/* */

L’ex « huître » : que faire si mon ex refuse de me parler  ?

Par Antoine Peytavin

Certain(e)s ex ressemblent à des huîtres : vous les touchez du bout du doigt et ils/elles se tendent, et se ferment avec tellement de force que même sous la torture vous aurez du mal à les « ouvrir ».

Avez-vous déjà rencontré ce genre de personne ?

Oui ! Il se peut même, ô comble de chance, que votre ex en fasse partie.

N’est-ce pas beau ? Alors… comment agir avec ces huîtres qui gardent leurs moindres petits secrets (comme par exemple, s’ils/elles préfèrent Natalie Portman ou Johnny Depp) farouchement comme autant de précieuses perles ?

Vous ne pouvez pas changer la personnalité de votre ex

Le « syndrome de l’huître » (j’ai inventé cette expression, ne cherchez pas dans le dictionnaire) n’est pas un malaise temporaire pour communiquer avec vous.

Il fait partie intégrante de la personnalité de votre ex et continuera à exister quoi que vous fassiez.

Vous pourrez au plus l’adoucir un peu, avec beaucoup de patience et de chance… mais vous ne pourrez pas l’éliminer.

Pourquoi certaines personnes ont-elles autant de mal à se confier ?

Me demanderez-vous. La réponse : pour la même raison que d’autres sont incapables de tenir leur langue.

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Il faut de tout pour faire un monde, et certaines personnes naissent avec un caractère particulièrement réservé.

Il se peut que certains événements dans la vie de votre ex aient ensuite renforcé ce caractère. Une trahison, par exemple, ou une déchirure émotionnelle, que votre ex a jugé être la conséquence directe de son trop de confiance.

Personnellement, je suis convaincue que les personnes qui ont autant de mal à se confier ne sont pas devenues méfiantes à la suite d’une trahison : elles ont vécu ce qui leur est arrivé comme une trahison parce qu’elles étaient méfiantes au départ.

Ne prenez pas la réserve de votre ex de manière personnelle

Une fois que vous avez assumé que la difficulté de votre ex à se confier fait partie de sa personnalité, vous n’avez pas besoin de prendre son silence pour vous, juste parce que vous vous comportez de manière différente.

Oui, c’est pénible d’interagir avec quelqu’un qui clairement ne vous fait pas confiance. Oui, ce n’est pas valorisant. Mais votre ex ne le fait pas exprès et ce n’est absolument pas personnel.

Essayez de voir le côté positif : votre ex doit avoir beaucoup de mal à trouver des gens qui acceptent son caractère.

La plupart des personnes fonctionnent de manière plus ouverte et ont du mal à comprendre une telle réserve.

Si vous êtes capable d’accepter ce trait chez votre ex, vous serez l’une des rares personnes qui peuvent créer un couple avec elle/lui… et votre ex ne vous en aimera que plus.

Comme le suggère l’ebook JRME version longue dans la partie « Réflexions », vous pouvez accepter votre ex avec tout ce que cela implique, ou vous pouvez commencer à chercher un(e) next… à vous de choisir.

Comment gérer quand mon ex refuse de me parler ?

Oui, j’accepte, mais comment je gère au quotidien ? me direz-vous.

Eh bien, c’est simple. Laissez votre ex tranquille. S’il ou elle ne veut pas parler d’un sujet, respectez son choix.

Si c’est important, votre ex en parlera le moment venu, sans que vous le lui demandiez ; sinon, vous pouvez juger que ça n’a pas une grande importance pour lui/elle. Simplement, ce n’est pas un sujet sur lequel votre ex se sent à l’aise.

Et vous, n’avez-vous jamais été mal à l’aise sur un sujet sans importance ?

Le principe de l’huître, c’est que plus vous essayez de l’ouvrir, plus elle se referme. Si vous la laissez tranquille, elle s’entrouvrira… pas aussi vite que vous le voudriez, et pas aussi largement sans doute… mais vous verrez que votre ex aura d’autant plus confiance en vous que vous respecterez son espace et son silence.

Est-à-dire que vous ne pouvez jamais avoir de dialogue, sauf quand c’est le bon plaisir de votre ex ? Non.

Vous avez vos besoins aussi, et vous avez tout à fait le droit de demander à votre ex de s’adapter à vous et d’avoir une discussion quand vous en avez besoin… à condition de lui offrir un compromis raisonnable.

Compte tenu de sa réserve exceptionnelle, je jugerais qu’une proportion « raisonnable » pour votre ex, ça veut dire 10% de la communication que vous aimeriez vraiment avoir. A vous de décider quels sujets vous voulez absolument aborder, et de laisser tomber les autres.

Bon courage !

Antoine

0 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

Comment reconquérir son ex

Montrer à mon ex que j’ai changé !

Vous avez fait plusieurs semaines de silence radio, vous avez compris vos erreurs, vous avez changé puis recontacté votre ex….