Pervers Narcissique : 4 Caractéristiques Infaillibles pour le Démasquer

le pervers narcissiqueL’homme pervers narcissique est comme un vampire : il trouve sa proie et la fatigue jusqu’à l’épuisement. Manipulateur psychologique, il redouble d’intelligence et d’ingéniosité pour parvenir à ses fins. Quelles sont les caractéristiques d’un manipulateur ? Peut-on vivre en couple avec un pervers narcissique et comment démasquer un tel profil ? JRME vous accompagne pour répondre à toutes ces questions !

Sujet à la mode de nos jours, la manipulation a toujours existé. Outil parfois indispensable pour capter l’attention d’un auditoire ou savoir se comporter en société, la manipulation affective détruit celui qui la subit. Les manipulateurs font l’objet de nombreux articles ou sujets de reportages. C’est pour cette raison que JRME a voulu approfondir le sujet en vous proposant un article complet sur le pervers narcissique.

Qu’en est-il réellement de ce type d’individu ? Que recherche le manipulateur chez l’autre ? Comment démasquer un pervers narcissique ? Etes-vous en présence d’un conjoint présentant ce trouble et si c’est le cas, comment gérer un conjoint manipulateur ? Vous trouverez ci-dessous les signes principaux. Si vous les reconnaissez, un conseil : FUYEZ !

Définition du pervers narcissique :

Il n’existe pas officiellement de définition du pervers narcissique, en revanche, l’écrivain Paul-Claude Racamier en proposait la description suivante dans son ouvrage Pensée perverse et décervelage en 1992 :

“Le mouvement pervers narcissique se définit essentiellement comme une façon organisée de se défendre de toute douleur et contradiction internes et de les expulser pour les faire couver ailleurs, tout en se survalorisant, tout cela aux dépens d’autrui”

1ere caractéristique d’un pervers narcissique : l’agressivité

Le pervers narcissique n’est jamais satisfait de quoi que se soit. Quelles que soient vos paroles ou vos actes, rien ne sera assez bien pour lui ou elle. La haine est le ciment de son existence. L’homme pervers narcissique puise ses ressources et sa force dans l’agressivité. A la question “le pervers narcissique est-il heureux ?” nous répondrons “non” : un manipulateur est toujours jaloux du bonheur des autres puisqu’il ne peut obtenir le sien. Il aura donc tendance à détruire ce qu’il aime. Comme le dit Racamier, en amour, le pervers narcissique cherche à se défendre de toute douleur et contradictions internes. Ce n’est donc pas un être heureux et épanoui.

Une relation naturelle est saine est impossible pour un pervers narcissique. L’homme manipulateur est incapable d’aimer. Malgré une image agréable en société, les manipulateurs cachent une profonde tristesse. Tout est factice : leur apparence agréable et fragile, leur sociabilité, leur gentillesse.

Le but du manipulateur pervers narcissique est de « triompher » de l’autre. Il est alors prêt à toutes les ruses, tous les stratagèmes pour y parvenir. Son but étant de détruire, c’est un homme qui jouit de la souffrance imposée à l’autre.

L’agression est un moyen efficace de montrer leur insatisfaction chronique. C’est par la haine et l’attaque que l’homme manipulateur évite sa propre douleur, sa propre peine.

Je suis avec un pervers narcissique depuis maintenant 17 ans. Au début de notre relation, je n’ai rien vu, je me suis laissée amadouée. C’est à force de ressentir une immense tristesse, une mélancolie sans bornes que j’ai commencé à me poser des questions. Il me détruit à petit feu, mes proches s’en rendent compte. De plus, le comportement et la sexualité d’un pervers narcissique sont si complexes que je ne sais plus comment agir et réagir. Je l’aime, même si je sais pertinemment que c’est un manipulateur. J’ai fait un travail sur moi, j’ai vu un psychologue et j’essaie de prendre ma place dans le couple… un peu plus chaque jour.

2e caractéristique du pervers narcissique : l’absence d’empathie

Les pervers narcissiques sont incapables d’aimer les autres, même leur propre conjoint. Ce sont des êtres froids, calculateurs, qui éprouvent une totale indifférence à faire souffrir l’autre. Ils sont néanmoins très doués pour simuler la tendresse et la douceur, ayant beaucoup d’attention dans le début d’une relation (cadeaux, fleurs ou autres). Leurs attentions sont toujours des « flambées » superficielles, motivées par une satisfaction immédiate. Les manipulateurs se lassent très vite de leur « proie ».

Les pervers narcissiques ignorent les véritables sentiments sincères. La séduction perverse ne comporte pas d’affectivité, un manipulateur ne s’engagera jamais vraiment. Son investissement sera de surface. Vous vous demandez comment réagit un manipulateur quand on le quitte ? Sachez que les déceptions entraînra par contre une immense faille pour son égo. Il peuvent devenir colérique, animé de désir de vengeance et de ressentiment. S’il se sent blessé, le pervers narcissique n’aura de cesse de se venger du coupable qui l’aura déçu ou quitté.

Au contraire, un manipulateur qui quitte, ne montrera aucune compassion devant la souffrance de l’autre. Tel un boulet trop encombrant, vous serez éliminé de sa vie rapidement. Quand un manipulateur vous quitte, vous devez mettre votre fierté de côté et vous armer d’un courage exemplaire pour traverser cette épreuve difficile.

Le manipulateur pervers narcissique simule l’admiration

Un manipulateur encense toujours sa « victime » au début d’une relation. Vous êtes paré de toutes les qualités, vous êtes la plus belle, la plus sympathique, la plus douée. Vous semblez être son seul centre d’intérêt et le monde tourne autour du vous. Méfiez-vous ! Cela ne lui servira que pour mieux vous atteindre ensuite et créer un effet de surprise. Le but du pervers narcissique est de vous mettre dans le doute et l’incompréhension.

Très séducteur, le conjoint pervers narcissique utilisera ses atouts pour s’imposer et se rendre indispensable dans votre vie. Et plus dure sera la chute. Lorsque le manipulateur devient agressif et change de comportement, vous ne comprenez pas. Il vous dira alors : « tu es folle », « je ne peux pas discuter avec toi ». La plupart du temps, on lui pardonnera néanmoins parce qu’il sait se faire pardonner, se rendre sympathique, soufflant le chaud et le froid. Son comportement deviendra une erreur passagère mise sur le compte de la fatigue, du stress. Comme on dit souvent, personne n’est parfait, et le pervers narcissique n’hésitera pas à feinter la modestie !

Grave erreur, le manipulateur se plait dans la contradiction et en fera son atout principal pour user votre moral et vampiriser votre énergie. La victime que vous êtes s’épuisera à trouver des solutions ou des explications. Mais il n’y en a aucune.

Si vous êtes un homme et que vous êtes victime d’une femme perverse, consultez notre article sur la femme manipulatrice.

3e caractéristique du pervers manipulateur : le harcèlement

Le manipulateur inverse souvent les rôles, se rendant victime à la place de bourreau. Lors des séparations par exemple, il sera la pauvre victime abandonnée, ce qui leur permet de trouver un autre partenaire assez rapidement qui voudra les « consoler ».

Le pervers narcissique ira souvent vers des femmes sensibles, maternelles, qui souhaiteront s’occuper de cet « animal perdu ». Cela n’est qu’une illusion pour mieux vous mettre sous sa coupe et vous manipuler à sa guise.

La perversion réside dans le fait qu’il instaure une dépendance de l’autre envers lui. Il aura des exigences que son conjoint ne pourra jamais satisfaire. La demande dépasse souvent les capacités du conjoint qui sera alors vu comme un incapable, une personne sur qui on ne peut pas compter.

Qu’est-ce qu’un pervers narcissique ? C’est une personne qui emmagasine toute l’énergie et l’amour de sa proie afin d’en bénéficier tout en l’épuisant. Tel un vampire, il prend l’ascendant sur la vie de sa victime jusqu’à la faire sombrer dans la perte totale de confiance en elle. Le conjoint du pervers narcissique perd ses repères et devient de plus en plus faible.

Une autre tactique de harcèlement moral sera d’isoler sa victime de son entourage, de ses amis, de sa famille, pour ne plus avoir comme seul point d’ancrage que son conjoint pervers… Ainsi isolée, la victime pourra subir toutes les brimades du manipulateur. Un conseil : conservez vos proches !

Un narcissique peut-il aimer ? Oui, il s’aime lui-même, infiniment d’ailleurs ! Le narcissisme est l’amour excessif porté à l’image de soi (selon le Larousse). Les pervers manipulateurs n’ont que peu de place pour aimer les autres…

4e caractéristique du pervers narcissique : le déni

Quand un manipulateur vous quitte

Un manipulateur peut-il quitter sa victime ? La réponse est oui !

Lorsqu’un manipulateur décide de rompre, ses sentiments ne sont que peu voire pas exprimés. La question se pose d’ailleurs parfois : un manipulateur peut-il aimer ? L’homme pervers narcissique (ou la femme) se détache de sa victime lorsqu’elle ne le nourrit plus suffisamment. Ainsi, une personne qui refuse de se laisser manipuler, qui se rebelle ou se protège aura de grandes chances d’être quittée par le pervers narcissique. Bien entendu, celui-ci ne se laissera pas aller à la nostalgie ou au regrets, il passera très rapidement à autre chose.

Comment blesser un manipulateur narcissique ? Psychologie

Beaucoup d’entre-vous se demandent comment faire souffrir un manipulateur. Pour réussir à le toucher et lui faire mal, il faut le blesser dans son ego, le déstabiliser au point de générer des doutes. Si vous êtes sûr(e) et certain(e) d’avoir affaire à un pervers narcissique, vous pourrez lui faire part de vos doutes. Faire souffrir un manipulateur narcissique n’est cependant pas évident, son caractère difficile à cerner donne du fil à retordre à celui ou celle qui rêve de le blesser. Le quitter ou lui dire ses 4 vérités peut être libérateur. Pour énerver ou faire souffrir un pervers narcissique, la meilleure chose à faire est de travailler son développement personnel afin de prendre l’ascendant sur lui. C’est grâce à l’indifférence et la confiance en soi que l’on peut réussir à déstabiliser un homme manipulateur.

Réaction d’un manipulateur démasqué

Le comportement d’un manipulateur démasqué reste fidèle à son image : il n’hésite pas à mettre en avant les faiblesses de sa proie en la faisant culpabiliser. Le pervers narcissique ne va pas hésiter à se moquer de sa victime en lui laissant croire qu’elle se trompe, qu’elle est faible et paranoïaque.

En conclusion, n’oubliez pas que le pervers narcissique est un bon acteur et qu’il peut se cacher derrière une personne d’apparence tout à fait inoffensive. Il s’agit en tout cas d’une personne avec laquelle vous entretenez un lien étroit et qui vous manipule, vous fait du mal et dont vous n’arrivez pas à vous défaire. Les conseils ci-dessus vous seront très précieux. Conserver les dans un coin de votre tête…

Vous avez des problèmes de couple ? Ou vous souhaitez reconquérir votre ex ? Posez-moi vos questions par téléphone dès maintenant >

Vous pouvez également écouter notre formation sur la dépendance affective >

Commentaires

    Bonsoir, j’aimerais rajouter que la mère de celui-ci est dépressive depuis ses premières grossesses, d’après ce qu’elle m’avait raconté et que son père ne s’est jamais occupé de lui et qu’il voulait se suicider étant petit, d’après ce que lui même m’avait dit ainsi que sa mère et qu’il a vu des pédopsychiatres et psychiatres à l’école et au collège donc je me posais la question s’il était même pas plutôt psychopathe ? Je remercie ceux qui pourront me répondre

    Bonsoir, j’aimerais faire part également de mon expérience avec un pervers narcissique. Je suis restée avec cet homme 7 ans. J’ai vécu l’enfer . La relation a débuté au travail. Lui était mon manager à l’époque et moi son équipière. La première fois que je l’ai vu lors de mon entretien , je lai trouve moche. Ensuite j’ai commencé à travailler dans ce McDonald’s. Celui-ci a commencé petit à petit à me privilégier par rapport aux autres équipiers et me faisait souvent des faveurs comme par exemple me mettre souvent à la caisse or que jetais nulle et que les autres managers ne me mettaient pas aussi souvent à ce bon poste mais plutôt au ramassage. Je sortais à cette époque d’une relation très difficile et j’étais un peu perdue. Ayant ce genre de comportement avec moi, j’ai vu quelqu’un qui s’intéressait à moi et prenait soin de moi donc je commençais à m’intéresser également à lui. Et puis un jour, j’avais perdue ma bague au Macdonald et j’ai reçu un message de la part de ce manager qui l’envoyait qu’il avait retrouvé ma bague et si je ne répondais pas poubelle, alors que le lendemain on se revoyait et qu’il aurait pu attendre le lendemain pour me le dire mais je ne sais pas pourquoi cela m’avait plu donc j’ai répondu . Puis rapidement nous sommes sortis ensemble. Sa jalousie maladive est apparue très rapidement , il surveillait mes faits et gestes sans arrêt , venait me chercher au travail, srcutait mon portable des que j’avais le dos tourné alors que je n’étais pas du tout infidèle. Tout cela commençait à me déranger. Mais celui-ci me complimentait souvent et disait que j’étais très belle… Moi qui n’avais pas beaucoup confiance en moi et ayant un peu de complexe avec des problèmes de peau, il me mettait en confiance en me disant que cela ne se voyait pas du tout et que j’étais malgré tout très belle. Puis un jour, nous sommes allés manger ensemble, et à un moment nous nous sommes assis en face à face et celui-ci m’a lance dun ton glacial et ignoble, ah effectivement on voit très bien tes problèmes de peau là et à ce moment, la seule que je voulais faire c’est me cacher et je ne savais pas quoi dire et ne comprenais surtout pas pourquoi une telle méchanceté aussi gratuitement? A ce moment je pense que je commençais à sentir du malaise entre nous mais je restais avec lui . Puis un autre jour, nous sommes allés en boîte de nuit et à un moment quelqu’un est venu danser avec moi quelques secondes et celui-ci m’a ce jour là sorti de la boîte de nuit, m’a jeté par terrz, m’a tapé et je me suis retrouvée avec une lèvre bleue enflée, c’était la première violence après environ un an d’union. Je suis rentrée chez moi le lendemain, m’a mère m’a vu, elle m’a dit daller porter plainte et de ne plus jamais retourner avec lui. Je n’ai pas porté plainte et j’ai décidé de le quitter. Je l’ai contacté pour récupérer mon reste d’affaires qui restait chez lui, en me voyant, il a commencé à pleurer, à me dire que j’étais la seule qui comptait pour lui, qu’il n’avait personne, qu’il allait de suicider si je partais. J’ai eu pitié de lui , je suis retournée avec lui, et à ce moment l’enfer a vraiment commencé. Il était pendant deux semaines gentil, attentionné puis changeait, devenait méchant , m insultait , me rabaissait , tapait partout, tapait des crises de nerf partout, à casser des objets, à balancer des objets, à se taper la tête contre les murs, à taper des poings dans les murs… J’avais peur, je le quittais, il me harcelait de retourner avec lui, redevenait calme et gentil et rebelotte…J’étais rentrée dans un cercle vicieux où je n’arrivais plus à sortir. Un jour, lorsque j’étais avec ma soeur, nous sommes sortis ensemble à trois, puis sur le chemin du retour, dans la voiture, j’avais reçu un message, et en le lisant, celui-ci m’a arraché mon potable des main, a pris la puce, et a fait genre de la balancer par la fenêtre. Nous étions ce jour là arrive au domicile de ma mère et celui-ci nous a dit de sortir à ma soeur et à moi, j’ai refusé en lui réclamant ma puce. C’était en plein hiver je me rappelle, et à un moment il m’a sorti de la voiture par les cheveux et m’a traîné sur plusieurs mètres par terre dans la neige. Je me sentais humiliée, j’étais en larmes. Et le lendemain, celui-ci est venu s’excuser en faisant comme si de rien n’était et me rendant ma puce de téléphone. Et moi comme une conne je suis retournée avec lui. Je n’arrivais plus à me sortir de cette emprise, je me rendais compte qu’il était toxique et qu’il ne m’apportait rien de bien mais c’était plus fort que moi, j’avais besoin de le voir. C’était une drogue .Un jour, j’ai voulu partir loin, j’avais une bourse d’études et inconsciemment j’ai voulu fuir cette relation en partant dans le sud. Là bas j’ai fait la rencontre dun super homme qui s’occupait bien de moi et prenait soin de moi mais mon ex continuait à me harceler. Il m’a un jour supplié qu’on se revoit une dernière fois en ami, j’ai accepté. Il est venu dans ma chambre universitaire, on discuté puis je lui ai demandé de partir , que je n’avais pas changé d’avis, que je ne souhaitais pas retourner avec lui, celui-ci m’a volé l’argent que j’avais sur un tiroir et est parti. J’ai courru derrière lui pour le rattrapper car j’étais pauvre à l’époque et celui-ci m’a soulevé en l’air en marchant quelques mètres, j’ai eu peur qu’il me fasse mal, il m’a jeté avec mon argent sur moi , je me sentais encore humiliée, en pleurs , et malgré ça, je suis retournée avec lui. Moi qui étais allée dans le sud pour le fuir, je me retrouvais à aller le voir en eure et Loire tous les week-end où je passais que des moments de solitude et de souffrance. J’ai raté mes études, je suis retournée avec lui, et tout ce cercle vicieux a continué avec encore des séparations, il redevenait gentil, puis violent …A un moment j’ai décidé pour de bon de le quitter, je suis partie en corse, travailler, ma soeur y était donc c’était la bonne occasion. Pendant trois mois j’ai réussi à l’oublier et ne plus le contacter et celui-ci également. Puis , un jour , bizarrement, alors que je n’avais plus son numéro dans mon répertoire ni dans mon journal d’appel, mon portable a appelé son numéro, j’ai trouvé ça bizarre mais j’ai encore trouvé une excuse en me disant quil fallait peut être retourner avec lui, que c’était un signe du destin. Je l’ai appelé et il avait l’air si gentil, si mal, j’ai encore eu pitié. Mais plus tard, j’ai compris qu’il m’avais piraté plusieurs portables. Donc à ce moment, nous nous revoyiions que les weekds et tout se passe bien , il est adorable avec moi, attentionné, calme , plus de petages de câbles… Et un jour , il me parle d’une fille qu’il aurait rencontré et me bloque de partout, facebook… Je ne comprends pas , il me jette comme une serpillère. Je suis mal alors qu’à la base c’est moi qui voulais le quitter et c’est lui qui arrive à me mettre plus bas que terre . J’insiste pour qu on se remette ensemble , celui-ci accepte car l’autre fille a arrêté avec lui. Donc on se revoit, tout se passe bien, je le dis qu’il a changé, il ne fait plus de crise de colère… On parle d’enfant, je me sens prête et peu de temps après je tombe enceinte. Je me sens déboussolée car dun côté je suis contente et d’un autre j’ai des craintes sur lui . Il faut également savoir que celui-ci fume du shit depuis l’âge de 13 ans et n’a jamais arrêté malgré que je lui avais demandé à plusieurs reprises, il m’a menti à de nombreuses reprises pour un tas de choses mais ça je le comprendrais que plus tard, car pour moi c’était le plus honnête homme qui existe . Je lai d’ailleurs quitté à plusieurs reprises car il s’excusait en permanence et me disait qu’il allait se soigner pour son addiction à chaque fois mais je le croyais à chaque fois et au bout du compte il a toujours continué à fumer. Donc pendant ma grossesse, il n’a à aucun moment pris soin de moi, il allait manger avec des potes me laissant sans manger, me laissait seule les journées, me laissait seule à la piscine, ne m’a jamais accompagné à la piscine, il préférait aller voir des potes… Et à mes trois mois de grossesse, je trouve dans sa voiture par hasard, un papier avec une liste de numéro de portables avec des noms de prostituées, femmes asiatiques, femmes européennes, …et des listes barrées, je suis sous le choc je lui demande, il me dit d’abord que c’est pour un pote qui voulait se dépuceler, puis m’avoue ensuite qu’il voulait profiter avant d’être père. Je lui pardonne car c’est trop tard et hé n’avais aucune envie d’avorter. Pendant ma grossesse il continue à envoyer des messages à la fille qui n’a pas voulu continuer avec lui, je me sens perdue , humiliée, bloquée…Nous prenons un appartement ensemble et j’ai encore de l’espoir qu’il change à l’arrivée du bébé et il arrive à me faire croire à chaque fois que j’exagere donc je le crois. Toutes les fois où il est mal, il arrive à me faire croire sue c’est à cause de moi, le fait qu’il fume c’est à cause de moi, je suis le problème de tous ses maux et je le crois donc j’essaie sans arrêt de m’améliorer et rien ne change , rien ne va jamais… Lorsque la petite nait, il n’a aucune émotion après la naissance, moi mes larmes coulent sans arrêt, de joie, lui est là, glacial, sans aucune émotion…Après, la naissance, je me retrouve seule à faire des nuits blanches et m’occuper de la petite, lui dort tranquillement, j’insiste à plusieurs reprises pour qu’il s’en occupe, ça lui arrivera peut être deux ou trois fois de se lever, la journée je suis seule, la nuit aussi, j’allaitte, je suis épuisée moralement, physiquement, lui rentre défoncé tous les soirs vers 22h , je vis un enfer. Lorsque celui-ci ne se lève pas le matin, c’est de ma faute, alors qu’à plusieurs reprises je le réveille maidbrien n’y fait, il était tellement défoncé qu’il ne se revaillait pas, et malgré tout, il faisait des crises de nerfs en hurlant, c’est de ta faute, en balançant tout partout , en tapant des pieds, … J’avais une peur au ventre quand le réveil sonnait, de peur de pas pouvoir le réveiller, et je me disais que c’était de ma faute, j’avais peur de respirer devant lui, peur de dire uelsue chose de travers, peur de tout.. Lui me faisait croire que jetais folle, jetais une bonne à rien, venait me déranger lorsque jallaitais ma fille, tapait des poings à côté de ma fille, c’est à ce moment que j’ai compris qu’il fallait que je parte. Un jour, lors dune énième dispute car celui-ci avait mon portable dans les mains et était en train de fouiller dedans, j’ai voulu le lui prendre, j’ai reçu un coup de poings dans le visage, j’ai eu la mâchoire qui m’a fait mal toute la journée, et ce jour là jetais sur le point d appeler la police, j’avais compose le 17 , et celui-ci m’a casse mon portable en deux. Il m’a cassé mes portables à plusieurs reprises, et m’en a racheté mais je comprends qu’aujourd’hui malheureusement, je n’ai plus beaucoup de preuves, est-ce que c’était volontaire de casser mes portables pour plus qu’il ait de trace?
    ..Je me suis séparée de lui aux trois mois de ma fille car j’ai voulu protéger ma fille. Je me suis retrouvée dans un studio, seule, mais mieux, car je n’avais plus personne qui me harcelait en permanence et ma fille était moins perturbée car à l’époque , elle avait les poings serres en permanence même en dormant et lorsque je me suis séparée, elle n’avait plus ses poings serrés. Lorsque je suis partie, celui-ci n’a donné aucun signe de vie pendant au moins un moins, ni pour sa fille ni pour moi, il a fini par me contacter pour savoir comment ça allait, et je lui proposais de venir voir sa fille chez moi, car je n’avais aucune confiance en lui. C’est moi qui lui proposais ces visites, lui n’avait pas l’air d’avoir besoin de voir sa fille. Et à ces visites, il ne s occupait pas de sa fille mais venait pour me critiquer insidieusement sur ma façon d’élever ma fille, il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas
    Un jour, je lui ai proposé de venir voir sa fille, après un mois d’absence, et je suis allée fumer une cigarette, en revenant, celui-ci avait laissé sa fille dans son parc , place à laquelle elle était restée depuis que je suis partie fumer une cigarette, il ne l’a pas touché et était affalé sur mon clic clac en train d’écrire des SMS, je lui ai dit comment il n’a pu émettre aucun geste pour sa fille après autant d’absence, celui-ci a rigolé en disant mais j’allais la prendre
    Jetais choquée . J’ai à ce moment commencé à comprendre , j’ai cherche des réponses sur des forums et j’ai trouvé le terme pervers narcissique et j’ai compris que c’était lui . Mais à chaques fois, il arrivait à me manipuler et à me dire que c’était plutôt moi qui avais un problème. J’ai un jour voulu laisser la fille, vers 9 mois, une journée avec lui, j’ai acheté un siège auto car il n’en avait pas, je lai déposée à Chartres, là où il vivait avec le siège auto et la poussette. Celui m’a ramené ma fille avec le landau de la poussette et le siège auto , il ne lavait pas utilisé, ma fille n’était attachée à rien, je lui ai demandé pourquoi il n’avait pas mi le siège auto, celui-ci m’a dit qu’il n’a pas eu le temps… Ma fille aurait pu s’envoler avec un coup de frein mais il n’avait pas l’air de s’en rendre compte et me disait encore mais c’est pas grave , c’est rien, …Je ne lui laissais plus ma fille , puis un jour , je lui reprepose de voir sa fille chez ma mère puis que j’y étais, il vient mais ne va pas voir sa fille en priorité mais moi, en me demandant su j’avais retrouvé quelqu’un, je lui dis que cela ne le regarde pas, il m’insulte de pute de déchet, avec des petites larmes, en disant tout ce que j’ai fait de bien pour toi… Même ma mère me fait la remarque si celui-ci est venu voir sa fille ou moi… Après de multiples culpabilisations, je décide de laisser ma fille un week-end en me disant qu’il a raison, je suis une mauvaise mère de pas laisser ma fille, et je récupère ma fille avec sa veilleuse et les visbqui trainent partout , le piles également, la petite aurait pu les avaler, il me dit qu’il a oublié de remettre les vis en changeant les piles, je trouve ça absurde… Je ne laisse plus ma fille, puis on passe en jugement pour la garde, j’écris une lettre au juge avant l’audience pour expliquer mes doutes sur celui-ci, sur les violences subies, et mes doutes concernant son addiction, lors de l’audience , je commence à m’exprimer sur ses violences et son addiction, il dit au juge que j’invente tout, qu’il a arrêté de fumer depuis des années, la juge le croit, et donne un week-end sur deux pour lui. C’était en avril 2016. Donc je laisse la petite les week-end mais je vérifie comment ça se passe, un jour je viens à l’improviste chez lui, il avait préparé un joint. Je décide de plus lui laisser mais quelques journées, il accepte, ne porte pas plainte, et la prend qu une journée par ci par là. Même en la laissant qu’une journée, par ci par là, elle revient avec couche pleine, une fois la couche était tellement pleine quelle a débordé sur son body, je l’avais laissé que de 12hh à 18h en lui changeant la couche juste avant, je lui dis pourquoi tu n’as pas changé la couche, il me dit qu’il l’a changé juste avant de partir et sue donc en 45 mn ça a pu déborder comme ça , il insiste et me dit que j’exagère comme toujours… Avec tous ces problèmes, je lui propose qu’on aille voir un expert psychiatre parce qu’il y a un réel problème de compréhension, et que là on sera fixé, et on verra si c’est moi ou lui qui a un problème, il me dit qu’il a déjà vu un expert et qu’il lui a dit qu’il n’avait aucun problème, il me dit même qu’il a un rapport, je lui demande ce rapport, il le rit au nez en me disant qu’il ne se rappelle même pas qu’il m’ait un jour dit ça, je lui propose donc qu’on aille en voir un s’il n a rien à se reprocher, il accepte. Nous avons un rendez-vous en août 2016, et l’ expert conclu que celui-ci a évoqué des stratégies d’emprise, qu’il était un grand manipulateur, qu’il n’avait émit aucune culpabilité concernant ce qu’il m’a fait et qu’il avait montre des traits pervers durant l’entretien, et moi je lui paraissais être déprimée, boule de souffrance, ayant subi des traumatismes. L’expert n’a pas souhaité faire d’attestation disant qu’il avait emi des hypotheses. Je suis quand mêle soulagée de savoir que je ne suis pas folle après cet entretien, et qu’il y a une autre personne qui a vu son vrai visage. Je décide de porter plainte en septembre pour toutes les violences subies car je n’avais plus aucun doute et je décide à ce moment de couper totalement les ponts avec lui en changeant de portable et de téléphone car je me suis aperçue sue j’avais plusieurs SMS qui avaient disparu tout seul , comme par hasard ceux qui m’intéressaient pour la plainte…Et depuis cette plainte, celui-ci porte plainte à chaque fois que je ne souhaite pas laisser ma fille un week-end entier alors que je jusqu’à présent cela ne le dérangeait pas bien au contraire, donc après plusieurs plaintes pour non représentation d’enfant , j’ai de nouveau laissé ma fille quelques week-end là bas malgré mes peurs, et à de nombreuses reprises elle est revenue couche pleine, une fois 10 griffures sur le dos sans aucune explication et en mettant la faute sur moi, malade , vêtements mouillés…. Et de plus en plus perturbée, à faire des crises de colère pas possible , à hurler, comme pas possible, donc dernièrement je ne la laisse plus du tout , j’ai fait de nouveau une requête pour la modification des droits de visite, l’audience est pour bientôt et l’avocat de celui-ci m’a envoyé le dossier , sur lequel celui-ci demande la garde et pour moi un week-end sur deux donc c’est encore une bataille de plus, car celui-ci ne s’est jamais occupé de sa fille, ni préoccupe, et maintenant qu’il na plus d’atteinte sur moi il veut ma fille…..Voilà mon histoire cauchemardesque

    Bonjour,

    J’ai mis 15 minutes votre histoire très touchante. Je te propose d’en discuter directement sur Facebook. Va sur la page http://www.jerecuperemonex.com. Un encart va s’afficher te proposant de discuter via Facebook. A tout de suite,

    Les p.n. ont conscience qu’ils ou elles font du mal mais ils ont pas d’empathie pour autrui donc ils ou elles s’en fichent.
    Puis ils ont besoin de votre souffrance pr expulser la leurs .
    On est des médicaments pour eux des jouets rien de plus après c’est nous qui sommes malades et qui avons leurs symptômes et qui devont nous soigner.
    Vu les symptômes l’état post traumatique qu’on est là on comprends qu’on est en enfer et on sait pas si on va pouvoir revenir comme on était .
    Alors on y arrive perso sans médecin sans médicaments 1 an il m’a fallu avec des angoisses terribles …
    Puis les suivants on les fuis plus vite
    Aujourd’hui quelques heures me suffit pr les identifier .
    Je veux plus aucun contact avec ces malades ces poisons ces vampires.
    Ce qui a changé en moi ,les failles des autres je les détecte très vite étant humaine je m”en sers pas à mon avantage,plus lucide,moins rêveuse,je sais pas si un jour je pourrais ouvrir mon coeur à un homme ,je suis devenue méfiante .
    J’ai l’impression d’avoir fais une analyse sur moi et l’humanité en accéléré à leurs contacts tellement ils sont inhumains , malsains et vicieux
    L’introspection au fond du fond de moi ma famille ma vie ….
    Aujourd’hui je souhaite juste être bien avec moi même et les miens
    Alors vous les p.n. les toxiques que j’ai fais rentré un moment ds ma vie vous ne m’avez pas détruit mes valeurs mon sens profond de la justice de la vérité de l’humanité est intacte.
    Je suis differente sur cette partie de l’humanité qu’on voit ds la film ,oui ils existent ils sont au niveau des égouts même les rats je les préfères à vous.
    Mon sourire ma lumière ma beauté est toujours là oui tout ce que vous avez voulu me voler me détruire est toujours là .
    Je me suis battue avec moi même et je crois en la vie en l’amour
    Vous vous croyez en rien ,plutôt que de vous battre vous soigner ,vous préférer détruire la vie des autres.
    Dire que tte votre vie sera consacrer à créer des scénarios morbides pr faire le mal.
    Tout ce temps cette énergie ds la destruction le néant le chaos.ah et moi je dis pas je t’aime à des gens comme vous ,je peux pas aimer des êtres vides creux qui disent je t’aime et tout un tas de mensonges et moi je sentais je te hais je m’en fou je veux te voir mourir.
    Mon instinct n’a jamais cru à ces mots d’amour dit sans amour sans émotion.
    Ah l’amour dire que vous serez jamais ce que sait que vous le ressentirai jamais .
    L’amour est plus fort que la haine et c’est éternel .
    Vous vous êtes que des erreurs ds ma vie ,il fallait vraiment que vous soyez jaloux de moi et fou de rage pr vouloir me détruire me pousser à la folie .
    Désolé tout vos scénarios de débiles profonds aujourd’hui j’en rigole .
    Paix et amour aux humains
    Les p.n. allez en enfer ah mince vous y êtes déjà je l’ai été un an je sais ce que sais dure dure mais toute une vie comme ça c’est inamaginable pour moi .

