Si vous êtes ici, c’est que vous êtes victime d’une rupture.

Par Antoine Peytavin

Et que cette rupture ne vous fait pas du tout (mais alors pas du tout) plaisir.

Armé(e) de vos meilleures intentions et d’une volonté sans faille, vous êtes prêt(e) à retourner ciel et terre pour reconquérir votre ex.

D’ailleurs vous avez peut-être être déjà remué ciel et terre avec pour seul résultat de creuser encore plus profondément l’écart qui vous sépare de votre bien-aimé(e).

Alors que faire? Est-il possible de récupérer son ex ?

Antoine Peytavin

Rassurez-vous ce site est là pour vous aider, je suis la pour vous aider à avancer dans votre démarche de reconquête amoureuse, mais avant toute chose, il convient de vous prévenir sur ce que vous ne trouverez pas ici.

Jusqu’à preuve du contraire, les miracles n’existent pas, et la méthode que nous proposons n’est pas une recette que vous pourrez appliquer comme une formule mathématique pour obtenir un résultat garanti.

La démarche JRME repose avant tout sur le bon sens et sur la logique : pour être désiré, il faut être désirable… Pour être aimé il faut être aimable :-)

Les périodes de rupture subies ont rarement tendance à nous rendre désirables, mais plutôt tendance à nous rendre : tristes, amers, vindicatifs, colériques, irrationnels, insistants, suppliants, irrationnels et finalement… encombrants.

Peu arrivent à résister à un excès ou à un autre, et c’est bien entendu contre-productif.

Pour mettre toutes les chances de votre côté vous devez vous récupérez vous-même avant de récupérer votre ex. C’est une étape nécessaire.

En suivant la méthode JRME et en faisant quelques efforts, certains combleront leurs désirs de reconquête, d’autres non, mais en suivant nos conseils vous avancerez de toute façon dans la bonne direction, vers un endroit où vous serez plus détendu, plus fort et plus à même de reconstruire votre vie.

Ne l’oubliez pas, vos efforts paieront dans un sens ou dans l’autre, alors donnez-vous l’opportunité d’avancer et d’évoluer, vous ne le regretterez pas.

En vous souhaitant une lecture enrichissante et distrayante.

Qui n’a pas vécu la rupture au moins une fois dans sa vie ?

Les moines, les Vestales Romaines et Benoît XVI peut-être ? Même les plus optimistes d’entre nous, les plus chanceux et les plus tenaces ont connu une déception un jour ou l’autre, que ce soit durant leur tendre enfance ou leur vie d’adulte.

Le temps où l’on passait sa vie avec celui ou celle que l’on avait rencontré(e) sur les bancs du collège est bel et bien derrière nous. Vous même avez dû sûrement briser quelques cœurs au cours de votre existence.

Et ceux ou celles que vous avez vu souffrir s’en sont remis, plus ou moins rapidement, mais ils s’en sont remis.

Relativiser ne peut pas faire de mal : pensez aux milliers ou aux millions de personnes qui sont dans une situation identique à la votre à cet instant précis.

Vous n’êtes pas seul(e). « Une de perdue, dix de retrouvées » dit le proverbe, et le chanteur Renaud d’ajouter, un poil macho, « une gonzesse de perdue, c’est dix copains qui reviennent ».

Des clichés, certes, mais pas dénués de sens, et représentatifs de votre nouvelle vie en solo. Le célibat, c’est plus de temps libre, plus d’espace, plus de LIBERTE.

Cela peut-être l’occasion de revoir des ami(e)s perdus de vue depuis des lustres, cela peut être l’occasion de se lancer dans des activités passionnantes comme le saut à l’élastique ou la cuisine burkinabé.

Cela peut-être reprendre les chemins de la séduction en allant user vos nouvelles chaussures en boîte de nuit.

Profitez de cette nouvelle vie pour découvrir ou redécouvrir des activités, des sensations, des plaisirs que vous aviez mis de côté avec votre ex.

