Mon ex est-il un pervers narcissique ?

Par Antoine Peytavin

Vous avez le sentiment d’avoir vécu une lente descente aux enfers depuis qu’il est entré dans votre vie ? Vous vous sentez profondément meurtrie, dévitalisée, déroutée ?

Dans l’incapacité de mettre des mots sur votre état et sur ce qui vous est arrivé, vous avez alors peut-être envisagé cette terrifiante hypothèse : et si votre ex était un pervers narcissique ? Mais comment être sûre ?

Pour ouvrir les yeux sur une réalité si douloureuse, on a parfois besoin d’éléments plus concrets qu’une simple intuition. Cet article vous donnera quelques clés pour vous aider à déterminer si votre ex a le profil d’un manipulateur pervers, et si vous-même avez les caractéristiques de la proie idéale pour ce genre de prédateurs.

J’utilise ici le masculin pour des raisons pratiques mais je précise que mon propos vise également les femmes perverses narcissiques, la perversion n’étant pas l’apanage des seuls hommes.

Qu’est-ce qu’un pervers narcissique ?

Le pervers narcissique a des façons de faire hors normes et pourtant, une fois pris dans sa spirale, personne ne peut se rendre compte du mal-être qu’il va créer.

Votre idylle a t-elle commencé à un moment de votre vie où vous étiez au plus bas ? Premier signal à ne pas mésestimer ! Car en effet, pour que l’emprise fonctionne, il faut que vous soyez faible psychologiquement à un moment de votre vie.

Voici les traits de caractère et les méthodes les plus probantes du pervers narcissique :

Devenir indispensable

Le pervers narcissique fera tout pour créer l’exclusivité. Il sera agréable aux yeux de votre entourage, et est souvent doté d’un charisme qui vous fait fondre.

Tout le monde l’adore mais lui n’aime personne, même pas vous. Il n’aime que lui-même. À bien y réfléchir, au début de votre relation, il était très sociable.

Puis, petit à petit, il vous a fait entrevoir des défauts sur votre entourage : « Ton ami se fout de toi. » ; « Ton ami(e) d’enfance n’est pas si intéressant(e) que ça.» ;

« Ta famille à une emprise trop importante sur toi, il faut t’émanciper ! »… Ces exemples qu’il assène régulièrement, jamais aussi clairement, apparaissent dès que vous êtes amoureux(se).

La victimisation 

Rien de ce qu’il fait de négatif, de raté n’est sa faute. Le pervers narcissique est le maître du retournement de situation et vous pourrez même parfois finir par vous excuser de ce qu’il a mal fait. « C’est bien toi qui m’a dit de ne pas prendre ce boulot. » ou encore « Ta famille ne m’aime pas alors que je suis toujours là pour eux. ». Si ces phrases vous font écho, qu’elles sont régulières, il n’y a pas de questions à se poser…

Sans empathie, et avec violence 

Le pervers narcissique ne ressent pas le mal qu’il inflige. Il use d’une violence verbale pour arriver à ses fins, il vous rabaisse et vous humilie pour que vous perdiez votre sens critique. N’ayant plus d’argumentaire assez juste, vous risquez de prendre toutes ces violences induites comme des « évidences » et ne pourrait vous défaire de son emprise psychologique. Et cela marche, petit à petit il réussit à détériorer l’image que vous avez de vous-même.

La fausse acceptation 

Lorsque vous l’avez quitté (car oui, c’est bien vous qui êtes parti(e) et non votre ex), il s’est excusé platement, a reconnu tous ses torts voire plus que ce que vous n’attendiez.

Ne vous y fiez pas, il ne s’engage en rien dans ce changement tant promis.

Les phrases du type : « Tu as raison, je vais changer ! » ou encore  « Le problème vient de moi, pas de toi, j’ai compris maintenant. », vous ne les aviez jamais entendues ?

C’est bien normal car même en les disant, il n’y croit pas et n’attend que de vous récupérer pour redevenir réellement lui-même.

Les pervers narcissiques ne se rendent pas compte eux-mêmes de leur souci, car ils s’aiment trop pour se remettre en question.

Ils savent au fond d’eux ce qu’ils font et pourraient vous en avertir au début de la relation mais une fois l’amour présent, ces appels ne sont qu’apparats pour vous faire devenir dépendant de lui/elle affectivement.