    Bonjour,
    Je viens aujourd’hui vers vous pour trouver des réponses… Suis-je parano, pas assez bien, ou juste mal tombée ?

    Je m’appelle Sophie, j’ai 22 ans et cela fait 4 ans ( avec 1 rupture de 7 mois) avec mon compagnon.

    On a une maison ensemble (acheter), on vit avec 3 chiens, 2 a moi et 1 a lui.

    Je l’ai quitter il y a un an, a cause de son comportement, violence, violence envers notre chien de l’époque ( décédé de maladie , il me rabaissait, me traitait de pute, de connasse, de fénéante, de bonne a rien, et me denigrant moi et mon entourage sans cesse. Par la suite, n’arrivant pas a vivre l’un sans l’autre, je lui ai poser un ultimatum.

    Consulter un specialiste et suivre une thérapie ou je cessais reelement de le voir, il a accepter, et nous nous sommes remis ensemble.

    Erreur ?

    Je me pose la question, les violences ont reprise (moins frequent et moins fort) ( triste de parler ainsi. ) les reproches, insultes, et rabaissement constant.

    Ne voyant jamais mes efforts, l’effort de mes proches pour le reinserer dans leur vie et essayer d’accepter qu’il soit revenu dans la mienne. Je suis dans un moment ou je ne peux plus entendre sa voix sans me demander se qu’il pourra encore me traiter de tout les noms, en commencant par pute, connasse, petasse… par bonne a rien, tu ne fait que des conneries/….

    Bien evidements, chaque periode de ses moments horribles sont diviser par des moments de tendresse, des je t’aime plus haut que les étoiles, a tu es la femme de ma vie, ou encore des tu es l’amour de ma vie, je ne serais rien sans toi, je t’aime comme tu ne peux l’imaginer, je veux que tu sois la mere de mes enfants, l’amour de ma vie…
    Il n’est pas la personne la plus sociable du monde, beaucoup de gens me dise qu’il est taiseux, dure a cerner, limite antipathique.
    Ses copains disent qu’il est timide mais que c’est un gentil ours. un bon cama (militaire) et quand ils avaient appris le pourquoi de notre rupture, certains ont essayer de savoir, de comprendre, en disant ne jamais s’en etre imaginer, qu’il ne s’en doutait pas, mais en etant pas si étonné en connaissant son coté impulsif …

    S’il vous plait, dites moi se que je vis…
    Sophie

    bonjour je sais pas trop quoi vous dire moi je me pose beaucoup de question concernant ma situation je souhaiterai avoir quelque explication je vu en couple depui 6ans j etais devorcer et j ai ensuite rencotre un autre mais ce n est pas fait comme je croyer mon reve mes projets mes desir amis famille mon liberte tout;mes moindre faut pas son couchemard pour moi bon je sais si j ai le fors pour tout dire desole

    bonjour,

    je suis désolée mais je n’ai pas compris votre message.

    témoignages très touchants de femmes qui ont eut le malheur de croiser un pervers narcissique, véritable buldozer dans votre vie.

    bonjour,
    le sujet concernant les PN intéressant, cependant, je m’étonne que l’on parle toujours du PN masculin. Personnellement, infirmier psy,c’est mon ex qui est PN. Des années de vie commune dans la souffrance. La violence n’a pas été réellement présente de sa part, mais ce sont surtout des violences psychologiques et des manipulations avec utilisation des enfants comme petits soldats. Mon ex à présent vit avec les enfants et celle-ci ne cesse de se comporter de manière malveillante. Non, la perversion narcissique n’est pas seulement du fait des hommes. On n’en parle pas mais beaucoup de femmes le sont. Voila pour la rectification qui s’impose dans le sujet. Merci

    Bonjour monsieur,
    En vous lisant je ne peux pas m’empêcher de vous dire ceci “SAUVER VOS ENFANTS”, je suis enfant de PN, en l’occurrence ma mère, nous sommes 4 frères et sœurs mon père et ma grand-mère qui vivaient avec nous reposent en paix, pour être brève elle a détruit notre famille à petit feu, y compris nous ses propres enfants, mon frère est à sa 4 ème hospitalisation en psychiatrie, ma sœur est en dépression, ma petite sœur est au bord de craquer en passant du statut de victime à celui de PN, elle a tellement déteint sur nous… , compte à moi, Dieu merci j’ai eu la chance d’avoir épouser un mari BON et ce n’est qu’après 5 ans de mariage et donc de recul que j’ai pris conscience de la toxicité de ma mère, aujourd’hui je me BATS pour éviter les antidépresseurs et pour éviter de répéter le même schéma avec mon mari et mon enfant, et j’espère du fond du cœur que mes frère et sœurs pourront s’en sortir avant qu’il ne soit trop tard……
    Svp si vous êtes sur que votre ex femme est pn, alors ne les laissez pas à sa merci…la vie auprès d’une mère PN est un enfer
    Je vous souhaite beaucoup de courage 😓

    Bonsoir. après toutes c est témoignages je viens de reconnaître le comportement de mon fils.Il a 32 ans et a jamais pu garder une relation avec une femme ni même faire sa vie.Il vit chez moi et cela va faire des années qu’il me manipule, mais depuis 2 ans il est devenu très agressif insultant,avec des accès de violence a tous casser disant que je suis une mauvaise mère une mauvaise grand mère, n’interdisant de voir ma petite fille, il a tout fait pour m’éloigner du peut de famille qu’il me reste.Tout ce que je dit ou fait est mal il me rabaisse tout le temps.Quand il rentre dans des crises je m’enferme dans ma chambre de peur qu’il me frappe je suis dans des états de chocs a chaque crises avec des tremblements.il me dit que je suis folle ou démente.il y a 3 mois la rencontré sur un site de rencontre une enfant de 16 ans qu’il a prostituées,quand j’ai appris toute cette histoire j’ai mis encore une fois ses affaires dehors de façon a ce qu’il parte.Au bout de 4 jours il est revenu en pleurant disant qu’il savait pas son age qu’il y était pour rien, qu’il avait rien pour manger et dormait dans sa voiture. Etant sa mère j’ai encore cédé, car voulant être une bonne mère alors qu il me répété que j en suis une mauvaise.il joue sur les 2 tableaux je suis mauvaise en tout et après que je suis sa mère que je peux pas le laisser comme ça, je culpabilise et ça recommence.Il y a 2 jours j’ai été réveillée par des cries vers 4h du matin après une dispute avec son amie il aurait frappé le mur, quand je suis arrivé il a commencer a m’insulter et me crier d’appeler les pompiers ce que j’ai fait, il a commencé a insulté la dame au téléphone en disant qu’elle allait pas vite.Quand les pompiers sont arrivés il était plus du tout en colère il parlait normalement.la grosse erreur de j’ai faite encore une fois c est de lui donné mon téléphone portable(le sien plus de batterie) et ma carte de retrait au cas ou il en aurait besoin.sa copine a pris les clefs de ma voiture pour lui remettre en allant le voir et de retourner dans sa famille, sur le coup j’avais pas vu, Quand j’ai essayé de savoir ou elles étaient il me dit au téléphone que je suis folle que j imagine tout, j ‘ai dit non elles sont plus la après plusieurs appelles il ma dit ou c’est moi qui est les clefs, j’ai dit mais je doit aller faire des courses pour manger et aller prendre de l’argent il ma répondu la pauvre petite qui a plus rien a manger et plus d’argent,j’ai encore posé la question mais pourquoi tu fais ça je comprend pas (je vis dans un petit village ou la 1er magasin est a 10km que j’ai des problèmes de cœurs importants et 54 ans), je sais que tout cela est ma faute de lui céder a chaque fois, je suis perdu très fatiguée et tellement envie que tout s’arrête.

    Bonjour Bab,
    Vous devez rapidement et impérativement vous faire aider par une tierce personne. Votre fils semble dangereux (pour lui et pour les autres). Contactez rapidement votre commune afin de savoir si vous pouvez obtenir des aides sociales et psychologiques. Aujourd’hui, vous manquez peut-être un peu de recul sur les choses mais votre fils n’est sans doute pas “seulement” pervers narcissique, son comportement est inquiétant. Il faut l’aider, il faut vous faire aider avant qu’il arrive un drame. Protégez-vous vite ! Bon courage.

    bonjour

    Désole pour les fautes je parle l anglais

    A vrai dire je me suis posée plusieurs questions sans avoir de réponse jus qu au jour ou je suis tombée sur cet article. D abord avant toute chose je tenais a vous féliciter .
    DEPUIS 2012 jusqua 2016 MES TROIS DERNIÈRES RELATIONs ON ÉTÉ AVEC DES PN diplômes.
    Dans le début j étais résistante ils ont réussi a me mettre sur un nuage et j y prenais gout ces personnes ont tellement été douce avec moi que jour après jour je ne me voyais pas sans elles.possessifs jaloux méchants GRAND MENTEURS ces personnes la change de tempérament comme c est pas possible et ne font confiance a personne la seul chose qui les interressent est le pouvoir et l argent. Pres a tous pour sr faire du blé le risque est leur passion.je me souviens d un de mes ex qui me disait qu il a la faciliter de manipuler les filles parce qu il avait appris a connaitre le point faible des filles .Et un autre me dire que ce qui sort de sa bouche est comme du miel .LE SENTIMENTS D INSÉCURITÉS était en moi et je ne voyais personnes vu que a chaque fois que je sortais c était des histoires.et c était devenu aeil pour aeil dans pour dents.ils ont la facultees de dissimuler leurs émotions et sont près a se vanger.faire du mal était leur habitude.sa n as pas ete facile après ma séparation avec le premier j ai essaye de tous reconstituer mais sa m a pris 15 mois je ne voulais voir aucun homme.VOILA QUE JE DONNE UNE CHANCE au 2 eme. lui est très rusé calculateur se méfie de tous.radin il adore faire l échange “je te donne tu me donne”.passe son temps a rabaisser mentir pour séduire et envahir ton espace se fait passer pour la victime et te met en conflit avec tes amis juste pour te voir seul a chaque fois que je lui disait merde il fessait tous pour que je revienne et y parvenais.il s en foutait de moi me voir souffrir était une joie il me disais qu il voulais un bébé une fois enceinte il m a demande d avorte et a disparu a deux reprises.j ai change de pays on s appelle mais il n a plus d en prise.j ai juste eu le temps de siffler qu un autre pn apparaît lui il est carment fou il déteste l église il déteste tous jamais satisfait ce qu il dit et ce qu il fait font deux .lui c est le pire d entre eux je pense qu il a atteint l étape de la folie je lit cet récit et je me met a rire car c est typiquement lui c est comme si vous le connaissiez manipulateur il a un complice qui l aide dans tous j imagine le nombre de femmes qu’ il a blessé son apparence change content et fâché a la fois rien est réel avec lui .lire cet document a ouvert mes yeux et m a déchargé depuis mardi je suis heureuse parce que j ai eu la réponse tant attendu.c est pas facile j espéré être bien et réussir a avancer CAR TOUS C EST ÉCROULER AU TOUR DE MOI JE RÉCENT FACILEMENT LA JOIE.

    Bonjour,

    Par avance, désolé pour le roman ☺

    Voilà, je viens vers vous pour essayer d’avoir des questions à mes réponses, des conseils, vos avis.

    Il y’a un peu plus d’un an, j’ai rencontré une femme de part une collègue de travail à une soirée dans un bar.
    Le courant très vite passé entre nous, et nous avons donc commencé à nous voir régulièrement, à nous fréquenter.
    J’avais 26 ans et elle 32 ans.
    Il s’avère qu’elle a deux enfants, deux filles (de deux relations différentes), chose qu’elle m’avait dit par la suite. Pour moi c’était une toute nouvelle expérience, sachant que je ne suis jamais sorti avec une personne qui avait des enfants.
    Au bout de quelque temps, elle m’a présenté ses 2 filles. Adorables comme tous, le courant est très vite passé entre nous, et nous nous sommes très bien entendu. Ses filles m’avaient acceptées !
    Les 6 premiers mois nous vivions la parfaite harmonie tous les 4 ! Malgré certains doutes que j’ai pu lui confier quand à l’avenir (Pourquoi, je ne sais pas, mais je sentais que quelque chose n’allait pas ! Allé comprendre ! ) je lui faisait part de cela, mais arrivée à chaque fois à me « rebooster » … Nous sommes partis en vacances, en week-end, bref la « vie idéale » !

    Il faut savoir qu’avec le père de la dernière, le contact n’est pas très facile, c’est une personne assez violente et qui a de durs paroles envers la mère de la petite !
    Embrouilles sur embrouilles entre les 2 concernant la garde de la petite, mon ex commençait petit à petit à se renfermer sur elle même, ne voulant pas de mon aide, et commença à tomber dans une sorte de dépression (au lit la plupart du temps quand elle n’avait pas ses filles, ne voulait voir personne, etc. …)
    Malgré tous les efforts que j’essayé de mettre en œuvre, elle ne voulait rien savoir, et à commencer à parler de « prendre son temps », de prendre du recul, etc. … Mon but n’était que de l’aider car je voyais dans quel état elle se rendait !
    Les jours passent, un coup elle allait mieux, après rebelote sa n’allait plus, bref le yoyo sentimentale pendant à peu près deux mois !
    Puis vint le mois de Novembre (2015) ou je commençais à être de plus en plus mal, je lui en fait part, mais elle voulait rien savoir, lorsque je voulais discuter elle fuyait, ne voulais pas parler, enfin bref je vous fait pas de dessins … Un beau jour du mois de Novembre je reçois un SMS de sa part me disant qu’elle préférait rester seule, et me disait que tout été fini entre nous ! Je n’ai jamais eu droit à une explication de sa part, j’ai essayé de l’appeler elle répondait jamais, encore moins au SMS, et lorsque j’avais droit à une réponse, c’été pour me dire « Profite de ta jeunesse, tu es jeune, ect, ect… »
    Je vous dis pas dans quel état j’ai étais durant des semaines et des semaines ! Je restais chez moi, je ne voulais voir personne, je cogitais, tourné en rond, je me suis mis à boire pour oublier, jours après jours, nuits après nuits …

    Deux mois de quasi Silence Radio de sa part, sans aucune explication !
    Deux mois ou j’ai passé les pires fêtes de fin d’années, tandis que de son côté elle préparer Nôel avec ses filles, sa famille, bref elle était heureuse … J’ai du la bloquer et la supprimer de Facebook, car rien que de voir une photo d’elle, avec le sourire me faisait énormément mal !

    Début Janvier (2016) j’ai repris contact avec une ancienne collègue de boulot. Celle-ci étant assez « philosophique et psychologue » sur les bords m’a pris en main ! Elle m’a aidée, conseillée, fait ouvrir les yeux sur pas mal de choses, et je peux dire que depuis mi-Janvier je reprend petit à petit goût à la vie, je vais mieux de jours en jours !
    A savoir que cette ancienne de collègue de travail, connaissait mon ex (de part le boulot, une grande entreprise de transport ferroviaire sans citer de nom ;)), et déjà avant que je rencontre mon ex, elle ne s’aimait déjà guère !

    De bouche à oreille, mon ex appris que je fréquentais (amicalement !) cette femme !
    Et là … Retour de mon ex ! Elle a repris contact, m’appelé je sais pas combien de fois par jour, je sais pas combien de mails par jour, mais pour vous dire qu’elle revenait !
    J’ai eu droit au plus beau messages du monde, les plus belles paroles, etc. … Je n’ai jamais voulu faire du mal aux personnes, et bien sûr que j’avais encore des sentiments pour elle, je ne vous cache rien ! Je décrochais donc à ses nombreux appels, je répondais la plupart du temps à ses sms, etc. …
    Elle passait quotidiennement voir ma mère à son travail pour dire qu’elle regrettait, qu’elle m’aimé, ect, alors que durant 2 mois elle n’était plus passé, pas une seule fois ! Mais je me faisais violence ! Je ne voulais pas retomber et revivre les deux derniers mois, de peu qu’elle me « récupère » et me refasse à nouveaux souffrir comme les deux derniers mois …
    Malgré le fait que je lui dise ça (A contre cœur de ma part surement, je l’aime oui, mais pour une fois je pensai à moi, à ne plus vouloir souffrir !), elle insistée, elle me disais qu’elle ne m’avais jamais oublié, que chaque chose qu’elle à pu faire pendant les deux derniers mois elle les faisaient en pensant à moi, etc.….

    15 jours … Elle a était comme cela durant 15 jours. Un beau soir, elle sonna chez moi, me suppliant de venir chez elle (Elle n’avait pas ses filles ce week-end là) … J’ai craqué, je l’ai suivie. Elle m’avait promis de passer un merveilleux week-end à 2, qu’elle me prouverait par A+B qu’elle m’aimait, etc. … Mais rien … 2 jours à être resté chez elle, à regarder des films, à ne rien faire, à ne rien proposer ! Comme un couple de 70 ans …
    Là j’ai pu voir que rien n’avais changé de son côté !
    Je partis, elle m’a mal pris, puis à recommencé à devenir méchante comme en Novembre dernier, à ne plus écrire, plus rien, et durant 1 semaine plus aucune nouvelles de sa part !
    1 semaine passa, et elle recommença à m’écrire, voir ma mère au travail, mais dans ses sms, elle avait déjà changé d’attitude … Plus « distante », mais toujours des « Je t’aime, je pense à toi, ect… Sa a duré 3 jours, puis plus rien … Plus de signe de vie de sa part cette semaine (Elle n’avait pas ses filles cette semaine, elles étaient chez leurs pères !) Du coup aucun signe de vie … Je me fais violence, encore et encore.
    Puis ce midi même ( 19 Février 2016) elle repassa voir ma mère (mais pas de sms de sa part), juste pour lui faire un coucou, lui souhaiter bon courage, ect … Alors qu’une fois de plus, elle n’était pas repassé durant toute cette semaine … Je ne comprend pas ! Vraiment pas ! Quel est son but ? A quoi dois-je m’attendre de sa part dans les prochains jours ?
    Début Janvier j’allais beaucoup, aujourd’hui je juste « bien » ! J’arrive à passer au-dessus, mais avec toutes ces aventures depuis début Janvier j’ai l’impression de « replonger ».
    C’est Je t’aime moi non plus ! J’ai mis des mois à sortir la tête de l’eau … Entendre dire « laisse faire le temps », certes il n’y a pas le choix, mais j’ai peur de retomber comme en fin d’année dernière … Oui bien sûr que j’ai encore des sentiments pour elle, la question je ne me la pose pas ! Celle que je me pose, c’est de savoir si elle, elle en a vraiment eu.

    Merci de m’avoir lu jusqu’au bout, et merci par avance de vos conseils ☺ !!!

    Bonjour Antoine,

    Mon ancien conjoint est un pervers narcissique. Mon psy m’a ouvert les yeux, je le prenais simplement pour un manipulateur et lui trouvait toute les excuses du monde. Je suis moi même dépendante affective.Cette relation a fait de gros dégâts. j’ai perdu toute confiance en moi avec les années, je suis littéralement vidée de l’intérieur, il a pris ma joie de vivre. Je suis une coquille vide. J’ai connu toutes les phases que vous décrivez dans cet article.

    Pourtant même si je n’étais plus heureuse, ni plus vraiment moi même, je préférais ca que le perdre. Je savais que ce n’était pas normal mais j’acceptais je l’aimais plus que tout au monde, j’aurai tout fait, tout donné tout sacrifié pour lui. Mais il est parti. J’ai vécu cela comme une trahison comme un abandon. S’en est suivi les pires mois de ma vie,vivre sans lui m’est insupportable, insurmontable.
    J’ai ouvert les yeux et vu ses failles, vu son côté malsain mais malgré ca, je veux qu’il revienne plus que tout. J’ai essayé d’user de tous les stratagèmes mais il ne revient pas. Je tiens le silence radio 1mois et je craque, il est toujours content quand j’appel et accepte de me voir, on, redeviens proche puis on reviens a la case départ il attend que je le recontacte et ca recommence.

    Il n’a pas refait sa vie, me dis parfois que je suis la seule femme qu il veut pour mere de ses enfant, qu’un jour peut etre dans quelques années quand il se sera amélioré il reviendra…. Je désespère. Il sait qu’il ne sait pas aimer comme les autres, il sait qu’il est néfaste pour les autres. Il reste seul chez lui toute la journée depuis des mois les volets fermée. Il ne vit que quand je vais le voir.

    Il se remet en question, enfin c’est ce qu’il me dit et m’avoue ces tords, certains de ses mensonges passé, me dis que je mérite mieux.

    J’aime cet homme qu’il est au fond de lui , pas celui qui blesse volontairement, je lui ai conseillé d’aller voir un psy, il me dit qu’il le fera plus tard s’il n’arrive pas a s’en sortir seul, qu’il est perdu il ne sait plus ou il en est, qu’il a fuit, fuit les problèmes que par dessus tout ca il a peur de l’engagement, qu’il étouffait. Il dit s etre forgé un mur pour ne pas souffrir que les emotions des autres ne l’atteigne pas, il semble parfois conscient et sincère puis reprend son visage”sombre”.

    Qu’en pensez vous ? comment puis je le reconquérir, l’aider? Le puis je seulement?

    Merci
    lucile

    Franchement, les conneries dans cet article…

    La perversion est une structuration psychologique très particulière, dont le diagnostic est difficile à poser.
    Arrêtez de vouloir “psychiatriser” tout ce qui vous déplaît. La dénégation, c’est un mécanisme de défense courant chez les grands névrotiques, juste au cas où.

    Etre en couple signifie discuter, opposer des points de vue jusqu’à parfois se disputer. Un conjoint peut émettre des critiques sans être pervers narcissique…
    On dirait que pour éviter d’être pervers narcissique (j’aime bien comme ce n’est jamais mis au féminin. Des femmes sont perverses aussi hein) il faut être parfaitement lisse, ne manifester aucune opposition. Nier sa condition d’être humain pensant quoi.

    Bref ça sent bon la récupération pour un combat néoféministe.

    Bonsoir,

    J’ai vécu plus de cinq ans avec une femme perverse narcissique manipulatrice,qui m’a détruit un certain nombre de fois mais qui est toujours revenue vers moi,car comme il est souvent dit,ce sont des personnes qui ne lâchent jamais leurs proies.
    Elle m’a quitté trois fois et la dernière a été la plus violente. J’ai failli y laisser la peau(et ce n’est pas une formule de style croyez-moi…)
    Père de deux filles je ne pouvais plus me laisser dominet et détruire ainsi. Après cette dernière séparation qui m’a anéantit ,elle est revenue sous les traits de la femme la plus charmante qui soit(evidemment) et dés qu’elle eue repris le contrôle sur moi,son nouveau visage s’est à nouveau révélé.
    Ayant cerné sa pathologie(car c’en est une) j’ai potassé le sujet et lui ai écrit une dernière lettre d’adieur afin d’être sur qu’elle ne revienne plus jamais me vampiriser.(car je le répète,ces personnes ne lâchent jamais leur “proie”)
    Voici un donc un copier-coller de cette lettre ou je la révéle à elle-même (attention c’est violent,mais cette lettre est une lettre miroir pour elle) en espérant qu’après ça se sentant démasquée elle n’y revienne plus.

    “ça fait un bon moment que je t’aie démasquée,et un bon moment que je te laisse croire que tu continus de me manipuler.
    Ta faille aura été ,et restera toujours, ton orgeuil et ton ego démesuré (avec qui tu as du mal à cohabiter) ,comme toutes les personnalités comme la tienne…
    une personnalité de type manipulatrice pervers narcissique ,tu en as le profil type, et moi malheureusement j’ai le profil type de la proie des individus de ton genre…Trop bon,trop entier,trop transparent,trop honnête etc…en gros l’opposé exact.
    Et c’est bien pour ça aussi que la mère de mes filles s’est mise avec moi,vous faites toutes les deux parti de cette catégorie de personnalité toxique et manipulatrice. Vous n’avez rien dans votre vie ,ni amis,ni amour, ni valeurs et êtes incapable de construire quoi que ce soit.Incapable de vous aimer vous même vous ne pouvez exister qu’en brisant et rabaissant les autres. vous n’arriverez jamais à ressentir un quelconque amour en toutes choses.
    J’ai compris pourquoi tu avais tout foutu en l’air en janvier,car quand vous êtes démasqué vous détruisez tout pour vous protéger…et c’est exactement ce qui s’est passé.
    Avec ce dernier message je vais te donner quelques encarts et quelques liens ,mais que tu ne liras probablement pas car cela voudrait dire te confronter à toi même,à l’enfer de ta propre image ,à ton reflet toxique, et tu vas même retourner le truc contre moi comme d’hab à cause de ce mépris des autres que tu as et de l’orgueil démesuré de ton ego ,et enfin et surtout parce que c’est le trait principal de ta pathologie .
    J’avais envie de te confronter directement preuves à l’appuis….mais les individus de ton espèce sont dans un tel denie permanent que même avec des preuves sous le nez ils nient. J’en ai eu la preuve bien souvent avec le recul.
    Toute petite tu mentais déjà à ta mère pour couvrir les saloperies de ton père,comment espérer que tu me dises à moi la vérité d’une quelconque manière que ça soit….
    J’ai hésité aussi à faire tomber ton masque publiquement,mais faire cela risquerait d’éclabousser ton entourage et de te dévaloriser à tout jamais à leurs yeux alors qu’ils n’y sont pour rien ,ça ne ferait que faire du mal gratuitement et tu vois moi j’ai une morale,des valeurs ,dont la compassion( inconnue de toi comme le reste) et une identité propre que je veux conserver. Tu fais déjà suffisamment de degâts comme ça.
    Je prie qu’ils ne le sachent jamais les pauvres.
    Pour cela j’ai utilisé toutes les armes dont je disposais ,mails,historique de tchat,photos ,arpenté les rues de Montpellier, mené ma petite enquête etc etc….
    Ta “réputation” te précède …tu sais comme les mecs sont vantards,pas difficile de les faire parler. Et puis t’avais raison pour l’iphone aussi …. Et pas seulement. Rien que ce petit appareil puissant m’a fournit beaucoup de choses.
    (je t’enverrais un sms avec un crypto qui effacera le spy-log,j’en ai assez vu et lu c bon)

    En fait je ne t’en veux même pas , j’ai juste pitié de la personne que tu es car ne pas s’aimer et se détester soi-même à ce point doit vraiment être triste à vivre….et ta vie en a d’ailleurs toujours eu ce reflet :morne,grise,vide,statique,pauvre….et sale.
    Tu n’as jamais aimé rien ni personne car tu n’en a pas la capacité ,et tu ne l’aura malheureusement jamais. C’est pour ça que t’as pas d’orgasme non plus,comme les putains avec leurs clients,elles ne ressentent rien. Mais même elles arrivent à aimer tt de même….Toi non.
    Tous ces mecs que tu te tapes ,ces ex que tu revois,ces sites ou tu cumules les rencontres qui te salissent ,ces comportement de salope et de chienne que tu as (parfois publiquement) , je ne sais pas si tu en tire plaisir ou si c’est un besoin pervers masochiste ,un vice malsain…? Mais c’est aussi pour ça que tu ne peux jamais rester seule,par peur de te retrouver seule face à toi même dans l’enfer de ta propre compagnie face à ta propre image que tu ne supportes pas………. c’est grave, terriblement laid et glauque. Et sale …(superlatif : salope . Je ne t’insultes pas mais il faut appeler un chat : un chat ,c tout)

    Et dire que je t’ai aimé réellement ,si fort ,que je t’ai tout donné ,sans compter,que tu m’as tout pris sans jamais rien de me rendre ,que tu m’as trahi ,sali et détruit d’une manière si vil et infecte ,et que tu as voulu me détruire à nouveau …comment peut-on vivre ainsi, ne jamais rien ressentir et être aussi malsaine et mauvaise ?? Oui c’est bien pathologique.
    Mais ma force c’est cette identité que j’ai conservé ,envers et contre tout….Et je progresse,j’avance,je construis,je vis et je ressens.
    Tu te trouveras une autre proie que moi .
    J’ai vomis ma bile et le soleil se lève avec la lune noire de ton visage qui s’éteint ,se couche et disparait à jamais…dans la lie, la boue ordurière;la fange dans laquelle tu te vautres , vis ,et semble te complaire.

    Malgrés tout je te pardonne ,car on le fait avant tout et d’abord pour soi-même,acte dont tu ignoreras également toujours le sens, la grandeur et les bénéfices.
    Je me suis ainsi défait de cet amour inconditionnel que j’avais pour toi , et sans besoin de te haïr pour autant cette fois.
    C’est fini,tu n’as plus de prises sur moi ,tu ne m’inspires plus aucunes émotions ou désirs d’aucunes sortes…. La meilleure des preuves étant ,comme tu as pu le constater,que je n’avais même plus envie de toi …

    Quel dommage,quelle horreur ,un si beau visage pour une âme si laide… quelle pitié cette vie à la fois vide de ce trop plein de rien et remplie d’autant de laideur, qui jamais ne te donnera la sensation d’exister ou de ressentir,car jamais tu ne voudras et ne pourras changer.
    …Ton dépérissement progressif (ta poly-arthrite rumathoïde)est le prix de tes actes, et le pire reste à venir…

    En fait tu es déjà morte …et quand viendra ton heure ,tu auras au moins un avantage sur moi…..Tu ne sentiras pas la différence.”

