/* */

« Ma famille déteste ma chérie / mon chéri : Comment assurer son intégration ? « 

Par Antoine Peytavin

Même si les temps où les parents arrangeaient le mariage pour leurs enfants est définitivement révolu dans notre société, le regard parental reste toujours important pour deux personnes qui envisagent de partager leur vie. Hélas, bien souvent, deux amoureux doivent gérer les réticences et/ou résistances de la famille de l’un ou de l’autre ou encore des deux familles à la fois. C’est là une situation délicate qu’il faut cerner avec circonspection afin de contenir de multiples conflits pouvant en résulter.
Face aux réticences ou résistances parentales, comment faire accepter par sa famille la personne qu’on aime ? Voilà une question cornélienne à laquelle beaucoup d’amoureux sont soumis sans jamais savoir comment s’y prendre. Et pourtant, il existe bien des astuces pour gérer sans anicroche les situations où ma famille déteste ma chérie / mon chéri.

La situation

Une relation amoureuse n’implique pas souvent que deux personnes. Derrière ces deux acteurs se cache tout un environnement social dont l’influence n’est pas négligeable. De ce fait, la famille constitue une institution sociale à fort impact dans la gestion d’une relation amoureuse. D’où les nombreuses récriminations du genre : mes parents n’aiment pas mon mari, mes parents n’aiment pas ma femme, mon père n’aime pas mon copain, ma mère n’aime pas mon copain, Mon père n’aime pas ma copine… Tous ces propos traduisent dans les faits l’implication de la famille dans la construction d’une vie de couple.
La problématique fondamentale qui se pose ici est de savoir comment je peux me prendre pour vivre au mieux ma relation dans un contexte où ma famille déteste ma chérie / ma chéri.
Cela suppose un diagnostic objectif et rigoureux sur les sources de la discorde dans ce cas.

Identifier pourquoi ma famille déteste ma chérie / mon chéri

Mes parents n’aiment pas mon copain ou ma copine ? La première chose à faire est d’identifier les causes de la réticence ou de l’aversion des parents pour la personne que j’aime. Bien souvent, les rasions qui expliquent cet état de fait sont aussi diverses que variées.

Différence de religion

La religion est également un facteur à l’origine des oppositions à une relation amoureuse. Les parents ou la famille d’une des parties engagées dans la relation estiment que les convictions religieuses du conjoint ou de la conjointe constituent un handicap à une vie commune.

Différence de niveau de culture

La différence de niveau de culture. En effet, il n’est pas rare que l’on assiste à l’interposition d’un parent ou des parents de l’un des acteurs impliqués dans une relation sentimentale sous ce prétexte. Ici, on avance que le niveau de culture du chéri ou de la chérie est trop faible ou trop élevé. Ce facteur peut se traduire également dans l’activité professionnelle que votre partenaire exerce. Une fille orientée vers une carrière « prestigieuse » comme la médecine ne s’attendra pas a priori que ses parents applaudissent le jour où elle présentera son copain qui, lui, est éboueur.

La notoriété sociale

La notoriété sociale constitue un autre facteur à ne pas perdre de vue. En effet, la relation sentimentale entre une personne issue de la haute bourgeoise et une autre de famille modeste ou entre prince et roturier est sujette aux réticences ou mêmes résistances familiales. Dans le même ordre d’idée, si votre copain a un passif lourd, par exemple un séjour carcéral, la probabilité est forte que vos parents s’opposent à votre relation. Il en est de même si l’écart d’âge est trop grand entre vous.

L’origine raciale, l’orientation sexuelle

L’origine raciale et l’orientation sexuelle peuvent être des facteurs de conflits entre vous et vos parents surtout lorsque ceux-ci sont plutôt des conservateurs qui ont une certaine idée des valeurs sociales et qui attendent de leur enfant la perpétuation de ces valeurs.

Considérations d’ordre personnel

L’acceptation ou le refus du ou de la partenaire par les parents est parfois motivé par l’incompatibilité de tempérament ou d’humeur. Votre copain ou copine peut paraître gauche à l’un des membres de votre famille tout comme le refus d’accepter peut provenir d’une une raison inconnue : « Je ne l’aime pas, c’est tout ».

Que faire ?

Quelle que soit la raison pour laquelle votre père ou votre mère déteste l’homme ou la femme de votre choix, vous devez faire quelque chose pour concilier l’amour que vous portez à vos parents et celui qui vous lie à l’homme ou la femme de votre choix. « Ma famille n’accepte pas ma copine / mon copain ». Ce genre de situation peut être particulièrement blessante et détruire vos chances d’être heureux(se) dans votre couple.