Il est important que vous acceptiez la réalité car la nier ne la fera pas disparaître.

Saisissez les points positifs de cette rupture (il y en a toujours) et quoiqu’il arrive vous sortirez grandi(e) et plus fort(e) de cette histoire. La rupture doit être un tremplin, que ce soit pour passer à autre chose, ou dans le cas qui nous intéresse, pour reconquérir son ex.

>> QUIZ – Avez vous une chance de reconquérir votre ex ? <<

Les Premiers Jours

Les premières heures et les premiers jours sont parmi les plus durs dans la rupture. La douleur est énorme et plus encore si vous viviez avec la personne qui vient de devenir votre « ex ».

Vous partagiez vos jours et vos nuits, vous voilà seul(e) dans votre appartement, votre roulotte ou votre tente.

Ce n’est pas une hallucination, ce n’est pas un rêve, c’est la réalité et elle vient de vous tomber dessus comme une enclume.

Il va vous falloir prendre le taureau (rien à voir avec votre ex) par les cornes et surmonter la peine des débuts.

Ne pensez pas que le Monde, la Terre s’arrête de tourner (Galilée ne serait pas content) et que vous êtes un(e) moins que rien.

Regardez votre vie, ce que vous avez accompli et ce qui vous reste à accomplir : réussir un soufflé au fromage, apprendre à jouer du ukulélé, gravir l’Everest, vous faire Heliskier sur le Mont Blanc…

Regardez vos amis et vos proches autour de vous !

Ils sont toujours là pour vous aider, vous changer les idées, vous distraire ou vous agacer.

Du bon vivant toujours prêt à partager un couscous ou une choucroute, à la fanatique des dance-floors qui se fera un plaisir de vous traîner en boite, en passant par le couple bien posé qui trouvera sûrement le temps de vous préparer un bon petit dîner asiatique.

Comprenez que cette rupture n’est pas un échec personnel mais un échec commun.

Le 1+1=1 ne s’est pas vérifié, n’en restez pas là, ce n’était peut être pas le bon moment ou le bon partenaire.

De bien maigres consolations dites-vous ? C’est vrai.

Mais aucune consolation au monde ne vous rendra votre ex, c’est aller de l’avant qui vous donnera une chance de récupérer votre ex.

Que vous souffriez est normal, vous avez un cœur et ce dernier génère de telles émotions, mais la souffrance profonde qui caractérise la période post-rupture doit être la plus brève possible.

Prenez les quelques jours nécessaires pour laisser exploser votre tristesse, pour parler à vos amis et votre famille proche, pour pleurer, crier, hurler… mais quoiqu’il arrive : NE CONTACTEZ PAS VOTRE EX.

Sous aucun prétexte. Laissez-lui le temps aussi de réaliser ce qu’il/elle vient de faire. Le/La brusquer en l’appelant pour lui dire que vous êtes malheureux(se), que vous voulez le/la retrouver n’arrangera RIEN…bien au contraire !

La Perte D’attraction

La première interrogation, le premier mot que provoque la rupture est « Pourquoi !? » Pourquoi il/elle m’a quitté(e) ? Pourquoi il/elle ne veut plus de moi ? Pourquoi ceci, pourquoi cela…

POURQUOI ? Il est fort probable que cette question vous hante et puisque vous voulez reconquérir votre ex, savoir pourquoi vous l’avez perdu(e) n’est pas un luxe.

Quels que soient les paramètres qui s’appliquent à votre situation pour la rendre particulière, votre rupture est probablement due au même facteur que la très grande majorité des ruptures : la perte d’attraction.

Au commencement de chaque couple, à sa racine et en son cœur se trouve l’attraction. L’attraction se définit selon le Robert comme « une force qui tend à attirer les êtres vers quelqu’un ou vers quelque chose ».

