Témoignage sur un problème de séduction

Par Antoine Peytavin

>Depuis 1 an maintenant environ j’entendais parler au bureau d’une fille par mes collègues de travail… Elle s’appelle O.

O. par ci, O. par là… »O., elle est charmante »… « O., elle est belle »… « C’est vraiment une fille
super »… « elle est extra »… »intelligente, dynamique souriante »… ils ne tarissaient pas d’éloges sur elle. la perle rare à les entendre. la fille rêvée.

Personnellement je n’avais jamais eu l’occasion de la rencontrer

O. était à l’autre bout de la terre… j’écoutais donc d’une oreille distraite tous ces mots ne me sentant pas directement concerné.

Et puis il y a 1 mois environ, voilà que je pars au pays d’O. J’arrive un matin tôt après un long, très long voyage, en plein décalage horaire, qd on me dit : « ce soir il y a un dîner des anciens…tu es invité. il y aura O. »

Bien qu’un peu décalqué par le voyage (c’est un euphémisme…), je me décide à y aller quand même… C’était une occasion de rencontrer du monde et d’élargir mon réseau social. Et je crois qu’il faut toujours saisir les opportunités dans la vie. C’est en tout cas ma philosophie.

Ce soir là donc, je rencontre O. pour la 1ère fois.

Elle avait entendu parler de moi… j’avais entendu parler d’elle… donc la conversation s’est assez facilement nouée.

Ma curiosité aiguisée par tous les compliments que j’avais pu entendre sur elle, je l’observe et lui trouve effectivement un certain charme. En fin de soirée elle propose à l’ensemble du groupe de poursuivre le diner par un verre dans un bar sympa du coin.

Petite aparté, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Accédez au test <<

Déchiré entre l’envie de me coucher et l’envie d’aller boire un verre, je me décide finalement à y aller, histoire d’avoir l’occasion de discuter plus amplement avec elle.

Cadre idyllique : un bar sympa… un concert live… en plein air face à la mer… un petit punch coco… un second… très très bonne soirée. On discute bien… elle a l’air sympa.

Ce soir là, je me souviens m’être dit : surtout pas de fixette ! Le bar est plein de jolies filles… alors on discute un peu avec tout le monde hein… ;o) n’oublions pas les basiques hein !?

Au cours de la discussion on évoque des activités à faire ensembles : aller courir ensemble, des sorties diverses dans la région, un ciné… bref, autant d’opportunités de la revoir, sous réserve évidemment que ca ne soit pas des « paroles » en l’air ce qui hélas arrive souvent.

Fort donc de ces intentions, je décide finalement de m’éclipser pour aller me coucher tout en convenant de lui donner mon numéro en lui envoyant un texto pour qu’elle me tienne au courant de ses projets de sorties.

Arrivé à mon hôtel, je m’exécute : je réfléchis un moment à la bonne formulation : mec sympa, cool, un peu impertinent sur les bords, mais drôle, ouvert, sans être trop familier… je me décide finalement pour un truc du genre « merci d’avoir insister pour le verre… je te maudirai demain ;o) mais c’était t sympa. on remet ca quand tu veux. bonne nuit. »

Jusque là plutôt pas mal non, maître Tony ?? ;o)

Le lendemain, petit texto d’elle, me remerciant pour le verre que j’avais offert à un moment et me redisant qu’elle me tiendrait au courant de sorties éventuelles.

Cool. Tout se présente bien. Il n’y a plus qu’à répondre en essayant de maintenir la discussion et l’échange sur un registre qui lui plaira.

Pas si facile quand on ne connait pas la personne. J’étais optimiste à la vue de ces premiers échanges. et pourtant la suite a été cuisante : plus de réponse, plus de news… Comme quoi il ne faut jurer de rien !

Plus de news, jusqu’au jour où je suis invité à un dîner mi-amis, mi-relations professionnelles. O. est invitée aussi.

Chic chic me dis-je… voilà une occasion pour moi de ré-embrayer !

Diner en petit comité. Calme. Rien de spécial… difficile de se rapprocher de quelqu’un dans ces conditions. Donc on discute mais très peu finalement.

Je n’ai pas de souvenir particulièrement significatif de cette soirée si ce n’est pour ma part que toute mon attention était centrée sur elle. Je lui souriais, essayais de raconter des trucs intéressants, drôles, des anecdotes… bref j’essaye de « briller » à ses yeux…

A la fin du repas je remarque qu’elle est fatiguée et lui propose de

Rentrer… en la raccompagnant à la voiture, je lui passe la main sur les épaules / dans le dos avec un « t’es fatiguée toi hein !? » tout doux et tout tendre.

