A quel moment dois-je me remettre avec mon ex ?

Bienvenue sur JeRecupereMonEx.com site N°1 sur la rupture amoureuse au monde (Le Times). Par Antoine Peytavin.
1- Si tu es nouveau, vérifie si tu as une chance de récupérer ton ex (test gratuit, clique ici).
2- Fais-toi appeler maintenant par un coach pour reconquérir ton ex au plus vite :

C’est un fait bien connu : les couples ont une durée de vie limitée
Obsolescence programmée ? 3 ans, 7 ans, 12 ans .. Les valeurs religieuses et morales ne sont plus là pour prolonger la donne. Tout ce qui faisait qu’un couple tenait une vie entière n’existe plus. Le droit au bonheur, le désir d’être libre et de s’accomplir, ont pris le pas sur le besoin de sécurité, de confort, le sens du sacrifice ou des responsabilités. L’idéal du couple s’efface.
Le « je » passe avant le « nous »

Exit le regard des autres, les valeurs traditionnelles, la maison à la campagne, les années de vie commune, les enfants. On se sépare, voilà tout ! Parfois sur un coup de tête, parfois après mûre réflexion ou après avoir trop enduré.
Et jamais les séparations n’auront été si faciles. Tout se gère via avocats interposés. Plus facilement encore si on était en union libre.

On s’aimait mais on s’est séparé

se remettre avec son ex
Si l’amour était fort et la relation de bonne qualité, le couple aura connu un réel bonheur, source d’épanouissement pour les deux partenaires. Les plus chanceux auront réussi la traversée de l’Atlantique. Ni la crise de la quarantaine, ni le défi des enfants à élever, ni l’herbe toujours plus verte chez les voisins, n’auront réussi à renverser leur solide embarcation. Contre vent et marées, ils auront surmonté les épreuves ensemble et vogué unis et heureux jusqu’à ce que …

Mais la plupart n’auront pas réussi à passer la barrière de corail, ou à éviter les récifs, plus sournois, à demi cachés sous l’eau turquoise : la routine insidieuse, mangeuse de libido, les contraintes, les soucis, les corvées, toujours bien trop nombreuses par rapport aux moments de plaisir partagés, de légèreté…
Le laisser-aller, le manque de communication, d’attentions, l’ennui et l’absence d’efforts. Parfois, on se prend en flagrant délit de rêve éveillé : le célibat, finalement, ce n’était pas si mal ? Plus de comptes à rendre, d’efforts à faire, pouvoir à nouveau être soi-même, penser un peu à soi, se réaliser.

Contrairement aux schémas classiques, ce besoin d’indépendance et de libération est de plus en plus exprimé par les femmes qui n’ont pas toujours gagné grand chose à ce jeu millénaire de « vouloir plaire à leur homme ». Mais que le couple soit hétéro ou gay, la relation à sens unique, les tensions, la jalousie, les désaccords, n’épargnent personne. Pensez aux partis politiques ! Sont ils unis et forts ou divisés et faibles ?

L’absence d’effort nous empêche de nous remettre ensemble

Comme vous le savez, l’absence d’efforts, c’est le début de la fin. Si vous êtes séparé(e), c’est une chose que vous avez certainement compris, comme la notion de responsabilité partagée dans le naufrage. C’est un mécanisme de défense, un repli sur soi issu de la déception que l’autre provoque en nous. Telle la marée basse qui se retire, les efforts cessent un à un. L’autre ne nous donne plus ce qu’on attend de lui/d’elle. L’amour « fout le camp ». Le désir d’abord, puis les petits gestes d’attention, l’envie de faire plaisir…

La fin des haricots :

Les mauvaises habitudes, ainsi que les égoïsmes fondamentaux reviennent au galop. D’abord, les interrogations s’installent, puis l’incompréhension, les malentendus. « Rien ne va plus ! » L’autre ne vous regarde plus, ne vous désire plus, vous évite. Les reproches commencent à pleuvoir, dérives logiques de l’ampleur océanique de la frustration. Le couple n’est-il pas censé apporter le bonheur? Être une île paradisiaque au milieu d’un monde de requins ?
Puis les disputes, l’agressivité, les conduites d’évitement, la recherche d’un(e) amant(e). L’autre est devenu au mieux un inconnu, au pire un(e) ennemi ou un boulet qui nous empêche d’avancer. Il est temps de s’en séparer !

On part pour refaire sa vie

Un autre bonheur vous attend ailleurs, c’est sûr ! Avec une autre personne plus jeune, plus belle, plus dynamique, un(e) partenaire plus amoureux, plus mature, moins égoiste, moins vénal(e). Le rêve d’amour illimité et inconditionnel qui nous habite tous(tes) nous pousse à y croire. Un alter ego. Un homme ou une femme taillés juste pour nous !
Mais la femme parfaite existe-t-elle ? Et l’homme idéal n’est-il pas le fruit des contes de fées dont les petites filles ont été gavées ?
Dans cette triste guerre des sexes, le grand coupable ne serait-il pas tout simplement nos illusions ?
Le redoutable thriller « les apparences », adapté au cinéma sous le titre « gone girl », est à ce sujet plus qu’explicite.
Amy ! Parlez nous de ce phantasme très répandu chez les hommes de la fille cool ?
C’est un roman terrible que je recommande, car au-delà de la haine qui se joue entre deux êtres qui se sont aimés fort, il y a un concentré brûlant de toutes les attentes contradictoires et non formulées qui se jouent entre les hommes et les femmes.