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Faire une introspection

Il n’est pas toujours facile d’avoir la sérénité requise pour envisager les voies et moyens d’améliorer la relation entre vos parents et votre chérie/chéri que vous aimez d’autant plus que vous les aimez tous. Et pourtant, il est important de garder le calme nécessaire pour agir sur les sources de la résistance des parents. Les critiques portent-elles sur des défauts objectifs ? Vous devez discuter franchement avec votre amoureux ou amoureuse car dans ce cas, il est évident que les parents vous veulent du bien.
L’une des premières actions à entreprendre, c’est donc de considérer l’argument de votre famille. Est-il compréhensible vu de leur perspective ? Si oui, il serait bien indiqué d’analyser la situation objectivement et d’en parler franchement avec votre partenaire. Cela vous permettra, à deux, d’envisager ce qu’il est possible d’apporter comme solutions pour faire évoluer la manière dont vos parents perçoivent votre mari ou votre femme.
Mais pour y parvenir, il est important pour les amoureux d’éteindre leurs égos afin d’écouter leur intuition devant la situation d’autant plus que prévenir vaut mieux que guérir. Passer au crible les arguments fondés contre une relation sentimentale reste un travail délicat nécessitant la raison, le dépassement de soi et l’anticipation.

Discuter à tête froide avec la famille

Très souvent malheureusement, les discussions avec des parents qui détestent votre choix tournent au vinaigre et, au final, la communication devient impossible sur ce sujet. Mais m’engager dans un conflit ouvert parce que ma mère n’aime pas ma copine n’est pas le meilleur moyen de l’amener à changer de position. Car de la même manière qu’elle ne peut pas vous forcer à cesser d’aimer votre chérie, ainsi vous aussi il vous est impossible de l’emmener par la force à accepter la personne de votre choix.
Avant d’en arriver là, il serait bien d’instaurer un vrai dialogue plutôt qu’une dispute. Dans la mesure du possible, initiez une interaction, même limitée, entre votre famille et votre partenaire, de sorte que les préjugés qu’ils avaient vis-à-vis de lui tombent finissent par tomber. Si les parents venaient à accepter une telle initiative, ce sera là un signe qu’ils peuvent fléchir leur position s’ils finissaient par se rendre compte que leurs appréhensions s’expliquaient par leur méconnaissance de votre copain ou copine.

Laisser le temps faire les choses

Bien souvent, lorsque les parents demeurent intransigeants en dépit de tous vos efforts et ceux de votre compagnon ou compagne, il peut être indiqué de laisser la situation demeurer telle, en essayant toujours de ménager l’un et l’autre. Laisser le temps faire son œuvre est parfois le meilleur remède à des situations inextricables. Notre perception et nos sentiments évoluent à travers le temps et ce qui nous paraissait inacceptable hier peut être bien accueilli demain. L’essentiel est de montrer clairement à vos parents que vous les aimez mais que vous aimez aussi votre partenaire et donc qu’il n’est pas question pour vous de choisir une partie au détriment de l’autre. Cette situation n’est pas toujours facile à gérer mais généralement les résultats finissent par être au-dessus de nos attentes.

Faire un choix cornélien

Contre certains préjugés, il n’y a aucun dialogue possible. Prisonniers de leurs préjugés, les parents ne semblent pas être capables d’accepter autre chose que leurs propres convictions. Lorsqu’il n’y a aucune chance que tous nos efforts et ceux de notre partenaire changent l’opinion de la famille, il vous reste le choix difficile à faire entre ce dernier et vos parents. Après tout, il s’agit de votre vie et non de celle de vos parents. C’est un choix douloureux qui peut entraîner votre reniement par votre propre famille mais, l’amour a un prix à payer.

Article complémentaire : Comment sauver son couple ?

Conclusion

Choisir un homme ou une fille avec qui vous envisagez de passer votre vie suppose concilier différentes personnalités, celles de vos parents et de votre amoureux. Il arrive que votre famille déteste votre choix. Face à cette situation, rechercher un consensus vous permettrait de sauver votre amour pour l’un et pour les autres. Nul n’étant tenu à l’impossible, il peut être parfois nécessaire de laisser le temps faire son œuvre.

Article à lire :

0 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?