Relation à distance : comment surmonter la rupture amoureuse ?

Par Antoine Peytavin

C’est bien connu, on ne choisit jamais vraiment la personne dont on tombe amoureux/se. Si cet adage peut être relativisé, il est cependant véridique que vous n’avez aucune emprise sur la localisation géographique de votre partenaire. Dès lors, les conditions matérielles, qu’elles soient financières, familiales ou professionnelles, peuvent vous amener à mener une relation amoureuse à distance.

Généralement, cela implique de rencontrer votre partenaire les week-ends et pendant vos congés. Une sorte d’idylle lors de laquelle on ne partagerait que les bons moments en somme, tout en manquant atrocement l’autre. Et en cas de rupture, c’est tout un univers qui s’écroule. Mais alors comment survivre à cette épreuve ?

1. La relation longue distance et la déconnexion du réel

La relation longue distance, c’est un cadre de vie très spécial. Cela confère un aspect excitant à son existence et la rend pesante par la même occasion. Le quotidien est une épreuve, chaque minute qui passe est un fardeau. Jusqu’à la délivrance : la réunion. Et là c’est le bonheur complet. Je sais de quoi je parle, j’ai vécu cela plusieurs fois.

Quelques coups de téléphones, séances de tchat et autres SMS viendront bien égayer votre vie de tous les jours, mais globalement, l’attente est insoutenable, harassante. En fait, on a l’impression d’évoluer dans un autre monde, de ne pas nécessairement être compris(e) par les gens qui nous entourent. Et quand rupture amoureuse il y a, c’est évidemment dévastateur. La seule chose qui semblait vous faire tenir, le but de votre vie, s’envole.

Le pire, c’est cette sensation d’impuissance, de se dire qu’on est abandonné(e) et qu’on ne reverra sans doute jamais la personne dont on est encore complètement fou/folle. Le cadre de cette relation fait de ce type de rupture un évènement quelque peu différent des ruptures traditionnelles.

2. Retrouver goût à la vie, petit à petit

Les problèmes de Silence Radio et d’évolution personnelle semblent bien éloignés de vos prérogatives. Vous êtes tellement loin de l’être aimé qu’en rompant avec vous, votre ex prend la décision implicite de ne plus jamais entendre parler de votre histoire.

La priorité dans cette situation, c’est de se reconnecter à votre propre monde. Fini les plans excitants, la petite voix qui vous disait que vous alliez peut-être radicalement changer de vie. L’heure est maintenant au retour sur Terre, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est douloureux.

Pour y parvenir, il vous faut du soutien. Renouez avec vos amis que vous avez sans doute quelque peu délaissés, organisez des soirées en famille, allez au cinéma, au zoo… Ne restez pas chez vous. C’est la pire des choses à faire quand votre vie vous semble déjà morose.

3. Le moment de changer, pour oublier

Fatigué(e) de votre vie telle qu’elle est, c’est le meilleur moment pour vous lancer de nouveaux défis. La motivation n’est pas là, mais se complaire dans la souffrance ne vous aidera pas. Comme pour une rupture traditionnelle, pensez à évoluer, à vous recycler : nouvelles formations, acquisition de compétences, inscription à des clubs de sport ou de loisirs…

Le but n’est pas de changer votre image, mais bien de trouver de nouveaux moyens de vous épanouir, de vous vider l’esprit et de reporter votre focus sur quelque chose de différent. Comme je vous le disais, j’ai moi-même eu à gérer cette situation. J’étais à la fac à Paris, et ma copine (qui m’a largué après avoir appris qu’elle avait une tumeur) vivait en Écosse.

C’est mon implication à l’université, ma décision de commencer à prendre des cours de tennis et le soutien de mes amis proches qui à l’époque m’ont permis de remonter la pente, lentement, très lentement. Il m’a fallu presque 8 mois avant de commencer à arrêter de penser à elle.

Aujourd’hui, je ne l’oublie pas, mais je ne lui en veux pas. Les choses sont ce qu’elles sont, et la vie m’a réservé bien d’autres surprises. C’est sans doute votre cas, même si pour le moment, c’est impossible à appréhender.

4. Retrouvez votre indépendance et ne sombrez pas !

Si vous pouviez évoluer seul(e) au quotidien jusqu’ici, vous vous dites certainement que c’est parce que vous aviez le réconfort de votre partenaire, que son contact vous faisait tenir. Celui/celle-ci a disparu et il vous faut continuer dans cette voie, mais sans son soutien.

En réalité, et même si c’est dur à percevoir, ce manque de présence physique est bénéfique à votre rétablissement. Vous êtes dans les faits habitué(e) à vivre sans la personne dont vous êtes épris(e). C’est donc au niveau psychologique que le réconfort vous manque.  Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de vous lancer dans la réalisation de tâches dans lesquelles vous avez un certain talent.

Peinture, écriture, dessin, sport, travail : quelle que soit l’activité choisie, elle doit être capable de stimuler votre appréciation personnelle et vous permettre de réaliser que vous êtes une entité à part entière, capable de créer et de tirer une certaine reconnaissance de vos productions. L’estime de soi doit être au centre de votre lutte pour retrouver votre indépendance psychologique.

5. Conclusion

Les ruptures amoureuses lors de relations longue distance sont toujours très difficiles à surmonter. D’ailleurs, il est quasiment impossible d’oublier la personne avec qui elle a été construite. Il vous faudra du temps pour réapprendre à vivre et à vous apprécier en tant qu’individu. Dans cette optique, le workbook de JRME peut vous aider à renforcer votre psychologie. Je vous recommande donc d’en lire quelques passages chaque jour !

Jean-Baptiste

0 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

Je récupère mon ex !