Qu’est ce qu’un couple si ce n’est deux personnes qui s’attirent ? Au point même de partager leur lit, leurs projets, leurs bonheurs, leurs malheurs…leur vie en somme…

Amants et aimants s’attirent et s’unissent, victimes ou légataires d’un magnétisme auquel ils ne peuvent rien.

Indispensable l’attraction ?

Un couple peut survivre tant bien que mal à sa disparition, mais si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est que votre couple n’est plus, et si votre couple n’est plus, il est fort probable que l’attraction, ou plutôt que le déficit d’attraction en soit responsable.

C’est pourtant un motif peu évoqué de rupture. D’abord parce que cette force est rarement vraiment consciente et quantifiable.

Ensuite, parce qu’un choix de rupture se justifie plus facilement avec des éléments plus tangibles et rationnels, quelque chose comme « tu fumes trop », « tu ne fais jamais le ménage », « tu manques d’ambition »… la vérité est que tant que l’attraction est forte, les défauts et les erreurs ont peu d’importance.

Quand l’attraction s’affaiblit, la tolérance s’amoindrit également… et il est bien délicat de trouver des excuses à un(e) amoureux(se) qui ne nous attire plus du tout.

Et d’une manière générale, à quelques rares exceptions près, on ne quitte pas quelqu’un qui nous attire fortement.

Vous en doutez ? Prenons l’exemple inverse. Songez à deux personnes lambdas, disons Monique et Georges.

Monique plaît à Georges, Georges plaît à Monique, ils s’attirent mutuellement et paf, les voilà en couple. Jusqu’ici tout va bien. Ce n’est pas parfait mais tous deux sont heureux avec leur partenaire.

Dans une démarche purement scientifique Georges décide de tester l’importance de l’attraction sur son couple en travaillant à devenir le contraire d’attirant, c’est-à-dire repoussant.

Georges ne se rase plus, il pète au lit, néglige son hygiène corporelle et celle de son intérieur… Georges devient grossier, il boit trop, mange salement, et soutient des théories fascistes en public.

En quelques semaines l’attraction a complètement disparu, Monique fait sa valise et retourne chez sa mère.

Quel motif a-t-elle invoqué ? La perte d’attraction ? Non, elle a simplement dit à son ex : « Georges, tu es un porc, je retourne chez ma mère. »

Conclusion : à moins que vous ayez commis l’irréparable, il existe une voie qui vous donnera toutes les chances de reconquérir votre ex, et vous l’avez sûrement compris, cette voie est celle de l’attraction. Recréez l’attraction, vous récupérerez votre ex.

Supplications, larmes …

Une des premières choses que vous allez faire, au moment de la rupture, est d’exprimer votre souffrance.

Tout a besoin de sortir, vous avez besoin de libérer vos émotions. C’est normal et c’est toujours mieux que de développer un ulcère.

Vous allez en toute logique demander à votre ex de réfléchir, de ne pas partir, de peser le pour et le contre etc. Il/elle vous fera peut-être cette faveur, mais si sa décision est prise, il/elle ne reviendra pas dessus aussi facilement.

La rupture va donc progressivement entrer dans sa phase dramatique, et avec le drame viennent les larmes et les supplications.

D’autres l’ont fait avant vous, d’autres le feront après, et avant même de vous en rendre compte, vous risquez de vous retrouver à le/la supplier de rester avec vous, de pleurer en lui expliquant que vous l’aimez, qu’il/elle ne doit pas partir, que vous allez être perdu(e) sans lui/elle, qu’il/elle est toute votre vie.

Pire, vous risquez même de vous mettre à genoux, de ramper comme un misérable vermisseau brisé par le chagrin, et de nettoyer le sol par la même occasion.

Et qu’est ce que votre ex va penser? Qu’il/elle doit rester avec ce grand enfant perdu sans sa maman ou son papa ? Qu’il/elle doit sauver ce fidèle client de la compagnie Kleenex ?