    Voilà,désolé c’était un peu violent mais pas non plus ordurier,juste objectif(pour ma part) ,et en espérant que cette l’empêche à jamais de revenir.
    Elle ne fut pas facile à écrire et encore moins à envoyer…mais il le fallait,je devais “Nous Suicider” ..en quelque sortes.
    Si cela peut aider quelqu’un par la suite j’en serais heureux et tous les commentaires seront les bienvenus.
    Trés Cordialement

    Bonjour,merci pour ts vos messages…je me sens pas isoler en sachant qu il ya des personnes qui vivent la meme chose que nous..l ex de mon mari nous gache la vie,harcelement ,menace ,manipulation….mon mari a un enfant avec son ex,cest nous qu on a la garde..depuis notre mariage il ya 3 ans ,je tiens compte qu elle manipule mon mari ,au debut elle m a manipule un petit .avant leur divorce ,elle etait gentille devant la famille mais une fois seuls ,elle senervait,faisait mal a ses enfants,se faisait mal a elle meme et appeller les gendarmes pour dire que c etait mon mari,heureusement que les enfants ont dis la verite…elle a tourne le volent un jour de la voiture pour faire mal a mon mari qui etait son mari a l epoque ,mais ce qui est grave c est que ses 3 anfants etaient ds la voiture aussi.…..beaucoup de violence mais devant les auttes,elle est parfaite,un jour elle est partie de la maison ,apres avoir eu ses papiers pour rester en france pour elle et ses enfants….meme avec ttt ca ,elle a continue a manipuler mon mari,apres notre mariage ,elle appelle plusieurs fois par jour,vous allez me dire pour parlerr a son fils,non pas pour ca parce q elle sait que son fils est a lecole…mon mari lui disait son fils est a lecole ,bein elle repond qu elle sait,ellle appelle pour lui raconter ses aventures,mon mari senervait et lui disait que ca ne l interesse pas…mais il ya des fois que je sens que mon mari a peur delle …la derniere fois elle a mis son fils a la porte pendant les vaccances scôlaires ,parceque elle lui pose la question ,qui aime de plus elle ou moi,lui a repondu que moi je le connais bien,que je le comprend mieux…cote apparence et vetement,il a 11 ans ,je le laisse le choix de shabiller comme il veut en restant respectueux…j insiste pas sur les marques alors que elle ouii……on est pas du meme monde…elle est allee plus loin ,a jouer la victime devant les gendarmes en nous accusant d kidnapper son enfant alors quelle savait on est venu le chercher……,

    Bonjour,

    J’étais avec une femme qui a quitté son copain après 8 ans de relation. ..elle me disais que c’était un pervers narcissique. .j’etais en relation pendant 6 mois avec elle…mais voici mes interrogations…son comportement avec moi etait plutôt etrange..elle me valoriser souvent. ..mais defois très distante..Après 1 mois de relation elle me disais que j étais l’homme de sa vie (un peu tôt comme même) elle me critiquer on disant que j étais un gamin. .mais je restais l homme de sa vie..elle m a mis dehors 2 fois en prétextant que elle avait besoin de temps pour elle…pour me reprendre 3 jours après. .. j’étais perdu..mais en sa compagnie. J avais l impression d etouffer… maintenant que c’est fini et qu elle a pris la décision de retourner chez son ex…je me demande si j ai été manipulé?

    j’ai vécue cette perversion avec une femme j’étais le plus sympas le meilleur mais en coulisse elle me fessais que des injures elle ma tous fait violence physique elle ma critique elle étais sympa quand elle étais dans la merde( problème d’argent ) je suis séparé il y a quelle que jour de ça elle m’envoie plusieurs sms je lui est dit ses que je pensé je peux vous le dire pour elle elle ma rien fait de mal elle me se renais pas en question c’est dingue que pensé vous de ça est pourquoi m’envoie telle des sms ( stratégie autre)

    Moi aussi j’ai été victime d’une manipulatrice actuellement je suis complètement d’evastee triste pas sure de moi elle m’as tellement dit des horreurs que je ne suis plus sure de moi elle m’a éloignée de tout le monde et je m’e retrouve toute seule il y a des jours ou je reste en pygama toute la journée in y a trois semaines lors d’une promenade le soir avec mon chien une voiture l’a percuté en pleine tete dans l’affolement je l’ai appelé elle a tout de suite telephone au Sami pourquoi parle qu’elle veut me considérer comme folle une horreur lorsque je cherchais un vétérinaire de garde voila comment sont les manipulateurs

    Bonjour
    J’ai rencontré mon ex sur un site de rencontre ça duré plus de 2 ans. homme qui avait une adiction au sexe il me disait je n’aime que toi tu es la femme de ma vie il voulait que je couche avec d’autres homme et des couples fan des clubs et site net echangisme .mensonge pendant 2 ans tromperie avec d’autres femmes . Il me manipule tellement que j’en arrivé toujours à croire qu’il changerai pour moi .un jour il m’a fait croire qu’il était à l’hôpital j’ai découvert une femme chez lui. J’ai crue que j’allais le tué à se moment là j’ai su qu’il fallait arrête le carnage. lui à continue à venir me harceler chez moi j’ai craqué plusieurs fois ça à duré 6 mois .j’ai décidé de partir loin de lui.il pensait pas que je le ferais. la dernière fois que je l’ai vue il m’a invité 3 semaines en vacances avec les enfants (les siens) .
    par la suite appel tel message qu’il m’aimait qu’il voulait me voir .ça à duré 5 mois.il à fini par trouvé un autre pigeon plus jeune que lui 3 enfants la plus jeune doit avoir 3 ans j’ai voulu la prévenir il l’avait déjà bien brifer sur moi j’étais folle et je le harcelé elle était ok avec les clubs et autres. j’ai laissé tomber à la date d aujourd’hui je regarde toujours son facebook ou il affiche son bonheur elle s’affiche sur les sites echangisme elle est toujours en photos jamais lui il la emmené à Venise à Bordeaux je me revoi avec lui le même chemin .il lui en demandera toujours plus.il y a un moi il m’a envoyé un message pour me dire que j’étais une folle. Il fait du temps pour oublié se genre de personnage il faut partir car vous vous détruisez psychologiquement lui vous détruit aussi il n’aime personne juste se que vous lui apporte dans c fantasmé rien d’autre.

    Je suis une ancienne PN …et je crois que mon père est un PN non soignée. J’ai du vivre toute ma vie sous cette pression constante de plaire a mes parents …toujours leur dire oui même si j’aurais voulu leur dire non. Ma mère a toujours été mal dans sa peau et a l’âge de 15 ans j’ai débutée les diètes sous sa supervision et j’ai même été anorexique …je n’ai jamais reçu d’aide car mes parents m’ont si bien rassurés et ils ont tout repris en main. Mon père était sur protecteur et il a toujours tout fait a ma place et je n’ai donc pu jamais apprendre a être autonome. Toutes mes relations amoureuse ont été vouées a l’échec car la seule manière pour moi de me protéger de ce que je vivais avec mes parents étaient l’agressivité ..j’étais aussi quelqu’un de très superficiel car pour mes parents être beaux c’était réussir dans la vie donc je m’étais appliquée a être la plus belle en tout temps. Je me disais qu’on avait pas besoin de l’argent dans la vie quand on a la beauté. Je me suis servis de mes copains et j’ai toujours essayée de changer mes copains pour qu’ils soient a ma ´hauteuŕ et plus musclée. J’ai travaillée 7 ans au même endroit et après 2 ans je détestait mon travail et je voulais partir et mon père me disait sans cesse de rester …pour la sécurité financière et je peux vous dire que j’ai pleurée tellement souvent et je l’ai écoutée car je voulais lui plaire … Je suis avec mon copain du moment depuis 5 ans et c’est un homme bon et généreux et des le début j’ai aussi essayée de le changer. La première chose que mes parents ont dit sur lui c’est tu es plus belle que lui. Après 2 ans, nous avons eu une discussion car le sexe devenait ennuyeux et je lui est proposée de nouvelles positions mais il n’était pas ouvert ou il était mal a l’aise donc je me suis dis que par amour je continuerais a faire l’amour même si c’était ennuyeux et je me suis encore oubliée. Il y 2 mois j’ai passée du temps avec mes parents en vacances, je me suis remis au sport intensif et j’ai tout fait pour ne pas les décevoir donc je suis revenue épuisée..mentalement physiquement. De retour au pays, j’avais hâte de revoir mon copain mais je n’avais pas hâte car je devrais encore ..m’obliger a faire l’amour et c’est a ce moment que j’ai fais ma première crise d’angoisse…et je ne comprenais rien. J’ai passée une semaine a ne pas sortir du lit ..je ne mangeais plus..une crise d’angoisse c’est du stress x 10 . J’ai même pensée mourir mais je me suis dis que je ne voulais pas mourir pour les bonnes raisons. Je vois un psy depuis peu ça aide un peu mais je resterai toujours angoissée du a ce que j’ai vécu. J’essaie de reconstruire la relation avec mes parents en m’affirmant et en étant plus autonome ..ils trouvent ça très dur mais ils devront accepter et pour ce qui est de mon copain je l’aime mais je ne sais plus comment m’y prendre. Je dis lui non si je n’ai pas envie de faire quelque chose mais j’ai peur de le blesser mais je dois m’assumer. J’ai besoin souvent d’être seule et il me respecte mais il est hyper attentionnée et je me sent un peu étouffer dans tout cela. Je ne sais plus rien..j’essaie d’apprendre a m’aimer pour ce que je suis et de m’accepter pour pouvoir accepter mon copain et l’aimer tel qu’il est mais je me sent un peu déroutée. J’ai été une PN a cause du comportement de mes parents vis-a-vis moi au fond j’étais la plus malheureuse sur terre…je sais le mal que j’ai pu faire mais je sais aussi le mal que j’ai subit.

    Bonjour,
    Après avoir lu vos nombreux témoignages je pense avoir la confirmation d’avoir été victime de harcèlement moral de la part d’un “pn”. Jusqu’alors je n’en étais pas sûre. N’est ce pas de ma faute ?Aije fais des erreurs ? Il est tellement malheureux .. voila mes pensées. Je culpabilise. il m’a fait culpabiliser alors que je pense avoir vécu quelque chose de très difficile, il m’a fait beaucoup de mal. Comment être sûre que l’on est victime de harcèlement ? Est ce possible que je l’aime encore ? que je n’ai aucune colère envers lui ?

    Bonjour,
    Je reconnais très bien mon conjoint dans vos propos (aucune empathie,manipulation,culpabilisation,séduction…mensonges…) sauf que moi je n’ai jamais vécu avec j’ai mon travail,famille,amis sport ..j’ai ma vie par contre il n’arrive pas a me casser des qu’il dépasse les bornes je le quitte par contre lui reviens avec pleins de promesses puis re belotes bon je suis indépendante et ça le dérange de plus je l’ai déjà tromper et il le sait donc j’en déduit que c’est sa blessure d’ego.
    Ma question est il a vraiment l’air de m’aimer (je n’ai pas de référence en ce genre) et quand je le quitte il n’en dort plus il est mal! C’est contradictoire non? Car si il est vraiment un PN il n’y a rien a faire déjà qu’il ne se remet jamais en question.

    Sans exagération je peux qualifier ma copine de pervers narcissique.

    s’il ya une chose que les PN détestent par dessus tout c’est le fait d’ignorer leur presence surtout en presence des personnes qui sont de sa meme tranche d’age meme niveau de vie social et et physiquement presentable. Les PN rejettent toujours le tort sur les autres qu’est qu’ilfaut donc faire ,faut juste leur donner les rennes et les lesser tout gerer l’erreur qu’il ne faut pas faire c’est de sauter sur leurs premiers raté ou manquement il/elle sentira qu’elle s’est faite piégé et avec son intelligence ,ne dira rien et redoublera d’ardeur et de vigilance le tout est de regrouper au moins 5 ratés ou manquements donc vous n’interviendrez à la non réussite en aucun moment et ces 5 ratés et manquements doivent etre a des periodes bien différentes .faites en un tas tout en évitant de faire un rapprochement avec tel ou tel ratés ou manquements dont vous avez payé les frais.et un conseil n’essayez pas de devenir comme eux surtout pour les hommes ça ne fera qu’augmenter son emprise sur vous car comme on le dit si bien “chassez le naturel il reviendra au galop”je m’explique la victime surtout celui qui est trés amoureux il se retrouvera toujours en train de pardonner le tort de l’autre croyant oeuvrer pour l’evolution de la relation mais que non! car aux yeux de l’autre PN puisqu’il/ou elle n’a pas de coeur ça ne represente rien au contraire c’est encore une victoire pour lui/elle.

    Bonjour Wilfried,

    Attention, on place beaucoup de gens de la catégorie Pervers Narcissiques et parfois c’est à torts. En l’occurence c’est vrai que ta description ressemble bien à celle d’une pervers narcissique. Dans ce cas, mieux vaut couper les ponts, c’est ce que tu as fait ?

    Bonsoir à tous,
    j’ai était aussi victime, d’un pervers n, pendant 3 ans, quand j ‘ai connu cet homme voir prince charmant pour moi, je n ‘avais jamais vécu une histoire aussi fusionnel et pour moi c était le bon, gentil, attentionné, compréhensif, et après quelque mois changement de comportement, c’était devenu un homme dur, froid , arrogant , méfiant , fuyant au moindre problème, il à commencé à mal me parler , je me suis dit ce n ‘est pas possible, je te reconnais plus, mais c ‘est toi le problème il me le répétait tout le temps, je commençais une grosse déprime, à me poser des questions, je rentrais dans une déstruction de ma vie.
    je n ‘avais plus contact avec ma famille, mon visage ne ressemblait à rien, moi qui était une jeune femme joyeuse et épanouies, en quelques mois je devenais un cadavre ambulants, à j ‘avais toujours peur de faire des choses ou de m ‘exprimer, ça n ‘allait jamais, c’était moi le problème, un jour j ‘ai fait une grosse crise de nerf, je mangeais plus, ma sœur à pris les choses en main , m ‘a accompagnée chez le médecin qui me connaissait depuis de nombreuses années, elle m ‘a fait une demande de maison de repos, mon corps ne tenait plus, il m ‘avait épuisée j ‘étais à la fin de l’histoire, je pense aujourd’hui si je serais avec lui, j ‘aurais mis fin à mes jours, car ça devenait pesant de se sentir sale et considérée comme une bonne à rien, alors si çà peut aider certaine personne à faire attention à ce genre de personnage , trop gentil ou voir même visage d ‘ange.
    bon courage à tous

    Excellent article, mais pourquoi parle-t-on toujours seulement de manipulaTEURS ? Il y a tout autant de manipulaTRICES et de perverSES narcissiques !!! Je suis bien placé pour en parler, moi qui me suis fait vampiriser les 30 plus belles années de ma vie par une maipulaTRICE diabolique ! Merci donc de corriger les passages de cet article qui laissent croire que les manipulateurs ne sont que des hommes !

    Bonjour,
    je suis tombé sur ce site peut-être pas par hasard..
    Je souhaite avoir un avis, un conseil, un quelque chose car je ne sais plus où je suis, qui je suis, comment reprendre ma vie en main et comment j’en suis arrivé là..
    Il y a cinq ans j’ai rencontré un homme, qui sortait d’une relation difficile. Il était comme un oiseau blessé. Il me faisait de la peine et je suis tombé amoureuse. Très rapidement j’ai démenagé chez lui et au bout de neuf mois sous le même toit j’étais enceinte. Nous avions eu beaucoup des disputes et j’avais fait plusieurs fois mes valises pour partir de chez lui, pour le quitter. Et à chaque fois je suis revenue. A chaque fois tout était de ma faute et à chaque fois je me suis remise en question, en me disant qu’il a raison, je suis paumé, je ne suis pas encore une vraie femme, je suis folle et j’ai des problèmes. Il a 12 ans de plus que moi, forcement, il est quelqu’un qui se connait, qui connait les femmes, qui a une expérience de vie.. et moi forcement je suis paumé. Il me dit qu’il m’aime.
    Les années passent, notre enfant grandit, il s’en ai pas trop occupé au début.. c’est son premier enfant. A cause de son métier il voyage beaucoup et moi je me suis retrouvé seule à la maison avec mon enfant. A chaque fois quand il partait en voyage, j’avais un sentiment d’insécurité, mais je me suis dit que j’ai rien à craindre. Souvent j’ai eu des crises d’angoisse vis à vis de lui, je me sentait pas en place, je ne comprenais pas trop d’où ça venait et comme lui avait fait le diagnostique sur moi que j’étais folle, nihiliste et incapable d’aimer, je me suis dit que ça devait être lié à ça. Ceci dit, à l’intérieur de moi j’avais une vague sentiment qu’il y a quelque chose qui cloche. Mes crises devenait de plus en plus fréquentes. A cause de sa jalousie, il ne voulait pas trop que je vois des gens ou alors, j’avais droit à ses crises. Je lui ai rassuré en lui rendant les comptes de ma vie, ce que je faisais, avec qui etc., petit à petit par force de survie je crois, j’ai commencé a me battre de ne plus vouloir être juste la femme de. J’ai repris mes études et j’ai repris contact avec mes amis. J’étais dans une logique de construction et je me suis dit que d’avoir tout le temps le sentiment de marcher sur les oeufs, d’être de toutes façons le pire ennemi de mon amour, d’avoir tout le temps le sentiment d’être exclue de sa vie à cause de mon non-intelligence etc. que tout ça c’est de l’amour et que c’est comme ça. Il me dit, qu’il m’aime.
    Les années passent. Je suis devenue sérieuse, j’ai perdu 15 kilos, je suis souvent malade. Et je continue a me battre. A essayer de comprendre cette incompréhensible en moi, cette maladie que j’ai dont je ne connais pas et je ne sais pas pourquoi. Notre couple va mal, mais c’est de ma faute. Et je ne sais pas comment encore me remettre en question, car je me suis plié en mille pour trouver la solution.
    Au début de cet été, j’ai une angine, je ne pouvais pas manger ni même avaler ma propre salive pendant une semaine. Il me dit qu’encore une fois elle est mourante, me laisse moitié morte effectivement au lit avec mon fils et dit qu’il va partir jouer au casino. Ok. Il rentre à cinq heures du matin. Je me réveille le matin car son portable sonne, je vais voir, et là. Bingo. Il n’a pas été au Casino, il a été dans une chambre d’hôtel avec une autre femme. Et là au bout de cinq ans d’incompréhension de ma maladie qui me ronge, j’ai l’impression de me réveiller d’un cauchemar. MERDE! Le problème ce n’est pas moi en fait. Et c’est là où je commence a comprendre tout. Tout ce jeu de masques. Ce jeu de séducteur, jeu d’un oiseau blessé, jeu de quelqu’un qui se dit mature et responsable, qui a des discours d’intellectuel sur touts les grands sujets de discussion, l’homme qui m’a dit de ne pas vouloir répéter les erreurs de ses parents, qui m’a dit d’aller au monastère si notre couple ne marche pas, l’homme qui sous prétexte de sa jalousie à pris le contrôle de ma vie pour se rassurer que je ne pourrais jamais lui faire du mal, l’homme qui m’a manipulé, tout simplement. Il me dit qu’il m’aime.
    A ce moment là, je suis devenue folle, oui, remplie de rage, de haine, de colère, de trahison. Il me dit que c’était une histoire avec une inconnue, cette histoire a durée un mois et que c’est terminé. Je suis devenue folle, je n’arrive plus a parler, je suis physiquement plié en deux, je vais aux urgences psychiatriques, je reste à l’hôpital enfermé pendant trois jours, j’ai envie de me tuer, j’ai le sentiment que même mon fils vient du satan, et lui. Lui il a des preuves maintenant de ma folie, ce qu’il m’a répété pendant cinq ans, est devenu une réalité. Je suis une femme (parce que oui, je suis devenue une femme pour lui maintenant, ce qu’il me dit! et que c’est étrange que cette trahison arrive maintenant au moment où je suis en train de devenir une femme..) folle.
    Du temps passe, je me soigne, il est plus ou moins en fuite.. Je n’arrive pas a accepter que tout ça est vrai, j’arrive juste a comprendre que j’ai mes valeurs et ma dignité, et que la seule personne qui me doit maintenant quelque chose, c’est lui. Oui, il me doit la vérité. Parce que pendant cinq ans je me suis faite avoir, j’étais aveugle, je ne voulais pas écouter mes intuitions, ni ma voix intérieure, parce que j’étais trop naïve et pour lui tout ça, la vérité qui est en moi, était de l’ordre de ma folie. Et à chaque fois je me suis battue avec lui. Tout ça je savais. Et là encore, c’est moi qui le dit maintenant, je peux m’en vouloir qu’à moi -même. Et je lui demande la vérité.
    Au bout de quelques mois de sa fuite, et les quelques discussions au téléphone où j’ai réussi a parler avec lui et même le pardonner dans le souci de notre famille.. Je me suis rendue compte quelque temps après qu’il m’a encore menti. La relation qu’il avait n’était pas du tout avec une inconnue, ni même une histoire d’un mois, non. C’était une jeune fille, dix ans de moins que moi, qui s’est faite avoir, elle aussi. L’histoire était prémédité entre les deux et a durée presqu’un an. Lui, par rapport à elle me parle de l’énergie vitale et de la régénération.. Car avec moi, ce n’était plus possible, ma maladie que j’ai, lui avait bouffé son énergie vitale. Sachant que maintenant, après avoir passé du temps à l’hôpital, j’ai le diagnostique des médecins qui me disent que je n’ai pas de maladie, ni de folie. Je suis épuisé et blessé. Et ça c’est juste une des histoires.. Maintenant je sais pourquoi pendant cinq ans j’ai été angoissé.. Il y a toujours eu une autre femme derrière, alors que lui, telle un prêtre me jurait des choses sur la qualité spirituelle de notre couple. Il me dit qu’il m’aime.
    Aujourd’hui, je suis toujours avec lui. On vit sous le même toit. Je voulais partir, et quand je lui ai dit ça, au début il était vexé et finalement il a réussi à détournent la situation à son avantage. comme il dit, il refuse le sentiment d’impuissance. C’est de la manipulation. et je ne veux pas lui donner cet plaisir qui à mon avis est de l’ordre de la perversion. Je l’aime. Ou je crois que je l’aime. Il me dit qu’il m’aime. Je suis encore très en colère. Ses mensonges et ses essais de se justifier et tout son blabla ne me fait plus aucun effet. Il essaie encore de me dire que sa trahison était de ma faute.. Il me parle de poule et de l’oeuf.. et maintenant il a trouvé d’autres choses pour me reprocher.. maintenant c’est l’argent, parce que je ne travaille pas. Parce que j’ai mes études et je commence a me reconstruire, parce que j’ai peur de tout et je n’arrive pas a faire confiance à personne. A peine j’arrive à m’occuper de mon fils, à peine j’arrive à me tenir debout. Et lui il me reproche de vivre dans un studio encore à son âge.
    L’année dernière j’ai travaillé à côté de mes études et il a trouve quelqu’un d’autre pour se régénérer.
    Voilà. Je ne sais toujours pas pourquoi je n’arrive pas à quitter cet homme.. il m’a fait plus du mal que du bien.. Il me dit qu’il vit un enfer. Moi aussi. C’est un cauchemar. Et moi, avant de l’abandonner cette histoire, j’aimerais juste qu’il se pose la question si cet enfer ne venait pas que de moi.. et bien evidemment je suis devenu le monstre pour mon fils aussi, car je n’ai plus des forces de sourire, ni être une maman “normale”.

    Bonjour cendrine,
    pour ma part je peux vous assurer que JAMAIS je n’ai pu obtenir de réponse de sa part et s’il fait l’effort de me donner une explication j’avis droit ENCORE à un mensonge enfin SA vérité il introduit des éléments vrai dans un grand mensonge pour me faire croire quil me dit LA vérité mais crois moi c’est un menteur né il est trop fort un vrai professionnel.
    Alors n’espere pas et n’attends pas une explication ou la vérité ou quil se remette un jour en cause il ne le fera pas et tu perds ton temps et ton énergie à espérer un changement de sa part ou une reconnaissance de sa part c’est toujours TA faute et sil le reconnait c’est parceque toi tu la poussé…etc
    parcontre la vraie question à se poser c’est comment récupérer votre enfant le gagner être et rester une maman non pas “normale” mais une maman aimante et souriante rassurante et surtout COURAGEUSE ne pas baisser les braspour vous et votre enfant à cause de ce malade ne pas perdre sa santé mentale et physique.

    il a reussi à faire de vous une hombre mais vous avez toujours votre âme et si vous avez écris sur ce site c’est que vous avez la rage de vivre et que vous êtes consciente quil ya qlq chose d’anormal.

    dites moi à quel point vous vous aimez vous même? il faut manger, se faire plaisir, sortir, chanter, danser, faire des sorties avec votre enfant aimer la vie pleurer , pleurer et pleurer ça fait du bien ….ez

    oui c’est pas évident moi aussi je pensais ne jamais pouvoir m’ensortir mais croyez moi entourez vous de toutes vos connaissance et n’aiyez pas honte de parler de raler si non faites vous suivre par un psy qui connait le profil PN je vous assure que vous verrez les choses différemment et si vous êtes vous êtes croyante priez priez…..
    demandez vous est ce que je suis heureuse est ce celà une vie de couple est cela l’amour estje mérité ce traitement est ce juste? ne pas se blâmer se pardonner sois même et aller de l’avant le temps passe nous faisons tous des erreurs dans notre vie mais qui de nous a le courage et la force de corriger son erreur de se voir en face et ne plus la refaire ou laisser d’autres diriger nos vies à notre place.

    la vie ne s’arrête pas à un homme.

    Bon courage.

    Bonjour Pattie,

    Quand je te lis, j’ai des frissons dans le dos. Le père de mon enfant de qui je suis séparé depuis avant la naissznce correspond à ce que tu écris…

    J’ ai compris il y a peu que la principale source de son mal etre estau delà du fait qur la mère est plus un gourou qu’autre chose, cette absence de relation / de ce dégoût du père vers un fils.
    Peut être représente t il l enfant conçut pdt une periode difficile pour lui ou pour vous 2 ( le père de mon ex m a dit qu’il avait épouse la mamzn car elle était enceinte)… Le père de ma fille est malheureux depuis longtemps.

    Mais par dessus tout je pense que tu pourrais te tourner vers Dieu et de lui demander d’apaiser ton fils et de te montrer comment y parvenir.

    Il a souffert et a du avoir une solide étiquette bien souder pour persécuter son frère au point de le chasser de chez lui… Mais il n’a pas le droit de se comporter de cette façon.

    Einstein disait: le fou veut changer les choses en adoptant toujours le même comportement.

    Je te souhaite bcp de courage.

    Bonjour,

    J’ai besoin de conseil. J’élève seule trois grands fils de 23, 21 , 16 ans.
    Notre fils de 21 ans, est un P N violent. Ce trait de sa personnalité c’est dévoilé lors de la séparation avec son père. Père qui a décidé durant cette cassure familiale de rejeter ce jeune, à l’époque âgé de 14 ans, sous prétexte qu’il ne pouvait pas être de lui du à son sale caractère.
    Depuis, ce jeune de 21 ans nous fait vivre un enfer….Agression perpétuelle, paranoïa, violence physique, destruction de nombreux objets et portes cassées,etc…
    Je précise, notre fils aîné de 23 ans ne vit plus au domicile, reste le plus jeune de 16 ans sur qui ce jeune de 21 ans crache son venin.Je crains le drame si je ne suis pas présente, car à chaque altercation je me pose en obstacle physique , je sers de sandwich pour protéger le plus jeune, qui ne veut plus se laisser faire, ce qui me vaut quelques grosses courbatures par la suite.
    Avec mon fils de 23 ans , nous sommes persuadés, que leur père devrait dire a ce jeune qu’il l’aime, qu’il est son fils, qu’il va réussir,mais la démarche est longue car ce père ne pense qu’a le mettre dehors avec un bon coup de pied au cul! j’ai beau lui expliquer que ce n’est pas la solution, bien au contraire, cela accentuera sa violence…………
    Ace jour notre fils de 16 ans ne veut plus dormir à la maison.
    Que faire et peut-on le soigner?
    Merci.

    Bonjour à tous,

    je connais quelqu’un que depuis 6 ans ne me laisse pas tranquille,même si j’ai rompu plusieurs fois notre relation,suite à une prise de conscience de sa manipulation envers moi.
    Il a essayé de me faire croire que j’étais l’amour de sa vie et un jour je rencontre une femme dans la rue qui nous cours derrière lorsque on était mains dans la mains et lui dit:” Bonjour mon amour”,j’étais sur le choc.Depuis j’ai découvert que je n’étais pas la seule femme dans sa vie.Cette pauvre femme était dans le même état de choc que moi.J’ai laissè tomber cette histoire,mais la personne en question continue à m’envoyer des messages,des mails,des appels.Aujourd’hui j’ai bloqué toutes sortes de possibilités de communication avec lui,car cela me rend malade.Son comportement quand on était ensemble était du style: appels toutes les heures,critiquer mes sorties entre copines,exercer un contrôle constant sur ma vie,sans pourtant se voir plus que une fois par semaine et quand lui le décidé.C’est quelqu’un qui travaille dans le milieu du spectacle,très calme,gentil,très riche et avec beaucoup de savoir faire,mais sans aucune empathie ou disponibilité à l’engagement.Un homme méprisent avec une façade parfaite.
    J’ai lui posé des questions sur notre relation un jour et il m’a répondu: ” tu es la femme que j’aime,c’est tout ce qui compte dans une relation” point
    Des réponses de grande philosophie,mais dans le concret rien qui évolue.Je pouvez jamais l’appeler le soir,ou décider de le voir un tel jour,je commencé alors à me poser de questions,car je trouvé cela pas normal.Des connaissances en commun,(car je fais aussi partie du milieu artistique),m’ont conseiller de faire attention a lui,vu que ils étaient au courent des ses autres relations.Je pense que cette homme,grand metteur en scène reconnu,a pu bien se profiter de l’amour inconditionné de plusieurs femme au même temps,en leur faisant croire d’être uniques.Je sais que si je débloque toutes mes boites de réception messages il sera toujours là avec un beau et flattent message et que le jour de mon anniversaire un fleuriste va m’appeler pour que je puisse réceptionner ses fleur,même si cette histoire est FINI.Un vrai monstre!!!

    Merci Rosa,

    Je ne prends pas bcp de distance et je peux vite être “dure” ou directe.

    En ce qui concerne PN. Je ne désire ni savoir, ni comprendre ce qu’il est, ce qu’il pense… Il est vrai que je me demande s’il se comporte de cette façon avec sa compagne actuelle.

    J’ai la chance de n’avoir aucun contact nécessaire, ni même qd notre enfant s’en va chez lui, ça se fait au départ d’amis en commun.

    Ma meilleure amie m’a récemment parlé d’un film qu’on regardait bcp à l’époque: cruel intentions avec ryan philip. Ça m’a évoqué des passages de ma relation catastrophique.

    Ce matin je suis super réprimée par rapport à cette histoire, je ne sais pas ce qui m’a rendu à ce point si down.

    Bonjour,
    Merci safar pour votre commentaire c’est juste ce que vous dites mais croyez moi je fais de mon mieux pour voire ma faille j’ai même suivi chez un psy durant un mois mais il ne ma pas aider à mettre les mots sur mes maux. c’est grâce à Dieu à ma recherche sur le net et à mon instinct de survit que je suis parvenue à garder la tête hors de l’eau c’est grâce à vos témoignages et d’autres que je trouve des “explications” pour la plus part de ses comportements c’est vraiment stéréotypé mais là où je ne comprends pas encore tout le monde s’accorde à dire que le PN n’a pas d’empathie alors ma question est est ce quil a joué le personnage endeuillé durant plus d’une année? (décès de sa 1ère femme)il n’arrêtait pas de dire et jusquà présent quil a était injuste et oppressif envers elle!!!IL sait ce quil fait ? il est conscient? il joue un rôle ???? vraiment sur ce point bien précis j’ai du mal à comprendre il va au cimetière régulièrement!!

