Comment faire face au rapport de force dans votre couple ?

Par Antoine Peytavin

Généralement défini comme une relation de conflit entre plusieurs parties, opposant leurs pouvoirs, le rapport de force est présent dans de nombreuses instances de la société. Dans les relations entre pays, dans celles entre partis politiques ou même dans la question de la place de chacun. Mais en quoi cette notion globale se retrouve-t-elle dans votre couple ? Les conflits dans la relation amoureuse, mais aussi la manipulation qui peut y être exercée en sont les symboles. Face à cela, gérer le rapport de force dans le couple est primordial.

Le rapport de force dans un couple devient dangereux dès lors qu’il entraîne un conflit permanent. Les partenaires n’arrivent plus à construire la relation ensemble, trop occupés à s’attaquer l’un et l’autre. Ce rapport de force implique généralement une relation dominant-dominé. L’une des deux personnes imposent sa volonté sur l’autre. Tandis que son compagnon ou sa compagne accepte cette influence. Malheureusement, ces relations créent des rapports inégalitaires entre les deux partenaires. Le ressentiment peut s’installer, et avec lui, la distance. Si beaucoup de couple réunissent des personnes aux caractères parfois opposés, un équilibre doit exister entre les deux. Plus simplement, le dominant ne doit pas toujours être le même dans le couple.

Pour lutter contre le rapport de force et éviter le divorce, les partenaires doivent en analyser l’origine. Pour cela, la communication est capitale. Dialoguer de façon honnête avec l’autre permet de désamorcer des situations de conflits. Il faut aussi pouvoir accepter l’autre tel qu’il (ou elle) est. Un rapport de force cache parfois certains doutes par rapport à soi. Venir à bout de ces questions permet de repartir sur des bases solides dans la relation.

Quel rapport de force ?

Le rapport de force dans le couple peut prendre de multiples formes. Pour en sortir, il faut avant tout en comprendre l’origine et les aboutis. Sans cela, il continuera de se manifester sous de nouvelles formes. Le partenaire dominant dans le couple cherche généralement à compenser pour une situation qu’il ou elle juge défavorable.

Rapport de force homme femmeSon envie de contrôler l’autre peut démontrer un manque de confiance en soi, qui le (ou la) pousse à être constamment dans le conflit avec l’autre. Dans sa forme la plus simple, le rapport de force s’exprime principalement autour des « corvées » dans le couple. Ce sont souvent les tâches ménagères ou ingrates qui forment le quotidien et que l’un peut chercher à renvoyer à l’autre. Mais dans son expression la plus extrême, le dominant contrôle le quotidien de l’autre et arrive à imposer son avis sur des aspects qui sortent même de la simple relation de couple. C’est dans cette forme qu’il est le plus dangereux et le plus destructeur.

C’est notamment le cas avec un(e) partenaire jaloux(se) et possessif(ve) qui limite les activités de l’autre. Lorsqu’elle cadenasse l’autre et vire à l’obsession, la jalousie peut entraîner une séparation de couple. Elle représente une forme d’oppression, de contrôle sur l’autre. Les partenaires ne sont pas égaux, l’un des deux doit accepter l’influence de l’autre dans son quotidien. Si les concessions sont normales et même souhaitées dans un couple, elles ne doivent pas se faire d’un seul côté. Elles impliquent l’engagement des deux personnes.

Gérer le rapport de force dans le couple est donc nécessaire pour garantir l’épanouissement de chacun dans la relation. Pour cela, un travail d’introspection est nécessaire pour comprendre les origines de ce besoin de contrôler l’autre.

La dynamique dominant-dominé

Parfois, c’est le rapport de force homme femme qui s’exprime dans les crises de couple. Il n’y a en effet pas si longtemps que ça, les femmes ne travaillaient pas. Leur influence dans la sphère familiale était également limitée. Mais l’avènement de l’autorité parentale conjointe, et leur implication dans le monde du travail, ont changé les choses. Le rôle des femmes et des hommes, au foyer comme en dehors, ne sont plus les mêmes. De ce flou artistique ressortent des tensions, entre images traditionnelles et vie pratique.

Rapport de force dans un couple« Il / elle me contredit tout le temps, pourquoi ? ». Beaucoup de couples expliquent ainsi le rapport de force qui existe en leur sein. Une différence de salaire importante ou un succès professionnel plus important pour leurs femmes poussent certains hommes à créer un rapport de force constant. Ils veulent par ce conflit démontrer que malgré cela, ils sont les dominants dans la relation. Cela peut aussi être une question d’éducation. Les rapports de force dans le couple reproduisent parfois ceux observés chez leurs parents.

De façon plus générale, le dominant exprime généralement un manque de confiance en soi par cette attitude. Tandis que le ou la dominé(e) a souvent peur d’être abandonné(e). C’est pour cette raison qu’il ou elle préfère accepter le contrôle de l’autre. Si des attitudes complémentaires sont parfois bénéfiques dans un couple, le rapport de force l’est moins. Au fil du temps, il crée des tensions entre les deux partenaires. Si vous êtes constamment dans le conflit, vous voyez l’autre comme un ennemi plutôt qu’un partenaire. Gérer le rapport de force dans le couple est nécessaire pour sortir de ce cercle vicieux. C’est parfois le seul moyen de sauver un couple. Et si les partenaires n’arrivent pas à sortir de cette dynamique, ils peuvent vivre une séparation parfois définitive.

Comment gérer le rapport de force dans le couple ?