Être heureux ou rendre l’autre heureux

La question qu’on devrait tous se poser pourrait être la suivante : (en admettant qu’on parle bien d’un(e) ex normal(e) n’est ce pas,!? Pas d’un pervers narcissique, d’un sale macho, d’un adolescent attardé, d’une folle jalouse, d’une nymphomane ou d’une mégère castratrice ? Si c’est bien de votre âme soeur que l’on parle, et qu’après plusieurs années de séparation, cette personne vous manque, alors on peut se demander : comment aurais-je pu faire pour que son bonheur soit égal au mien ? M’aurait (il)elle quitté, l’aurais-je quitté, si j’avais mieux veillé à préserver notre équilibre ? Si nous avions été plus constructifs, moins centrés sur nous-même ?
Et si c’était à refaire ?

Si la vie vous donnait une seconde chance ?

Votre ancien amour a ressurgi dans votre vie. Bien sûr, de l’eau a coulé sous les ponts. Vous avez eu des histoires, l’autre aussi. Vous avez peut-être refait vos vies chacun de votre côté, mais aujourd’hui, c’est fini. Et si vous étiez romantique, vous vous diriez, c’est drôle… Il ou elle n’a pas changé. Il ou elle vous fait toujours ce petit effet qu’il ou elle était le seul à vous faire.

Vous avez retrouvé votre ex et vous vous sentez attiré(e) comme par un aimant:

Vous n’étiez pas préparé(e) à le (la) revoir. Ça a été un choc, mais en même temps quelque chose de très doux.
Des émotions violentes, des sentiments forts, des souvenirs vivaces, sont remontés à la surface. Quelque chose de profond s’est exprimé ; comme une « re-connaissance, une « re-connection », une « re-trouvaille »…
Ce que vous avez ressenti ? Un élan ! Une envie de… »Savoir comment il ou elle allait, s’il ou elle était libre »…
Bref, à votre grande surprise, votre ex vous plaît toujours et vous vous demandez si la deuxième fois ne serait pas la bonne.

Pourquoi retourner vers quelqu’un qu’on a/qui nous a quitté ?

La sagesse aidant, (la fréquentation du genre humain via les relations dites « amoureuses » aide beaucoup!), on ne met pas si longtemps que ça a comprendre que l’herbe a beau être plus verte chez le voisin, elle contient énormément d’engrais ou est artificielle, ou coûte la peau des fesses, et demande beaucoup, beaucoup d’efforts ! Vous voyez ? L’expérience nous apprend que notre histoire n’était pas si mal et notre ex, quelqu’un de bien. C’est un cliché de dire qu’on a besoin de perdre quelque chose pour prendre conscience de sa valeur, mais c’est une réalité et le recul vous a montré que vous aviez beaucoup de choses en commun. Vous avez peut-être trouvé d’autres choses à travers les différentes histoires que vous avez connues, mais pas cette simplicité, cette complicité, cette reconnaissance de l’âme.

L’ex nous inspire confiance, car on connaît tous ses travers

L’ex, plus prosaïquement, on sait de quel bois il est fait. C’est une relation testée, éprouvée, certifiée, qui ne peut pas (plus) vous faire souffrir. La distance vous a mûri, les expériences avec d’autres vous ont enrichi, rendu plus fort(e), plus tolérants(te) aussi. La perfection n’est pas de ce monde, vous le savez maintenant. Vous connaissez ses défauts. Il ou elle connaît les vôtres. Il ou elle n’aura pas changé à ce point, ne rêvez pas ! Mais il arrive que comme le vin, on se bonifie avec le temps et que ce qui posait problème hier ne paraisse pas si important aujourd’hui. Vous seriez peut-être mieux armés que vous ne l’étiez. Vous avez peut-être réglé quelques vieux problèmes avec votre enfance ? Vous avez appris à communiquer sur un mode positif :(merci les psys!)
Vous avez retrouvé votre ligne (merci Weight Watchers!), changé de boulot, pris confiance en vous. Vous vous êtes trouvé ! Ah ! Voilà qui est intéressant !

Les enfants sont grands

Et vos enfants tiens?! Ils se débrouillent ? Ca tombe bien, vous avez des envies d’évasion! Vous êtes libres et vous vous rendez compte maintenant, combien ce manque de liberté de l’époque, ce manque de plaisir, d’insouciance, bien plus que tous les soi-disant défauts de l’autre ont participé à la ruine de votre couple. Comment exprimer son petit grain de folie, sa sensualité et sa créativité quand on est pris dans l’infernal engrenage du boulot métro dodo bébé?