    C’était adressé à Rosa. Désolée…

    Bonjour Laetitia,

    Moi je pense que vous faites tout ce qui est en votre pouvoir (c’est à dire: ” LUI – PN”) pour éviter de penser à vous.

    Car je pense que lorsque quelqu’un humilie un être aimé à ce point, mon plus grand désir serait de comprendre pourquoi et comment une personne aussi abominable et petite (insignifiante à l’échelle mondiale), est elle parvenue à me réduire à ce point aussi bas. Mais certainement pas de n’inquiéter de son remariage … Ça se passe chez soi d’abord.

    Bcp de courage.

    Salut Bijoux,

    Je me reconnais dans chacun de tes mots.
    J’ai pu prendre la fuite au bout de 13 mois, enceinte de 4 mois et lui ayant refait sa vie.
    Il me le cachait, mais je le savais.
    Je ne sais pas pourquoi, je ne lui en ai pas parlé, je le laissais me baratiner sans espoir de retour avec la personne que j’avais rencontrée. Je me rendais bien compte que qqch ne tournait pas rond.
    Je me sentais en mode auto-pilotage. Je ne comprenais rien de ce que je disais, de comment je me comportais, d’avoir gardé ma super petite fille (car je ne voulais pas d’enfant), je vivais une dépression indescriptible.

    Je suis partie! je garde des séquelles, je m’organise bien en ce qui concerne notre fille et j’ai refais ma vie, j’ai un super nouveau boulot, … je remercie chaque jour Dieu pour toute la bonté qu’il m’a envoyé, la force et le courage qui l’a donné à ma tête, mes bras, mon coeur.
    Pour la patience qu’il m’a donné et ce recul tellement mature. Je ne me reconnais pas!!! Je comprends chaque jour les raisons qui m’ont mené dans ses bras et ce que lui vit. Je peux vous dire que d’un côté comme de l’autre, … c’est pas joli-joli!! C’est dur de percer la carapace d’un passé occulté, mais si c’est pour éviter à nouveau ce genre d’histoire, je préfère me faire souffrance un instant, savourer le respect d’une personne qui m’aime et qque part ce sera ma “vengeance” (entendez-moi bien) sur le comportement ignoble que mon PN m’a fait vivre. Même, le jour où il m’a fièrement exhibé cette pauvre chérie, qui était non seulement fière de s’afficher avec son bourreau et qui me snob(bait), je n’ai pas compris pourquoi, je suis rentrée chez moi en riant et en étant soulagée…

    Courage à vous tous, trouvez la force en vous et pas la faute chez l’autre!!!!

    Que Dieu vous bénisse

    Bonsoir ´bijoux´ j ai 18ans et je suis dans la meme situation je ne suis plus la belle fille qui ne passe pas inapercue dans la rue je suis devenu triste depressive et je vis ca depuis 2 ans quand je suis sympathique avec lui il devient un monstre et quand je le quitte il fait tout pour me faire revenir il peut meme aller jusqua draguer mes copines mais moi je n y peux rien c est mon voisin et le
    Plus proche en plus je le vois chaque jour sans le vouloir je suis vide de mon energie il me tue me detruit et il est vraiment insensible j ai envie de quitter la maison mais je ne peux pas j ai
    Le bac cette annee je ne suis plus la fille brillante souriante qui aime sortir je n ai plus gout a rien je ne veux que lui que faire?

    j ai été moi aussi victime d’un pn, il m ‘a détruit, c est le plus grand amour de ma vie, et pourtant tout en étant consciente de sa maladie,un an après notre rupture, je ne pense qu’aux moments merveilleux, si peu soient-ils
    je me demande si ce n est pas moi qui sui folle, je lui ai tout donné et n ai eu que reproches et insultes
    que faire??

    J ai lu a.plusieures reprises que l on parlait de la possibilité d un changement de comportement d un P.N suite a une.therapie. je n ai paseu le courage de liresi on y a repondu alors je le fait.

    Je ne suis qu une ex victime… mais si il y a bien une chose que j ai compris c est qu un pervers narcissique ne changera jamais puisque selon lui il n a aucun problème, c est la victime qui en a un et ferait mieux de se faire soigner… Tout ce qu il fait subir lui semble tout a fait normal et ne prendra jamais conscience de sa pathologie. Le propre du pervers narcissique c est d etre incapable de se remettre en question, incapable de sentiment de culpabilite. Il se croit parfait, c est le reste du monde qui est con ou souffrant mais pas lui. Une thérapie si tant est qu il accepte d en suivre une (dans le but de re seduire sa victime et non pour se faire soigner) necessite de se remettre en question et ca c est impossible pour un pn. J ai lu que si un pn avait par miracle un jour conscience de qui il est, il ne le supporterait pas et sombrerait dans une profonde depression pouvant aller jusqu’au suicide.

    A nous victimes de pn, victimes de nos qualites humaines de prendre conscience qu on ne pas sauver tout le monde et qu en l occurence la personne a sauver ce n est pas le pervers mais bien vous même. Courage on peut y arriver… moi cette personne ne m a jamais laisser tranquille malgre que j ai rompu tout contact mais ca ne marche plus depuis que j ai appris qu elle etait une pervers narcissique et donc juste pitoyable. Je la laisse tenter de m atteindre et ke lui souris d un regard condescendant :)

    J’ai été moi même victime d’un pervers narcissique et par chance en 7 mois je m’en suis rendue compte.
    Je suis une belle fille, de bonne famille, toujours de bonne humeur, heureuse et entouré de bonnes personnes autour de moi.
    Aussi, j’ai beaucoup de caractère et je suis une jeune professionnelle. Je ne pensais jamais me faire avoir par un gars…jamais…ça ne pouvait arriver qu’aux autres parce que moi j’ai tout un caractère.
    Or, il y a 7 mois rentrait dans ma vie un jeune médecin, brilliant, super beau et super gentil. Il pronaît des valeurs de famille, fidèlité et honneteté. Je me suis vite rendue compte par contre qu’il était très contrôlant et il me reprochait souvent de sortir avec mes amis.

    Son jeu est arrive tranquillement. Puis lorsque nous avons déménagé ensemble, ce fût la révélation du monstre qui dormait en lui. Il était toujours “malade” et je devais dont prendre soin de lui. IL avait des problèmes de sommeil alors lorsqu’il ne dormait pas, il me criait après et je devais sortir du lit. Il m’a jeté à 5h du matin pleins de fois à la rue et ne se sentait guère mal. C’était normal puisqu’il avait des problèmes et donc c’était la priorité. J’étais dont méchante si je ne comprenais pas ça.

    Aussi, il était joueur compulsif…Il jouait sans cesse à son jeu et tout était toujours de ma faute. Il perdait au jeu alors c’était de ma faute, je ne devais pas lui parler parce que je le dérangeait et donc il pouvait me crier après ou m’insulter si je le dérangeait dans son jeu (quoi qu’ici je pense que c’est juste un autre problème de jeu pathologique en plus).

    Je n’avais plus le droit de voir des amis ou sortir sans qu’il me fasse la tête lorsque je revenais ; je ne pouvais plus lire un message sur mon cellulaire sans qu’il regarde ; il me manipulait aussi en m’empêchant tout rapport sexuel avec lui (alors qu’au début il était le meilleur des amants) ; il me traitait sans cesse de folle ou d’hystérique pour absolument rien (je me contenais comme rarement j’ai fait dans ma vie parce que je voulais calmer le jeu) ; il faisait énormément de projection (tout ce qu’il me reprochait, c’était ce qu’il était) ; j’était folle ; je le trompais ; il était contrôlant ; souvent il se fachait pour rien et se mettait en grosse colère avec des gens comme aux magasins ou avec des vendeurs lorsque ça ne faisait pas son affaire ; il m’a amené loin de toutes mes amis et ma famille pour mieux régner et me contrôler ; je l’ai trouvé pleins de fois sur les sites de rencontre où il parlait et organisait des choses avec des filles….et oui lui qui pronait des valeurs de fidélité dure comme fer et qui me reprochait de le tromper…il était en fait celui qui me trompais.

    Mais tout était toujours de ma faute, c’était de ma faute s’il jouait à des jeux et perdait de l’argent parce que je ne le rendais pas assez heureux. Il s’inventait des maladies (en 7 mois il a eu à l’entendre parler le cancer, une déchirure à l’épaule, des problèmes d’insomnie). Or, après avoir engorge les hôpitaux, il n’avait rien. Il était malade c’était aussi de ma faute à cause j’en prenais pas soin et je le stressais trop. Il me trompais, mais c’était de ma faute puisque suposément que moi aussi je le trompais?!? Je suis la fille la plus fidèle au monde et je faisais tout pour le mettre au courant de mes allées et venues pour ne pas qu’il se fâche.

    Mes amis ne me reconnaissait plus, ma famille ne me reconnaissait plus, moi la fille super résiliante, souriante et avec du caractère, je devenais l’ombre de moi même. Et j’en étais consciente, mais je restais là dedans parce qu’il me procurait quelques petits moments de bonheur et j’avais toujours espoir qu’en étant fine et gentille alors il reviendrais l’homme du tout début.

    Mais il me rendait si malheureuse…chaque soir je pleurais, je lui demandais gentillement d’avoir juste un petit peu de gentillesse pour moi et je lui expliquais ce qu’il me faisait vivre. Or, discuter avec un pervers narcissique ne donne rien. Il me trouvais complètement folle lorsque j’étais dans cet état ; souvent même il m’ignorais totalement et si j’exigeais des réponses alors là il me criait dessus d’arrêter de discuter, que je veux toujours parler et que c’est énervant.

    Aussi, il ne voulait jamais sortir. Aller dans un restaurant ou dans des magasins étaient impossibles. De fait, je devais toujours aller faire les commissions seules pendant qu’il m’attendait dans l’auto puisqu’il détestait voir du monde. Son apparence était super importante aussi, il ne pouvait pas sortir sans s’examiner pendant 20 fois dans le miroir à replacer ces petites mèches de cheveux. Même si je lui disait que ça me ferait plaisir d’aller souper au restaurant, il ne voulait rien savoir. Il n’était plus capable de rien faire pour moi. J’étais dépendante de lui, de ce qu’il avait le goût de faire et je devais vivre au dépend de lui. Aussi, il m’a fait plusieurs fois des menaces voiles en faisant de la projection. IL me disait des choses en me fixant dans les yeux dans le noir comme : Tu es tellement folle que j’ai peur tu prennes des couteaux et tu me tues. Or, c’était de la projection de ce que lui voulait faire…

    Il est arrivé un point que je pleurais toujours, je n’avais plus le gout de vivre, je n’avais plus le goût de rire… rien ne m’intéressait. Je ne me reconnaissais plus. Il a fallut que ma mère et mes amis me sortent de là et m’obligent à revenir chez moi. Sinon je ne serais jamais partie. Parce que moi j’ai des emotions et malgré tout (je sais que c’est complètement con), mais je l’aimais. Je voulais l’aider, le guérir…il me faisait si pitié et il était si malheureux, je voulais que ça change. Je l’aimais comme j’ai rarement aimé. Je suis sortis d’une relation avant de 5 ans et en 1 journée j’avais tourné la page et le gars était un ange!! Super attentionné, super gentil et en 1 journée j’avais oublié ma relation de 5 ans. Or, lui que ça faisait 7 mois que je voyais et qui me traitait comme une moins que rien alors lui, je ne voulais pas le quitter. Je ne voulais pas l’abandonner.

    Finalement, grâce à de bonnes amies, une famille qui m’entoure, j’ai réussis à m’échapper et il a tout fallut. Parce que chaque fois que je lui faisait sentir que j’étais détachée, alors il revenait gentil, doux, il me disait qu’il m’aimait, qu’on pourrait être ensemble. Donc, je revenais et j’étais gentille, on se parlait. Mais dès que je devenais gentille alors il redevenait independent et indifferent. C’était un cercle vicieux. Ce manège à durer presque 3 semaines. Finalement, ce qui m’a vraiment reveille, c’est qu’un soir je suis allée souper chez ses parents.

    Or, j’ai vu qu’il textait une autre fille et avait planifier de la voir le lendemain. Ainsi, je voulais avoir une discussion avec lui (et oui j’essayais encore de comprendre et vouloir des explications). Or, il ne voulait rien savoir de parler et j’étais complètement folle de l’accuser ainsi. Donc, il est partis se coucher. Sa mere a vu tout ça et elle a essayé de lui dire de revenir pour qu’il me parle. Il s’est mit à crier (comme un enfant) pour ne pas venir.

    Sa mère est venue me parler et je lui ai expliqué l’enfer que j’avais vécu. Elle m’a alors tout dit. De fait, je n’étais pas sa première victime. Toutes ses ex ont dit la même chose que j’ai dit à sa mère. C’était triste de voir ça puisque sa mère pleurait quand je lui comptais tout ça. Mais elle m’a cru, elle m’a dit qu’il avait des problèmes depuis l’âge de 12 ans. Quand elle m’a vue arriver la première fois elle aurait voulus me dire : Va-t-en!! cours!!! quitte le!, mais qu’elle ne pouvait pas. Elle m’a dit qu’elle prit tous les soirs pour ne pas qu’il ait de famille et d’enfants. Elle sait qu’il est complètement débile (et le mot est très bien choisis). Elle m’a aussi dit de partir d’ici en me disant que je suis bien débarassée, que je ne mérite vraiment pas un gars comme ça.

    Bref, tout ça venant de la mère m’a fait réalisé que j’avais vraiment affaire à un débile profond et qu’il n’avait rien à faire pour le changer. Aussi, ça m’a rassuré de voir qu’au moins sa mère pourrait “l’aider” bien qu’il n’y a rien à faire.

    Après je vous épargne la saga qu’il m’a fait vivre pour retourner à l’appartement parce qu’il avait des choses urgentes à aller chercher (alias ses patins à roués allignés??). Il a fait venir la police, il a intimidé mon père, envoyé chier ma mère, tenter de provoquer une intercalation avec mon père et tout ça devant ses parents qui avaient changer de fusil d’épaule et étaient encore là derrière lui à le laisser faire. Mais peut-on reprocher à des parents de prendre le bord de leur fils? Je peux comprendre…mais s’ils savaient comment cela n’aide en rien. Tout ça m’a montré que je n’ai rien perdu et qu’il est vraiment malade. Mais sincèrement ça m’a trouble… Troublé de savoir qu’il y a des gens sur cette terre sans emotions ; sans aucune empathie et aucune gentillesse. C’est sincèrement un monstre et je ne pensais pas que ça existait. Du moins, si ça existait, c’était les gens qu’on croise dans la rue et qui ont l’air louche, les gens en prison, les gens d’un autre milieu familial….Mais je ne pensais pas qu’un homme qui se présente bien, ayant fait ses etudes de médecin, qui est capable de faire des conferences devant des gens, qui a un super bon jugement, un bon parleur bref une personne qui semble 100% normales, puisse être aussi détraqué.

    Ca me dépasse encore aujourd’hui et ça me fait peur pour le futur. J’essaie de voir et revoir où et quand j’aurais pu vraiment m’assurer que c’était un pervers narcissique, mais sincèrement on dirait que tout le monde que l’on rencontre peut en être un. C’est ce que je trouve qui fait le plus peur. Il n’est pas écrit dans leur front “pervers narcissique” et ils cachent TRES bien leur jeux. Tout s’installe si tranquillement, qu’il n’y a jamais un element qui peut dire que s’en est trop. Bref, c’est très inquiétant puisque je vous assure que si tous les humains étaient comme ça, se serait l’enfer sur la terre. Aucune compassion, aucune gentillesse, aucune entraide, il ne pense qu’à eux, même si tu tentes de les raisonner ils sont très calmes et te font passer pour la folle, c’est tous les autres qui doivent consulter mais certainement pas eux, bref un cauchemare!!!

    C’est tout à fait vrai Laetitia!

    Je suis un homme qui a découvert le comportement PN de mon ex copine les 6 derniers mois d’une relation de 3 ans.
    Et durant les dernières semaines c’était particulièrement destructeur.

    Non seulement elle mentait parfaitement avec conviction, changeait de comportement et de point de vue en fonction de l’entourage.

    J’étais arrivé à la piéger avec des questions du style :
    -tu aimes le jaune? oui j’ai toujours aimé le jaune
    2h après je reposais:
    -tu n’aime pas le jaune ? non je n’ai jamais aimé le jaune

    Particulièrement égoïste, aucune empathie, elle se disait parfaite!
    Je me souviendrai tout ma vie, la veille de la rupture :
    -“Sid, je ne veux pas me remettre en question, ni passer pour la méchante, je suis parfaite, toi non ”

    Et le soir, en intime, une démonstration d’amour/sexe afin de retourner une fois de plus la situation.
    Je me sentais perdu.

    Le jour de la rupture, elle me quitte en sms, très violent dans ses propos, crée un scénario. Me traite de tous les noms, responsable d’avoir piraté son pc et tel. M’interdit de venir pour avoir une explication.
    Je monte quand même, et là, je découvre enfin le monstre, un regard de folle, elle avait pris une barre pour me taper dessus, détruire ma voiture, me reproche son mal être, que j’aime mal, que je suis égoïste, méchant… :(
    Me réclame de l’argent, menace d’appeler la gendarmerie pour intrusion dans une propriété privé!
    Me dit ouvertement que je peux crever.!

    Je lui demande ” mais qui es tu ? ”

    Finalement je décide partir, de son coté elle part directement en soirée, s’entoure de nouveaux amis, trouve très rapidement un nouveau mec, enfin des nouveaux mecs… à vampiriser.
    le soir même elle mettra sur FB :
    -” je suis célibataire, a vous les mecs! ”

    Je rentre tout de suite en SR, car je ne comprends pas ce qu’il se passe, elle arrive a me persuader que je suis LE responsable de l’échec de cette relation, de son mal être, que j’ai tous les tords!

    -Je vais apprendre rapidement par un ami commun qu’elle brulera toutes mes affaires, y compris la seule lettre que je lui ai envoyé ( non ouverte en plus )
    -Je décide de l’appeler, répondeur.
    Le lendemain, elle ira porter plainte à la gendarmerie pour harcèlement!
    Après enquête, il c’est avéré qu’elle avait bien menti à la gendarmerie! et à tout le monde, me faisant passer pour un bourreau, elle la victime.

    -quelques semaines plus tard, elle redéposera une autre plainte, car elle estime que je la suit en voiture. Pas de chance pour elle je suis à 500km et je peux le prouver une fois de plus.!

    Je décide de déposer une main courante pour me protéger.

    Depuis les 4 mois de la séparation, elle a continué à me casser du sucre sur le dos, a mentir, manipuler son entourage, amis, que j’étais un fou dangereux, mais qu’elle, était parfaite, droite, juste…

    Tout ça c’était de la provoque, pour me détruire encore et encore. Je n’ai pas réagi, malgré une souffrance énorme.

    -Aujourd’hui, après un été de débauche complet de son coté, elle a retrouver ” un nouvel homme de sa vie ” qu’elle vampirise de la même façon.

    -De mon coté, je me fais aider, pour retrouver qui je suis.

    Un/une vrai PN, sont des gens malades, mais qui n’en n’ont pas conscience, ils détruisent l’autre afin de se trouver en position de force.
    Ment, manipule, parano, violent, destructeur, pervers, égoïste, se prennent pour des gens parfait, pas de cohérence dans le propos, change de comportement en fonction des personnes, séducteur/trice.

    A fuir!

    Bonjour Laetitia, ne pas se heurte à se genre de personne , mais fuir. Effectivement se personnage est loin d être malade, mais c est vous qui l êtes. Se sont des personnalités très nocif pour l entourage. Un conseil ” FUIRE ” . A Bientôt et courage

    comment avez vous fais pour ne plus y penser, moi je ny arrive pas tte la journée je ne pense quà ça à comment vivre ma vie et ne plus penser à lui qui a déjà trouver une femme medecin et il se sont marié à peine un mois après notre divorce, ils sont en voyage de noce…comment empêcher d’y penser comment

    comment avez vous fais pour ne plus y penser, moi je ny arrive pas tte la journée je ne pense quà ça à comment vivre ma vie et ne plus penser à lui qui a déjà trouver une femme médecin et il se sont marié à peine un mois après notre divorce, ils sont en voyage de noce…comment empêcher d’y penser comment, ma tête est envahit j’ai autant de mal à lui trouver une qualité quà m’en séparer, il s’adore il me prépare des petits plats il m’achète des vêtements et autres il me supplie de rester avec lui car il ne voit pas sa vie avec une autre …alors quil prépare son voyage de noce…je pourrais écrire des jours et des jours…

    J’aimerais ajouter la chose suivante
    Les pervers narcissique sont des gens a tendances dictatoriales , je crois qu’on l’oublie. ils adorent humilier ou critiquer les autres pour rehausser leur estime et font preuve d’un manque d’empathie parfois scandaleux, mais ne supportent pas la moindre critique qui provoque crise de colere, rupture etc
    On ne parle pas beaucoup non plus des enfants de PN, mais c’est encore pire que dans le cas du conjoint, qui lui peut rompre et ne plus jamais voir le PN. Les enfants sont sous son emprise et niés dans leur personnalité propre, le PN en faisant des serviteurs de sa propre ambition.
    couper les ponts avec ses parents c’est pas toujours facile

    Par ailleurs c’est vrai les PN rejettent tout sur leur entourage, rien n’est jamais de leur faute, ils sont parfaits
    Manipuler mentir, retourner la realité est une seconde nature.
    j’ai aussi remarqué que les PN se disputent facilement avec leur entourage
    il un besoin pathologique d’etre admirés qui frise le ridicule parfois
    rien ne peut le rendre de meilleur humeur que de dire qu’on a parlé d’eux en bien etc

    Une autre chose c’est que les PN hommes attirent les femmes car ils ont des qualités que les femmes cherchent : surs d’eux, ambitieux, font attention a leur apparence et leur image
    Meme chose dans les entreprise. de plus dans une societe de l’apparence de l’individualisme ils sont bien vus

    Allo, grosse question
    Est-ce qu’un pervers narcissique manipulateur peut changer, même avec thérapie ????

    Allo,
    J’ai quitté il y a longtemps mon ex prevers manipulateur narcissique, et apres batailles juridiques enfin réussi a obtenir la garde légale de notre enfant. Mais comment contrer les cadeaux empoissonés qu’il veut lui donner? Il veut bien paraître avec sa nouvelle copine, et donc, veut offrir quelque chose a notre enfant, mais dans le fond il n’ira pas en thérapie pour son problème. Il dit a sa famille qu’il veut gâter le mien car il va en avoir un nouveau avec sa nouvelle blonde, alors depuis qu’il sais qu’ils veulent un autre enfant, pour soulager sa conscience et /ou pour manipuler l’autre dame, il pense que ca va bien passer que de donner des cadeaux au mien, qui lui, enfant, pense que son papa lui veut du bien et qu’il fera des efforts pour le revoir pour de bons motifs, mais ce n’est que du vent. Je sais qu’un jour quand elle comprendra ce qu’il fait qu’elle va savoir ce qui se passe réellement. Moi je ne veux pas accepter ces cadeaux empoisonnés. De toute manière il passe par d’autrse pour le lui offrir, mais cela peine notre enfant et lui créer des fausses joies.
    Merci, une maman désemparée.

    Jai vraiment l’impression qu’il s’agisse dune épidémie. Autant de temoignages force l’inquiétude je vien de me separer du pere de ma fille apres une énième scene d’hystérie qui avait pour but de retourner une situation qui ne pouvait apriri pas a assumer.il la volé bcp d’argent. .. Chose dites cest fou comme toutes les caractéristiques lui coresponde ,plus qun profil, jai limpression d’avoir a faire a un programme lancé par les habitants de l’enfer. Je me rejoui juste de m’etre réveiller—mais jai dautant plus peur quil nya pas d’espoir quand a l’évolution positive de cette maladie. .Aussi c le pere de mon bébé et jai tellement peur pour elle, je suis persuadé quil va lutilser , dune part pour m atteindre parce quil va vite comprendre quil naura pkus rien de moi… et dautre part dans son éventuelle relation future avec elle.
    J’aurai tellement voulu quelle ai un pere juste normal. . Moi j’adore mon pere cest un vrai vivier de sagesse et de réflexion . Il est toujours la pour nous…et aujourd’hui je me vois dans l’obligation celle de proteger mon enfant en fabricant la barrière la plus solide qui soit pour leloigner de son propre

    Bonsoir Ninette,

    Ton angoisse est la mienne. Comme toi, j’ai fait un enfant avec mon ex-mari PN et je me demande comment protéger ma fille de lui au cas où elle ou lui décide de construire une relation père-fille. Malgré le fait que nous ne résidons pas dans le même pays, je crains pour la sécurité de ma petite chérie. Elle ne l’aura pas connu car le fameux nous a fait faux bond durant ma grossesse et ne m’a pas soutenu d’une manière quelconque. Indifférence totale. Pour le bien-être de ma fille que je portais encore au moment des faits, j’avais aussi pris une distance face à lui et m’étais concentré sur ma grossesse. Heureusement pour moi, ma mère et ma famille m’ont entouré. Ma foi en Dieu m’a permis de passer à travers car j’avais besoin d’une force extraordinaire pour mener à bien ma grossesse car la santé de ma fille était entre mes mains. J’aime tellement ma fille, elle m’a sauvé de ce qui aurait du me détruire. A cause d’elle, j’ai du mal à devenir amère car l’amour que j’ai découvert dans cette relation mère-fille comble mes besoins. Aussi, j’ai découvert en Dieu, un Père infiniment aimant et pourvoyeur. C’est ce qui me manquait et me faillait. Je suis comblée quoiqu’un peu craintive quant à la relation que pourrait vouloir entretenir ma fille avec cet homme, si tel est le cas. J’espère que je m’inquiètes pour rien.J’ai entamé les procédures de divorce plus tôt cette année. Le prix à payer pour s’en défaire est amer mais les fruits à long terme sont tellement délicieux (liberté d’être soi-même, de penser, d’exister, la paix, etc). Cela a duré 6 ans et m’a dépossédé de moi-même tout en me coûtant très cher financièrement. Mais comment expliquer un jour à mon enfant le calvaire que j’ai connu avec son géniteur? Bien qu’elle n’ait que 7 mois aujourd’hui, je sais que tôt ou tard, je devrais répondre à ses questionnements. Je crois n’être plus une victime mais une survivante d’un PN. Merci de m’avoir lu. Que la paix qui surpasse toute intelligence gagne le cœur de chacun et soyez fortifiez en vous-même car vous n’êtes pas seul(e).

    J’ai une rencontré une femme comme ça qui essayait de me séduire (après être sortie quelques mois avec un ami, et l’ayant laissé tomber comme une vieille chaussette, par mail) ; et j’ai remarqué que les techniques sont toujours les mêmes :

    -repère longuement sa proie et s’intéresse en secret à ses centres d’intérêt,
    -joue le mimétisme et trouve X points communs avec vous,
    -vous bombarde d’attention, de messages… essaie de créer une dépendance affective,
    -lorsque vous commencez à être ferrés, silence totale (“push and pull”), le pervers créé un manque en vous,
    -quand vous l’appelez, car le pervers vous manque, il se montre froid et capricieux,

    Je me suis arrêté à cette phase de séduction du pervers, car j’ai remarqué 2 signaux que m’envoyaient mon instinct :

    -Perte d’appétit
    -Impossibilité de trouver le sommeil.

    Attention, mesdemoiselles et messieurs, il s’agit là de signes qui ne trompent pas, que vous envoie votre instinct, que quelque chose ne va pas avec la personne en question.

    Du coup, j’ai eu la chance de m’en détacher et de rencontrer quelqu’un d’autre. Il était intéressant de voir qu’au cours des soirées entre amis, où elle était là, et que je passais du temps à envoyer des SMS, elle me regardait avec une fixité dans les yeux, à faire pâlir une fraise. Un de mes amis qui l’avait remarqué, n’en revenait pas lui même. Ce genre de regard, qui vous glace le sang, et dont, de loin, vous avez l’impression de ne plus reconnaître la personne. Tout passe dans le regard, et c’est vrai.

    Bonne chance à tous.

