Retrouvez nous sur YouTube

Un enfant est souvent considéré comme un cadeau venu du ciel pour un couple.
Il est espéré puis attendu et enfin quand il est là, on fait de notre mieux pour lui donner tout l’amour dont il a besoin et le choyer au quotidien.
Mais parfois, tout se ne passe pas comme prévu, notamment quand mon ex n’assume pas notre enfant ou que mon ex change totalement a l’arrivée du bébé. Une telle situation n’est jamais envisageable avant qu’elle se produise.
Pourtant, elle est souvent le fruit d’un enchaînement d’éléments et encore plus souvent le résultat d’un bébé caché, ou d’un papa pas prêt.
Mais alors comment réagir et comment protéger son bébé ?

Les conditions dans lesquelles on a eu un enfant

J’ai accouché alors qu’on état déjà séparé

C’est un cas de figure plus fréquent qu’on ne le pense ! Un couple qui a un enfant n’est pas forcément un couple qui va bien.
À vrai dire, la grossesse peut être vécue difficilement par certains.
Si cette période est faite de joie, elle peut aussi générer des doutes au sein du couple, des doutent qui se soldent par une rupture et engendrent un échec amoureux.
Vous vous êtes séparés et vous avez tout fait pour vous rabibocher, vous avez essayé de faire revenir votre ex par SMS, vous l’avez revu mais malgré votre grossesse, vous avez écrit à votre ex après la rupture rien n’y a fait.
Il est aussi possible que les couples aient un enfant alors que ça n’allait plus réellement entre eux.
Nous savons que quelques difficultés dans le couple n’empêchent pas d’avoir une vie intime et donc un bébé un jour ou l’autre.
Revoir son ex et coucher avec lui ou coucher avec son ex qui n’a plus de sentiment est quelque chose de commun.
Le couple se dit qu’un enfant permettrait certainement à leur couple de se reconstruire, ils ont envie de fonder une vie de famille.
Mais rapidement, leurs difficultés les rattrapent et ils se séparent… À ce moment là, il arrive que mon ex n’assume pas notre enfant.

Petit aparté, avez-vous vraiment une chance de reconquérir votre ex ?

Je vous invite à découvrir le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour faire le test.

>> Accédez au test <<

J’ai appris ma grossesse tardivement

Autre cas de figure : il n’assume pas notre enfant car il n’a pas pu suffisamment s’y préparer et mon ex me fait du chantage affectif.
C’est le cas quand j’apprends ma grossesse sur le tard en cas d’un déni de grossesse par exemple, qui est une chose plus courante qu’on ne le croit.
Un déni de grossesse est autant un choc pour la femme que pour son compagnon.
Toutefois, quand cette dernière l’apprend, même si c’est à 6 ou 7 mois de grossesse, elle sent tout d’un coup son corps se transformer, les signes de la grossesse arrivent les uns après les autres, son ventre se dessine et son bébé commence même à donner des coups.
Ces transformations physiques vécues de l’intérieur l’aident donc à assimiler plus rapidement que son compagnon, ce qui peut expliquer pourquoi mon ex ne veut plus voir sa fille.
Il n’a pas réussi à assimiler son arrivée et donc pas réussi à l’accepter.

J’ai caché ma grossesse à mon ex

Les conséquences sont un peu les mêmes que celles expliquées ci-dessus.
Si j’ai caché ma grossesse à mon ex, c’est certainement parce que notre couple est en crise depuis la séparation, il n’a pas pu se préparer à l’idée de devenir papa.
Il a continué sa vie de célibataire, a peut-être rencontré une nouvelle personne avec qui il a entamé une nouvelle relation.
Alors imaginez si un beau jour vous arrivez pour lui dire que vous êtes enceinte de 7 mois, ou pire encore, vous êtes sur le point d’accoucher ou encore pire, l’enfant est déjà né et forcément, mon ex me fait des reproches.
Vous mettez votre ex devant le fait accompli.
Vous devez bien comprendre que même si vous étiez sûre de vouloir ce bébé et que vous aviez peur de la réaction de votre ex, il était en droit de savoir qu’il allait devenir papa.
Cela aurait pu l’aider à se préparer psychologiquement car malheureusement, vous ne savez pas comment il réagira à ce moment là.
Certains prendront leurs responsabilités mais d’autres seront dans le déni. Alors là, ce n’est même plus que mon ex ne veut plus voir son fils, il est tout simplement incapable d’assimiler que c’est bel et bien son fils, tout du moins au début.

Que faire si mon ex n’assume pas notre enfant ? 