Il/elle va avoir sans doute de la peine pour vous et se dire : « Oh le/la pauvre, comme il/elle souffre ! » Bravo, cette image de personne faible incapable de s’assumer, qui a mis au placard sa fierté, va transformer le sentiment de peine en pitié.

Ne mendiez pas, vous n’en avez pas besoin.

Soyez digne, respectez-vous, aimez-vous pour ce que vous êtes. Pleurez si ça vous fait du bien, pleurez quand vous êtes seul(e) ou avec des proches, mais ne buvez pas la tasse ou pire… ne vous noyez pas.

Et laissez votre ex à l’écart de vos larmes.

Menace, Chantage au suicide

Dans la catégorie Poids Lourds des choses à éviter absolument, et pire encore que les supplications et que les larmes, il y a les menaces et le chantage… au suicide !

Et notamment le fameux chantage au suicide, ou le mariage explosif de la déraison et du grotesque. « Si tu ne reviens pas, je saute par la fenêtre ! ».

Si ce sont des paroles en l’air censées démontrer un attachement profond à votre ex, trouvez autre chose, vous êtes en train de lui faire peur. Si vous êtes sérieux(se), nous vous invitons à chercher de l’aide immédiatement, parce que vous en avez vraisemblablement besoin.

Le suicide n’est pas une chose à prendre à la légère, vous allez mourir pour quoi, pour qui ? Il/elle est toute votre vie ?

Vous n’avez pas d’amis, pas de famille, pas de buts à atteindre ?

Vous êtes atteint d’une maladie incurable ? Probablement pas, c’est sûrement « La Maladie d’Amour » que chantait Michel Sardou, et comme il le disait, y’en aura pour tout le monde : de 7 à 77 ans… Alors à quoi bon sauter par la fenêtre maintenant ?

Vous en verrez d’autres et en plus, vous habitez au rez-de-chaussée…

Soyez réaliste, une fois mort ou en fauteuil roulant, il sera certainement plus ardu de récupérer votre ex.

Les menaces sont improductives, voir même contre productives.

Elles transmettent généralement ce genre de message, plus ou moins nuancé : « Si tu ne reviens pas, je te pourrirais la vie ! »

 Là encore, bravo ! A quoi bon être méchant ? Vous êtes gentil/le ? Restez le. Vous êtes naturellement odieux ? Exercez votre côté sombre sur autre chose que votre ex, un punching-ball par exemple.

 De toute façon, la peur ne le/la fera pas revenir dans votre giron, et vous ne voudriez pas qu’il/elle dépose une main courante contre vous au commissariat.

Navarro et Julie Lescaut ont pris leur retraite, vous risqueriez de tomber sur quelqu’un de moins compréhensif.

Donc ne cédez pas à ces tentations, ne basculez pas et ne faîtes pas des choses qui ne vous ressemblent pas.

La peur et le dégoût que vous provoquerez chez votre ex engendreront la haine et la répulsion.

Vous voulez récupérer votre ex ou vous voulez qu’il/elle pense avoir fait le bon choix en vous quittant ?

Harcèlement & Cadeaux

La jalousie, la frustration et le chagrin sont de bien mauvais conseillers. Il/elle vous à quitté(e), vous êtes seul(e), au quatrième dessous, hanté(e) par son image, son odeur, son sourire.

Le besoin de lui parler se fait pressant, insistant, violent…

Vous en êtes sûr(e), en lui parlant vous pourrez changer les choses…

Et puis non, vous n’en n’êtes même plus là, en fait vous avez juste besoin de l’entendre, de lui parler, de vous assurer qu’il/elle est toujours disponible, qu’un lien existe toujours, que la complicité n’a pas complètement disparu… Qui sait ?

Vous trouverez peut-être quelques notes d’attachement dans sa voix.

Alors vous téléphonez, une fois.

Pas de réponse.