    Bonjour à toutes et à tous, vos messages sont très touchants tant ils sont lourds de souffrances.J’ai vecu pendant 1 an 1/2 avec ce genre de personne, et depuis le mois de janvier ma descente aux enfers fût dévastatrice. 10 kilos de perdus, 1m66 46 kg, cadavérique, déprimée au bord du suicide, j’ai perdu toute confiance en moi, je n’ai rien vu venir…Tous les symptômes corroborent, mensonges, destruction un jour, excuses le lendemain, messages en tous genres disant qu’il ne méritait pas, pauvre victime mais en fait un bourreau qui assistait à ma chute de jours en jours jusqu’à ce que lui mette les preuves sous le nez et malgré cela il est dans le déni total. J’invente soit disant des personnes que j’ai rencontrées pourtant et qui m’ont tout raconté avec preuves et dates à l’appui, j’ai perdu les pédales à vouloir prouver en cherchant, fouillant, je ne me reconnaissais plus,je piquais crises de nerfs sur crises de nerfs face aux mensonges que je ne supportaient plus. Il me négligeait en permanence, séduisait d’autres filles, inventait de moi que j’étais un cas social de passage dans sa vie, alors que je m’assume depuis des années, que j’ai acheté un bien seule. il me faisait miroité qu’il voulait construire qqch avec moi tantôt gentil et prévenant, tantôt agressif, prenant la fuite dès que j’allais mieux. Il a réuni des preuves contre moi car j’ai piraté ses boites mail pour avoir des preuves, il dit à ses amis que je suis folle, et me menace de déposer plainte contre moi. Il continue à m’envoyer des mails, j’ai bloqué son numéro, ses mails. J’ai peur qu’il ne vienne m’agresser chez moi, je ne me sens par tranquille, je ne sais où cela va me conduire, je voulais mettre fin à mes jours pour arrêter cette souffrance. je suis anéantie et pourtant j’étais une battante, drôle, travailleuse, j’ai un très bon travail ds lequel je suis reconnue. je suis détruite, mais je garde espoir en la vie….une vie meilleure

    ( je tiens a préciser que le pn m’avait encouragé a allez voir des mecs et que je suis tombé dans le panneau mais je l’ai fait uniquement pendant de ce qu’il appéler une pause alors que dans le fond il est clair que c t une rupture… )

    Bonjour j’ai déjà témoigné sur ce forum et je reviens parce que j’ai eu un petit coup de blues cette semaine coup de blues très certainement inutil mais qui m’a fait perdre confiance en moi , je suis sortie avec ce garcon quand j’avais a peine 21 ans et j’étais moins armée plus naive j’ai fais des petites erreurs aussi mais j’étais follement amoureuse sincère et je ne l’ai jamais trompé je vous repasse l’épisode du “je lui ai couru après alors que notre relation été deja malsaine ” il est clair qu’a l’époque il ne voulait pas d’une relation sérieuse et j’ai la sensation aujourd’hui aussi d’avoir juste servi de pansement meme si il est tjr revenue vers moi , après jme souviens qu’il n’a jamais été courageux il avait 23 ans a l’époque a prétexté d’une pause alors qu’en faite il n’en été rien l’à ou je culpabilise c’est qu’a l’époque g chercher du réconfort auprès d’une amie qui m’a présenté un garcon trop jeune instable et drogué et que je me suis affiché avec ce type sur le net pour rendre jaloux le garcon qui se comporté en pn avec moi et qu’il a du le voir , peu de temps après , ça a bien sur foiré avec l’ado drogué, g appelé le garcon qui porté les signe du Pn ( le premier garcon ) et je lui ai proposé que l’on se revoit pour prendre un verre il ma tjr promis et ça ne sait jamais fait il s’excusé d’avoir bcp de travail que ce n’était pas moi bref gros bidon quand jy repense , g découvert plus tard qu’il avait rencontré une fille a une fete de son boulot quand g découvert les photos sur facebook je l’ai supprimé , g par pur hasard fait connaissance avec deux de c collegues car je parle très bien anglais mais je ne l’ai cotoi pas vraiment ailleurs que sur facebook , et cette semaine g découvert récemment qu’ils étaient tjr ensembles ( avec la fille des photos ) et qu’ils n’habitaient pas loin de chez moi a une ville près , g eu le malheur par ennui d’aller sur le compte facebook d’un proche a moi pour voir son profil , g vue qu’il avait aimé une page je suis allez dessus et j’ai vue des photos d’elle sur cette fameuse page ou elle gagné une sorte de concours avec un pc a la clès et lui avait marqué sur la page que cette société faisait du bon boulot , la ou je veux en venir c’est que si g t occupé je n’aurais pas cogité la dessus que quelque part cela ma ouvert les yeux sur ces pensées qui m’empoisonné encore qu’il est clair que l’on étaient peut etre pas fait pour etre ensembles qu’a l’époque g t plus fragile qu’avec cette fille ils ont des points en commun meme travail centre d’intérets , meme culture du pays , meme langue sachant qu’il parle aussi couramment français il est surement tombé amoureux mais je sais que c rare chez les pn de changé complétement meme avec l’age , j’avais remarqué il y a moins de deux ans qu’une de ses ex qui été dans c contact avait fait d photos de charmes et qu’elle était comme strip teaseuse ou infirmière je ne sais plus trop et elle avait commenté une de c photos , bref facebook ne veut rien dire c’est clair mais est ce qu’il a complétement changé en étant amoureux de cette fille je veux dire après tout ce temps il est avec la meme ? parce qu’il admire cette fille qui est plus grande que moi imposante avec une bonne situation financière ? sachant qu’il avait tout les signes du pn quand je l’ai cotoyé finalement est ce que c moi qui a provoqué ce comportement chez lui ou est ce qu’il joue double jeux avec sa copine ? Merci d’avance ça fait 4 ans j’ai besoin d’oublier et d’avancer je pense que c le passé qui me maintient dans ces pensées malsaine

    Bonsoir Djondo
    Merci pour votre témoignage et votre encouragement. Je l’ai lu avec attention. Je ne jugerai pas sur cette femme qui a bousillé votre vie et votre coeur…Vous faites un peu comme moi : je diffère mon attention ailleurs, j’ai aussi rencontré d’autres hommes pendant cette relation, sans jamais rien lui dire.Mais cela ne m’ rien apporté de plus, et je les ai laissé tomber sans aucun scrupule,en ne répondant pas à leurs appels. Mais ils m’ennuyaient avec leurs états d’âme,des promesses, des mots, des embrouilles , je commençais déjà à m’en foutre et j’ai eu moi aussi des comportements subitement froids. (je me protégeais en fait). je suis donc peut-être une PN moi aussi !! c’te bonne blague ! J’ai alors travaillé sur MON comportement personnel, (manque affectif,et attitude TROP GENTILLE, peut-être que je recherchais toujours inconsciemment mon mari disparu, que je n’en avais pas fait le deuil) et j’en ai déduis que TANT QUE JE ME POSITIONNE EN VICTIME JE SERAI VICTIME. Il faut être malin, trouver des portes de sortie dans ce dédale kafkaien, moi non plus personne ne m’a aidée et PERSONNE ne m’aidera à retrouver du boulot. Mais quoi qu’il en soit, je sais que des hommes pleurent en silence, pas seulement les femmes, et qu’ils se protègent aussi après des expériences douloureuses. “LA DOULEUR SE CACHE”. Et comme je reste persuadée que le phénomène PN a pris une ampleur démesurée (je ne nie pas leur existence bien au contraire), je commence à m’en taper sérieusement, n’en déplaise à maître Jessica, “modulatrice” donneuse de bons conseils à deux balles du genre “fuyez !!!” ! fuir où ??? dans son cabinet pour âmes en déroute ? ou “gardez espoir, vous valez mieux qu’eux” etc… Moi je dis : chaque personne est un être unique avec une histoire unique. Les gens toxiques je leur RIGOLE AU NEZ, pareil pour les donneurs de leçons. Si j’ai décidé de prendre de la distance par rapport à lui par paliers, c’est que j’ai mes raisons. OUI Djondo, il est possible qu’elle continue à vous harceler vu son profil, MAIS : ni dieu ni maître, vous êtes le capitaine de votre navire ! Moi aussi je vous souhaite calme et TRANQUILLITE. Restez vigilent, tout comme moi, toujours aussi fatiguée mais pas désespérée. Je passe des jours entiers sans voir personne. C’est le prix à payer. La saint-valentin est encore une manoeuvre de séduction commerciale. Le vrai cadeau étant : stopper le tumulte dans nos têtes affolées, mais ça, ça ne se vends pas. “Avec le temps va, tout s’en va”….Léo Ferré…

    Bonjour,

    Je souhaite une bonne Saint Valentin à toutes les personnes actives sur ce site.

    Ne désespérez pas L’Amour partagé et non dévastateur exite.

    Fanou J’AIME beaucoup votre texte.
    Je suis venu sur ce site parler de mon problème avec mon ex, il y a un an.
    Ca c’est mal terminé lorsqu’un intervenant mâle, à critiqué la modératrice, la traitant de vile commerçante.
    J’ai soutenu ce gars et la modératrice est devenue assez agressive me reprochant de passer trop de temps à écrire sur ce forum: passons.

    Je reviens aujourd’hui pour décrire les derniers développement de mon expérience avec celle que j’appelle désormais mon EX. J’ignore si c’est une PN, mais au fait: en décembre dernier, soupçonnant que j’avais une maîtresse, elle m’a volé mon sac contenant mon ordinateur, mon disque dur de sauvegarde, de l’argent, mon chéquier et d’autres choses importantes… Elle a réussi j’ignore comment à rentrer dans mon mail et sur ma page Facebook. Elle a trouvé qu’effectivement, j’ai rencontré quelqu’un quelques fois. Ca me permettait d’envisager un transfert d’attention vers cette nouvelle partenaire. Et de clore cette relation, j’espérais, paisiblement.
    Mon ex a envoyé une longue lettre par mon mail personnel et depuis mon propre compte Facebook, m’accusant de gestes pédophiles entre autre.
    Elle a téléphoné à la propriétaire de mon logement grâce a un document trouvé dans mon sac. Ca faisait six ans en tout que je la fréquentais, mais Ca faisait deux ans que je lui cachais mon adresse physique après avoir tenté de vivre avec elle un an.
    Je ne lui disais plus ni où j’allais, ni qui je voyais, ni comment je gagnait de l’argent parce que lors de ses crises elle détruisait tout.

    Elle est également allée me conspuer au centre d’hébergement pour personne sans domicile qui me donne de l’aide pour me réinsérer.
    Elle a tenté de venir chez moi, mais j’hébergeais un copain qui s’est montré très ferme avec elle et elle n’est plus revenue depuis.

    J’ai perdu mon précédent domicile il y a 2 ans, en partie à cause des agressions physiques et du harcèlement psychologique de cette femme.
    Je suis à la fois spectateur de mes ennuis et acteur. Je me demande où est la limite.
    J’ai déposé des plaintes à la police mais qui n’ont pas été prises au sérieux et à nouveau en Janvier 2014 pour le vol de mon sac et pour le harcèlement à mon domicile. Je suis aidé par un psy.
    J’ai l’impression que personne ne me prend au sérieux.
    Quand je raconte mon histoire, ça fait rire mon psy ce qui montre de ma part une sorte de détachement. J’ai perdu tous mes biens propres avec mon appartement et le peu qui me restait était dans mon sac.
    J’ai compris beaucoup de choses lorsqu’elle m’a volé mon sac.
    Notamment, j’avais déjà été volé une foi de mon sac et elle était liée à ce vol… Il est possible qu’elle ait des accès de malveillance. Ca arrive à certaines personnes… C’est difficile à déceler. Surtout que cette femme est très maline, très observatrice.
    Je n’ai jamais frappé cette femme, je n’ai jamais touché sexuellement à sa fille. J’ai fait de mon mieux avec ses fils qui étaient très violents parfois avec leur mère…
    Cette femme à eu 3 enfants de trois hommes différents. J’aurais peut être du me méfier, mais je considère que chacun à droit a une chance.
    Sur mon conseil, elle a consulté une psy qui l’a persuadée que je suis un PN, ça a été assez difficile pour moi.
    Tout ce que je faisais, ou ne faisais pas était suspect à ses yeux.
    J’ai commencé à déprimer. Elle noyautait tout mes réseaux en appelant mes amis, familles, clients et en leur racontant que je touchais à sa fille. Lorsque j’essayais de la quitter, c’était encore pire. Mais souvent, elle avait des crises de râge spontanée. C’est pour ça qu’elle a consulté.
    Aujourd’hui, elle m’a renvoyé des sms pour m’expliquer qu’elle est bien mieux sans moi. Mais qu’elle analyse le contenu de mon ordinateur et qu’elle a trouvé un tas de choses utiles pour me nuire. Des fiches sur des filles que je voulais rencontrer, ou des arnaques professionnelles.
    Curieusement, j’hésite à renvoyer tout ça à la gendarmerie.
    Depuis six ans, je la connais un peu. Je pense qu’elle souffre de mon absence et j’aimerais lui donner encore une chance de me rendre mon matériel.
    Je suis bien mieux sans elle, c’est sûr car ma vie est plus calme et plus ordonnée. Mais j’aurais aimé parvenir à un équilibre et j’ai déjà investi tellement de temps et d’énergie pour y parvenir. Quel gâchis.
    Hier, une internaute est venue me parler sur Facebook pour me dire que cette femme l’avait contactée à mon sujet avec de nombreux griefs contre moi.
    Je lui ai offert de transmettre ça directement à la Gendarmerie: elle a refusé tout en admettant que l’attitude de mon ex est “malsaine”.
    Idem pour la propriétaire de mon appartement qui a admit qu’elle irait témoigner si la police l’y obligeait mais qui ne fera rien spontanément.
    Idem pour ce couple il y a deux ans que mon ex a appelé en se faisant passer pour une Gendarme afin de connaître mon adresse. On dirait que la police leur fait peur !

    C’est toujours pareil, quand on est un homme, on a tout contre soi, on est pas aidé.
    Je parais jeune et beau, mais ces problèmes m’ont fait perdre des cheveux….
    Ces violences cachées jamais réprimées expliqueraient pourquoi il y a tant d’hommes qui deviennent méchant ou manipulateur. C’est une forme de vengeance. Je pense que cette femme se venge aussi contre les hommes en général. Je l’ai entendue parler avec sa meilleure amie des hommes en général qu’elle semble considérer comme une race à part. Il y a un mot pour ça, c’est: MISANDRINE. L’équivalent masculin de misogyne. Des hommes en meurent, régulièrement. On n’en parle pas.
    J’ai appris beaucoup sur mes limites, sur ma résistance et mon calme se sont améliorés. Et aussi sur l’absence de structure et de formation adaptée pour nous protéger de ces abus. On se croirait dans un texte de Kafka. Plus je suis calme, plus on me fait passer pour manipulateur. Plus je cherche à être discret, plus on veut trouver ce que je cache. Avec tout le mal que cette personne m’a fait, indirectement ou directement, elle ne me laissera jamais tranquille. Je crois quelle redoute que je me venge un jour moi aussi.
    Merci de votre lecture et bonne chance.
    ps: Ne prenez rien trop au sérieux: séparez-vous de ces gens toxiques qui n’ont rien d’autre à donner que leur ignorance et leur peur.
    Faites vous aider… Rien n’est vraiment important dans ce monde, ci ce n’est votre existence paisible…

    A djondo ton histoire me fait penser a ce que je vie depuis 6 mois!! je suis une tres belle femme, marié mere de trois enfants en separation avec le plus grand des manipulateurs un ange devant sa famille et la mienne avec moi un homme froid et dictateur qui me glacait le sang tellement il etait egoite avec moi et les enfants qu’on avait droit a rien!! la nuit quand il me touchais il faisait bouillir mon sang et on faisait l’amour comme des fous tout le temps!! depuis deux ans je n’en peut plus de cet esclavage ds tout les sens possible g decider de me faire suivre pour gros problemes familliale et je me suis rendu compte que j’etait en prison et personne ne le savait o contraire quand je sors je suis une mere indigne et une folle voir une pour une putain!! g fini par me battre avec lui pour demander le divorce il a monter ma mere et mon frere contre moi , je suis folle parceque g dit stop et g perdu 10 kg je me suis retrouver toute seule contre tout le monde il m’a harceler g porter plainte la famille me disait arrete de porter plainte contre lui laisse le tranquille c toi qui est responsable de tout ca tu avais le bonheur avec lui!! l’enfer total avec tout le monde je petait mon cab toute les semaines avec lui et avec tout le ma famille! il a fait pleurer ma mere en faisant son air de pitié sa famille me deteste! je suis belle, honnete tres bonne mere et je suis ecrasser par tout le monde a cause de lui, tout les jours g fini par dire la verite a ma famille depuis c eux qui sont contre lui mais personne na le courage de lui faire face pour m’aider!!c moi la mechante qui lui veut du mal!! je te jure que je m’ensort tout les jours g compris comment contrer ses manipulations je fais pareil que lui et a chaque coup je rend et a la fin c toujours moi qui gagne!! va vivre loin tres loin change de pays s’il le faut c le seul moyen pour toi! moi je ne peut pas fuir ils y a les enfants et je suis proprietaire!! courage un jour tu vera la fin du tunnel mai c toi qui doit agir pour ca!!

    Bonjour,
    Je pense être actuellement sous la coupe d’un pervers narcissique et je souffre énormément. J’essais de m’en sortir seule car personne ne prend conscience de mon mal être.
    Au début c’est lui qui me courrait après et moi je ne le voyais pas. Il a fait le clown pendant près de 2 ans pour que je le remarque. Il est venu finalement me voir pour faire connaissance et c’est la qu’il a commencé a essayer de me prouver qu’il est le meilleur amant. J’avais bien remarqué qu’il était agressif et intolérant avec les autres mais avec moi il était un ange. Jusqu’au jour ou je lui fait comprendre que j’ai des sentiments et que lui ne veut pas s’engager. C’est la qu’un combat perpétuel se met en place et ça depuis plus de 10 ans. Il vit pas loin de chez moi. Chaque fois que je tente l’oublier il revient et cherche a me seduire. Chaque fois que j’essais de mettre des mots sur les sentiments il est froid et disparait ensuite. Quand je commence a le critiquer il me fait croire que c’est moi la méchante et que je le rend malade. Au final je me sens dans cette situation d’emprise ou j’agit toujours comme il veut et je n’arrive plus a etre moi meme. D’après l’article il est impossible de lui faire prendre conscience des choses et je dois pas essayer de me venger. J’attend impatiemment ce jour ou je serai libérée.

    Jessica
    Tu as raison d’une certaine manière de ne pas les tenir informés de ce que l’on fait et de tirer un trait définitif. Mais chaque cas de victime est différent. Finalement je me demande si le “PN” n’est pas un effet de panique générale.Il faut être prudent avec ce terme. Moi je le tiens informé quand JE l’ai décidé. J’ai déjà compris son mode de fonctionnement. Je ne l’appelle pas, ni n’envoie de SMS.. De grand amour idéalisé, il est devenu petit individu lambda. Je me fiche de ce qu’il pense ! Des fois je mens, des fois pas. Mais je n’appelle jamais.
    LUCIDITE. Ma priorité est de retrouver mon équilibre et ce n’est pas lui qui me l’apportera, c’est la confiance en moi et retrouver un job. Après on verra. Oui Vadine c’est TRISTE. Je suis très seule, pas de famille pour me soutenir, chômage, froid de l’hiver, contacts assez frileux, la traversée du DESERT. Mais ce monde individualiste pousse à la dépression, pas seulement le PN.

    bonjour,
    Oui ils sont gentil quand ça les arrangent et puis quand tu crois que les choses vont mieux que tu es sur ton nuages. Hop il te pousse en bas de ton nuage.
    Ce sont des personnes qui sont très mal dans leurs peau et il rabaisse l’autre pour se sentir valorisé.
    Moi aussi il me manque mais je sais que je doit persister. Et c’est cela le plus triste.

    Bonjour Cassy,
    Un pn est le meilleur pour nous satisfaire quand il l’a pensé.
    Après, on ne le reconnait pas.
    Il nouus déroute complètement.
    Après une certaine période, nous qui ne sommes pas comme lui nous no demandons ce qui se passe.
    C’est pourquoi tu dois avoir un peu de patience.
    Tu me dira que tu en a déjà tellement eu de la patience et je suis d’accord avec toi.
    Mais, crois moi, même dans nos cas le temps finit par atténuer les blessures. Tiens bon je suis de tout coeur avec toi.

    Bonjour Fanou,

    Je ne l’ai plus rencontré depuis les vacances de Novembre.
    Je ne suis pas certaine qu’il soit pn mais en tout cas il est manipulateur et très intelligent.
    L’ennui c’est que quand je me sent abattue je ne peut parfois résister à lui téléphoner.
    Il faut dire qu’il fut mon conseillé pendant quatre ans.
    Durant cette période il n’y a rien eu entre nous.
    Je savais qu’il était libre et il me plaisait, c’est tout.
    Je n’osais pas me déclarer de peur de perdre son amitié.
    Le plus difficile est de ne pas le contacter car bien que j’ai surmonté la séparation à certains moments il me manque encore.
    Mais je vais m’en sortir je suis tous vos conseils pour cela.

    bonjour
    est ce que tous les mots d amour dit par un PN sont faux ? est ce que les nuits d amour interminables et incomparables n étaient pas réelles ? je n arrive pas à y croire… j ai rompu après 1 an d amour, d insultes, d agressions verbales, de paroles passionnées, le tout à la façon de douches écossaises… “je suis fou de toi…”, “t es qu une sale pute…” son égoïsme, son absence d empathie, sa froideur face à mes larmes… Malgré cela je suis en manque de lui, je suis au fond du trou et pourtant je ne supportais plus ses insultes, sa violence, mais comment comment continuer à respirer quand l’air me manque ? Il était mon oxygène, il était ma raison de vivre…
    cela fait si mal de ne plus le revoir … je me sens assommée, comme en état de choc, je ne fais que pleurer, j’ai tellement envie de mourir…
    comment retrouver le goût de vivre quand tout me ramène à lui, quand sa peau me manque, ses baisers, ses je t aime…. je ne dors plus, je souffre sans lui , mais je souffrais aussi avec lui…

    a cassy g vecu un peu la meme chose que toi sauf que le mien ne me disait pas je t’aime et ma mis en prison avec trois enfants et l’esclage jours et nuits, le menage, les repas, les enfants malades a hopital toute seule a chaque fois et pourtant cet homme je l’aime a la folie! il est froid le jour la nuit quand il me touchais mon sang bouillait et on fesait l’amour comme des fous comme ds les films tout les jours des fois plusieurs fois par jours!!je n’avait droit a rien pas d’argent, pas sortis, pas cadeaux il passait son temps libre chez sa mere et sa famille!! apres 15 ans mariage et 20 ans qu’on se connait g decider de divorcer!! il m’a fait passer pour folle devant tout le monde g tenu pour les enfants et il a fini par quitter le domicile conjugal, je suis proprietaire donc je suis ds la maison avec les enfants, 2 semaines apres notre separation il m’envoie un sms jtm je suis retomber ds ses bras, l’amour les jtm avec g envie toi mais que part sms!! on se retrouvait en cachette et on faisait l’amour comme des debile avec une jouissance terrible!! il etait gentil et attentionner avec moi et les enfants un ange, quand je lui ai dit de prendre un mois apres une decision pour reprendre la vie commune c partit en harcelement sms pour que j’aille coucher avec un homme ect.. va faire ta pute quoi!! g fini par porter plainte pour harcelement et il a peur il meurs d’envie de me faire l’amour mais je veux plu et moi aussi mais il ose plus car g porter plainte!! deux mois sms 50 tout les soirs pour lui expliquer qu’on s’aime et qu’il est malade et qu’il doit voir un psy rien a faire il comprend rien g tout fait pour le faire revenir a la fin g utiliser mon corp qu’il touche mais s’interdit d’aller plus loin g fini par ne plus le voir quand il recupere les gosses, je suis completement acro de cet homme et pourtant c un sale type qui m’a abandonner avec ses enfants pour rester avec sa mere!! il continue a envoiyer des sms je peux pas m’empecher de repondre mais c impossible un coup c les je t’aime un autres les reproches et les manipulations c infernal je dort plus la nuit!! c une drogue il faut plus que tu le voit ni que tu parle avec lui sinon jamais tu pourras plus sortir de cet fusion destructive car il savent qu’on a envie d’eux vu o lit c le paradis et ils ont envie de nous mais dit toi que c pas de l’amour pour eux c juste de la bestialité! ce sont des vampires qui prenne tout et donne rien en echange de notre amour!! courage un jour tu pensera plus a lui et tu rencontrera un homme bien et qui te rendra heureuse

    Si je peux me permettre je ne pense pas que cela soit une bonne idée de tenir au courant le ” pn ” ou la personne vous manipulant de toute ce que vous faites de vos journées ou de vos projets cela leur donne l’occasion de vous tenir de tjr avoir une certaine emprise sur vous et c’est très malsaint un peu comme quelqu’un qui vous garde via Facebook ou autre c’est dangereux fuyer et surtout ne leur donner pas le plaisir de ruiner votre vie faites des projets chercher du boulot retourner a la fac faites une formation une activité qui vous tiens a cœur n’importe quoi ! La vie est trop courte pour s’entourer de gens qui ne cherche qu’a régler leur problèmes en vous détruisant !

    Bonne continuation !

    Bonjour Jeanne,
    Où en es-tu de ta relation avec lui ? Vous vous voyez toujours ? Es- tu sûre qu’il est un PN ? Pour moi, j’ai commencé à rencontrer des nouvelles personnes par l’intermédiaire d’activités…(avec beaucoup de volonté car très déstabilisée)Je suis toujours au chômage et toujours très fatiguée, en gros manque de motivation. J’ai malgré tout réussi à DIFFERER mes pensées, à CONTROLER mes émotions, mes affects, à repérer MES failles. Je lui ai dis que je m’étais engagée dans différentes activités et que je ne serais donc plus toujours disponible. Il a très bien réagi, encouragée, intéressé par ce que je fais, m’ demandé de lui dire ce que je n’aimais pas chez lui car cela l’AIDE. Jeanne ne tombes pas dans la dépression, même si le monde te semble un désert SANS LUI, BOUGE, BOUGE …

    Bonjour Fanou,

    Je te remercie pour ta réponse si judicieuce.
    Quitter la prison sans la regretter est l’expression qui m’interpelle … le plus.
    Mais aussi, il me semble essentiel de se préparer à partir sans devoir
    revenir.
    Parfois, je suis tellement mal qu’il me semble que je n’ai plus d’identité que je n’existe pas.
    Mais je suis cependant une dure à cuire et
    mon combat est de me libérer.

    Bonjour Jeanne
    Faire le deuil d’une relation comme ça…je pense qu’on ne le fait jamais vraiment, (comme pour un vrai deuil par exemple), il est à mon avis nécessaire de prendre soin de soi, dévier sa pensée sur autre chose, se détacher, s’affirmer, ne pas être toujours disponible, ne pas avoir peur de le (la) perdre,…s’en aller gentiment mais sûrement en ayant eu soin de renouer des liens ailleurs. C’est comme un détenu qui va mettre beaucoup de temps avant de mettre sa stratégie d’évasion au point. C’est reconnaître qu’on s’est fait avoir. Ne pas regretter la prison une fois libre. Oser avancer vers l’inconnu.

    Jeanne dit :

    Bonjour Fanou.

    Si je me souviens bien ton histoire ressemble beaucoup à la mienne.
    A notre premier restaurant il m’a dit que nous pourrions aller partout ensemble. J’ai appris par la suite qu’il vivait dans une chambre d’hôte à longueur d’année et la deuxième fois que nous sommes sortis il m’a demandé de payer l’addition.Quinze jours plus tard il me demandait une somme d’argent sans en expliquer l’usage.
    quand je l’ai appelé quelques jours plus tard il était en voyage en Turquie.
    Malgré tout, je ne lui en voulait jamais.
    Je lui trouvais toujours des excuses.
    Il ne m’appelait jamais et quand je le faisait même après un an il

    m’appelait chérie et disait qu’il me désirait.
    Comment veux-tu faire le deuil d’une telle relation?

    Bonjour Vadine
    Je suis sûre que cela a dû lui faire bien plaisir que tu ais pris dix ans. C’est vrai que ce genre de personne rend fou, il n’y a aucun repère avec eux, ils brouillent constamment les pistes. Mais tu vas récupérer avec de la patience, il faut reprendre l’énergie qu’il nous a volée. (c’est long, moi en tous cas je suis ko, je me traîne pour faire la moindre chose) Un jour il m’ dit “j’aimerais bien voir ta tête à 60 ans”…ou bien “on pourrait vivre ensemble en Espagne à la retraite” 3 mois par an”, ou bien que je n’aimais pas les femmes car j’étais trop jalouse (???), et que donc il se voyait dans l’obligation de ne plus me faire rencontrer ses “amies” (celles qu’il connait sont toutes en admiration devant lui)- il cherche constamment LA FAILLE en moi (mes désirs) je n’attend plus rien de lui je me protège énormément…

    Oui j’ai aussi vécu cela. Et maintenant que j’ai rompu et que je me regarde dans un miroir. J’ai l’impression d’avoir pris 10 ans à cause de cet “amour” destructeur.Il me rendais folle.

    Oui Alexia, j’ai souvent entendue une voix intérieure qui me soufflait “part vite !!!”… une grosse tachychardie et angoisse avant d’aller chez lui, un malaise diffus…une fois chez lui la sensation d’être dans une cage de verre. et une fois rentrée une grosse fatigue et de la frustration. Pour ceux ou celles qui vivent ça : êtes-vous en bonne santé ? vous sentez-vous très seul(e) même en sa présence ? Vous exprimez-vous librement ? avez-vous le sentiment de perdre le contrôle de votre VIE, de ne plus être comme avant ? ce sont des signes…Moi je le vois encore de temps en temps,c’est lui qui appelle, pas moi. Je ne le relance jamais : plus de sms gentils, plus d’appels…Je me sens triste, fatiguée, sans joie, un amour qui s’écroule comme un château de cartes,un MIRAGE. Avec un PN c’est Disnezland. Il faut se réveiller ! J’ai d’autres valeurs dans la vie que de souffrir pour RIEN. En ce moment, depuis que je m’éloigne en douceur, il est sur le mode fatigue et me ressort son problème de santé pour que je le PLAIGNE. JE M’EN FICHE. Fini la compassion, je sais être très dure. LUI ne m’ JAMAIS soutenue dans la difficulté. Vous savez où j’étais à la saint valentin l’année dernière ? aux urgences pour TS. Quel beau cadeau. Il n’est pas venu me voir aux urgences et le lendemain faisait une soirée entre amis, après m’avoir téléphoné une heure pour clamer son amour. EMBROUILLE. Je suis désolée pour lui…mais qu’il rencontre une autre femme. C’est dur dur dur car je n’en suis pas encore sortie vraiment, pfff quelle galère. L’amour, cette bonne blague.

    Bonjour,
    Bien dit Alexia. Moi ai rompu, cela a duré 4 mois avant qu’il soit définitivement parti. Et depuis dimanche il n’est plus la et je me sent libérée. Je vous encourage toute à faire de même et d’effectivement remonter l’estime de sois.

    Bon courage à toutes

    Fanou et les autres je pense que vous etes très courageuse pour etre passer par l’à a l’age de 20 ans le fait d’attirer des gens comme cela parfois c’est parce que l’estime de soie est très faible voit casi inexistante , rien n’est de votre faute on a tous des défauts et des qualités personne est parfait , on a juste une ame de sauveur avec des gens qui ne le mérite pas forcément et qui sont tellement bornés et frustrés qu’ils feront tous pour vous brouillé et tout vous prendre car il ne supporte pas que vous puissiez vous etres heureux un soucis d’enfance un problèmes de personnalité ou autres peut pousser certaines personnes a détester la gentillesse l’humilité la réussite meme quand elle est méritée on a pas a payer les pot cassé de gens sans scrupule on ne peut pas sauver des gens qui ne veulent pas etre sauver mais encourager les autres dans leur chute bref allez de l’avant faites des activités rester vous meme et surtout faites vous respecter , la pluspart des gens témoignant de PN ou personne similaire avait une petite voie dans leur tete qu’il leur disait de ne pas y aller , alors suivre son instinct si nécessaire également , se gene se malaise vous le sentez a force. Bonne journée et bon courage a tous et à toutes la vie est belle elle nous permet de nous construire :)

    Bonjour et merci à tous ceux qui ont témoigné.
    Je suis dépendante de ce genre de personne depuis presque 3 ans… (Il y a 2 ans j’étais déjà en face de mon écran à lire TOUS les articles sur les PN. UN an après, rien n’a changé chez lui).Donc : même histoire en somme : au début : jolie rencontre, chaleureux, radieux, enthousiaste, drôle, collant parfaitement à toutes mes idées, soucieux de moi,il me faisait toujours rire, invitations chez lui avec bons petits plats, mêmes goûts, une activité artistique partagée en commun une fois par semaine,rencontre de sa mère, bref le bonheur total…Et puis un jour,un mois après environ, changement brutal de comportement : mutismes inexpliqués, froideur, rigidité comportentale, plaintes, remarques continuelles sur mon comportement de feignante, (normal on se couchait à l’aube) ordres donnés au dernier moment, très gros flou sur son planning de travail donc impossible de prévoir quoi que ce soit, soufflant en permanence le chaud et le froid, ne semblant pas heureux lorsque je prenais du plaisir surtout concernant notre activité commune, (j’avais l’impression de lui faire de l’ombre et de ternir son égo) disant que je ne travaillais pas assez alors que je me suis beaucoup investie des heures et des heures, m’ignorant devant les autres comme si nous n’étions pas vraiment en couple, mais toujours à m’OBSERVER, le droit de REGARDER chez lui mais PAS TOUCHER), des heures à l’attendre dans le lit pendant qu’il se tronchait la tête (alcool+++) jusqu’à l’aube, l’angoisse diffuse lorsque enfin il venait se coucher soit de bonne humeur et extrêmement empressé (très bon amant), soit méchant avec des coups de pieds toutes les 10 mn sur moi en feignant de dormir, moi je n’ai jamais réussi à fermer l’oeil, j’ai souvent eu envie de fuir en pleine nuit mais j’étais trop crevée pour prendre la route, lui avait toujours la forme. Au bout de 3 mois à ce régime j’ai perdu mon boulot) bref l’enfer mais toujours en privé, ignorant mes besoins, jamais là quand j’avais besoin de lui, ne répondant jamais ou peu à mes sms, jamais aucune invitation au resto sauf le jour de notre rencontre, 3 sorties en 3 ans, c’est moi qui payait pratiquement tout,alors que lui a une fièvre acheteuse pour LUI, enfin j’en passe et des meilleures. SEULE à mon anniversaire, Pâques, Noël et 31 décembre cette année. Maintenant il m’a éjectée du groupe artistique (je ne fais plus l’affaire), donc plus rien en commun, (il ne s’intéresse pas de rencontrer ma famille ni les amis que j’avais (je n’en ai plus ils ont tous déserté il a tellement sucé mon temps) et ma famille n’est pas présente psychologiquement ni géographiquement) même ma fille s’est éloignée de moi (je crois qu’elle ne l’aime pas), sauf des projets de voyages mais seulement si je peux payer !et…le sexe. Ce serait trop long de raconter encore tous les détails. Pourquoi je suis toujours avec lui ? l’amour bien sûr car il sait être extrêmement gentil, adorable quand il veut que je craque ! une sorte d’antenne invisible même quand il n’est pas là je SENS ses pensées PENETRER mon âme a distance ! Je suis veuve depuis 5 ans et j’ai vécu 22 ans avec un homme exceptionnel, mort en 1/4 d’heure (crise cardiaque). Bilan des courses : ce que ne sait pas le PN que je fréquente, c’est que je ne l’aime plus beaucoup et que je me fiche de sa vie (depuis 4 mois environ);j’ai déjà subi un deuil et je SAIS ce que SOLITUDE et chagrin signifient. Je ne me suis jamais sentie COUPABLE de quoi que ce soit envers lui, je ne lui fait absolument pas confiance (j’ai vu qu’il était toujours sur un site de rencontres le petit malin protège ses arrières), j’y vais d’ailleurs moi aussi de temps en temps. Il me sous estime car j’ai toujours confiance en mes capacités créatrices, il CROIT que je suis en plein désarroi sans lui alors que j’ai déjà fait le deuil de notre relation. J’AI BEAUCOUP SOUFFERT A CAUSE DE LUI ET SOUFFRE ENCORE, car vraiment j’y ai cru, il a été un moment L’ETOILE DE MA VIE, et tout s’est effonfré, ne laissant dans ma vie que ruine, désespoir et chagrins permanents. Je suis en train de chercher des nouveaux contacts et surtout un travail car par sa faute je suis au chômage. Si quelqu’un veut parler avec moi ce serait avec joie car je me retrouve TRES ISOLEE et très souvent déprimée quand je vois toutes ces années perdues…Croyez moi un PN ne change pas, vous n’êtes PAS celle qu’il attendait toujours. Je pense que pour rompre il faut le faire par palliers successifs, pas brutalement c’est trop dur, il faut s’y préparer et surtout déjouer toutes ses tentatives de vous voir malheureux (se)en anticipant ses attaques. INDIFFERENCE. Comme dit Léo Férré : TRANQUILLE MAIS PEINARD.