Le profil du pervers narcissique

Nul besoin d’être un expert en profilage pour dresser le profil psychologique du pervers narcissique. Voici dans les grandes lignes ce que l’on peut en dire, en synthétisant les nombreuses études menées sur le sujet.

– Le pervers narcissique en apparence.

Charismatique, prévenant, chaleureux, il se montre, en public, dangereusement sympathique ! Ambitieux, il jouit en général d’une bonne situation professionnelle.

Dans le discours, c’est un grand humaniste : toujours prêt à soutenir de nobles causes et à rendre service.

Maître de l’illusion, il dispose de toute une panoplie de masques qu’il change en fonction des situations et de ses interlocuteurs. Au besoin, il passera du rôle de prince charmant à celui de pauvre victime.

Bref, on lui donnerait le Bon Dieu sans confession et s’il y a bien quelqu’un de qui on ne se serait pas méfié, c’est de lui. Hélas !

– Le vrai visage du pervers narcissique.

Ce que montre le pervers narcissique en société est l’extrême opposé de ce qu’il est en réalité, d’où le choc de ses victimes lorsqu’elles découvrent le pot-aux-roses.

Vous le pensiez doux, conciliant et généreux ? Il est en fait dur, tyrannique et d’un égoïsme sans pareil. Il incarnait à vos yeux un modèle d’honnêteté ?

Pourtant, plus vicieux et calculateur que le pervers narcissique, il n’y a pas. Si dans le discours, il donne l’impression de se soucier de son prochain, dans les faits, il ne pense qu’à lui.

Les autres, à ses yeux, ne sont que des pions qu’il instrumentalise froidement pour servir ses intérêts. Il ne connaît aucun affect et l’empathie, pour lui, est une aberration.

Quant à l’amour, c’est sans doute ce qui le répugne le plus, tant il se sait incapable de le ressentir. D’ailleurs, si vous avez aimé un pervers narcissique, vous avez certainement noté que plus d’amour vous lui témoigniez, plus d’humiliations vous récoltiez.

– Le but et mode opératoire du pervers narcissique.

La duperie, pour le pervers narcissique, n’est pas une fin en soi mais un simple moyen. Son but ? Détruire les autres pour se sentir exister.

Véritable vampire affectif, il puise en l’autre l’énergie vitale dont il est lui-même dépourvu. Il se crée de toute pièce son personnage à travers la personnalité et le système de valeurs de ceux qu’il rencontre.

Dans un premier temps, il déploiera une énergie phénoménale pour séduire sa proie.

Il n’aura de cesse de chanter vos louanges, de multiplier les attentions à votre égard et de vous faire rêver.

Vous ignorez encore tout de lui mais lui, il vous a déjà parfaitement cernée et sait exactement ce qui vous fera craquer.

Comment résister, lorsque tout dans son comportement vous donne le sentiment d’avoir rencontré le partenaire idéal ?

Mais s’il se montre si prévenant, si rassurant, ce n’est que pour mieux vous asservir et vous détruire ensuite.

Dès qu’il vous sentira attachée à lui, il passera à la phase 2 de son plan machiavélique : humiliations répétées, mauvaise foi poussée à son paroxysme, mensonges en tout genre, culpabilisation etc.

Le voilà qui vous révèle enfin son vrai visage !

Pour ne pas que vous preniez la fuite, il continuera cependant à brouiller les pistes, en alternant brimades et déclarations enflammées.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur le profil du pervers narcissique mais pour plus de détails, je vous renvoie à l’ouvrage de référence: le livre de Marie-France Hirigoyen sur le harcèlement moral.

Le profil de la victime du pervers narcissique.

Si votre ex est bien un pervers narcissique, sachez qu’il ne vous a pas choisie par hasard. Les victimes de manipulateurs pervers ont un profil type.

Ce sont des personnes enjouées, intelligentes, honnêtes, sensibles et dévouées.

A l’opposé de leur bourreau, elles croient en l’amour et ne manquent jamais une occasion de donner aux autres, sans calcul, juste pour le plaisir de faire plaisir.

Elles possèdent les qualités de cœur que le pervers narcissique n’a pas et c’est précisément la raison pour laquelle il les méprise.

