La technique pour séduire dans les centres commerciaux

Par Antoine Peytavin

Faire ses courses et récupérer des numéros de téléphone ?

Devinette : dans un centre commercial il y a des boutiques et donc dans ses charmantes boutiques ?

De belles et charmantes demoiselles (pas toutes malheureusement).

En fait il y a 2 sortes de femmes dans les centres commerciaux : celles facilement abordables et celles moins évidentes.

Travailler son Inner Game

Quand je vais dans les centres commerciaux j’ai un état d’esprit tout particulier : je me créé un état « artificiel ».

Je fais en sorte de vider mon esprit afin d’être le plus décontracté possible et le plus naturel (voir zen). On vire les problèmes et on pense à ce qui nous fait plaisir, les femmes en l’occurrence.

Ensuite l’égo, oui il faut mettre cet égo ailleurs, draguer une femme, se planter … à mettre dehors.

Je me dis, une fois mon état naturel et zen obtenu, que la drague, c’est un jeu, un trip et donc dans cet état d’esprit mon égo n’intervient pas, c’est juste un jeu !

De toute façon j’ai 2 principes clairs dans ma tête :

1 – je suis un homme, j’aime les femmes donc les séduire, il n’y rien de plus naturel pour un homme, il n’y a pas de honte à avoir, cela prouve que l’on est bien un mec.

2 – l’être humain se doit de communiquer avec les siens donc accoster, aborder c’est la nature humaine ; ceux qui refusent le dialogue et bien pour moi, c’est eux qui ont un problème avec leurs barrières, alors que moi je dois réussir à passer au-delà de ça.

Casser la carapace des femmes qu’on rencontre et dépasser sa timidité c’est le rêve. On est tous identiques, alors pourquoi penser que les autres nous repoussent, ou nous mettent des limites, absurde ^^

Les femmes c’est pareil, pour le grand timide doit prendre conscience que la communication est important et naturel dans ce monde, donc si la carapace de la femme l’impressionne et bien dit toi que c’est ta sœur à qui tu demande ta route et tu aborderas la demoiselle sans te poser de question.

Les femmes faciles à aborder

Le premier type de femmes sont celles qui sont simples d’accès, c’est un contact dit semi direct.

Cette catégorie est la plus facilement abordable et présente un bon échauffement pour la drague.

Par exemple ce sont nos chères vendeuses prêtes à nous rendre service :

Avoir le feu en soi pour les femmes, pour moi c’est lorsque mon adrénaline monte au point d’avoir envie d’aborder toutes les femmes sans scrupule et dans un esprit de « joueur à fond ».

Pour monter ce feu, et bien on s’échauffe et quoi de mieux pour être open dans la communication que de communiquer.

Pour commencer à aborder les femmes que je décide d’aborder si je ne suis pas chaud je m’y prends de la façon suivante :

je rentre dans une boutique et là, un petit jeu de rôle, je fais le gars perdu qui cherche désespérément « je ne sais quoi » et un petit bonjour à la belle vendeuse et là soit on va lui demander un petit renseignement où attendre qu’elle veuille bien nous renseigner.

Bon on doit aborder donc à l’échauffement allons y !

« Bonjour mademoiselle, excusez moi……….je cherche…… »

Elle va gentiment me renseigner et donc après pour la remercier de sa disponibilité, je la remercie et lui glisse un adorable compliment « je vous remercie, et en passant, je trouve que vous avez vraiment un très beau sourire », ca fait simplet, et bien dit avec le sourire ça peut ouvrir des portes.

Bien, après avoir fait le paumé des boutiques qui complimente toutes les miss qui veulent bien nous aider, allons aborder la deuxième catégorie de femme :

Les femmes moins faciles à aborder

La deuxième catégorie la moins évidente : la demoiselle libre qui vient, se balader, faire ses courses …

Bon là on fini l’échauffement et on accoste tranquille.

On est dans la position dans laquelle on circule dans le centre et où on croise les chicas ; vu que comme dans la rue, on croise des demoiselles qui viennent et vont, pour éviter d’avoir un beau vent il faut les solliciter :

« Excusez-moi mademoiselle »

C’est fait avec sourire, politesse et accompagné de notre naturel paisible, là elle va s’arrêter normalement et on enchaine, par soit un renseignement que bien sur on se fou royalement :

« Je recherche en fait la boutique ‘’machin-truc’’ et je n’arrive pas à la trouver, savez vous où c’est, je suis vraiment perdu »

Logiquement elle va nous renseigner et là bon soit on la remercie avec un petit compliment au passage si on ne veut pas aller plus loin :

« Je vous remercie mademoiselle, je préférai demander ma route à une charmante demoiselle comme vous, ca m’est plus agréable, à bientôt et sinon juste une dernière chose vous avez un beau sourire, ne le perdez jamais ».

Et si on veut se lancer – « se lancer », j’aime ce terme qui stimule à m’envoyer à l’abordage comme après un coup de sifflet – alors là soyons sincère :

« En fait, ce n’est pas la boutique…… que je cherchais » elle va être étonnée, « je vous ai aperçu au loin et je ne pouvais vous laisser passer sans vous adresser la parole, alors bon j’ai cherché une excuse pour vous aborder…… »

Ensuite et bien on la complimente ou on l’invite ou on amorce le sujet de notre choix et on essai de rebondir sur un bon sujet.