    Bonsoir Fanou,
    On sent dans votre message que vous êtes équilibrée et sensée. Je suis sûre que vous avez trouvé la solution avec votre PN. Où en êtes-vous? Bon courage!

    Bonjour, j’ai déjà poster ici en date du 28 septembre. De mon coté pas d’évolution, toujours célibataire, et satisfait comme ça. Toujours en Ra, madame gagne toujours un peut de terrain devant le jaf, quelques euros de contribution d’aide pour les enfants quel s’offusque même avec huissier bloquant son compte à ne pas payer. Depuis deux ans je sais pas à combien se montent ses frais d’avocat en contre partie, mais nous n’avons pas la même logique.. J’ai demander la résidence de mes enfants à mon domicile, pour aliénation parentale,(reconnu en cours de casassions de renne en juin 2013), si ça peut servir à quelques personnes, et si je répond ce jour, c’est tout simplement pour dire qu’après 3 jaf différents, en plus de celui du divorce, forcé ou pour enrichissement, sans avocat, avec de bon arguments et un dossier constituer de plus de 150 feuille A4, j’ai toujours la résidence alterné. Il ne faut pas laisser les enfants, la fuite est une protection de sois, le pn ne cherche qu’à profité puis à nuire quant il s’est fait largué. Je ne laisserai mes enfants comme je l’ai expliqué, que lorsque la justice me l’imposeras, et sous sa responsabilité, au juge d’assumer et d’appliquer les textes et les sanctions.Les manipulateurs ne sont pas des victimes, et avec le temps la vérité se sait, les personnes dont elle se servent finissent tôt ou tard par parlés, mais c’est dure de reconnaître ses erreurs.. Il ne faut rien lâcher, car ses personnes ne sont rien sans les autres. Il faut devenir un peut comme elle, avec pour seule arme la patience et la persévérance. Je ne pense pas que fuir, laisser ses enfants permettes à longs thermes de se reconstruire solidement.En tout cas s’il y à de jeune enfants, ce qui est mon cas, j’aurais au moins ma conscience pour moi. Face à un ou une pervers, il faut rien lâché, usé de patience, construire et s’investir dans sa nouvelle vie, et le temps qui passe fait voir au autres la vrais nature de ses personnes, qui ne sont de toute façon, rien sans elles.
    Fred en mode guerrier pour le meilleurs contre le pire :)

    Article tout à fait vrai !
    J’ai moi même été en vie conjugale avec une personne comme il est décrit et même si mes amis et ma famille l’avait vu, c’est manipulateur on un pouvoir surdimensionné sur nous et pour au final se qu’il faut savoir c’est qu’une fois que l’on a plus rien, ils nous jettent comme une merde pour recommencer avec une autre.
    Rien ne les change, il faut le savoir.
    Si vous en avez un auprès de vous et même si vous en été attaché car au fond de vous, vous savez qu’il n’y à pas d’amour, le seul et unique conseil que je puisse donner c’est fuir et encore plus s’il y à enfants !!!!!!!!!!!

    JE VIENS A MON TOUR ME CONFIER JAI VECU 6ANS AVEC UN MYTHO,BI POLAIRE,ET JE VIENS SEULEMENT DE M APERCEVOIR QUE C ETAIT AUSSI UN PERVERS NARCISSIQUE J AI FAILLI EN MOURIR AU MOIS D AVRIL MERCI A MON MEDECIN QUI MA SAUVEE,IL ET REVENU A LA CHARGE DEPUIS PLUSIEURS MOIS ET JAI ENCORE FAILLI EN MOURIR UNE FOIS DE PLUS LA MES COLLEGUES DE TRAVAIL NE VOULAIS PLUS ME COMPRENDRE ET G ENFIN ET HEUREUSEMENT AGI CETAIT TRES TRES DUR MAIS JAI TOUT STOPPER ET JME SENT VIVRE REVIVRE DECOUVRIR LA VIE LA VRAI VIE RIRE QUE JE NE SAVAIS PLUS CE QUE CETAIT MOI MON SENTIMENT C QUE JAVAIS ETAIT ENVOUTEE PAR LE DIABLE LE DEMON JE NETAIT PLUS MOI JETAIT SA CHOSE SON OBJET SIL VOUS PLAIT FAITE LE PAS COMME MOI CAR LA VIE ET BELLE MAGNIFIQUE A PRESENT COURAGE A TOUTES ET A TOUS LA VIE ET BELLE CROYEZ MOI FABIENNE

    Comme Déterminée mon ex m’a aussi quittée, prétextant qu’il ne m’aimait plus, ne savait plus où il en était et me laissant quelques espoirs sur le fait qu’il reviendra peut être un jour. Son comportement ayant été bizarre depuis 1 an, et similaire à il y a quelques années quand il m’a trompée (mais il ne l’a jamais avoué, les photos nues et lettres chaudes échangées que j’ai trouvées, n’étaient qu’un malencontreux concours de circonstance, je vois le mal partout), j’ai cherché à connaître la vérité et trouvé un mail que j’ai envoyé à nos amis communs pour l’obliger à me dire la vérité. Je sais qu’il est avec cette fille, mais il continue à me dire que non, il m’a traitée de folle, est rentrée dans une colère noire car j’ai cassé son image d’être parfait. Certaines personnes ne m’adressent plus la parole, je suppose qu’il leur a expliqué à quel point j’étais abjecte, c’est d’ailleurs ce qu’il m’a répété pendant 13 ans. a d’autres, il leur a expliqué comme il a été malheureux avec moi.
    Aujourd’hui son comportement balance entre la haine (il m’ignore ou me regarde méchamment) et la grande gentillesse, (il m’invite à danser ou me rend service). J’ai remarqué que chaque fois qu’il devient gentil je me sens mal et passe une mauvaise soirée alors que je m’amusais juste avant. Et que lui au contraire semble commencer à s’amuser dès que j’ai l’air mal. C’est ce qui m’a mis la puce à l’oreille sur son comportement de pervers narcissique. Depuis, son comportement récurrent lors des soirées ne m’atteint plus. Car à toutes les soirées, c’est le même comportement qui revient.

    Bonsoir,
    Même si votre message sur “jerecuperemon ex.com/dépendance affective” date un peu je me demandais où vous en étiez avec cette personne Perverse narcissique: je reconnais mon mari dans votre portrait:il semble heureux quand je pleure, jamais avant…Merci de me donner de vos nouvelles.
    Cordialement
    Chris

    Vadine et Alexia,

    Si je puis me permettre, mon compagnon est devenu violent quand il en a eu marre que je me rebelle et en ce que me concerne, je ne suis pas une personne au caractère faible. Le problème est qu’il m’a juste rencontré au moment où j’étais vulnérable… Et à ce moment là c’était l’homme parfait si je puis dire et au fond de moi je n’y croyais pas, puis je me suis dis, pourquoi pas j’ai droit aussi au bonheur après tout. A présent, nous faisons actuellement une thérapie de couple, il voit aussi un psychiatre et fait une thérapie de groupe. Ce n’est pas chose facile, ça vous pouvez me croire. Surtout que nous avons un enfant ensemble et que nous vivons séparé pour raison financière, on va dire…

    Bonjour, je suis tombé sur cet article par hasard. En lisant votre article, je me suis directement reconnu dans les comportements décrits au-dessus, mis-à-part la partie concernant agressivité exacerbé ; je suis souvent jaloux (quand je suis en couple), mais j’essaie de faire mon possible pour ne pas le montrer.
    Je vais essayer de résumer ma situation : j’ai toujours était timide, peu bavard. Cela fait 2 ans que j’ai de plus en plus de mal à être heureux, à me sentir vide, de me donner à fond pour mes amis. Deux ans sans essayer une seule fois de séduire une femme.
    Marine est l’une de mes plus proches amies, on se connaît depuis plusieurs années et il est clair que l’on ressent des sentiments l’un pour l’autre. Alcoolisés, on a failli coucher ensemble, un soir. Le lendemain, on s’est senti tellement embarrassé…
    Depuis quelques semaines, quand l’on se voit, je ne parle pas énormément : je suis dans une petite phase dépressive, je suis plutôt concentré sur mes problèmes, la prise de légers stupéfiants, l’écoute attentive d’une musique.
    J’évite aussi autant que possible de croiser le regard de Marine, de peur de sentir monter l’excitation. Je suis vraiment épris d’elle, mais je ne cesse de voir mes défauts transparaître dans mes relations sociales, Je n’ai aucune qualité me permettant même un minimum d’entretenir une vraie relation.
    Mais Marine essaie souvent de s’asseoir et de se rapprocher progressivement vers moi. Je ne peux m’empêcher d’être distant…
    Et puis il y a Vincent, un bon pote à Marine et Moi. Ils sont sexfriends, je sais que Vincent commence à avoir des sentiments pour elle…
    Je trouve qu’ils formerai un couple parfait, mélange de tendresse, de rires et de discussions intéressantes et sérieuses.
    Je me suis dit que leur histoire prendrai, que les choses s’arrangeraient avec le temps, mais ça ne prend pas. Maintenant je me sens mal de ne pouvoir régler ce problème, et que l’on soit tous blessé, à force.

    Il existe une autre solution, mais j’ai peur. Peur de le dire, a elle, a lui, ou aux deux. Peur de la réaction, des conséquences sur nous et nos amis. Peur de la perdre, cette amie qui à bouleversé ma vie.

    J’aimerai que vous me donniez votre point de vue ou des conseils sur cette histoire, et ne vous retenez pas.

    J’ai justement peur d’une séparation malgré que je l’aime encore et toujours, j’ai peur que l’on se déchire avec la garde de notre enfant ! Il est dangereux, jamais je ne pourrais lui laissé seul sans surveillance de ma part !

    Bonsoir,

    J’ai vraiment besoin de votre aide, je ne sais plus où j’en suis…

    J’ai rencontré le père de ma fille quand j’étais moi même dans une relation où peut après j’ai quitté cette personne… Il était mon confident, j’étais la perfection à ses yeux… Quand j’y repenses, je me sens vraiment bête car des signes aurait du me mettre la puce à l’oreille… Il a très vite voulu construire sa vie avec moi, en disant que ce qu’il manquait à sa vie c’était une famille… Il a vite réussit à me mettre en confiance, en montrant sa disponibilité en me montrant qu’il cherchait à vivre proche de chez moi, trouver un boulot, ce qu’il a fait temporairement puis à repris la société familiale… Quelques mois après je suis tombée enceinte de notre enfant. Il est devenu contradictoire, avait plusieurs personnalités et j’en passe… A l’heure actuelle nous ne vivons pas ensemble soit disant à cause de raisons financières… Je me fais encore manipulé sentimentalement et ce qui me fait le plus de mal c’est que je ne sais pas m’en détaché… J’ai été frappée, même pendant ma grossesse, il est devenu violent, dangereux pour moi et notre petit bébé … Mes parents m’en veulent beaucoup car ils ne me comprennent pas, ses parents lui trouvent des circonstances atténuante… Nous sommes en thérapie de couple et il va voir un psychiatre, il lui a même donné un traitement contre la colère… J’ai peur, car je l’aime et je ne veux pas faire du mal à notre enfant avec nos problèmes de couples !!! Svp, aidez moi !!!!! Que dois-je faire ? Pourrait il changé ?

    courage fred

    ce que nous font vivre ces personnes la, c est un enfer, un calvaire.

    et en plus pour les enfants une véritable torture.

    la justice…. les lois sont faites pour ces gens la, “les pauvres” ils sont accusés ils ont le droit de se défendre.

    mais les VICTIMES , elles sont laissées de cotés. après tout elles ont eu le courage de partir et de parler. alors bravo elles sont fortes….. et il leur faut de la patience et se saigner financièrement pour se faire entendre car la justice est si longue.
    on nous dit oublie le (oublie la) ,
    pense a toi…. oui bien sur sans argent, comment peut on faire des sorties, des thalasso, des tenchnique MDPR etc…..

    nous les victimes et encore plus graves pour les enfants, on nous prend pour des idiots , des laissés pour compte.

    les accusés, les malades de la tête pour rester polis, ils savent en prendre soin…..

    de tout cœur avec toi nous nous battrons jusqu au bout.

    Bonjour a tous, j’ai pris la peine de lire vos message, et je retrouve mon ex femme dans a peut prêt toutes les descriptions données. Je travaillais, faisait le ménage lessive bricolage jardinage nounou les vendredi soir et samedi soir, ne partageais le reste du temps a ce qu’elle voulais bien faire. Côté sex au début c’était bien, rien de sadomasochisme, plus un moyen de réconciliation avec le recul. Lassé je lui est demandé alors qu’elle ne demandais plus rien, de cesser ses sortie qui me portait préjudice jusqu a mon travail, dont j’ai même changé en court de route quitte a gagner moins. Elle n’a rien changé, je l’est retrouvé sur un site de rencontre très connu, j’ai même obtenu un rdv, la elle m a dit que tout était fini, et puis ça a trainer deux mois, avant qu elle me dise qu’elle avait quelqu’un d autre juste avant d’imposé sa façon de vivre sa vie, qui n’était finalement qu’une collocation. Je suis partis elle gardais son salaire les aides alors que j était en arrêt maladie, et a la fin sans revenu pendant qu avec 2000 euros par moi elle cumulait des dettes! Divorce rapide avec avocat commun, n’a rien voulus sauf une ra, accorder présume d office . Depuis elle se sert des enfants pour continuer à m emmerder financièrement et s est même recaser, avec un malade qui le harcèle au tel ou si j approche de chez elle a 50 mètres. La justice y en pas, plante sont classer, le jaf, 3 en deux ans. La justice ne peut appârament rien tant qu elle ne s en prend pas physiquement au enfants, ses derniers n’ont été entendus que dernièrement et nous somme toujour en ra depuis 3 ans. Ces personnes tellement compréhensive si gentille envers des personnes exterrieur au couple, parqué les amis y a longtemps qu il sont partis, sont perçu comme des victimes par les services de police ou sociaux les avocats, et en justice sans avocat, c’est foutu, même avec deux kilo de doc, une fois qu’il y a les enfants c est pour être emmerder a vie.

    bonjour fred je suis separer et g 38 ans et je me suis marié avec un homme qui en verite n’existe pas! nous avons trois fils, 15 ans mariage et l’esclavage et la prison ete mon quotidien! pas de calin, pas cadeaux par contre boceaux sexe! un homme froid et manipulateur pour pas je sorte sans les enfants, avec sa mere le fils parfait et ma

    Je lis vos messages et je n’est pas vraiment à me pleindre de ma peine.

    Vadine, j’espère que tu vas bien… bon courage, je t’envoie des ondes positives pour passer à travers. Et à vous tous!

    Déjà que l’on cherche de l’aide, je suis certaine qu’on va tous en sortir plus fort!

    Bonjour,

    Je me demande si mon ex est vraiment un PN. Au début c’était l’amour, le compte de fée, les belles phrases, il me faisait de bons petits plats. Magnifique voyage, bref, la passion du début.

    Nos amis savaient que nous sortions ensemble, mais m’a fait comprendre qu’il ne voulais pas s’afficher en couple, même après quelques mois. Que c’était sa vie personnelle et qu’il ne divulguait pas ce détail. Bon, je peux comprendre. Il a été blessé dans ses anciennes relations et il a aussi blessé. Je connaissais ses histoires avant moi.

    Il a commencer à me piquer avec certaines phrases qui font douter de son amour et aussi sur moi. Des tu m’énerves, tu ne fait pas si ou cela comme il faut, pour ensuite me dire que j’étais belle, qu’il m’aimerais toujours plus que moi je l’aime… Je me sentais mal car nous avions de beaux projets, mais ne les exécution jamais.

    Il a eu une enfance difficile, exclu des autres, solitaire. Toujours eu son même ami. Ses parents se sont divorcés, je pouvais voir qu’il ne s’en était pas encore remis. Mère ultra protectrice. Ne voyait que très rarement sa famille, ne voulais pas vraiment voir la mienne ni mes amis. N’avait aucune conversation avec eux. Il est très solitaire, mais sur les réseaux sociaux, semble être un bout en train, quelqu’un qui aime sa vie et qui à toujours de la conversation.

    Il m’encourageait à sortir et voir mes amis. Ce que je faisais de toute façon. On ne se voyait que trois jours semaine déjà après quelques mois. Au début je lui manquait tout le temps, ensuite, il voulait son indépendance. Bref, lorsque nous nous sommes quitté, il m’a dit que c’est sa peur de l’engagement qui l’avait poussé à saboter la relation, qu’il avait lu plusieurs livres pour aidé notre couple. Je lui est fait savoir qu’il aurait fallu essayer à deux, que nous manquions de communication, mais qu’à chaque fois, il disait de me taire, d’arrêter de dire n’importe quoi. Ça me faisait sentir coupable.

    Malgré tout, il était quelqu’un d’attentionné, me disant lui manquer tout le temps, mais lorsque j’étais là, je l’étouffais et jetais sa frustration sur moi en mauvaises paroles.

    La journée que nous nous sommes laissé, nous avons enfin pu communiquer et tout nous dire. Je n’étais plus à lui, il me voulais, nous avons couché ensemble. Il m’a fait à souper, nous sommes rester à parler et voulais que je reste chez lui. Mais je suis partie. Nous nous sommes quitté en larmes. Je voulais lui manquer. Le faire réfléchir. Il m’a dit qu’une fois séparé, il ne revenait pas avec ses ex. Que ça ne cadrait pas avec ses idéologies amoureuse. Que ce qui est détruit est détruit.

    Après quelques semaine, il était déjà amoureux d’une autre qu’il courtisait sur les réseaux sociaux. Il est avec elle maintenant. Lui qui me disait qu’il n’était pas près à vivre une autre histoire et qu’il devait faire du travail sur lui. Il me rassurait qu’il passait ses temps libre avec son meilleurs ami. Mensonge. Il voulait peut-être me protégé, mais à la fin, ça me fait encore plus mal.

    Pourquoi m’avoir dit qu’il m’aimait? Même à la fin? De m’avoir fait miroiter de belles choses dans le futur? Il m’a dit qu’il s’en voulait de m’avoir dit ces choses qui en réalité n’était pas vraies.

    Ça m’a détruite. Ça fait trois mois qu’on ne s’est pas parlé. Je me demande s’il est vraiment un phobique ou un narcissique.

    Je ne suis pas fier de moi, il me manque. J’aurais le goût qu’il m’aime comme le premier jour. Que l’ont reparte sur de bonnes bases, mais avec cette next qu’il a eu et qu’il semble plus aimer que moi…

    Et j’ai quand même ma fierté. Mes amis me disent de ne pas le recontacter. Qu’il le trouve antisocial et que ça me renfermait sur moi-même. Qu’il ne l’aimait pas.

    Bref, est-ce un narcissique? Ou a t-il un problème avec l’engagement? Je pense aussi que je n’étais pas la bonne personne pour lui, c’est tout.

    Bonjour je viens de lire ton témoignage j’ai vécu la même chose que toi dans la même période.je me suis séparer “encore amoureuse” le 4 juillet 2013 moi c’était je peux dire bien plus grave car moi j’ai pas eu le courage de le quitter a tant. Après nos longue conversations de séparation on recollé les morceaux “aujourd’hui je me dit que tout ca été un scenario pour me faire du mal pour voir jusqu’où je pouvais aller un jeu de manipulation! Il pouvais pleurai et rire 2mn après “un changement d’un coup” j’ai vécu ca 4ans et ca a été de pir en pir plus je pardonner et plus il faisait encore plus grave comme me trompé sans protection et quand je l’ai appris il ma jurer sur la tête de ces petits que si mais a fini un foi que j’avais les preuve par me dire qu’il avait pas utiliser de préservatif une chance j’ai rien attrapé.il ma trompé dans notre lit en rejetant la culpabilité sur moi comme pour la violence pars la suite. j’ai aussi vécu une fausse couche “seule bien sur” Enfin j’en passe il y a eu beaucoup trop de choses. mensonge critique me casser a tt le monde dans mon dos me bousculer m’insulter ext ext ext … Il a fait comme pour toi! Je t’aime j’arriverais jamais a voire une autre femme ext ext pleur ext … 1semaiene après il voyer une jeune femme avec qui ca a pas marcher “et bien sur il me disait toujours qu’il m’aimer car il me cacher cette femme “histoire que j’ai appris plus tard” après cette femme une autre a suivie 15 jours plus tard avec elle ca a marcher et la je compter plus du tout j’étais une merde. Il avait l’air bien avec elle il s’exposer devant moi dans c bras. Ca fait 9 mois qu’il est avec elle est la depuis 1 moi ca ne marche plus avec elle et il me regarde a nouveau ! Pfff et oui le problème je bosse juste a coté de son boulot et je le vois tout les jours mais j’ai appris en bien tôt 1an et même si les
    sentiments son la je ne retournerais plus avec lui. Fait ta route j’espère que depuis 2013 tu es passer a autre chose moi je vais devoir quitter mon travail et partir a 40ans les boules. Vie une super vie fait toi aimé et aime également! bon chance !

    Je me posait aussi la même question que Alexia. Je pense que ça peut les faire changer dans le sens ou il se rendrons peut être compte de ce qu’il font et se ferons soigner. Mais vraiment les faire changer non, il ont besoin d’une thérapie.

    Et pour le reste pour ma part … et bien je suis enceinte je le sais depuis aujourd’hui.

    Quelque chose me dépasse croyez vous qu’il puisse changer si ils sont en relation avec une jeune femme a fort caractère ? géneralement le plus simple pour eux c’est une femme naive ? Je veux dire peut etre qu’ils ont déja connu l’amour mais dans le fond est ce que c’est sincère et cela dure dans la durée ? c’est extrement rare non ?

    Il faut agir et arreter de te poser des questions.
    C’est difficile mais c á toi de savoir ce que tu veux maint.

    Bonjour,
    Il était calme pendant deux jours et est parti loger ailleurs pendant 2 semaines au moins mais bon. Il proposait une thérapie de couple mais j’ai refusé. Je me sent vide et me pose des questions du genre, si j’avais réagis plus fort plus tot… est ce que les choses se serait arrangé…

    vadine ne reste pas comme ça.

    demande une protection pour violences conjugales.
    prends ton chien et pars.
    fait toi héberger par des amis ou la famille le temps de pouvoir légalement réclamer de rester dans le domicile conjugal.
    et surtout prends ton chien ne le laisse pas.
    moi je suis partie avec mon chien sinon il lui aurait fait du mal par vengeance.

    courage protège toi il n a pas le droit de lever la main sur toi.

    appelle le 3919 il te diront tes droits pour le logement mais ne reste pas et ne laisse pas ton toutou

    Et en plus bien sur c’est moi la salope qui le jette comme une grosse m….. Je suis déjà comme les autres…

    Bonjour à tous,

    Voila, avant hier il avait bu. Et il a été agressif, des menaces et cachait un couteau en dessous de papier. J’ai su le prendre. Mais par contre j’ai ramasser un coup de tête, et il m’a pousser un peu partout donc contre le frigo et j’ai un bleue dans le dos. Le docteur et la police me dis que je dois porter plainte et ne plus rentrer chez moi. Plus facile à dire qu’à faire car je veux rester vivre la. Et lui n’a pas les moyens de rester la. J’ai aussi mon chien et si je part je ne peu le laisser la il pourrait lui faire du mal s’il a bu. Pour l’instant je sais pas quoi faire. Il a cesser de boire, et la il y a pas le danger. Mais bon….. J’ai peur si je porte plainte et peur si je le fait pas aussi.

    Merci pour vos conseils.
    Je ne pense pas qu’elle soit perverse pour en revenir au sujet de l’article, mais manipulatrice et narcissique oui, sans aucun doute, et avec la peur constante d’être elle-même manipulée.
    Fuir est en effet la seule solution je m’en rend compte, j’ai perdu toutes ces années, je ne saurai jamais où se trouvait la frontière entre illusion et sincérité.
    Elle veut me revoir, savoir comment je vais et prendre de mes nouvelles, et pourtant elle sait qu’il n’y a pas d’amitié possible entre nous, nous étions d’accord là-dessus, son comportement est donc ambigu, pour changer … J’ai coupé tout contact entre nous, et je tiens. C’est terrible d’en arriver là.
    Je dois lâcher en sachant qu’elle s’incarne dans la femme délaissée, rejetée, c’est quand même un truc de dingue, ça fait bien mal de voir la répétition du processus dans le rôle de l’ex après avoir tant donné.
    Un ami commun m’a dit qu’elle avait, devant lui, avoué avoir inventé une bonne partie du récit qu’elle me faisait de son ancienne histoire. Le doute n’est plus permis, j’ai l’impression de ne pas savoir avec qui j’ai vécu. Pourtant elle a beaucoup de qualité, mais bien que l’idée qu’elle courre à sa perte me touche beaucoup, on ne m’y prendra pas deux fois (enfin trois…) !

    Fuis á toutes jambes !!!
    Ya pas de solutions.
    Fais toi coacher…
    Pascale piquet m.aide beaucoup et m.a ouvert les yeux !!!
    “Investi pour toi” UNIQUEMENT avant d’y laisser ton âme…
    Car……tu seras perdant
    Tu es dans la dependance affective.
    Courage tu peux ten sortir fais toi aider.

    En faite tu as été la proie idéal pour elle , ce sont des gens qui veulent connaitre sans connaitre le besoin de combler mais sans plus c’est super dur mais il y a souvent vide due a un évenement traumatisant de l’enfance ou autre ce sont des gens qui pensent aimé mais ils n’aiment point ce sont des jeux de role a répetition il joue la comedie joue l’amour joue la sincérité un homme peu etre fou d’amour soit disant et cela n’empeche pas de tester son pouvoir de seduction en manipulant ailleurs la ou la relation se complique c’est quand cette personne prend toute ton énergie rejette ses defauts sur toi un coup gentil un coup blessant sur le moment on est juste coupable d’avoir été naif et sincere je ne pense pas que l’on puisse changer la nature de quelqu’un que tu partes ou pas elle ne ressentira pas forcement ce que tu ressens puis il font en sorte géneralement de trouver le ou la prochaine ce sont de fin manipulateurs …
    Bref ne culpabilise pas

    Bonjour, je suis une homme dans la trentaine. Je viens de lire votre article et j’ai véritablement halluciné du début à la fin, j’ai l’impression d’y retrouver toutes les causes des souffrances de ma relation, qui au bout de 7 ans vient brutalement de s’arrêter. Alors, comme les témoignages masculins sont bien moins nombreux, je me lance.

    Au début, j’ai trouvé cette fille formidable. Elle sortait d’une relation avec son ex qui l’avait beaucoup fait souffrir et dans laquelle elle avait été cruellement manipulée (maintenant j’en doute même si j’ai personnellement vu que c’était un sale type …). Je me suis dit qu’une femme comme elle méritait une autre vie, et je me suis employé de toutes mes forces à essayer de l’aider, de la soutenir, à tout faire pour nous créer les conditions d’une vie meilleure. Durant au moins deux ans c’était LE sujet de discussion, dans lequel j’essayais sans cesse de la remonter. Notre couple me paraissait très fort, à tous les niveaux j’étais sous le charme, et selon toutes les apparences elle aussi, j’espérais seulement, d’une patience sans bornes, que les cicatrices de son ex-histoire disparaissent bientôt.
    Puis nous avons déménagé dans une autre ville que nous avons choisi par rapport à son projet d’étude, elle en parlait moins, puis plus du tout, mais devenait de plus en plus invivable au quotidien à cause du stress engendré par ses cours etc … Devenant de plus en plus exigeante, elle s’éloigna de moi petit à petit (sauf quelques “flambées” amoureuses), j’étais incapable d’inverser la tendance et j’ai espéré qu’à la fin de ses études les choses s’apaiseraient, qu’enfin nous pourrions être bien. Après avoir travaillé deux ans pour nous deux, car elle n’avait pas de revenus, je me suis fait larguer l’été dernier après l’obtention de son diplôme et la fin de son premier CDD. Lorsque, deux mois après, je commençais à tourner la page après avoir tenté en vain de la raisonner, elle est revenue dans ma vie.
    Une année a suivi, une relation cette fois à distance fort difficile à gérer, des exigences impossibles à satisfaire qui revenaient entre quelques beaux moments que j’appréciais beaucoup, le projet de s’installer à nouveau ensemble. Elle me faisait des déclarations d’amour, projetait d’avoir des enfants puis, finalement et quelques temps après, je n’étais pas le bon : trop immature, ma famille trop envahissante, pas assez autonome, entravant ses projets professionnels, sa liberté (je passe les détails les plus cruels et les plus absurdes jour justifier ses dires) etc … Elle m’avoua avoir quelqu’un d’autre dans la tête, un homme qui correspondait mieux à ses attirances, soit un homme plus âgé (mais pas trop …), et père si possible !
    Bref, j’ai l’impression d’avoir résumé à la tronçonneuse notre histoire et de construire un portrait uniquement à charge, et il y aurait beaucoup à préciser pour éclaircir mon texte.
    J’arrête avec la chronologie car si j’écris ce post c’est parce que je ne comprends pas comment j’en suis arrivé là, je ne suis pas idiot et pourtant je me sens dévasté de chagrin, floué et trahit au plus profond.
    Je me rend bien compte maintenant, après avoir passé 3 semaines sans lui donner de nouvelles et en refusant cette amitié qu’elle me propose, que je n’aurais jamais pu la satisfaire, que son instabilité et ses contradictions permanentes étaient indépassables, qu’elle ne pourrait jamais me soutenir, ou ne pas m’agresser verbalement quand j’étais en difficulté car en parallèle j’ai aussi eu une vie avec des problèmes de santé dans ma famille, des décès, je me suis toujours retrouvé seul, face à son intransigeance hautaine précédant ses excuses en larmes. Je comprends que cela aurait toujours été le cas, elle le reconnait, alors pourquoi est-il si difficile de tourner la page ?
    Je sais qu’il ne sert à rien de m’épuiser à chercher des explications, pourtant je ne peux m’empêcher d’essayer de comprendre.
    Je ne suis pas un homme idéal, j’ai bien entendu des défauts et j’ai d’une certaine manière participé volontairement à ce qui m’arrive, pourtant il est très dur de concevoir comment après avoir autant donné, après avoir autant communiqué et espéré, elle puisse d’un revers de la main, entre une vacherie et une larme, me jeter à la poubelle. Lors de notre rupture elle paraissait effondrée, puis capable de lâcher une bombe sur mon compte dans la demi-heure qui suivait, soufflant en permanence le chaud et le froid comme dit l’article, comment distinguer le vrai du faux ? Cette question a-t-elle un sens ?