Plutôt bien dans leur peau, elles ont pourtant des failles que le pervers narcissique va instantanément déceler et dont il va se servir : manque de confiance en elles, propension à la culpabilité, tendance à trouver des excuses aux mauvaises actions des autres et à trop s’oublier.

La solution face à pervers narcissique : la fuite !

Votre ex vous semble pouvoir correspondre au profil du pervers narcissique et vous vous retrouvez dans celui de la proie idéale ?

Aïe ! Je n’aurais qu’un conseil à vous donner : fuyez votre ex le plus rapidement possible et ne lui rouvrez jamais plus votre porte, comme le préconise Véronique Moraldi dans son livre « Gardez-vous d’aimer un pervers » !

Fuir cet amour toxique est ici un acte de survie car le pervers narcissique ne guérira jamais de son trouble mental et son but est de vous détruire sur le plan psychique.

Votre reconstruction prendra un peu de temps mais le pire est derrière vous et avec l’aide d’un psychothérapeute, nul doute que vous vous relèverez encore plus fort. Courage !

Pour aller plus loin : comment faire souffrir un manipulateur narcissique.

Les pervers narcissiques peuvent-il changer ?

Malgré le mal qu’il vous a fait, vous l’excusez, le pardonnez et ne pouvez-vous passer de lui.

Il était tout de même prévenant, il avait ses moments attentionnés et il partageait l’essentiel de votre vie sociale.

Vos proches (tout du moins ceux qui sont restés suivant le temps de la relation que vous avez vécu) vous le disent « Ne retourne pas avec, oublie le/la, il/elle ne t’apportera rien. ».

Ce n’est pas aisé de les écouter car votre ex ne vous a pas oublié. Il se rappelle à votre bon souvenir par le biais de message Internet ou sur votre téléphone.

Il vous envoie des lettres d’amour enflammées et s’il a conquis un de vos proches par son charisme et sa sympathie, il n’hésitera pas à le manipuler pour arriver à ses fins : vous récupérer.

Le pervers narcissique ne change pas. Il peut vous faire croire qu’il a compris et sait pertinemment user des mots qui vous feront faillir.

Il saura reprendre les choses en main, de la même manière qu’il savait se victimiser, et ainsi vous faire penser qu’il a compris.

Il n’en est rien, il perpétue tout simplement le cycle de séduction qu’il connaît et que vous devriez maintenant connaître puisque vous l’avez vécu.

Détail du cycle : Séduction, et valorisation => Amour inconditionnel de votre part => Dévalorisation et rejet de vos proches par lui/elle => Humiliation et dévalorisation de vous-même => Le pervers narcissique, mis sur un piédestal n’aura alors plus de limites => Souvent, la victime, malheureuse, s’en séparera => Le cycle recommencera pour vous, ou le/la suivant(e).

Le pervers narcissique ne change pas. Il utilise son savoir et votre dépendance affective pour vous tromper… Comment réagit un manipulateur quand on le quitte ?

Comment se reconstruire après une relation destructrice ?

Votre ex vous a alors détruit(e). Avant de récupérer votre ex prenez toujours le temps d’identifier quels étaient les problèmes pour ne pas reproduire le même schéma. Si, au sortir de votre relation :

  • Vous avez perdu toute confiance en vous, et en l’autre ;
  • Vous vous retrouvez seul(e), sans grand monde autour de vous ;
  • Vous ne pensez a lui/elle que comme votre âme sœur et votre moteur (un peu comme un gourou) ;
  • Vous ne vous projetez plus ;
  • Vous n’avez plus d’envies et de désirs.

Alors, il y a de grandes chances que vous ayez eu affaire à un pervers narcissique. Auquel cas, récupérer votre ex n’est peut-être pas la meilleure chose à faire. Votre ex était malade, il ne le sait pas foncièrement et rien n’y changera à part une thérapie. Vous n’êtes pas psychologue, vous ne pouvez rien pour votre ex et vous vous rendrez compte de son côté destructeur. Éloignez-vous de votre ex, ou récupérez en un autre !

Vous pouvez aussi consulter notre article sur la femme manipulatrice narcissique et celui sur la réaction d’un manipulateur démasqué.

4 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

Je récupère mon ex !