Deux fois, trois fois, quatre fois. Il/elle ne répond pas.

L’irrationnel prend le dessus, vous pressez la touche bis de votre téléphone jusqu’à vous user le pouce, et vous laissez des messages, et il/elle ne rappelle pas, et vous envoyez des SMS, et il/elle ne répond toujours pas, et la frustration devient de plus en plus grande.

Alors vous insistez, appelez et rappelez encore, chaque jour, chaque heure, chaque minute. Et peut-être qu’il ou qu’elle répond, mais rien de ce qu’il/elle a vous dire ne vous satisfait, rien ne vous rassasie, alors vous continuez…

Vous voulez savoir ce qu’il/elle fait, avec qui il/elle est, si il/elle vit bien sans vous.

Vous estimez sûrement que votre position d’ex vous donne des droits et que ces droits sont bafoués. Victime d’une injustice, vous pouvez tout vous permettre.

Vous allez l’attendre en bas de son immeuble, vous le/la surveillez, vous le/la suivez, vous l’espionnez, et vous continuez à l’appeler, ou à le/la noyer sous vos sollicitations diverses avec de moins en moins de complexes. Dans quel but ? Jusqu’où ?

Poussé à l’extrême, ce genre de comportement peut mener à la prison. Dans sa version plus soft, il est très commun et vous fera passer au mieux pour un enfant ou pire pour un(e) déséquilibré(e).

Au mieux vous provoquerez agacement et pitié, au pire vous ferez peur. Dans tous les cas, vous éloignerez votre ex. Dans le processus de reconquête, le harcèlement même sous sa forme la plus légère est à proscrire.

Et les cadeaux ?

Une impasse de plus ! L’intention est certes louable, vous voulez montrer votre attachement à votre ex, lui prouvez une nouvelle fois votre amour, ou juste lui faire plaisir, juste pour la (le) voir sourire.

C’est que votre ex est tellement malheureux(se) de s’être débarrassé(e) de vous.

Bien sûr. Il (elle) a besoin d’être consolé(e), forcément. Et heureusement votre carte bleue est là pour ça. Tant pis pour vos économies, merde à la crise, rien n’est trop beau en amour !

Alors vous l’invitez au restaurant, vous lui payez des voyages, des beaux vêtements, des fleurs, une voiture, des bijoux…

Et si vous pouviez, vous lui offririez certainement un château, là ou votre couple pourrait se réconcilier et s’unir dans le bonheur à la façon d’un prince charmant et d’une princesse tout aussi charmante.

>> QUIZ – Avez vous une chance de reconquérir votre ex ? <<

Mais réveillez-vous, aucun de vous deux n’est un prince ou une princesse.

Et surtout votre ex est votre EX, vous n’êtes plus ensemble, vous n’avez pas à lui faire des cadeaux…

A moins que vous ne souhaitiez le (la) remercier pour la séparation ? A moins que vous ne souhaitiez l’acheter ?

Persuadé(e) que l’accumulation de cadeaux finira par lui faire comprendre que vous quitter était une profonde erreur. Persuadé(e) que ces cadeaux lui indiqueront que vous êtes l’homme ou la femme de sa vie.

Autant essayer de marcher sur l’eau.

Posez vous une simple question : voulez-vous réellement que votre ex revienne uniquement parce que vous pouvez lui payer tout ce qu’il/elle veut, l’inviter au restaurant, le/la faire voyager, lui offrir des cadeaux ?

Si vous avez de l’argent à dépenser, faites-vous plaisir à VOUS. Offrez-vous des vêtements, un week-end à la mer, une télé écran plat, une console dernier cri, un massage, un brushing… ce que vous voulez !

C’est votre argent après tout.

Et si votre générosité vous taraude et que vous avez absolument besoin d’en faire profiter les autres, pensez à votre famille, vos amis, une O.N.G… ou offrez des fleurs à un(e) inconnu(e). Il parait que ça marche.