Aussi, avant que j'oublie. Saviez-vous que vous pouviez bénéficier de 15 minutes de coaching gratuit par téléphone pour reconquérir votre ex ?

>> Cliquez ici pour réserver votre créneau de 15 minutes avec l'un(e) de nos experts <<

J’étais dans le rôle du protecteur en quelque sorte…celui qui prend soin d’elle. Elle m’a avoué plus tard que cette attention l’avait touchée et qu’elle avait changé son regard sur moi.

Après ce dîner là, j’ai repris mes textos, cherchant toujours à nouer un début d’échange. j’étais un peu moins inconnu maintenant. Il fallait que je trouve le bon registre. j’ai essayé plusieurs versions du coquin provoc (elle a la crève, moi-« besoin d’un infirmier ou d’un pharmacien ? ;o) »), au pierre richard un peu ds la lune à qui il arrive plein de trucs… c’est pierre richard qui l’a fait rire. Elle répond… objectif atteint ! Même si le ton est assez amical.

Le temps passe et je me décide à lui proposer une sortie. On en avait parlé… je ne risque pas gd chose. Hop un petit texto la relançant sur nos sorties potentielles et lui proposant un ciné.
La réponse ne tarde pas… ca sera non pour le ciné ! Elle a des amis de passage… mais me redit qu’elle fera peut-être quelque chose avec eux sur le WE et qu’elle me mettra dans la boucle…

« Parole parole… encore des paroles  » me dis je…

Par le plus grand des hasards, le soir même je la croise avec ses fameux amis. Quelle surprise puisqu’il se trouve que je les connaissais moi aussi ! Énorme chance pour moi puisque ses appréhensions tombent et qu’elle n’hésite plus à me proposer de me joindre à eux pour la sortie du WE

yes ! Bingo…
J’accepte bien entendu.

Excursion du dimanche donc. fort sympathique. cadre idyllique… tout va bien ! on discute de nouveau, arrivant même pendant qq rares minutes à s’isoler du groupe, et pouvant ainsi aborder des aspects plus intimes/personnels. Discussions intéressantes.

Nos sorties éventuelles étant tjs en suspens elle finit 2j plus tard par m’annoncer qu’elle a une soirée de libre.

Victoire !

On convient d’un diner et d’un ciné. Enfin on se retrouve seul, en tête à tête… cool non ? ca faisait 10j que j’attendais ça maintenant.

Je la joue « grand prix » : je lui raconte mes derniers voyages, mes supers amis, etc etc… tout en alternant avec des discussions plus profondes sur la vie et ses rebondissements.

Après le dîner on se dirige vers le ciné. le film commence… impossible pour moi de me concentrer sur le film. je pensais trop à elle… à un moment elle bouge ou tousse, je ne sais plus… le protecteur en moi se réveille, je tourne la tête vers elle et lui dit « ca va ? » tout en disant ca, ma main se pose sur son genou…

Elle me répond « oui oui » avec un grand sourire tout en mettant sa main sur la mienne comme pour me rassurer… nos mains se saisissent et commencent à se caresser… c’est gagné… c’était trop top… pur moment de bonheur. A la fin du film, elle est toute intimidée… gênée… ne sachant trop comment se comporter avec moi… on va à la voiture et sur le parking je l’attire dans mes bras et l’embrasse… baisers merveilleux… elle hésite à poursuivre la soirée chez elle. (timidité… « elle me connait peu »…) mais finalement se décide. on discute, on s’embrasse… et on passe une super soirée…. on décide bien évidemment de ne rien dire à ses amis et de la jouer discret pour le moment.

Suite à ce moment merveilleux, elle reprend sa vie, moi la mienne… et notre relation ne se poursuit que par textos.

Qq jours plus tard, se présente une 2nde soirée merveilleuse… après une journée boulot, elle me propose de venir finir la soirée chez elle… là encore on discute, on s’embrasse… tout est super…

Trop beau sans doute pour durer… puisque en effet c’est là que les choses ont commencé à se gâter…

En fait je trouvais ses textos / réponses assez souvent froids…
* genre moi : »coucou toi. J’espère que tu as passé une bonne nuit. je te fais plein de bisous tout doux »… ou « je pense à toi »… trucs classiques quoi….

* et elle genre « oui oui. ca va. Grosse journée pour moi. Je t’appelle dès que je peux. Bisous »

Jour après jour, je le sens un peu plus mal… en me demandant ce qui cloche.

