Ego et fierté

Par Antoine Peytavin

Si la rupture est intervenue après une période assez courte, quelques jours, quelques semaines ou quelques mois, et que vous êtes profondément touché(e), demandez-vous si votre ego ou votre fierté ne sont pas en cause.

Le début d’une relation est l’occasion de se découvrir, de s’apprécier, de voir si l’on peut aller plus loin dans l’engagement. Si votre partenaire se rend compte qu’il y a un hic, que certaines choses ne passent pas, il est logique et préférable qu’il/elle mette un terme à la relation.

Votre ego ne devrait pas en souffrir, cette décision n’enlève rien au fait que vous êtes une personne très gentille, un bon coup au lit, un(e) cuisinier(e) hors pair, un parfait gentleman…

Toutes ces qualités (ou d’autres) sont bien réelles, mais elle n’ont pas suffit à faire durer la relation.

Votre gentillesse sera appréciée par d’autres, votre capacité à faire l’amour dix fois de suite en épatera plus d’une, bref remisez votre ego au placard, faire les frais d’une rupture ne fait pas de vous un(e) moins que rien.

Au delà de ça, dans un cadre post-rupture et si vous souhaitez reconquérir votre ex, mettre votre fierté de côté ne peut que vous servir.

Etre celui ou celle qu’on quitte, que ce soit après 3 jours, 7 mois ou 15 ans, ne fait jamais plaisir, et il est possible que vous en nourrissiez une certaine amertume.

Si vous voulez récupérer votre ex, il va falloir museler solidement cette amertume, sous peine de rendre le processus de sauvetage impossible.

La période de Silence Radio achevée, vous allez reprendre contact avec votre ex, le moindre reproche que vous lui adresserez creusera la distance qui vous sépare, MÊME SI VOUS AVEZ RAISON.

Abstenez-vous de laisser votre ego s’exprimer, abstenez-vous de chercher à régler le moindre compte. Pour injuste que cela puisse paraître, la meilleure voie vers la reconquête passe par l’acceptation de tous les reproches que pourra vous faire votre ex (qu’ils soient justifiés ou non).

Si vous essayez de le/la contredire, de lui expliquer que « non, vous n’êtes pas coupable de ceci ou cela… » vous le/la pousserez à chercher des arguments pour vous prouver qu’il/elle a raison. Ce que vous ne voulez pas.

Si au contraire vous abondez dans son sens, que vous lui dites « oui, il/elle a raison, vous êtes coupable de ceci ou cela… » vous le/la pousserez à chercher des arguments pour vous disculper. Ce qui est beaucoup plus intéressant.

Laisser parler votre fierté n’apportera rien de positif. Bien au contraire. Alors, laissez votre ego à sa place, faites preuve d’abnégation, d’intelligence et pensez à votre objectif.

Antoine Peytavin

Page suivante>>

0 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

La reconquête amoureuse

Retrouver la complicité avec son ex

Aujourd’hui, un article plus en détail sur comment récupérer la complicité avec votre ex. Si certain(e)s ont gardé un lien…
La reconquête amoureuse

L’ex de ma vie !

Imaginez que vous avez refait votre vie et qu’il ne vous manque plus que les papiers du divorce pour pouvoir…

Je récupère mon ex !