Explications et Discussions

Le sentiment d’injustice que la rupture va faire naître en vous et votre volonté de convaincre votre ex de revenir sur sa décision risquent de vous pousser sur les hasardeux et pénibles chemins de l’argumentation et des discussions à rallonge…

Vous allez lui expliquer l’erreur qu’il/elle fait en vous quittant, vous allez essayer de lui prouver par A+B qu’il/elle est en train de faire une bêtise énorme, vous allez lui montrer que vous êtes un triangle isocèle parfait… et donc, grave erreur : le/la poussez à chercher des arguments qui vont dans l’autre sens, des arguments auquel il/elle n’aurait pas forcément pensé sans votre intervention !

Et il s’en suivra d’interminables discussions, véritables batailles rhétoriques psychologiques usantes et écoeurantes. Vous allez ennuyer votre ex, le/la pousser à bout… même si votre verve, vos mots et vos conclusions sont parfaits.

Vous pouvez vous prendre pour Sherlock Holmes, Mireille Dumas, Bernard Tapie mais franchement, pour éviter les conflits, rangez votre panoplie de personne ayant réponse à tout.

Même si vous avez raison, cela ne changera rien.

Vous êtes sur vos positions, vos conclusions, et votre ex sur les siennes. N’entrez pas dans des schémas théoriques et objectifs ; la décision de votre ex est pragmatique et sûrement plus subjective qu’objective.

N’entrez pas dans une guerre de tranchées, vous allez vous embourber et reconquérir votre ex sera d’autant plus difficile.

Mais je l’aime … !!!

Lors d’une rupture, il y a des mots qui reviennent en permanence : « Reste ! » « Reviens ! », « Ne me quitte pas! », « S’il te plaît ! »… Il y aussi des arguments qui n’en sont pas, et notamment le moins efficace de tous, celui qui a une forte propension à s’inviter dans toutes les discussions : « Je t’aime ».

Laissez-vous aller à vos sentiments, et votre ex va l’entendre à toutes les sauces, du « JE T’AIME » le plus catégorique, au « mais je t’aiiiiiiiiime » le plus suppliant.

A moins qu’il/elle soit un(e) grand(e) fan de la chanson de Lara Fabian, et que ce genre de déclaration lui rappelle de grand moments musicaux, vous pouvez lui dire que vous l’aimez comme un fou, comme un soldat, comme une star de cinéma ou comme un pompiste…rien n’y fera.

D’une part Il/elle a pris une décision, et vous en a informé(e).

D’autre part, il est peu probable que vos sentiments soient un scoop pour celui ou celle qui fut votre moitié… pire, il/elle a pris cette décision en sachant que vous l’aimiez, c’est dire si lui répéter ne changera rien au problème.

A dire et à redire que vous êtes prêt(e) à tout pour lui ou elle, que vous le serez toujours parce que vous l’aimez, vous ne ferez rien d’autre qu’user votre salive et amoindrir vos chances de le/la faire revenir.

Oubliez le mythe selon lequel l’amour déplace les montagnes, des déclarations d’amour post-rupture ne déplaceront qu’une chose : votre ex ; et dans la mauvaise direction : loin de vous.

Des « Je t’aime » mal placés sonnent comme des accusations, et personne n’apprécie les accusations. Alors à moins que vous n’ayez envie de récolter un « Je sais » glacial, gardez vos déclarations pour votre journal intime.

Autre cas de figure : vous n’avez jamais osé la déclaration du temps ou vous étiez en couple. Et vous voilà au lendemain de la rupture, dos au mur, prêt(e) à tout ou presque pour le/la récupérer, et finalement décidé à reconnaître vos sentiments.

Ce ne serait pas un peu trop tard par hasard ?

Quelle crédibilité pour un aveu fait le pistolet sur la tempe ? Aucun.

