Avez vous une chance de récupérer votre ex ?

Le seul test qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de leur vie.
Par Antoine Peytavin

Démarrer le test
France 2
M6
Le Figaro
ELLE
RFM
BIBA
TMC
NRJ
Yahoo
The Times
Psychologie
Grazia
Europe 1
Le Monde

Faire le deuil de son divorce : comment s'y prendre ?


Faire le deuil de son divorceEntre l’administratif, le financier et le sentimental, le divorce est une épreuve difficile pour tous ceux qui le traversent. Faire le deuil de son divorce est tout aussi complexe, mais avant tout d’un point de vue émotionnel. Premièrement, notre vie quotidienne est complètement bouleversée. On doit tout revoir : logement, finances, garde des enfants… Et deuxièmement, on perd la personne qui comptait le plus à nos yeux, celle qui nous connaissait par cœur et avec qui on pouvait tout partager. Bien que la dimension de décès n’apparaît pas, il s’agit tout autant de devoir se dire au revoir. Faire le deuil de son divorce est, en effet, le devoir de tourner la page. Même si la fin n’était pas des plus agréables, on pense avec nostalgie à tous ces souvenirs. La rencontre, les débuts, le mariage, tous ces projets… Tout n’était pas mauvais, loin de là.

Une rupture de ce type, qui efface tous les projets de vie en un coup de baguette magique, s’apparente en tous points à la perte d’un être cher. On doit tout revoir, presque tout recommencerSi le rationnel pense aux erreurs et leçons apprises, l’émotionnel est une autre histoire. Car dans le fond, on sait très bien que l’on n’a qu’une vie. Tout ce temps passé en couple était-il vain ? Il va de soi que en arriver à la conclusion d’avoir perdu son temps est irrémédiable. Pourtant, cela ne signifie en rien qu’il ne s’agissait que d’une échec, d’un gâchis. Mais alors, comment faire le deuil de son divorce, et par la même occasion, de son mariage ? Comment parvenir à tourner une page de sa vie aussi profonde, intense et pleine d’espoirs déçus ? C’est le sujet de cet article qui décrit les étapes du deuil de son divorce.

Quelles sont les étapes obligatoires avant de faire le deuil de son divorce ?

Lorsque l’annonce du divorce a été prononcée, le choc est tel qu’il est difficile de le digérer. Par conséquent, certaines étapes dites obligatoires sont simplement celles par lesquelles l’on passe généralement. Ce sont ces émotions contradictoires qui s’accumulent, s’enchaînent, s’alternent. Il va de soi que personne ne mérite un tel bouleversement. Toutefois, ces sentiments ne sont qu’une réaction typique de survie lors d’un état de choc. Bien entendu, on réalise la perte de cette vie de couple, avec tous les projets impliqués. Mais cela appellent aussi au changement, nécessaires pour atteindre le bonheur.

Avant de faire le deuil de son divorce : le déni

Avant de faire le deuil de son divorce : le déniBien avant d’entamer le processus de deuil amoureux, toutes les personnes fraîchement divorcées passent par une phase de déni, notamment à l’annonce de ce divorce, pour garder un homme qui veut partir ou une femme.

Après tout, fermer les yeux face à des situations dérangeantes et tristes est un bon moyen de continuer à vivre sa vie plus ou moins normalement. En agissant ainsi, on espère secrètement que la tendance s’inversera et qu’on se réveillera de ce mauvais rêve, qu’on pourra récupérer son ex copain qui s’éloigne. Mais ça ne fonctionne malheureusement pas comme ça, sinon ça se saurait. En conséquence, il s’agit plutôt de l’inverse, puisque l’on se retrouve à ne pas arriver à faire son deuil amoureux. Au lieu de travailler sur soi, on attendant que la roue tourne, en passif plutôt qu’actif.

En restant dans le déni, on risque de passer à côté du divorce et se faire avoir sur plusieurs niveaux. On pense rarement aux formalités administratives et à « l’après » quand on voit l’amour de sa vie se défiler, mais pourtant, ce sont des éléments importants à prendre en compte pour faire le deuil de son divorce, auxquels il faut participer. Sinon, le réveil risque d’être difficile et les difficultés financières, quant à elles, conséquentes. Je ne parle même pas des enfants, que vous verrez un week-end sur deux…

Ne vous brouillez pas avec votre ex, mais ne le laissez pas non plus prendre les rênes de votre séparation. Ce n’est que la première étape pour faire le deuil de son divorce et vivre « l’après » plus sereinement.

La colère et la tristesse

faire le deuil de son divorce malgré la colère et la tristesseAprès la phase de déni viennent la colère et la tristesse. 