Le mettre devant ses responsabilités

À vrai dire, peu importe les conditions dans lesquelles ce bébé est arrivé. Aujourd’hui, il est là, il a besoin qu’on s’occupe de lui et comme vous le savez, vous ne l’avez pas fait tout seul. Un bébé, ça se conçoit à deux ! Alors même si mon ex refuse de voir son fils aujourd’hui, il doit comprendre qu’il est une partie de lui.
Très souvent, les futurs papas ont du mal à assumer l’arrivée d’un enfant avec leur ex. Mais quand le bébé est finalement là, leur peur et leurs doutes disparaissent face à ce joli minois.
« Je ne veux plus voir mon fils ». Devant les difficultés présentent dans votre couple, certains refusent même de venir à la maternité ou de le prendre dans leurs bras. Pourtant, c’est important pour créer un lien avec cet enfant, pour que votre ex l’accepte comme son bébé.
Certains vont même plus loin et refuse de reconnaître l’enfant. Si mon ex est sûr de sa décision, vous pouvez entamer une action de recherche en paternité. De cette manière, il sera reconnu comme le père de l’enfant et devra vous aider d’une manière ou d’une autre.

Demander une aide financière

Mon ex n’assume pas notre enfant et peut refuser de le voir ou de s’en occuper. Mais à côté de ça, il est obligé d’apporter une aide financière à son enfant, c’est la pension alimentaire.
Son montant est fixé par un jugement. Si ce dernier n’a pas été rendu, vous devez engager les démarches judiciaires.
Passer par la justice pour mettre son ex devant ses responsabilités n’est pas agréable mais vous devez le faire pour vous pouvoir vous occuper de votre enfant dans des conditions optimales.
Vous pouvez entamer ces démarches auprès du tribunal de grande instance ou auprès d’un service de médiation familiale.
En revanche, le père pourrait être reconnu incapable de répondre à cette obligation d’entretien dans certaines conditions : s’il est au chômage, incarcéré ou s’il vit seulement du RSA par exemple.
À ce moment là, des démarches judiciaires seront inutiles.

Protéger son bébé

Votre ex vous annonce : « je ne veux plus voir ma fille ».
Devant ce refus, vous devez réfléchir à comment protéger votre enfant. 
Je vais passer par des moments difficiles et notamment par des phases judiciaires si je veux obtenir une pension alimentaire de la part de mon ex.
Mais je ne dois jamais oublier que je fais tout ça pour mon bébé et pour son avenir. Je dois penser à lui et à sa qualité de vie.
Alors je vais passer par une période difficile si mon ex n’assume pas notre enfant, certes, mais mon enfant m’en remerciera plus tard.

Être parent célibataire

La vie de mère célibataire

Les mères célibataires sont de plus en plus nombreuses jour après jour.
La situation est plus fréquente pour les mères que pour les pères pour la simple et bonne raison que la maman porte l’enfant dans son ventre.
Un lien se créer avant même la naissance, bien plus qu’avec le père.
Et c’est bien la mère qui met son enfant au monde. Alors on a beau dire tout ce qu’on veut, une mère est très intimement liée à son enfant.
Heureusement, parallèlement au développement de ce phénomène, beaucoup d’aides ont émergé pour aider les mères célibataires. Des aides financières bien-sûr mais aussi des groupes de soutien où les mamans peuvent s’entraider. 
La vie de mère célibataire n’est pas facile à accepter, surtout les premiers temps.
Ce n’est pas ce que les femmes espéraient de leur vie de famille. Dès l’enfance, on rêve d’une vie de famille épanouie avec un papa et des enfants, dans une jolie maison. Alors devenir mère et affronter cette épreuve, aussi belle soit-elle, seule, est dur à accepter. La pilule est dure à avaler.
Pourtant, cela ne fera que vous renforcer.

Être père célibataire

Les pères célibataires sont beaucoup plus rares, mais cette situation existe. Il arrive qu’après l’accouchement, la mère n’accepte pas son nouveau statut, prenne peur et rejette son enfant. Certaines décident même de s’enfuir et laissent toutes les responsabilités à leur ex, qui se transforme alors en papa célibataire.
Comment réagir ? Sachez messieurs que vous avez exactement les mêmes recours que les femmes pour la demande de pension alimentaire. En effet, c’est le parent qui a la garde des enfants qui est en droit de réclamer une pension alimentaire à son ex.
Là encore, la vie de père célibataire sera difficile à accepter dans un premier temps. Vous aurez envie d’une figure maternelle dans votre foyer.

Mon ex n’assume pas notre enfant : ne pas le rayer de votre vie

Vous n’aurez qu’une envie si votre ex n’accepte pas son rôle de parent : le rayer de votre vie. Mais ce n’est pas une chose à faire. S’il est dans le déni pour l’instant, cela pourrait changer avec les années. 
En effet, un jour, il pourrait prendre conscience de tout ce qu’il a raté avec son enfant et vouloir rattraper le temps perdu. Vous aurez alors du mal à le laisser la porte et à prendre votre fils/fille pour un week-end mais vous devrez le faire.
Malgré des années difficiles, votre ex a le droit de vouloir se rattraper et se faire pardonner aujourd’hui, vous ne pouvez pas l’en empêcher. De la même manière, vous ne pouvez pas empêcher votre enfant de voir son père/sa mère

Vous venez de lire votre article en entier ? Ne partez pas sans avoir effectué notre test "Avez-vous une chance de reconquérir votre ex". Il s'agit du seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie

>> Cliquez ici pour faire le test