est pas responsable de votre bonheur. Vous seul l’êtes. Pour cette raison, nous ne vous répéterons jamais assez de vivre chaque instant comme si c’était le dernier. Concrètement, relevez la tête, essayez d’oublier votre tristesse et agissez.

Et puis, même si vous êtes probablement encore obnubilé par votre projet de reconquérir votre ex, apprenez à lâcher prise.

N’attendez pas un signe de votre ex pour vous offrir un bon petit repas dans un restaurant. Même en solitaire, sachez savourer chaque bouchée. Pour vaincre un chagrin d’amour, commencez par penser à la chance que vous avez de pouvoir profiter de ce repas. Le bonheur peut revêtir de nombreuses formes. À vous de l’accepter comme il vient, sans trop en demander.

Enfin, si vous rendez quelqu’un responsable de votre tristesse et lui en voulez, il est temps de prendre du recul. Qu’importe votre situation, on vous déconseillera toujours de nourrir votre rancœur. Ce sentiment négatif n’aura de cesse de vous dévorer de l’intérieur. Certes, cette personne n’est peut-être pas tout à fait innocente et vous a vraiment fait du mal. Toutefois, rien ne peut justifier une rancœur, celle-ci ne pouvant que vous emprisonner dans son cercle vicieux. À nouveau, apprenez à lâcher prise.

Il ne s’agit pas non plus de pardonner totalement. Simplement, de se concentrer sur des aspects de votre vie plus positifs et souriants.

5. Sortir d’un chagrin d’amour inconsolable en quelques mots

comment sortir d'un chagrin d'amour inconsolable

Toute séparation est un moment marquant dans une vie. C’est la fin d’une période et le début d’une nouvelle phase. La rupture est propice à la remise en question de nos habitudes de vie, nos valeurs et nos croyances. Tout ce qu’on pensait au sujet de la vie à deux vole en éclats. Une rupture nous force à évoluer.

Tout le monde a mal, dans sa tête et dans son corps, mais on y survit. On découvre que l’on possède des ressources et une force jusque-là insoupçonnée. On s’ouvre à de nouveaux horizons pour une vie meilleure.

Et n’allez pas imaginer que votre vie amoureuse est terminée, que personne ne voudra plus jamais de vous, qu’il vaut mieux être seul plutôt que de souffrir autant. Car sur le long terme, l’absence d’amour fait plus de mal qu’un chagrin d’amour.

Nouveau, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Cliquez ici pour vérifier si vous pouvez toujours reconquérir votre ex <<