La technique neuf trois

J’utilise aussi une technique pas sure à 100% mais qui m’amuse et qui peut amuser la fille où voir d’autres : Je croise la miss et après l’avoir sollicité je lui dis : « excusez moi mademoiselle, je vous trouve vraiment charmante » (avec l’accent Jamel Debouze) et là soit elle ne répond pas ébahie, on s’en fou, on continue notre route (c’est un jeu, n’oublions pas) ou ce qui m’est souvent arrivé elle est tellement surprise qu’elle va se mettre à rire et là j’enchaine !

Anecdote : J’ai croisé une belle femme, je l’ai abordé de cette manière, elle ne ma pas calculé mais la fille derrière elle a rigolé de l’humour de la situation et m’a dit « dommage ca n’a pas marché ton truc » et moi je lui ai répondu « si, car tu vois, toi tu as rigolé donc j’ai réussi avec toi indirectement » et elle me répond « et bah, tu as de la suite dans les idées, toi » tout en riant et bien on a fait connaissance après et plus.

Le sondage

Dans ce domaine là, on peut aborder par diverses ouvertures, on peut faire le sondeur :

« excusez moi … vous ne trouvez pas que……. » et là on peut enchainer.

Mon enchainement préféré est celui de la sincérité où je lui avoue qu’en fait elle m’intéresse et que j’ai inventé cette ânerie pour l’aborder.

Autre façon de faire, plus ciblée cette fois-ci si un regard court mais répétitif d’une demoiselle se fait capter à notre encontre, là il faut se lancer « bonjour mademoiselle » avec un petit compliment ou alors vous lui demandez si elle veut un petit renseignement.

Lorsqu’elles sont concentrées sur leurs achats

Analyser les femmes en sachant qu’elles ne sont pas habituées à se faire accoster sympathiquement dans ces endroits.

Comme dans les abordages dans les transports, l’aborder par des détails sur lesquelles elles sont concentrées ou sur l’environnement se révèle bien utile.

Il faut analyser leur position et ce qu’elles sont en train de faire pour adapter l’approche.

1- Elle est arrêtée devant un rayon de shampoing par exemples ou autres : « Vous cherchez un shampoing en particulier ? »

« Je vous voyais embarrassée devant donc je me suis dit que je pourrai vous être utile »

Soit elle va nous répondre gentiment et là il faut enchainer « vous êtes du coin, c’est la première fois que je vous voie…. » ou le petit compliment sympa avec le coup de la sincérité.

2- Voir ses produits ou son sac et lui demander « Je cherchais justement ce produit, pouvez vous m’indiquer où vous l’avez trouvé ? »

« Je vous ai vu au loin et en regardant votre sac je constate que vous avez fait des achats chez …. Justement je cherche désespérément cette boutique »

3- Une femme dans un coin vestimentaire ou une parfumerie :

« Je trouve que ce vêtement vous ira bien, en fait je pense qu’il vous donnera une belle allure »

« Je peux vous aider à choisir un bon parfum, si vous le désirez, je pourrai vous aider à choisir le bon, un conseil d’homme c’est toujours utile et puis si cela peut vous rendre service »

4- Ou plus vicieux dans les lingeries féminines^^

« Dites moi en fait je voulais acheter des sous-vêtements pour une amie (rire) et j’avoue je suis littéralement perdue et bon bah j’ai besoin de l’avis d’une femme, je suis un peu gêné de vous demander ça (on y croit) »

« Je vous demanderai bien d’essayer le soutien gorge léopard pour que j’ai un avis sur la question mais … »

5- Jouer le vendeur (bénévole dans ce cas là) et renseigner les clientes

« Puis je vous aider mademoiselle à choisir ? »

Elle « vous travaillez ici ? »

Moi « Non, mais ce n’est pas grave, c’est même mieux comme ça je ne cherche pas à vous vendre toute la boutique »

6- Dans un restaurant :

«excusez moi, en fait je vois que vous êtes seule et en fait moi aussi et j’ai la hantise de manger seul, ça vous embête pas si je mange avec vous ? »

7- Proposer à une folle du shopping (il y en a !) de l’accompagner à faire sa tournée car on est un excellent conseiller

Les femmes qui cherchent à se faire aborder

Il faut surtout repérer les femmes qui sont là pour se faire aborder : celles qui comme nous font le tour des boutiques en regardant 15 fois les mêmes rayons avec un désintérêt flagrant ou les miss assises qui regardent les gens passer avec une attention toute particulière ou avoir le feeling pour reconnaître les célibataires où les aventurières.

Il faut aussi surprendre car c’est le bon endroit pour les avoir car leurs carapaces devant ses magasins sont baissées.

Dernière chose : avoir une bonne imagination débordante, ça aide ^^

Ceci est basé sur mon expérience, je ne dit pas que c’est la technique ultime dans ses lieux mais en tout cas moi et des amis que j’ai un peu (beaucoup) conseillé ; cela a marché ; en tout cas je m’y prends ainsi et je rentre rarement seul ou sans un numéro.

Bon j’aborde les femmes avec spontanéité et naturel tout en étant souriant et calme avec une dosette d’humour et ça passe.

Antoine Peytavin 

1 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

Je récupère mon ex !