J’essaie de lui en toucher un mot. Elle me répond en gros qu’elle comprend mais qu’elle est comme ca : un peu sauvage, besoin de temps… Moi ca me laisse sceptique. je le sens pas : elle n’est pas du tout dans la relation. Mais que faire ? Rien si ce n’est prendre sur moi et accepter ce qu’elle veut.

Un autre WE arrive et elle part avec ses amis. le téléphone ne passait pas. donc impossible de la joindre de tout le we. C’est long un WE l’air de rien… (lol. c’est la 1ère fois que je me plains qu’un WE est trop long ! ) Heureusement je m’étais organisé quelques activités/soirées de mon côté. mais moi j’étais bien dans la relation, et malgré tout elle me manquait.

Je pensais qu’elle m’appellerait dès son retour genre « coucou suis bien rentrée. Je t’embrasse »… j’en demandais pas plus… la moindre des choses qd on est « ensemble » non ? et bien même pas… no news… je l’appelle, elle répond pas… je le sens de plus en plus mal…

Elle finit par m’appeler tard le soir. je ne dis rien de ma frustration grandissante. elle assez froide au tél… discussion banale…ca va ? passé un bon WE ? oui et toi ? et raccroche. 2 min après texto du genre « je suis désolée. je suis très fatiguée. je t’appelle demain. Gros bisous »
je lui réponds un 1er texto lui disant que je comprends… et puis un 2nd (erreur sans doute de ma part…) expliquant que je savais être très patient, mais qu’il fallait pour ca que je sois sur qu’on ait envie des mêmes choses.

Qu’est ce que j’avais pas dit la… aie aie aie… erreur fatale mes chers camarades… je lui ai mis « la pression »… la fatidique pression que redoute les femmes…

Mettre la pression quand je lui demande simplement de me dire si elle veut une histoire avec moi ou pas, histoire que je me rame pas tout seul devant comme un con pour me prendre un rateau au final… c’est une chose que mon cerveau masculin a du mal à comprendre !

bref, 1er accrochage… qui me vaut « un faut qu’on parle » …
c’est mauvais ça les « faut qu’on parle »…
c’est un peu comme les avertissements…au féminin ! ;o)

Le lendemain, on s’explique. ca va mieux. on se voit qq jours plus tard… tjs entre 2 rdv professionnels… je fais profil bas, et me plie à ses exigences… donc je ne dis plus rien sur sa disponibilité, son implication dans la relation… petit dîner sympa.. qq baisers échangés mais c’est tout rien d’autre. elle préfère rentrer et se reposer… moi, sans autre réel choix : « ok je comprends… »

On se dit qu’on aura plus de temps rien que pour nous à la fin de la semaine. Je lui propose même de reporter mon retour en France de qq jours histoire de pouvoir profiter de nous… ce qu’elle accepte sans hésiter.

Un autre WE arrive. Nouvelle sortie en groupe… dur dur, croyez moi que d’être avec quelqu’un officieusement… de ne pouvoir la toucher, lui poser un bisou sur la joue… on se sent comme la 3ème roue du carrosse… inutile.

Sur le WE, elle continue ds sa froideur… à aucun moment elle n’a cherché à être avec moi, à me faire un bisou, à me prendre la main sous la table… rien… nada… niente… aucun signe qui va dans le sens « on est ensemble ».

Je suis de plus en plus sceptique. Je ne comprends pas. Mais ne souhaitant pas trop me prendre la tête, moi idiot je me dis que c’est parce qu’on n’est jamais seuls et que ca sera complètement différent la semaine d’après quand on sera enfin seuls…

En rentrant donc le dimanche soir, je lui envoie un petit texto. Pas de réponse… ou plutôt si, réponse le lendemain matin à 7h05 avec un 2nd avertissement… « faut qu’on parle de nous »…

Une partie de moi se dit « c’est bon, c’est mort j’ai compris »… une autre reste incrédule vu qu’on avait projeté de passer du temps ensemble, qu’elle avait l’air sérieuse…

Ne sachant trop comment répondre, je la joue humour en disant : »j’ai connu des réveils plus doux… lol. mais ok »

On se retrouve donc un peu plus tard… elle tourne autour du pot… et finit par me balancer le truc : elle est pas ds la relation… s’est demandée pourquoi… et a finalement compris que son ex était tjs présent ds sa tête… qu’elle n’était pas prête à passer à autre chose…

« C’est vraiment trop inzuste…. » non ?