    C’est vraiment difficile d’y voir clair et d’accepter, alors comme je ne semble pas être le seul à m’agiter dans ce labyrinthe, vos conseils seraient les bienvenus !

    avec plaisir tulipe

    Christine
    possible de discuter en MP avec toi, car le soutien de part et d’autre cela peut nous aider également.

    bonjour audrey

    je suis dans le même état que toi. la souffrance est toujours présente, indélébile mais je ne regrette pas d avoir su dire STOP.
    quand a ta question je me la suis posée tant de fois et je me la pose encore aujourd hui.
    mais je reste persuadé que ces hommes n aiment personnes, ils ne s aiment pas eux même.
    il vivotent en passant de femmes en femmes pour exister……
    le mien j étais sa 3 eme femme légitime ( il en a eu bien d autres …..) il m a juré être l amour de sa vie, la seule et unique, quelle idiote j étais…..

    oublie ses promesses de la période de conquête, oublie et ne pense plus a lui. il n en vaut pas la peine. c est lui le perdant même s il a déjà refait sa vie avec une autre ( la pauvre).
    pense a toi , protège toi , tourne toi vers l avenir tu le mérite.
    courage le bout du tunnel est proche

    j’ai croisé celui qui ma fait souffrir il y a bientot quatre ans dans la rue et je n’ai pas honte de dire que j’ai eu mal on pense avoir oublié et c faux pour ma part en tout cas cette episode de ma vie m’a empecher de croire en l’amour d’envisager le desire avec un autre une vie professionnel epanouie… il été sur le coté au telephone j’espere qu’il ne m’a pas vue g t a peine coiffé et habillé tres simplement
    quatre ans apres j’ai tjr honte alors que c lui qui c permis bcp trop de chose j’etais naive et je ne cesse de tout prendre sur moi juste une question c hommes peuvent t(il aimer pour de bon ?

    j’ai besoin d’avoir d reponses je souffre depuis trop longtemps

    bonsoir vadine

    oui c est très déstabilisant c est pourquoi il faut prendre son courage a deux mains et couper tout contact.

    c est trop dangereux de rester en relation avec ces personnes.
    au début je n écoutais pas les conseils et je lisais ses messages débiles, j écoutais ses propos sur ma messagerie mais cela lui permettais de continuer a me faire souffrir. depuis que j ai coupé tout contact, que j ai eu cette force je commence a me sentir bien mieux.
    leurs paroles ne sont que lavage de cerveau. ils savent ou nous toucher pour nous anéantir. TOUT COUPER POUR NE PLUS ÊTRE ATTEINTE PAR LEUR CRUAUTÉ. le silence est le meilleur des mépris.
    courage vadime.

    bonsoir tulipe

    oui moi aussi je pleure encore beaucoup . je te comprends.la guérison sera longue mais le courage nous fera avancer.
    nous sommes brisée par cette relation néfaste , mais nous devons nous soutenir pour relever la tête. c est depuis que j ai coupé tout contact que je vais mieux car il ne peut plus me manipuler et je réalise que nous ne sommes pas des faibles. nous avons droit au bonheur et non pas être des soumises.nous sommes capables de vivre sans eux et nous serons mieux d ailleurs sans eux.
    j ai écouté tous vos conseils, j ai beaucoup lu sur ce sujet, et se qui m a aidé c est de faire des activités qui me plaisent au lieu de rester a son service.
    tu as raison tulipe profite de ta vie elle est si belle….
    de tout coeur avec toi et celles qui sont dans notre cas.

    bonjour christine

    je vois que tu vas mieux.
    Moi ça fait 5 mois j’ai coupé contact depuis le divorce mi juin.
    C’est encore très difficile mais je commence à profiter de MA vie qu’il à littéralement “mangé”…..

    Ces gens sont des mangeurs “d’âmes” le nôtres.
    Il faut fuir, faites vous aider, coacher, pour entrevoir un peu de ciel bleu, et chaque jour qui passe sans eux, même si c’est très dur au début…. Votre courage sera récompensé.

    Je pleure encore bcp, mais j’ai espoir.

    Et pour les mots d’amour et ensuite les insultes je connais ça. Complètement lunatique et déstabilisant.

    Merci pour vos réponses. Pff maintenant il me propose une thérapie de couple, mais pourquoi, surement pour bien me casser, et faire celui qui comprend tout et qui a pas de problème.J’ai refusée, mais il s’est remis à boire aujourd’hui. C’est la qui fait des menaces… Il m’énerve. J’ai un grand dégoût. Mais c’est dure à chaque fois ils ont l’air tellement sensible… A se faire passer pour des victimes….

    il a peut être été victime d un viol mais tu n y es pour rien.
    il se sert de toi comme d un souffre douleur rien a voir avec l amour.
    au début moi aussi il me disait que petit son père le battait a coup de ceinture…… j ai souffert de le quitter , il m a menacé, harcelé, une fois il écrivait des mots d amour et ensuite des insultes…. c était un enfer pour moi mais aujourd hui je me reconstruit et je ne regrette surtout pas de l avoir quitté pourtant je suis en galère j ai du tout quitter, il a même cassé mes affaires et déchirés tous mes vêtements car Mme la juge lors de la conciliation lui avait dit de tout me rendre. il se sent au dessus des lois. mais je retrouve la paix . la vie est belle pense a toi. surtout protège toi et coupe tout contact , je n y arrivais pas trop morte de peur mais je l ai fait depuis mai et je vais mieux. tu mérite d être heureuse et respectée.

    vadine

    courage et surtout ne retourne pas avec lui.
    j ai connu le même c était mon mari et je me suis enfui de ce calvaire.
    ca fait deux ans et je suis encore en pleine reconstruction.
    soit forte comme nous l avons été et même si au début tu meurt d envie de le retrouver, prends toute tes forces pour le fuir. moi aussi il m a mis un couteau sous la gorge mais il a tellement su se faire plaindre que j ai pardonné. mais la violence empire et finaliment il m a fracassé et je suis restée plusieurs mois en fauteuil roulant.

    fuir est la seule solution, pense a toi, protège toi. tu ne peux pas l aider mais lui va te détruire.

    courage bisous de soutien

    Et peut-être que je me trompe dans mon interprétation, car il à été victimes d’un viol quand il avait une dizaine d’année. Donc aucune confiance en personne et la haine contre le monde entier, aucun respect pour les autorités. Il casserais la figure à tout le monde dans ses dire. Mais très agréable à l’extérieur quand même. Et il ne m’a jamais permis de l’aimer vraiment. Il as toujours mis comme un gros mur. parfois il se sent coupable (ou fait semblant), ne comprend pas comment je fait pour rester avec lui etc…

    Maintenant ont est en pleine rupture et passe de la victimisation au menaces…. Je sais pas si je dois prendre les menaces au sérieux aussi…

    Je ne sais pas quoi faire, vos descriptions son tout à fait ceux de mon ex copain (enfin j’en suis pas encore débarrassé). A début effectivement ont est sa princesse. Mais très vite en ressens que quelque chose ne vas pas mais ont veux pas l’admettre et se dis que ça ira mieux. ça a commencé avec le manque de confiance en lui, petit à petit quand ont est aller vivre ensemble, de plus en plus de remarques, sur des choses qu’ils disait que ça ne le dérangeait pas. Il se plaint tout le tant de tout et tout le monde. C’est tous des cons. Je peux parler de rien ou il veux avoir le monopole de la conversation. Dans les disputes, il retourne toujours tout contre moi ça rend fou. Et il trouve des arguments sur lequel ont ne sais plus répondre. Tout ce qui importe c’est tout ce qui touche à sa personne. Mais moi, soit j’exagère, soit c’est des conneries, soit il s’en fou…. Tout mes sentiments sont débiles. Exemple, j’ai fait une fausse couche après trois semaines, je n’ai même pas pu me confier a lui ou lui montrer de la tristesse. Car c’était débile, genre “je comprend pas les gens qui disent que c’est une fausse couche” ce n’est qu’un œuf. Il tourne tout dans le dramatique et empêche de rêver. Et quand il est fâché il sait être très méchant verbalement. Des insultes etc.. et des choses pour me déstabiliser. Quand je lui donne des conseils pour lui c’est des critiques et je suis contre lui. Un jour il ma une fois couru après avec un couteau. Et après une dispute ont peut jamais en parler, il fait comme si de rien était. Et c’est quand c’est lui qui décide, si tu as encore le malheur d’être fâché tu es la mauvaise et ça repart.

    paulo

    tout a fait d accord avec toi

    ne plus jamais se laisser diminuer et penser a soi

    courage

    Bonjour à toutes et tous,
    Mon ex, une perverse narcissique ? Je ne sais plus comment j’en suis arrivé à me pencher un peu plus sur la question, au gré de mes séances de surf sur le web… Toujours est-il que vos témoignages me parlent, raisonnent sur ce que j’ai vécu. J’avais tendance à me dire que la perversion narcissique n’existait pas, qu’elle était surtout la tentative, sous l’effet de la colère, d’une diabolisation de son conjoint (les hommes sont tous des salauds, les femmes des manipulatrices, etc.).
    Avec un minimum de recul, séparation récente oblige, je perçois les failles d’une relation très déséquilibrée. Et vos témoignages sont autant de pièces d’un puzzle que je reconstruis patiemment.
    L’intuition du départ, les remarques de certaines personnes de mon entourage, la culpabilisation de l’autre, l’absence totale d’empathie, une grande séduction pathologique, l’impossibilité de se remettre en question, ce sentiment de malaise à avoir des activités extérieures à la relation, la prise à partie de ses proches (en l’occurrence une petite fille que j’adore…), les petites piques incessantes, la volonté de faire mal (plus ou moins avouée), le sexe comme moyen de contrôle, tentative de contrôle de mes relations, etc.
    Dans le feu de l’action, on est tenté de donner raison à l’autre. On est tenté de vouloir sauver l’autre. Pour ma part, de par mon vécu, je crois que je suis inconsciemment parvenu à enrayer le processus (début d’une thérapie, reconstruction d’un groupe d’amis que je ne lui ai pas présentés, ne pas rentrer dans le jeu du chantage affectif, etc.) Il y avait surtout une grande fatigue à ne pas avoir de retour, à être « diminué » de la sorte.
    Au final, elle est partie. Peut-être avant que je ne parte. Ultime tentative de contrôle ?
    En conclusion, essayer de ne jamais s’oublier, toujours se respecter, s’écouter, s’aimer ?

    La définition donnée correspond tellement à mon “père” que ça en est effrayant. Il discrédite tout ce que ses enfants ou sa femme peuvent faire ou dire, n’est jamais satisfait quoi que l’on fasse et est un grand manipulateur. Il rejette ses défauts sur ceux qui lui font remarquer (folie, colère etc.) et projette une image à l’opposé dès qu’il est en groupe devant d’autres personnes, ce qui est insupportable. Après des années de vie dans la même maison que lui je peux enfin mettre les mots sur sa maladie/folie.

    Bonjour jessica,

    Tout d’abord merci pour votre réponse qui m’aide déjà beaucoup.C’est bien d’avoir un site ou on peut avoir une réponse à sa question car c’est loin d’étre simple à vivre.
    Je pense qu’il n’est pas impossible que cette personne soit plus une caractérielle voir une personne difficile,donc consciente et reponsable de ses actes ce qui va me permettre d’adopter une nouvelle façon d’aborder les choses.

    Merci.

    Bonjour Yves,

    Le fait d’être dévouée à sa famille ne constitue pas un trait de la perversion narcissique.

    Néanmoins, le fait de vouloir vous couper de votre famille ou de vous dévaloriser sont deux traits caractéristiques

    Attention à bien prendre en compte tous les faits et traits de caractère. Il peut s’agir d’une personne difficile à vivre ou caractérielle, sans pour autant être une perverse narcissique.

    Bonjour,

    Je suis d’accord cela n’est pas uniquement un type de comportment qui pourrait étre atribué à la catégorie des hommes.
    Je dois avouer que depuis quelque temps je pense que ma femme fait partie des pervers narcissique mais sans en étre complétement sur.
    Ce qui me fait douter c’est que son comportement que j’attriburai à ceux des pervers narcissique n’est pas quotidien, mais trés régulier.

    – je ne l’ai jamais entedu dire “j’ai eu tort…”tout ce qui arrive n’est que de ma faute un petit exemple il y a trés peu de temps nous avions transféré la poussette de ma fille de la voiture de ma femme à mon véhicule ensemble, le lendemain ma femme ne la retrouve pas dans son coffre donc il n’y a qu’un coupable c’est moi alors qu’elle même n’y a pas pensée.
    – Elle me dévalorise régulièrement ma famille, mon travail, mes ami(e)s ect…
    – Elle ment souvent : elle invite sa soeur chez nous, sans m’en parler et me dit ça 10 jours avant son arrivée et quand vous lui dite pourtant tu le savais il y a plus d’un mois pourquoi n’a tu rien dit elle répond c’est pas vrai…
    – Elle a essayée au début de notre relation de me couper de ma famille.
    – Elle préfére sa famille à son mari : pour la moindre petite chose elle sera là pour sa famille que moi c’est débrouille toi.J’ai un exemple qui est récent et me semble éxcéllent, j’ai fait stérilisé mon chat le vétérinaire me demande de venir afin de changer son pensement étant au boulot je demande à ma femme de si rendre, ce jour là il faisiat chaud, elle m’a dit et c’est à 5 minutes de chez nous “je suis sortie, mais j’aller directement rentrer vu la chaleur…” j’ai l’impression que ce simple service si on peut dire été lui demander l’impossible,sa soeur été actuellement chez nous en vacance mais là c’est différent c’est sortie toute la journée jusque tard le soir même en pleine chaleur et la pas question de rentrer à cause du temps… ce qui est grave c’est qu’elle ce coupe en quatre pour sa famille mais pas pour notre famille.
    – C’est une personne toujours insatisfaite, il lui faut toujours plus de cadeaux, d’attentions…alors que elle rien.
    – Elle ne m’avertie pas du faite qu’elle ne rentre pas le midi à la maison alors qu’elle le sait, moi je dois deviner cela, c’est quand même inadmissible pas un mot pas un sms rien dans quel but…provocation…

    Ceux ne sont que de petits exemple qui ne semble pas méchant c’est vrai mais quand tout cela est répété trés régulièrement que le faite de n’avoir pas remi tel chose au bon endroit devient une affaire d’état c’est pas faciel croyez moi…

    Ma question et de savoir si le faite qu’elle soit si dévouée à sa famille soit un trait des pervers narcissque.

    Merci Franck pour votre témoignage et vos conseils

    Effectivement, la manipulation narcissique n’est pas un privilège masculin. Un article est d’ailleurs consacré aux femmes sur le site

    Merci encore pour vos précieux conseils et l’importance donnée à la nécessité de fuir et de se faire aider si besoin

    Merci Franck pour votre témoignage et vos conseils

    Effectivement, la manipulation narcissique n’est pas un privilège masculin. Un article est d’ailleurs consacré

    Bonjour,

    Il est impressionnant de voir que la grande majorité pour ne pas dire pratiquement la totalité des commentaires, parlent des hommes de ce type, pourtant il y a également beaucoup de femmes que l’on peut classer ainsi, je dirais même qu’il y a plus de femme dans ce cas que d’homme (et cela se comprend socialement et physiologiquement, une femme très tôt comprend qu’on peut manipuler son père en faisant la fille fragile, en pleurant pour rien..afin d’arriver ses fins et cela marche toujours et par derrière c’est des pestes lol, idem sur l’image, on apprend aux femmes à tricher très tôt maquillage, rembourage massif des soutiens gorges, manipulation lors d’entretien pour le boulot…etc). Sans parler de la société et de la télévision qui ne font que porter en gloire ce genre de fous et folles.

    Enfin passons sur l’explication de tels comportement.

    J’ai eu une relation de 1an avec une perverse narcissique, seulement je m’en rendais pas compte, comme on dit l’amour rend aveugle.

    Vous pensez naïvement qu’il y a amour partagé, mais il n’en est rien effectivement, ce que la personne cherche n’est pas le paratage de sentiment ou le plaisir de la relation, mais seulement l’image qu’elle donne aux autres ^^
    Cette fille était d’une jalousie extrême allant jusqu’à insulter mes amie quand je leur faisais la bise ou les salués dan la rue ou au travail, un soir elle est allé jusqu’à inventé une maladie pour que j’aille lui chercher des médicaments à la pharmacie, et comme j’ai fait vite (pour elle) quand je suis rentré j’ai vu qu’elle avait démonté tous mes tiroirs et fouillé mon porte feuille afin de voir si je ne cachais pas un numéro.
    C’est là ou j’ai compris qu’il y avait vraiment un problème grave, surtout que je suis le genre de personne qui sort peu et est fidèle à 100%.

    Ensuite j’ai amoindri la chose (d’ailleurs ce genre de personne sait vous manipulé dans ce sens, même s’ils tuaient devant vous, après 3minutes ils vous feraient croire que non c’est pas ça lol).

    Il s’est avéré que cette jalousie maladive avait 2 raisons
    1) le fait éventuel que je puisse la tromper, voulait dire qu’elle paraîtrait pas assez bien et le couple aurait une mauvaise image (l’apparence encore une fois, pas le fond).
    2) Le fait qu’elle soit tordu et me trompe (je l’ai découvert plus tard), faisait qu’elle avait peur que tout le monde soit aussi tordu qu’elle, et donc peur de subir ce qu’elle fait subir aux autres.

    Cette personne m’a donc trompé puis est parti avec l’un pendant 3semaines. j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps, j’ai cru mourir tellement je pleurais et ne mangeais presque plus. Pourtant elle s’en fichait et était froide, distante et ignoble.
    Elle est revenu 3semaines après en disant qu’elle s’excusait que c’était une erreur. j’ai pensé que c’était une erreur de jeunesse et qu’elle m’aimait puisqu’elle revenait ^^.
    Seulement elle revenait parce que certaines personnes savaient qu’elle m’avait trompé…etc et donc son image en avait pris un coup, alors il fallait re-paraitre bien.

    Elle a recommencé 2mois plus tard. j’ai ensuite eu un problème important de santé (lié à la rupture), j’ai donc essayé de la joindre une dernière fois pour dire que malgrè tout il y avait eu de bons moment et la remercier pour ceux là (j’avais peur que le dysfonctionnement niveau santé soit très grave). Et bien j’ai eu des insultes et des mots vraiment affreux.

    J’ai culpabilisé pendant des mois, cherchant ce que j’avais pu faire de mal, puis elle se génait pas pour me faire passer pour un salaud alors que c’est elle qui me trompait, me parlait mal, était aggressive…

    Finalement j’ai su par des connaissances en commun qu’elle est comme ça avec tout le monde. Que celui qui est passé après moi dans sa vie a eu le même traitement (ainsi que les 6 autres ensuite).

    J’ai enfin compris en rappelant une dernière fois (je voulais enterrer la hache de guerre afin d’être apaisait et puis essayer une bonne action pour clore l’histoire ^^). Et bien là encore des insultes, des inventions afin de se faire passé pour persécuté aurpès de son nouveau compagnon, d’être victime…etc et ainsi le manipuler à son tour.

    Moralité : Si vous tombe sur ce genre de personne (homme ou femme) fuyez, souvent vous le verrez pas, mais vos proches vous le diront, car certains voient clair malgré la manipulation générale.
    Ces relations sont dangereuse car elles mènent à déprimer, à se croire fautif sans raison, à la tristesse pouvant mener au suicide. Ces relations sont également dangereuse car les mensonges et la manipulation de ces femmes et hommes, amène leurs amis, familles ou petit copain actuel à l’agressivité (pensant que le monstre c’est vous et que vous faites du mal), donc violence en vu parfois.

    Et surtout cela ne mène à rien, ni pour vous qui serez toujours un objet pour assouvir leur maladie, ni pour ces personnes car plus elles jouent à leur jeu, plus elles sont tristes et donc plus elles deviennent malade et plus elles aggrave ce comportement.

    La meilleur chose à faire est d’ouvrir les yeux, fuir, et que ces gens voient un psychiatre ou autre professionnel pouvant les aider.

    Bonne chance à ceux et celles qui vivent avec ce genre de personnes en ce moment je suis de tout coeur avec vous.

    Améthyste,

    Bonjour et merci de votre message
    Je ne pense pas que votre ex soit a classer dans les pervers narcissiques.

    Un pervers narcissique comme décrit plus haut, manipule ses victimes et souhaite surtout les garder près de lui pour les maintenir sous sa coupe!
    Il isole sa compagne de son entourage pour mieux la contrôler
    Alternant le chaud et le froid, nous ne savons qui nous sommes

    Ici, je pense sincèrement que avez rencontré une personne “nocive” pour vous par son instabilité et son manque d’investissement. Un homme qui ne souhaite pas s’engager mais qui sait user de son charme pour séduire ses conquêtes.

    Certes, il fait du mal aux femmes qui tombent dans le piège de sa séduction, mais ce piège est si bien construit, il vous rend si importante..Qui ne succomberait pas?
    Il est tel Don Juan, souhaitant conquérir, mais se lassant très vite..

    Bonjour,

    Je ne suis pas sure d’avoir été en couple avec un pervers narcissique mais suite à l’article je le pense.

    Voila mon histoire. J’ai eu des contacts avec un homme que je connaissais de nom et de réputation par quelques personnes de ma famille. Je savais qu’il était infidèle et ne cessait de mentir à ses compagnes. Lors de nos premières discussion, il me disait qu’il était tombé sous le charme et qu’il voulait commencer à être sérieux et construire quelque chose de beau…
    Après 2 mois d’échanges téléphonique, sms… j’ai craqué. Notre relation a duré un petit mois. Au début, personne n’était au courant que nous étions ensemble. On se voyait en toute discrétion.

    Il me disait qu’il ne savait pas « d’où je pouvais bien venir », que j’étais « un cadeau tombé du ciel », que je savais tout faire, que j’étais parfaite ext… Il était extrêmement jaloux. Lui qui se montrait d’ordinaire protecteur et doux, il lui arrivait de piquer de grosses colères si je rencontrais une nouvelle personne du sexe opposé. (Même dans le cadre professionnel). Il devenait alors agressif. De plus, il ne supportait aucune autorité.

    Je me sentais à la fois très heureuse d’être avec lui et même extrêmement chanceuse (moi avec un homme comme lui !) et en même temps je ressentais un certain malaise lorsque nous étions ensemble. Il ne se préoccupait pas de savoir si les activités que nous réalisions ensemble me convenait (ce n’était pas le cas). Lorsque j’abordais des questions qui le dérangeaient, ils répondaient à coté de la plaque ou alors il évitait et changeait de sujet. Cependant, il était extrêmement drôle et j’adorais parler avec lui. Les compliments qu’il me disait me faisaient un bien fou. On commençait déjà à faire quelques projets ensemble.

    Malgré ça, nous ne sommes pas resté longtemps ensemble, car lorsque nous avons parlé de notre couple à ma famille, 3 d’entre eux sont allé le trouver pour lui dire que s’il « déconnait » avec moi, il aurait affaire à eux. Le lendemain, il m’a quittée. Il m’a dis que c’était parce qu’il ne se sentait pas capable d’avoir une relation sérieuse et qu’il finirait par me trompée. Lorsqu’il m’a avoué ça, il n’a pas voulu écouté le mal que ça me faisait par contre il m’a dis être dévasté, se sentir très mal et à même prétendu préférer mourir que ressentir ce qu’il ressentait…

    Quelques jours plus tard, j’ai appris qu’il avait déjà recommencé ses « coucheries » à gauche et à droite. Il en était très fier et ne comprenait pas pourquoi ça me faisait du mal. Il est même retourné chez son ex. Il m’a dis être retournée avec elle car elle avait un appartement et des facilités qu’il n’avait pas seul. Son ex-copine (qui est maintenant sa nouvelle copine) est au courant de toutes les fois ou il la trompé et de tout ce qu’il a bien pu faire. C’est pourtant elle qui a tout fait pour le récupérer. En 8 ans de vie commune ils ont rompus 4 ou 5 fois. Elle sait comment il est, mais ne peut s’empecher de lui courir après. Et j’avoue que j’ai aussi été tentée de le faire. De ce que j’ai appris, elle s’est vraiment éloignée de sa famille et est devenue complètement parano.

    Quand notre relation s’est terminée, je me suis sentie vidée. J’étais perdue et j’ai eu mal comme jamais après une rupture. Je n’attendais qu’une chose, qu’il revienne et depuis le temps à passé…

    Je n’ai pas été assez longtemps avec lui pour savoir comment la relation aurait pu continuée. Mais je me pose de sérieuses questions. Je me souviens d’une fois ou il m’avait fait comprendre que ma sœur était trop présente à son gout et allait devoir prendre des distances avec moi. En lisant cet articles et d’autres, j’ai vraiment eu l’impression de le reconnaître mais j’avais besoin d’en parler, d’avoir un avis.

    Si il est bien un pervers narcissique, j’ai échappé de peu à une situation difficile. Malgré tout ce que je sais, malgré que je sois consciente du danger qu’il représente pour moi, je ne peux m’empecher de réaliser que lorsque je recois un appel anonyme, j’espère que ce soit lui et qu’il pense encore à moi. J’ai peur de retomber dans ses bras s’il revenait. Tout en sachant que ce serait la pire des erreurs.

    J’ai surement oublié quelques détails mais voila en gros l’histoire.
    Qu’en pensez-vous ? Un grand merci de m’avoir lue…

    Petite chouette,

    Merci pour votre témoignage

    A la lecture de celui-ci, je ne pense pas que cet homme soit un pervers narcissique.

    Il a des défauts, certes, et un comportement qui vous blesse, mais le pervers narcissique cherche réellement à détruire sa “proie”:
    – la dévaloriser
    – la culpabiliser
    – la priver de son entourage amical et familial,etc.

    c’est une véritable tyrannie affective et lorsque vous souhaitez partir, il vous “appate” par sa gentillesse de départ, de façade. Mais cela ne sera que temporaire pour mieux repartir ensuite vers l’agressivité.

    Ici, il y a eu infidélité, ce qui a engendré un malaise au sein du couple.

    S’ajoute à cela un amour maternel qu’il juge trop important (beaucoup d’hommes ont du mal a accepter la relation parfois fusionnelle de la mère avec ses enfants)..Il souhaite avoir une mère, mais aussi une femme et toujours une amante.

    Il peut se sentir délaissé..
    je pense que cela ressemble plus à une grande frustration!

    Essayez peut être d’être plus attentive à ses désirs, de vous montrer plus disponible en tant que femme (sans pour autant négliger bien sur vos enfants), cela devrait déjà apaiser les choses.

    Essayez aussi de voir comment vous gérer cette infidélité, pouvez vous passer outre? avez vous pu en parler ensemble?
    pourquoi ne pas consulter un thérapeute de couple ensemble pour mettre les choses à plat.

    Bonjour,
    en lisant tous ses temoignages et en analysant ma propre situation, je me dis que mon conjoint fait parti des pervers narcissique.
    Mais j’aimerais en etre sur.
    Voici mon histoire.
    Je suis en couple depuis 7 ans
    nous avons 2 enfants ( 5 et 6 ans )
    Les 2 premieres années de notre vie de couple ont ete merveilleuses.
    Puis je suis tombée enceinte.
    alors que j’etais enceinte, j’ai decouvert qu’il me trompait.
    Dès lors le doute s’est installé.
    Il a toujours nié.
    puis petit à petit notre relation c’est deteriorée.
    son comportement envers moi est passé du stade de l’homme gentil et amoureux à celui d’un homme distant.
    Il a toujours une bonne raison de ne pas passer de temps avec les enfants et moi ( pretextant qu’il a bcp de travail et qu’il est le seul à faire bouillir la marmite ).
    Il me reproche de plus en plus mon manque de gentillesse envers lui.
    Il est jaloux du fait que j’aime nos enfants plus que lui ( ce n’est pas le meme amour ). Lorsque je le mets face à ses erreurs ( infidèlité ) il me renvoi que c’est de ma faute s’il va voir ailleurs car je ne suis pas gentille, ni disponible sexuellement.
    Il me ment sans cesse et refuse de se remttre en question.
    Me rabaisse plus bas que terre en me disant que sans lui je serais dans l’embarras car je ne travaille pas et que lui travaille comme un esclave pour m’offrir une vie de reve.
    apres ce rapide portrait, pensez vous que mon cojoint soit un pervers manipulateur ?
    Je ne sais quoi penser, car je le retrouve un peu dans certains comportement que vous decrivez.
    Merci de l’aide que vous pourrez m’apporter

    oui vous etes d’une grande AIDE
    pour nous les victimes et vos mots ont une importance …
    nous sommes dans le noir alors moi quand je vous lit coktail…
    pour moi c”est vraiment SALVATEUR…
    on est pas sur se site pour polèmiquer mais pour trouver le chemin de la libertè de celle qu’on á perdu…

    Cher Cocktail,

    effectivement, je serais ravie de vous transmettre les coordonnées de confrères.
    cela ne pourrait qu’être bénéfique
    cordialement

    suite aux derniers commentaires que je lis sur le site je peux témoigner que vous m avez apporté un réconfort énorme. seule désespérée, détruite et anéantie ne sachant plus ou était la réalité vous m’avez permis de trouver une petite lueur au bout du tunnel. je continue a me battre pour me re construire et je vous en remercie, dans mes moments de solitude et désespoir je savais que vous seriez la. et je confirme a aucun moment vous ne m avez demandé de contacter quelqu un pour payer. merci de vous réponses, de votre aide, de votre soutien . merci de tout coeur de nous comprendre et de nous tendre la main

    Tulipe, Merci d’être là vous aussi dans l’appaisement et l’écoute.
    J’apprécie votre prose scintillante.
    Se séparer de l’amour, c’est l’apprentissage de la mort. Accepter qu’une part de soi meure…
    C’est nécessaire pour la vie et elle y a recours dans nos propres cellules. Mais dans notre cas, nous devons faire un choix en pleine conscience ce qui est d’autant plus douloureux.
    Plus on est conscient, plus on souffre… Et plus on est “aware” des implications de notre décision.