Pensez que s’aimer et se respecter soi-même est la base de toute relation, comprenez qu’il faut être deux pour qu’un amour soit viable et souvenez-vous que si l’amour est nécessaire dans un couple, il n’est pas TOUT.

Vous l’aimez, c’est sûr… Peut-être par contre qu’il/elle ne vous aime plus assez, pas assez ou de la mauvaise manière. Peut-être qu’il/elle vous aime un(e) ami(e), comme un frère ou une sœur…

Peut-être que l’amour est bien là mais que l’attraction est parti en vacances…

Dans tous les cas, abandonnez les « Mais je t’aiiiiime » qui vont l’irriter, le/la faire culpabiliser, lui faire pitié ou lui faire peur…

Comment le/la reconquérir ?

Tous ces interdits peuvent faire peur, rire ou vous attrister… Vous vous êtes peut-être rendu(e) coupable de certains d’entre eux, peut-être même de beaucoup d’entre eux… Comme nombre d’entre nous. Ce sont au fond des réactions que l’on pourrait qualifier de normales.

Et si elles sont effectivement à éviter, il n’est pas utile de vous accabler et de culpabiliser pour y avoir cédé : ce qui est fait est fait. Vous tourner vers l’avenir doit devenir un réflexe.

De plus, si vous n’avez pas pu vous retenir, il y a quand même un bon côté : votre changement ne sera que plus remarqué et plus apprécié. A condition d’abandonner totalement ces comportements au passé.

Rassurez-vous et passez à la suite, vous avez du pain sur la planche !

Vous voulez que votre ex revienne et vous êtes prêt(e) à beaucoup pour atteindre votre objectif. A beaucoup trop peut-être ? Nous l’avons indiqué dans le chapitre « Interdits », vous ne devez en aucun cas l’étouffer ou le/la soumettre à une pression stérile. Vous avez besoin d’élaborer une stratégie et vous y tenir.

Une stratégie de reconquête comme celle que nous allons maintenant vous proposer.

En suivant notre plan, vous allez comprendre le bien fondé de la période de Silence Radio. Vous allez pouvoir analyser votre relation passée objectivement, sans vous apitoyer sur votre sort ; et vous pourrez également (c’est essentiel) vous occuper de vous-même.

La reconquête passe par cette phase qui permettra de vous relancer et de recréer l’attraction entre vous et votre ex. Pour cela, vous devrez être prêt pour le jour J, ce jour où vous le/la retrouverez après une longue période de Silence Radio.

Ce jour J où vous serez réellement différent de ce que vous avez été, suggérant à votre ex que la relation serait réellement différente si vous deviez vous remettre ensemble.

Vous n’aurez pas à devenir quelqu’un d’autre, juste à améliorer ce que vous êtes déjà.

N’oubliez pas que même s’il/elle vous semble être devenu(e) une forteresse imprenable, cette forteresse est déjà tombée une fois… alors pourquoi pas une deuxième ?

Les dés ne sont pas encore jetés.

Bravo pour la lecture ! Je vous recommande maintenant de faire le QUIZ suivant :

>> QUIZ – Avez vous une chance de reconquérir votre ex ? <<

0 Partages

Poursuivre avec un autre article ?

Le Sexe Avec Son Ex

« Je veux du sexe avec mon ex ! »

Si on savait qu’Olga la sulfureuse « chanteuse » venue du froid n’était pas particulièrement reconnue pour son talent, l’équipe…
Comment reconquérir son ex

Ecrire une lettre d’amour à son ex

Alors vous voilà prêt(e), vous avez sorti votre plus beau stylo, acheté un magnifique papier à lettre épais et doux…

Je récupère mon ex !

Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à ...
Récupérer votre ex dès ce soir
Je t'envoie la technique que j'ai appliqué de A à Z pour récupérer mon ex

Je récupère mon ex !

Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à ...
Récupérer votre ex dès ce soir
Je t'envoie la technique que j'ai appliqué de A à Z pour récupérer mon ex