 

Certains regards ne trompent pas

Avec votre ex, vous vous sentez en terrain conquis.
Ici c’est chez vous. Vous avez déjà occupé cette forteresse. Ce corps n’a plus de secrets pour vous et vous aimeriez bien le serrer à nouveau. D’ailleurs, vous vous entendiez plutôt bien de ce côté-là. Pourquoi, lorsque vous plongez dans ce regard, vous mettez-vous à avoir des hallucinations ? Bien sûr, votre cerveau gauche vous prévient : Pourquoi, lorsque vous plongez dans ce regard, vous mettez-vous à avoir des hallucinations ? cet homme ronfle, il drague tout ce qui a un postérieur. Mais votre cerveau droit vous fait voir un havre de paix avec un chien et une cheminée et susurre à votre oreille la chanson de Pagny « bienvenue chez moi ». Pourquoi ? Parce que vous n’étiez pas seulement des amants, mais aussi  amis.

À l’abordage ! Ou à quel moment attaquer ?

Le mieux est de lancer une OPA quand vous serez en situation de force ! Bien dans votre peau ? Bien dans votre vie ? C’est le moment idéal ! Ex en détresse ? Galère de boulot ? Naufrage amoureux ? Vous et votre douce épaule sont là, si agréables et si accueillants ! Sortez le grand jeu ! Vous êtes celui ou celle qui a compté et sur qui on peut encore compter !

Il ou elle est libre aussi, mais pour combien de temps ?

Quelle approche tenter? Et comment s’y prendre ? Reconquérir son ex, quelle drôle d’idée ! Et pourtant, vous l’avez vu dans ses yeux, dans son sourire, vous êtes bienvenu(e).
Pour l’approcher, trois stratégies sont possibles.

L’approche directe : même pas peur

Râteau garanti si vous avez mal évalué les signaux corporels. Non, non ! La langue passée sur les lèvres mouillées n’est pas une incitation au baiser. Par contre, tournicoter un anneau vide autour de son annulaire, là….!
Au moins, vous serez fixé rapidement et vous en rirez un jour. Attention à ne pas être maladroit et trop pressé tout de même. Ce n’est pas une rencontre Meeetic! Si cette personne est réellement le grand amour de votre vie, la délicatesse sera un minimum syndical. Ne misez pas tout sur votre capacité de séduction.
Il y a eu des souffrances qui ont peut-être laissé des traces. Il faudra montrer patte blanche, et peut être faire amende honorable. La sincérité s’avère toujours une stratégie payante.

Approche numéro deux : prendre son temps

Etes vous si pressé? Puisque vous avez décidé qu’il ou elle en valait la peine, qu’un bel amour pourrait renaître de ces cendres encore chaudes, pourquoi ne pas y aller en douceur ? Prendre son temps, flirter à l’ancienne, trouver de minces prétextes pour lui parler, pour la(le)voir, lui faire sentir qu’il ou elle est désirable, tester si le courant passe vraiment.
Il ou elle doit sentir qu’il (elle) est important(e) pour vous, que vous l’aimez toujours et que ça pourrait redevenir sérieux entre vous. Montrez à votre ex que vous avez de la place pour lui ou elle et que vous pourriez être heureux.
Si votre ex se montre ouvert(e) à l’idée de vous donner une seconde chance, si vous avez tous deux envie de passer du temps ensemble et que ces moments sont chaleureux et naturels, ça s’annonce plutôt bien. Les gens changent avec le temps. Prenez la mesure de ces changements. Faites connaissance à nouveau. Parlez beaucoup ensemble, soyez présent, soyez totalement présents ! Il n’y aura pas de troisième chance. Certains trains ne font que se croiser dans la nuit.

Approche numéro trois : laissez votre ex venir à vous:

Si c’est lui ou elle qui est parti(e), ce n’est pas à vous de faire le premier pas.
Un peu de fierté, que diable ! Renseignez-vous sur les techniques de drague passive :) Soignez votre look. Laissez le charme agir. Votre ex n’y est pas insensible, sinon il ou elle ne rechercherait pas votre présence. Vous lisez l’incertitude et l’espoir dans ses yeux. C’est bien. Laissez-le ou la mariner un peu. Vous avez mûri (sisi!)
Ne soyez pas trop disponible, vous avez une life.
Ne soyez pas trop gentil, juste réceptif(ve), posé(e) et confiant(e). Vous n’êtes plus à deux ans près!

Si on y va, on y va à fond !

Profitez de la douceur de ce flirt inattendu, de ce cadeau de la vie, pour réfléchir. Comment vous voyez les choses, quelle vie vous auriez tous les deux ? Poser le pour et le contre. Si ce qui posait problème à l’époque était encore là, comment le géreriez-vous cette fois ?
Seriez-vous capable de mettre votre intelligence au service de votre couple et de la rejouer plus finement, cette belle partie qu’on appelle l’amour ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à...
Récupérer votre Ex dès ce soir
Indiquez votre MAIL pour recevoir la méthode de la reconquête amoureuse étape par étape immédiatement
Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à...
Récupérer votre Ex dès ce soir
Indiquez votre MAIL pour recevoir la méthode de la reconquête amoureuse étape par étape immédiatement