La gestion du rapport de force dans le couple se fait simultanément que l’exploration de ses origines. En réfléchissant aux raisons derrière ces conflits, les partenaires sont en mesure d’établir une meilleure communication. Hors, c’est elle qui va être le facteur décisif dans la gestion de cette situation.

Il  est essentiel d’apprendre à gérer la dispute dans le couple grâce au dialogue. Autrement, le risque est de tomber dans les disputes à répétition. Le dominant cherche à mettre ses besoins en avant. Mais il ou elle doit accepter que son partenaire a d’autres besoins. C’est dans cette négociation entre les deux que le couple peut avancer et progresser. Les deux partenaires doivent s’écouter et tenter de satisfaire les besoins de l’autre.

Gérer le rapport de force dans un coupleAttention, inverser le rapport de force ne signifie pas constamment opposer les décisions de l’autre. Vous risquez alors de tomber dans un cercle interminable de disputes. Ce serait donc combattre le feu par le feu. Répondre à l’autre et l’opposer entraîne encore plus de tensions. C’est la fabrique du couple qui s’effile alors.

Gérer le rapport de force dans le couple implique d’être dans la collaboration. L’autre n’est pas votre concurrent, mais bien votre partenaire. Pour continuer d’avancer à deux, vous devez créer une relation d’égal à égal. Sachez exprimer vos besoins, mais aussi respecter ceux de l’autre. Vous devez donc faire des concessions, dans les deux sens. Une relation inégale s’installe justement si l’un des deux concèdent systématiquement face à l’autre. Pour éviter une telle situation, vous devez vous montrer réceptif aux besoins de l’autre. C’est la seule façon de reconstruire un couple après un problème de rapport de force.

Les peurs et les doutes contribuent au rapport de force. Le contrôle est vu comme un moyen de lutter contre l’inconnu. Mais accepter l’incertain est une étape essentielle dans toute relation. C’est ainsi que les partenaires peuvent s’apprécier tels qu’ils sont. Ils sortent des images idéalisées et acceptent les défauts de l’autre. Ils concèdent certaines choses, pour grandir ensemble.

Sortir du rapport de force : et après ?

« Mon couple ne va pas bien, nous sommes constamment en conflit ». Dans une telle situation, vous pourriez vous demander comment sortir du rapport de force dans le couple. La première étape est donc de prendre conscience de ce rapport et de sa cause.

C’est loin d’être une étape facile. Pour beaucoup de couples, faire appel à un psychologue ou un expert en relation permet d’y voir plus clair. Comprendre le rapport de force implique donc une remise en question profonde des attitudes de chacun. C’est pour cette raison que ce n’est pas toujours possible. Certains éprouvent des difficultés par rapport à cela. Reconstruire sa confiance en soi demande beaucoup de patience, et un soutien constant.

Inverser le rapport de forceParfois, c’est une forme de dépendance affective qui crée ce rapport de force. Pour en sortir, il est important que les deux partenaires arrivent à s’épanouir en dehors de la relation. Mais changer la dynamique d’un couple peut créer de la distance entre les deux partenaires. Ce n’est possible que lorsque les deux font preuve d’un engagement véritable dans la relation. Tant que des sentiments profonds les animent, il est toujours possible de transformer ensemble, la vie de couple.

Gérer le rapport de force dans le couple nécessite parfois de se poser des questions plus profondes. Notamment sur les rôles des hommes et des femmes dans la société. En effet, dans certains cas, le rapport de force existant est l’expression d’une certaine vision sur ce point. Face à une différence dans la réalité, les partenaires campent sur leur position. Ils refusent d’accepter la situation telle qu’elle est. Faire appel à un thérapeute peut alors être bénéfique. L’intérêt du couple est qu’il est une sorte de refuge pour les partenaires. Il est donc possible de s’épanouir dedans, en évitant les pressions extérieures.

Le rapport de force : inhérent à toute relation

Pour certains spécialistes, un rapport de force existe toujours dans une relation. La question est alors la façon dont ils s’organisent. Chaque personne a ses forces et ses faiblesses. Il est donc normal que certains aspects de la vie commune soient gérés par l’un plutôt qu’un autre.

Dans ce sens, le rapport de force cherche avant tout à faciliter le quotidien des deux partenaires. Il devient néanmoins oppressant dès qu’il limite systématiquement la capacité décisionnelle de l’un des deux. Pour vivre en harmonie, les deux partenaires du couple doivent pouvoir accepter la décision de l’autre. Si les rôles peuvent être définis sur certains domaines, l’avis de l’autre doit être entendu et respecté.

0 Partages

Quelles sont vos chances de récupérer votre ex ? Faites le quiz et obtenez la réponse en moins de 60 secondes :

Démarrez le quiz en cliquant ici !

Poursuivre avec un autre article ?

Je récupère mon ex !

Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à ...
Récupérer votre ex dès ce soir
Je t'envoie la technique que j'ai appliqué de A à Z pour récupérer mon ex
Est-ce que ton ex va te laisser une seconde chance ?
FAIS LE TEST JRME - Vous êtes :
Super, inscris ton mail pour démarrer le test

Je récupère mon ex !

Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à ...
Récupérer votre ex dès ce soir
Je t'envoie la technique que j'ai appliqué de A à Z pour récupérer mon ex
Est-ce que ton ex va te laisser une seconde chance ?
FAIS LE TEST JRME - Vous êtes :
Super, inscris ton mail pour démarrer le test