Colère car on en veut littéralement au monde entier de ne pas avoir su sauver son couple et son mariage quand il était encore temps et tristesse car on sait pertinemment que plus rien ne sera jamais comme avant. On a la terrible impression que les plus belles années de notre vie sont maintenant derrière nous.

Évidemment, c’est faux. La vie continue, et d’autres belles années sont à venir. Elles seront différentes certes, mais vous apporteront leur lot de bonheur et de joie. Mais pour l’instant, cette idée est difficile à accepter.

Alors que faire ? Mon conseil est d’accepter cette colère, cette tristesse et ces questionnements incessants : « Comment faire pour qu’il revienne de lui même ? », « pourquoi nous ? ». Les repousser ne servira à rien pour faire le deuil de son divorce. Pleurer et en vouloir à tout le monde sont des comportements tout à fait normaux dans ce genre de situation. De plus, en refusant de se laisser aller à ces sentiments, on avancera pendant un certain temps. Mais un beau jour, on craque. Et cela peut arriver n’importe où, n’importe quand et vous submerger littéralement. Mieux vaut les embrasser dans leur globalité pour apprendre à les apprivoiser et à vivre avec. Ainsi, petit à petit, vous réussirez à vous en défaire et à retrouver des traces de bonheur.

En revanche, évitez de faire subir cette colère et cette tristesse à tout votre entourage, sous peine de vous retrouver vraiment seul(e)…

L’isolement et la culpabilité

faire le deuil de son divorce : l'isolement et la culpabilitéQuand on divorce, on rumine. On se pose mille et une questions et on se repasse l’intégralité de votre vie de couple en boucle, juste au cas où on aurait raté quelque chose, ce petit moment où tout a basculé.

Mais rien n’y fait, pour la simple et bonne raison que ça s’est dégradé sur des mois, souvent même des années, en raison d’une multitude de choses. Et ce n’est pas maintenant que vous pourrez changer la donne.

Mais avant de réaliser tout ça, votre divorce vous met dans une situation d’isolement. En effet, quand vous étiez encore en couple, votre quotidien était réglé pour deux. Vous vous leviez à côté de votre mari/votre épouse, vous vous couchiez à ses côtés le soir. Alors, il n’y avait pas une journée sans que vous ne vous envoyiez un petit message pour le/la prévenir d’un retard ou pour lui raconter quelque chose.

Aussi, vous saviez que quelqu’un vous attendait chez vous. Cette personne allait s’inquiéter pour vous si vous ne rentriez pas à l’heure. Aujourd’hui, vous avez perdu cette sensation. Plus personne ne vous attend à la maison.

Alors vous vous sentez seul, même si ce n’est pas réellement le cas. Mais votre vie rencontre une dose de solitude qui lui était inconnue jusqu’alors.

Article complémentaire : Comment gérer la solitude après un divorce ?

De plus, il n’est pas rare de perdre certains amis dans la bataille judiciaire, qui choisissent un camp. Cela ne fait qu’aggraver la situation et vous rend coupable. Vous vous dites que tout est de votre faute, que vous êtes le/la seul(e) responsable… Mais là encore, c’est faux.

A lire : Comment retrouver l’amour après un divorce ?

4. S’entourer de ses proches

s'entourer de ses proches pour faire le deuil de son divorceSi vous risquez de perdre certaines personnes que vous pensiez être des amis dans la bataille, vous allez aussi réaliser qu’il existe des personnes sur qui vous pouvez réellement compter, même dans les moments les plus difficiles pour faire le deuil de son divorce.

Et ce qui est assez cocasse, c’est que ce ne sont pas les personnes que vous pensiez, celles qui étaient là tout le temps, à chaque dîner, qui vous envoyaient des messages très régulièrement. Mais ce sont plutôt les amis de longue date, ceux qu’on ne voit pas toujours très régulièrement, qui n’habitent pas forcément dans la même ville que nous, mais qui ne nous ont jamais oubliés.

Et dans un moment aussi difficile qu’un divorce, ils seront être là et vous épauler, car ils vous connaissent mieux que personne. Ils offrent un soutien incomparable pour faire face au traumatisme du divorce.

Quand vous aurez identifier ces personnes qui comptent vraiment, n’hésitez pas à vous confier, à les voir, à demander leur présence. Faites de même avec vos amis : parents, frères et soeurs, cousins… Toutes ces personnes qui étaient là à votre mariage et qui seront là pour vous aider à traverser cette épreuve. 

Être entouré des gens qu’on aime est un excellent moyen de ne plus focaliser sur ce qui nous arrive. On en parle avec eux, bien évidemment, mais cela nous permet d’extérioriser. Et vos proches vous aideront à vous changer les idées, vous pousseront à vous occuper et c’est la première étape vers le bonheur.

Que faut-il faire pour faire le deuil de son divorce ?