A vous aussi on vous l’a déjà fait le coup de l’ex ???? avec qui elle n’est plus depuis plus de 8 mois… excuse bidon ? vérité ? quelle importance… de toute façon… Ben oui… voilà c’était fait… je venais de me prendre le rateau dont je sentais les dents me piquer depuis 2 semaines environ.

Notre histoire à 2 (moments passés à 2) finalement se résume à : 2 soirées d’environ 2h (mais super souvenirs… ce qui rend la chose d’ailleurs d’autant plus douloureuse), et un dîner (c’est moi qui ait payé !! )

Si je regarde notre histoire de mon côté (ce que moi j’ai vécu ressenti), il faut ajouter au résumé ci-dessous : un retour retardé histoire de pouvoir passer du temps avec elle… que je vais finalement passer tout seul comme un con… une tonne de frustration, des promesses en l’air du genre : moi – on est ensemble alors ? elle – ben oui. en me regardant comme si ma question était stupide…

Mais le pire de tout c’est ce qui a suivi…

C’est qu’après cette rupture, elle me propose d’aller au ciné, parce que je reste un ami etc… moi, j’accepte. oui oui je sais je suis vraiment con… mais bon je voulais lui montrer que j’étais beau joueur et que ma vie ne s’arrêterait pas avec elle.

La séance se passe. rien à signaler de mon côté. je suis triste of course mais j’essaie de rester neutre. Je la ramène et là elle me balance au bord de la crise de nerfs : « je te trouve désagréable depuis tout à l’heure… » avec un air écœuré. Alors là j’ai explosé (intérieurement) : non seulement depuis 15j je me prends râteau sur râteau… depuis 15j un coup elle veut, un coup elle veut plus… j’encaisse sans rien dire sa rupture, le retour décalé et moi planté etc… et en plus parce qu’elle culpabilise, je dois endosser le rôle du méchant… c’est comme même un peu fort de café. Et très drôle : qd je lui demande de m’expliquer en quoi j’ai été désagréable, blocage totale : sa seule réponse « Non, je ne veux pas me prendre la tête. je vais pas rentrer ds cette discussion. la prochaine fois je me tairais. »

J’ai halluciné… grave ! Moi ca me dépasse tout ca. Est ce qu’une fille simple, compréhensible, qui réagisse normalement ca existe ? Si vous en connaissez, présentez moi je suis preneur…

Combien d’entre vous vont se retrouver dans cette histoire ? Qu’est ce que ca vous inspire ?

Pour ma part j’en retiens les points suivants :
– la technique d’approche a très bien fonctionné : créer des opportunités pour faire des activités à 2… alterner humour, discussions profondes… jouer la carte « grand prix » (j’ai plein d’amis, je suis bien ds ma vie…) puis passer à un contact plus physique (une main ds le dos… ) et laisser venir le truc. Dites vous de toutes façons que c’est elle qui décidera si oui ou non vous lui plaisez et si oui ou non vous aurez votre chance… La difficulté c’est que décoder ce que veut une femme ? C’est mission impossible pour moi…
– qd vous sentez que ca va pas, fiez vous à votre instinct !! il n’y a pas de fumée sans feu… La difficulté consiste à trouver le bon mode de réponse : le dire et vous entendre dire que vous vous prenez la tête… ou ne rien dire et faire semblant… là j’ai pas la solution.

– enfin et sans doute le point le plus important, c’est qu’au fond, même si ca me fait chier tout ca, je dois la remercier… parce que nous 2 ca n’aurait pas marché, jamais je n’aurais pu supporter ce genre de réactions et de comportements ! Incapable de discuter, d’accepter une position différente, de se remettre en cause…

Whatever… The show must go on.

ps : mais si quelqu’un peut m’expliquer pourquoi je ne trouve que des chieuses… je suis preneur ! Alors si vous connaissez des jolies filles, simples, équilibrées… normales quoi, faites passer le message : y a un mec mignon, sain équilibré avec plein d’amour et d’attention à donner qui vous attend !

Antoine Peytavin

Vous venez de lire votre article en entier ? Ne partez pas sans avoir effectué notre test "Avez-vous une chance de reconquérir votre ex". Il s'agit du seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie

>> Cliquez ici pour faire le test

Poursuivre avec un autre article ?

Séduire son ex

Le flirt : 2 erreurs fatales

Salut la compagnie, je profite de cet article pour essayer de rectifier le tir à pas mal de séducteurs qui…
Séduire son ex

Friendzone ?

Bonjour Antoine, Je viens d’acquérir votre livre « Casé en une semaine » et je dois avouer que je viens de voir…