Vient alors cette période de reprise en main de son destin. Bien que toutes ces émotions négatives sont toujours présentes, il est aussi primordial de se concentrer sur l’avenir. Nombreux sont ceux qui perdent foi en ce futur, désormais triste et dénué de charme. On n’est plus que responsable de son propre bonheur. Toutes ces questions philosophiques sur le sens de la vie envahissent alors l’esprit.

A l’évidence, lorsque tout sens passé est anéanti, on est en droit de se poser de nouvelles questions. De ce fait, le divorce n’est absolument pas un échec. Bien au contraire, il devrait être considéré comme un rééquilibrage. Certes, sur la fin, votre vie passée en couple ne vous correspondait plus. Mais cela ne signifie en rien qu’elle n’en valait pas la peine. Ces joies, ces espoirs et ces combats sont d’autant de raison de poursuivre.

S’ouvrir à de nouveaux horizons

S’ouvrir à de nouveaux horizons pour faire le deuil de son divorceFace à la douleur de la séparation, beaucoup de gens se demandent comment s’en sortir après un divorce. Pour faire le deuil de son divorce, il faut savoir s’ouvrir à de nouvelles choses. L’objectif n’est autre que de rompre avec sa vie d’avant et entamer une nouvelle histoire. Pour cela, je vous conseille de découvrir de nouvelles activités et de vous trouver de nouveaux hobbies. Ou même, pourquoi ne pas renouer avec des centres d’intérêt laissés de côté pendant votre mariage.

Il existe des centaines de possibilités, autant dire que vous trouverez forcément celle qui vous convient et qui vous aidera à surmonter un divorce non voulu. Que ce soit du sport, de la musique ou une activité artistique, peu importe. L’important est qu’elle vous permette de vous changer les idées. Mais surtout, trouver une activité qui vous plait est un vrai petit bonheur en soi. Vous serez heureux d’aller aux ateliers, de pratiquer, de réussir et de voir que vous êtes bon dans ce que vous faites.

Vous verrez que c’est très gratifiant ! Alors qu’avant vous vous empêchiez de prendre du temps pour vous parce que vous vouliez être présent(e) pour votre mari/votre femme et vos enfants, vous pouvez désormais utiliser ces moments de solitude pour découvrir d’autres choses.

C’est très important, d’autant que sans cela, ces moments de solitude risquent de devenir très rapidement pesant.  C’est pourquoi le temps de faire son deuil, il faut s’occuper l’esprit.

S’ouvrir à d’autres horizons n’est pas toujours évident, surtout quand on n’a plus 20 ans. On se trouve ridicule, on a peur de ne pas réussir… Mais il faut dépasser ces peurs pour aller de l’avant. Vous n’en serez que plus heureux et surtout fier de vous. Vous vous serez prouvé que vous en étiez capable.

Tirer les leçons du passé

Tirer les leçons du passé pour faire le deuil de son divorceQuand vous pourrez regarder vers le passé sans avoir les yeux plein de larmes, replongez vous dans vos souvenirs. Regardez à nouveau votre mariage et dans votre divorce. Dites vous que ce qui vous arrive n’arrive jamais sans raison. Alors, il serait dommage de ne pas en tirer des leçons. D’ailleurs, si vous ne le faites pas, vous risquez bien de les réitérer dans vos prochaines relations. Car oui, je vous rassure, vous aurez d’autres histoires d’amour, aussi belles que la précédente. Mais si j’ai tout le temps peur que mon ex m’ignore du jour au lendemain, cela signifie que je ne suis pas guéri(e).

Tirer les leçons du passé, ça permet de faire le deuil de son divorce. C’est aussi faire le deuil d’une relation amoureuse impossible, d’accepter ce qu’il s’est passé et d’en sortir grandi. Mais surtout, ça permet de réaliser certaines choses et donc d’avancer dans le bon sens. On ne se bloque pas sur cet événement, aussi douloureux soit-il. En revanche, après la question fatidique de comment faire le deuil de son divorce vient celle de comment passer d’une relation à une autre. Car le stress après séparation peut être lui aussi ravageur. On se pose des questions sur tout, en oubliant son expérience.

En conclusion, faire le deuil de son divorce est tout aussi pénible qu’enrichissant. Vous savez, en allant même plus loin, le deuil amoureux est nécessaire. Après tout, surmonter le traumatisme du divorce exige des trésors de force émotionnelle, que l’on trouve ou bien se crée. Mais il ne doit pas être trop long sous peine de se complaire dans cette tristesse et de rester au fond du gouffre. Prenez le temps qu’il vous faut mais n’hésitez pas non plus à vous donner un coup de collier pour revivre après un divorce pour essayer de récupérer son mari après un divorce.

Antoine Peytavin, fondateur du site jerecuperemonex.com