    J’ai un mot à vous soumettre: l’Apoptose qui provient du grec et qui signifie au départ la tombée des feuilles. La mort de certaines cellules est nécessaire par exemple pour différencier les doigts d’une même main.
    Comme les doigts d’une main, on fait partie d’une même famille, mais on doit être séparés pour accomplir nos tâches.

    merci de vos mots qui réconfortent…. car ce forum est fait aussi pour trouver de l’aide et non pour porter des jugements ….
    Et vivre de telles expériences reste tres difficiles pour des humains que ns sommes…ns avons tous besoin de considération et de respect.

    comme cest difficile de faire mourir une part de soi…. écartelée par le désir de vivre et cette pulsion de mort qui s’impose malgré soi dans une lutte
    perpétuelle d’un amour oerdu que le temos emporte comme une vague déferlant sur mon coeur qui scintille par les rayons du soleil que mon amoureux savait pourtant “entretenir” pbelle ar toute cette autenticitè générée par sa faille celle de son narcissusme…. comme c’est difficile de me libérer de toi…

    Chère Tulipe, continuez d’écrire… Vos mots sont beaux et la réponse se trouve peut être dans cette expression de vous-même.
    Le fait d’exposer vos pensées par écrit vous permettra peut être de trouver le fil rouge pour sortir du dédale. A défaut de vous aider par ma réponse, pour moi, vous lire est instructif. Je prendrais peut être exemple sur vous ?
    Il semble que la douleur de perdre un tel amour soit égale à ce qui crée sa force. En d’autre mots, il faut accepter de souffrir pour se libérer. Il y a un prix à payer pour cesser de souffrir.
    Il faut accepter de passer d’une logique de ressenti vers une logique “réaliste”. Il faut faire mourir une part bien vivante de soi.

    Pour notre hôte Jessica. Je serais bien peiné de vous croire manipulable. J’ai trop de considération par principe pour votre personne pour m’en croire capable. Et si c’était seulement envisageable pour moi, vous ne pourriez pas m’aider et je ne prendrais pas la peine de vous répondre.
    D’ailleurs Jéjé semble ne pas se donner cette peine pour l’instant.
    Merci de reconnaître le manque de pertinence de ma réponse. Selon-moi, votre attitude dominante démontre que vous restez maîtresse du débat.

    Je regrette que vous me considérez comme un manipulateur. Critiquer la critique reste votre choix que vous assumez tout en demeurant irresponsable.
    On tente de “manipuler” dès lors essaie d’influencer. Je ne vois pas en quoi j’essaierai de vous influencer.
    Mais comme écrivais Jéjé très franchement: ce forum vous sert apparemment a attirer des clients vers des “rendez-vous” payant.
    Vous montrez peu de respect au temps que j’ai passé à vous écrire. Je ne vois pas de rapport pertinent entre l’activité économique de Jéjé et moi-même et ce temps que nous accordons à ce forum.

    Merci de m’avoir lu même s’il ne ressort de votre lecture aucune réponse. Juste une sorte de condamnation.
    Devrais-je prendre “rendez-vous” avec un autre professionnel pour lui montrer à la fois mon texte et votre réponse ?

    comment le processus de detachement s’opère t’il concrètement dans ses relations toxiques car franchement c’est une douleur incommensurable pour celui qui sauve sa peau celui qui tellement attachè est “aliènè” ã l’autre.
    comment s’apaiser quand chq jour ressemble au précèdent
    que l.on quitte par obligation que tous vos projets partent en fumée…
    Il a eu certes entammè thérapie mais ã eu peur d’affronter ses démons…

    Bonjour,

    Coktail et Jéjès, je ne sais ce que vous faites de votre vie professionelle , mais celle ci est très occupée par les articles JRME..

    En tout cas, je suis ravie de voir la longueur de votre réponse et le peu de pertinence de votre réponse qui souligne effectivement, Mr Cocktail? les traits d’un réel manipulateur

    Essyez de manîpuler un psychologue serait-il un nouveau défi?

    Au lieu de poluer de réelles discussions constructives qui peuvent se faire ici, prenez rendez-vous pour régler votre propre perversion qui est ici dévoilée dans toute sa splendeur

    Merci de votre attention

    A ceux et celles qui sont passés par lã combien de tempss votre ex vous á “obsédé” tant la souffrance est présente pour moi….
    mon mari borderline souffre de la gestion de ses émotions…
    alors quitter qq’un qu’on aime qui vs fait souffrir par ses comportements… c’est une vraie maladie… c’est difficile cet èchec.

    Jéjés BRAVO ! Ca c’est envoyé !
    Il est facile pour moi qui suis une victime de vous recadrer dans votre rôle de soignante Jessica (Jess ?).

    Dans le respect et l’armonie, en gardant une part pour le sourire.
    Je vous remercie pour le temps que vous prenez pour animer ce forum.
    Et si je vous souhaite de progresser encore sans délais, sans relache, c’est uniquement pour une encore meilleure satisfaction de ce que vous faites de votre vie…

    Donc je crois bien que votre attitude de psychologue est déplacée lorsque vous conseillez à Jéjés de se faire aider pour canaliser son agressivité. En fait, je crois que vous êtes carrément provoquante et ça montre bien votre besoin d’être vous-même suivie. Non pas que vous ne soyez pas comptétente en tant que psy. Mais en tant que personne, vous avez besoin (nous avons besoin) que vous soyez aidée pour surmonter vos faiblesses.
    En orthographe aussi: ce qui pèse à Tulipe, ne lui “paise” pas…
    Je vous lis sans vous surveiller jessica.

    Chacun de vos actes est important pour “nous” qui vous lisons,même si nous ne témoignons pas toujours en retour de votre bonne ou moins bonne attitude.
    Si vous prétendez aider votre prochain et en plus en faire un métier, vous ne devez vous autoriser aucune faille.
    En fait, il en va de même pour votre prie privée, dans vos relations familiales et amicales.
    En fait, il devrait en être de même pour vous-même et pour chaque chose que vous entreprenez, si vous prenez votre vie au sérieux.

    Jéjès est fondé à généraliser votre attitude sur celle de tous les psy parce qu’il n’est pas professionnel mais usager. Il fait preuve de bon sens parce qu’il a payé le prix cher pour l’irresponsabilité de cette psy qui a participé à détruire son image auprès de sa famille. C’est plus grave encore pour les enfants qui vont se construire avec cette image du père détruit. Quand-il n’est pas pédophile, c’est un pervers, s’il n’est pas pervers, c’est un null… S’il n’est pas ivrogne en plus,c ‘est qu’il n’a aucun courrage…
    En temps que Professionnelle du psychisme et membre du corps médical, vous pourriez vraiment aider Jéjès en proposant de l’aider auprès de cette psy abusive. Mais vous n’en ferez rien parce que ce n’est pas votre démarche.
    Vous confortez un peu Jéjès dans sa déception de votre métier ou de la manière dont il est actuellement exercé, à savoir par une commuauté d’irresponsables au sens littéral du terme (au sens social).
    Votre travail peut avoir un effet pervers sur la vie des familles des autres et même sur vous-même.
    Et cet effet pourrait vous rendre narcissique en vous empêchant de voir votre miroir dans l’attitude agressive de Jéjès.
    Vous venez de rater une occasion de vous remettre en question (lol).

    Je ne PEUX PAS m’empêcher de relater à nouveau mon problème personnel: en même temps, c’est aussi un peu à ça que sert ce forum!?!
    Voilà mon histoire:
    Je suis un homme, je fréquente cette page depuis quelques mois, je veux soutenir Jéjés dans sa déclaration.

    Je veille à ne rencontrer personne individuellement, pas même par mail. Parce que toute relation “privée” pourrait donner ensuite lieux à des menaces, à des diffamations prétendant que je suis un dangereux manipulateur.
    Je cherche à rencontrer une femme qui aurait eu le même type de problème que moi. Qui veillerait comme moi à ne pas reproduire les erreurs qu’elle aurait subit…

    Je suis comme Jéjés une des victimes masculines d’un monde devenu misandrin (l’inverse de mysogine).
    Et je me méfie désormais de mes rencontres.
    J’ai été marié avec une femme superbe, mais dès le jour du mariage, elle a changé du tout au tout: s’imposant chez moi comme une reine tyranique. Orageuse elle cassait tout si je lui refusait quelque chose. Le temps n’y a rien fait et 6 ans plus tard, elle a tenté de créer un pugilat dans la rue en prétendant auprès d’inconnus que j’essayais de l’agresser.
    La personne que j’ai rencontrée ensuite était correcte, ça a duré 5 ans.
    Mais ensuite, celle que j’ai rencontrée a été pire que tout: elle a par exemple cassé devant moi son téléphone portable et prétendu ensuite aller déposer une plainte de police si je ne lui remboursais pas à neuf.
    Mais j’ai connu plus grave.
    Lorsqu’elle se calme, elle redevient sensée et prétend ne pas se souvenir de ce qu’elle a fait… Ou n’avoir pas fait ce que je dis qu’elle a fait. Sauf lorsqu’il y a des traces, mais les traces s’effaces et elle recommence.
    Ses enfants souffraient et elle prétendait que c’était de ma faute: en pénitence, je ne pouvais pas briser notre relation tant que je n’aurais pas “réparé” le tors que j’avais soit-disant créé. L’un de ses fils m’agressait régulièrement en prétendant que si sa mère était malheureuse, c’était ma faute. J’ai connu des menaces au couteau et au marteau.

    L’agressivité des femmes est bien plus forte que celle des hommes, surtout chaque mois à un certain moment…

    On a tous dans sa vie des risques de passages à vide.
    Dans le même temps, j’ai eu des problèmes d’argent liés à des inondations très graves à mon domicile qui était aussi mon atelier de travail. Donc sans atelier, je n’avais plus de rentrée d’argent.

    Elle voulait que je vienne vivre chez elle. Elle me déstabilisait en m’appelant 80 fois par jour. Lorsqu’elle m’agressait chez moi, elle menaçait de déposer plainte pour les marques que je lui faisais en me défendant (bleus aux poignets et au bras). Les plaintes que j’ai déposées aux postes de Police/gendarmerie n’ont pas été prises au sérieux. Sauf lorsqu’elle a cassé mon parebrise en public.
    J’ai dormi dans ma voiture pour lui échapper jusqu’a ce qu’elle me retrouve un jour dans la rue.
    Entre temps, le propriétaire à profité de mon absence pour saisir tous mes biens (chequiers compris) chez moi et les as fait disparaître.
    J’ai eu beau faire venir la police et même un huissier, rien n’y a fait.
    Lorsque j’ai voulu déposer plainte pour mon homeJacking, une policière m’a dit que j’étais fou. J’ai voulu utiliser le témoignage de deux personnes présente lors du home-jacking: celui un voisin impartial que je ne connaissait pas et… mon ex-amie dont j’essayais de faire cesser notre relation ou au moins les agressions.
    Ainsi, je dépendais d’elle même pour faire preuve de ma bonne foi ce dont elle n’a pas manqué de se servir contre-moi. J’ai abandonné la lutte et déprimé en vivans chez elle, avec ses enfants, endurant pendant des mois les périodes calmes et les périodes d’agressions et de diminution psychologique. Selon-elle, je n’étais jamais bon à rien, j’étais le pire des animal; elle criait si fort qu’elle indisposait ses voisins qui ont fini par l’obliger à déménager.

    Moi j’avais honte d’être exposé dans ma vie privée, je crois que cette période à brisé quelque chose en moi. J’ai du mal à m’en sortir.
    J’ai vu sur Facebgook que pour briser la volonté des chevaux, en Hongrie, on les bats pendant plusieurs jours en les affamants. Ensuite ces animaux deviennent obéissants.
    J’aimerais savoir s’il est possible que j’aie vécu quelque chose de similaire ? Et quels sont les méthodes connues pour se reconditionner parce que j’ai du mal à présent à être persistant dans mon travail et dans mes études.

    Elle criait en public toutes mes tares les plus intimes ou se servait de mes secret de familles dont j’avais tenté de discuter avec elle au début de notre relation.
    Aujourd’hui elle me reproche de ne plus rien vouloir lui dire de ma vie !!!
    Aujourd’hui j’en suis sorti: je continue à voir cette femme lorsqu’elle est dans ses bon moments mais je câche mon lieu de résidence. Je n’ai rien à mon nom. Je l’aide lorsque je peux à se calmer, à se réparer. Je lui dis le moins-possible de moi-même. Ma mère ne veut plus que je lui parle de cette femme.
    Je sais que les gens qui sont violents ont souvent subis des violences. Donc j’essaie de la questionner sur ce qui à pu déclancher chez elle cette volonté de faire mal.

    Mais il est important de rappeler aux femmes, puisque ce sont elles qui généralement ont recours à ce type de plainte, qu’elles sont responsables de leurs relations. Je souhaite ici faire une déclaration directe aux femmes qui me lisent:
    J’ai trop vu dans ce forum de ces femmes qui se plaignent d’avoir été entrainée dans des relations sexuelles qu’elle regrettent. Sincèrement,c ‘est trop tard ! Si vous ne voulez pas faire quelque chose: ne le faites pas. Dites le même avant toute relation sexuelle… Vous verrez que ça démotivera une partie de vos rencontres… Mais c’est votre affaire, ne venez pas faire des hommes des “pervers” sexuels. Si vous confondez Pervers Narciciques avec Pervers Sexuels c’est peut être le fait de vos fantasmes refoulés.
    Inutile de se plaindre, en définitive, nous sommes chacun responsable de nos vies.
    Les seules atteintes contre lesquelles ont peut lutter sont celles qui laissent des marques. Les atteintes physiques, celles qui ont une réalité (vol, atteinte à la correspondance).

    Ma famille et mes amis qui s’étaient fatigués de cette relation, commencent à reprendre le contact avec moi maintenant que j’ai pris un peu de recul.
    Lorsqu’elle a accepté de rencontrer une PSYCHOLOGUE, elle lui a évidemment caché ce qu’elle n’osait lui révéler les violences qu’elle m’avait fait subir. La psy n’a peut être pas deviné ça et elle a sauté sur la seule explication possible à mon attitude à savoir que j’étais un “Pervers Narcicique”.

    Depuis, dès que quelque chose ne va pas entre nous elle dit à tout le monde que je suis un P.N. (Pervers Narcicique). Elle l’a écrit à ma mère en me volant son adresse @mail dans mon ordinateur, elle l’écrit sur mes pages facebook, éventuellement elle usurpe l’identité de personnages qu’elle crée pour me poursuivre.

    Lorsque j’ai tenté de rencontrer quelqu’un d’autre sur des sites de rencontre, elle s’y inscrit aussi et elle me diffame en conseillant à toutes de faire attention: que je suis un Pervert Narcicique…

    Du coup, tout ce que je fais pour l’aider relève de la tentative de manipulation. Sauf lorsqu’elle va bien et qu’elle reconnait que je n’ai plus aucun intérêt à la manipuler. Surtout depuis que j’ai retrouvé mon autonomie.
    En fait, elle a payé cette psy qui lui a fait du bien en valorisant ses actes de violence. Un peu comme on allait payer le pape pour se faire absoudre…
    La psy a refusé de me rencontrer, sauf si c’était pour sauver notre “couple”. Chantage dans lequel je ne suis pas rentré.
    Par la suite, mon “amie” m’a montré que sa “psy” était sur un des sites de rencontres que je fréquentait. Elle semblait avoir peur que je fréquente sa psy par erreur (!!!) sans m’en rendre compte. Depuis, j’ai totalement renoncé à rencontrer quelqu’un sur ce site spécifique pour éviter toute maldonne (lol).
    Je précise que je n’ai jamais vraiment voulu constituer un couple avec mon “amie”. Je voulais juste avoir une relation agréable et plus si affinité. Elle ne m’a pas laissé faire, elle s’est imposée par la violence. Maintenant, elle cherche parmis les débris de ma personnalité, ce qui est de moi. Je suis comme le miroir brisé. Dans chacun de mes morceaux de personnalité il y a des débris qui ne m’appartiennent pas. Mais je n’ai pas le temps de chercher. Je dois avancer en me méfiant. C’est la méfiance et la peur que j’ai appris.
    Je ne reçois plus que d’anciennes connaissances chez moi, je reçois mon courrier dans une boite postale, je ne rencontre plus personne sans avoir été présenté par quelqu’un qui nous connaisse tous les deux.
    J’aimerais être aussi insouciant qu’avant, donner mon tél à qui j’ai envie et me montrer respectueux. Maintenant, j’ai juste envie d’être aussi rude que possible. D’obtenir ce que je veux et basta… Toutes les filles sont susceptibles d’être aussi violentes que celle-ci ou de le devenir. Mes relations se sont simplifiées à des rapports de forces. J’ai même peur que toute cette violence que j’ai engrangée et que je garde bloquée au fond de moi fasse surface.
    Je suis gentil et cette énergie brute m’aide à le rester. Pour rester gentil, il suffit de penser à la violence que j’ai subis et d’y puiser des souvenirs de mon aversion.

    Malgré tout, je crains d’avoir une réaction démesurée face à quelqu’un d’autre qui me ferait revivre cet enfert. Je me méfie aussi de moi-même. Je ne veux pas devenir ce qu’on m’a dit que j’étais: un PN. C’est donc compliqué, je ne peux pas parler de ça à chaque nouvelle rencontre. Ca risquerait de la souler ou de lui faire peur. Je suis seul dans ma tête.

    Cocktail

    Bonsoir Tulipe,

    Votre démarche est très bonne et courageuse.

    Essayez de sortir, de rencontrer de nouvelles personnes est le meilleur moyen pour faire des rencontres.

    A travers des activités, des actions associatives ou autres, vous rencontrerez forcément des personnes qui ne demandent qu’à vous connaitre mieux..

    Il est aussi important de laisser le temps faire son oeuvre pour se lier avec de nouvelles personnes

    Je comprends que cette solitude vous paise et même si cela ne l’apaisera pas, sachez que c’est dans les moments difficiles que l’on reconnait les véritables amis/es de valeur

    Bonsoir Jéjès,

    Il est bien fâcheux que votre compagne soit tombée sur une personne incompétente, qui comme vous le dites vous-mêmes a fait de la “psychologie de comptoir”

    Ici, nul besoin, la psychologie est bien trop sérieuse pour pouvoir tourner en dérision un travers aussi grave et néfaste pour ceux ou celles qui subissent la perversion narcissique.

    Néanmoins, si cette personne a été influencée par un ou une mauvaise psychologue, n’en faites pas une généralité, par respect pour notre profession.

    L’étude de l’esprit humain est une chose complexe qui demande sérieux et un bon esprit d’analyse. On ne peut attribuer le trait de “pervers” à n’importe qui.

    Si la seule solution pour apaiser votre colère est de mettre en avant les travers de certains confrères, cela est fort dommage.

    Peut-être auriez vous besoin vous-mêmes de quelques conseils pour apprendre a gérer cette colère et cette frustration..Essayez d’être en paix avec vous-mêmes avant tout serait surement plus constructif que votre commentaire déplaisant.

    Je prends pourtant la peine d’y répondre puisque mon métier est de faire de l’humain et non du commercial

    Bien cordialement

    comment faire quand on est pas entourè ?
    j’ai pas ou plus de famille..
    mes amis se sont èvaporés!!
    je fais du sport j’essaie de rencontrer des gens….
    mais hèlas y’a pas grand monde qui me sollicite question amis… et qd je le fais je sent bien que y’a pas de retour etes vous dans le mm cas ?
    je me sent terriblement en souffrance cette solitude est tres difficile.

    Bonsoir,

    J’ai parcouru avec attention ces échanges.

    Mon ex copine, après 17 années de couple et 2 enfants, est tombée dans les griffes d’une personne de votre espèce.

    Je suis devenu à ses yeux un espèce de monstre dénué de sentiment, un “pervers narcissique”. Chaque geste d’amour devenant une preuve supplémentaire de ma capacité de manipulation.

    Je n’éprouvais aucun sentiment, donc aucune douleur… Quelle blague.
    Quitter notre famille a été chose aisée, coachée de près par un professionnel bien averti.

    Je suppose que les consultations de sa psychologue de comptoir s’achevaient comme s’achèvent vos posts “Consultez moi dans la rubrique coaching ; n’hésitez pas à faire appel à mes conseils, patati, patata…”.

    Qui est le monstre manipulateur ?
    L’homme en proie à des difficultés dans son couple, difficultés à l’origine de souffrances pour sa conjointe et lui même ?
    Ou le professionnel qui, froidement, attire sur des sites web les personnes déprimées pour accroitre son chiffre d’affaires ?

    Sans doute parviendrez-vous à supprimer ce post en quelques instants, ou saurez-vous détourner ces lignes et expliquer que je suis un monstre qui s’ignore. Si je parviens au passage à éveiller un peu votre degré de conscience, j’en serais cependant heureux.

    Bien à vous,

    Je poste ce message pour une amie A, qui vit une histoire compliquée.

    Elle est divorcée de C depuis 5 mois Janvier 2013, elle vit une relation avec un homme M depuis 7 ans, leur histoire a démarré ils étaient tous les deux mariés, son amant est divorcé depuis 2 ans lui, car c’est sa femme qui a demandé le divorce, mais vivait avec sa femme encore jusqu’à mars 2013.

    Ils ont vécu leur relation secrètement pendant toutes ces années, leur divorce n’a rien à voir avec leur relation, ils sont tous les deux divorcés parce que ça n’allait pas dans leur mariage.

    A mon amie a toujours été très patiente, douce, tendre avec M son amant.

    Lui par contre très discret, donnant l’impression d’avoir tout le temps des malheurs dans sa vie, sans donner d’explication ni rentrer dans les détails, sa phrase type était “j’ai que des merdes en ce moment, t’inquiètes pas je gère dès qu’elle lui demandait des explications”.

    Depuis Février 2013 elle est partit de sa maison ou elle vivait avec son mari, son amant lui disait tout le temps qu’il allait officialiser leur relation, qu’il lui fallait trouver une maison et régler ses différents problèmes avec son ex femme avant. Il lui disait tout le temps qu’elle était belle et qu’il l’aimait.

    Quand il a trouvé sa maison en mars 2013 il ne lui a rien dit à A mon amie, elle a su qu’il avait déménagé de chez son ex femme par la soeur de son amant. Quand elle lui a demandé à M pourquoi il ne lui avait rien dit, il lui a répondu parce qu’il n’avait pas encore aménager la maison et qu’il préférait attendre avant de la ramener chez lui, pas une photo à lui montrer de la maison pas un indice sur le lieu, alors qu’elle lui avait dit dès le départ quand elle a trouvé son appartement et qu’il est meme venu chez elle.

    Bizarrement il a changé son comportement envers elle, il lui disait qu’elle était étouffante, qu’il voulait un break et d’arrêter de lui dire tu es mon homme mon homme ça l’agaçait, mon amie ne comprenait pas pourquoi il était comme ça, elle pris des distances, mais lui qui avait soi disant décidé de faire un break quand elle ne disait et ne faisait plus rien, décida d’interrompre son break en allant chez elle.

    Fin mars, une amie à mon amie A dont je parle a surpris cet homme avec une autre femme en voiture pas loin de chez A. Mon amie l’a donc appelé pour lui dire que c’était terminé qu’apparemment il avait une autre copine et qu’elle comprenait pourquoi soudainement il lui parlait de faire un break et qu’elle l’étouffait alors qu’elle venait à peine de divorcer. Il lui a répondu quand elle lui a demandé qui était cette femme et depuis combien de temps vous vous fréquentez « qu’est ce que ça peut te foutre »

    Une semaine sans nouvelle d’elle, il lui envoya un sms pour s’excuser et lui demander de lui pardonner, elle l’a pardonné, commme ci de rien était il recommmença à venir la voir à son boulot, mais ne passe jamais chez elle, même quand elle le suppliait de passer chez elle il refusait.

    Quelques jours plus tard, la même amie de mon amie A qui l’a surpris avec une autre femme, le voit pas très loin de chez mon amie, sortir sa poubelle, elle découvre qu’il habite pas très loin de chez mon amie A.

    Donc mon amie A curieuse, va faire un tour dans la résidence ou il habite histoire de voir à quoi ressemble sa nouvelle demeure puisqu’il ne veut pas la ramener soi disant parce qu’il n’a pas fini d’emménager et en regardant les noms sur la boite aux lettres pour savoir laquelle des maison était tienne, elle vit qu’il habitait avec une femme, la fameuse avec qui son amie l’avait surpris, alors qu’il disait qu’il voulait officialiser les choses avec elle, la présenter à sa fille etc.

    Suite à cette découverte elle romput une nouvelle fois avec lui, en lui disant de lui foutre la paix etc, qu’il la prenait pour une idiote, il lui a répondu ” tu fuines tu fuines, qu’est ce que tu as à fuiner”

    Elle reste une semaine sans lui donner de nouvelles, lui ressurgit à nouveau en s’excusant et en lui donnant commme excuse, qu’il venait de rencontrer cette femme depuis un mois et que le propriétaire de l’appartement ou vivait cette fameuse femme l’a mise dehors à cause de lui, donc il se sentait obligé de l’héberger, qu’il a bien fait comprendre à cette femme qu’il ne voulait rien avec qu’il ne l’aimait pas etc, qu’il couchait avec quelque fois juste pour lui faire plaisir.

    Mon amie A le crut, mais plus temps passe, plus elle s’inquiétait et s’interrogeait, l’attente était de plus en plus longue, surtout parce que M ne passait plus lui rendre visite chez elle, mais ce contentait juste de lui envoyer un sms le matin bonjour ma belle j’espère que tu vas bien passes une bonne journée et le soir bonne nuit ma douce.

    M lui avait pourtant promis qu’il était en train de régler le problème et que cette femme allait partir de sa maison qu’il allait officialiser les choses avec mon amie A.

    La semaine dernière, puisque cette histoire d’attente dure depuis fin mars, donc la semaine dernière mon amie lui pose à nouveau la question, à savoir si cette femme partira vraiment, il lui a répondu, je t’ai déjà dit qu’elle partira, maintenant si tu ne veux pas attendre fais ta vie, elle lui a dit qu’elle était en manque de tendresse, de son affection etc, il lui a répondu tu ne penses qu’à ça baiser, alors qu’elle dans sa tête ne pensait pas du tout à ça, car elle l’aime et à toujours fait preuve de patience mais se sentait juste un peu délaissée malgré ses promesses.

    Ce matin la soeur de son amant M l’a appelé pour llui dire qu’elle avait eu son frère et qu’il était partit en balade avec sa nouvelle concubine et sa fille.

    Donc mon amie A l’a appelé pour lui dire ce qu’il faisait, sans faire allusion à ce que sa soeur lui a dit qu’il ne sache pas que sa soeur lui racontait tout. Elle lui demande alors est ce que tes promesses tiennent encore, il lui a répondu “NON”, elle lui dit ah bon pourquoi, il lui dit on va rester amie, alors qu’à plusieurs reprises elle l’a quitté et lui a dit de faire sa vie avec sa nouvelle campagne il ne voulait pas, il lui a très mal parlé, donc elle l’a menacé de se rendre dans sa nouvelle maison.

    Dans l’après midi mon amie A s’est rendu chez lui, il était là, sa nouvelle copine aussi, il est sortit et lui a dit dégage conasse, elle n’est pas partit, la femme est sortit elle ne comprenait pas, elle lui a dit mon amie qu’elle était sa maitresse et que ça faisait 7 ans qu’ils étaient tous les ensembles, que M lui a fait des promesses, la femme ne la croyait pas, elle lui a donc montrer ses messages, la femme était surprise, il a humilié mon amie, alors que soi disant il aimait et quil prétendait qu’il n’aimait pas cette nouvelle femme, la femme a dit à mon amie A qu’elle n’avait pas l’intention de déménager que c’était son mari.

    Que pensez vous de ce genre de personnage, est ce un pervers narcissique ou autres, en tout cas c’est sur c’est un menteur, il a vendu du reve à mon amie et la fait poiroter ces trois derniers mois pour rien, il a gâché sa vie, en quelque sorte il a détruit son mariage même ci elle dit que ce n’est pas pour lui qu’elle a divorcé, mais il l’a souvent rabaissé et humilié, car dès qu’elle lui posait des questions elle n’avait jamais ses réponses, elle vivait que sur des interrogations et dans l’espoir de vivre enfin sa relation au grand jour.

    Merci de vos réponses.

    bravo Tulipe
    le premier pas est fait ne lâche pas…. tiens bon….

    cela va être très dur pour toi mais je peux t affirmer que si tu reste forte et que tu coupes tout contact avec lui tu connaitra enfin le bonheur.
    c est très long et affreusement terriblement difficile mais quel bonheur quand tu réalisera qu il ne t a jamais aimé et que tu es plus heureuse sans lui et son emprise.

    cela fera 2 ans en juillet que j ai dit stop et que je l ai quitté.
    mais seulement depuis mars 2013 que j ai accepté de couper tout contact avec lui et que je suis mieux. je me retrouve.

    j ai passé des mois enfermé a pleurer du manque de lui. c est une souffrance terrible ( je te comprends mais sois forte tiens le coup) mais je réalise que j ai bien fait de tirer un trait sur lui. la vie est belle surtout sans lui.

    quand au tribunal comme toi j ai tellement pleuré et quand Monsieur le juge me questionnait a peine si j arrivais à articuler mais c est pas grave ….. pleure si tu en as besoin…. c est une dure épreuve de se retrouver à coté de celui que l on aime mais que l on est obligé de quitter cependant un peu plus tard tu te diras j ai vraiment bien fait enfin j existe enfin je n ai plus à supporter ses insultes et ses mensonges.

    courage , fais toi accompagner au tribunal par des parents ou des amies proches c est ce que j ai fais et le soutien est énorme.
    puis il y a ton avocat il sera la pour te soutenir te défendre.

    courage même si tu souffre sache que c est une épreuve mais pense que bientôt tu sera libérée et surtout en pleine guérison .

    excusez moi c pas lisible
    jessica combien de temps pour sortir de cet addiction qu’est une relation avec un boder… soit le ciel soit l’enfer!!!
    je vais etre en pleurs au tribunal mardi car oui j l’aime
    je n.ai que cette solution laisser partir celui que j’aime pour me sauver et quelle douleur c affreux !!! svp en combien de temps vos sentiments on laissè place a un peu de mieux etre ?

    a y’est je l’ai quittè jai entammè procedure de
    divorce il est bel et bien borderline
    est parti sans se retourner apres 7ans
    depression severe …
    j l’aime a dir m’aimer mais veut pas se soigner !
    les borderlines ont un peu le meme fonctionnement que les PN on souffre avec ces personnes.
    c tres tres dur 3 mois bientot quil est parti (fonctionnement en oassagll’acte…auodestruction
    je voudrai vos temoignages combien de temps pour oublier ?
    jessice commebt faire c telllmt difficile je pleure bcp il me mabque terriblement.

    D’abord je te souhaite bien du courage.
    Tout être humain a une feille ou une faiblesse.
    Recherdhe son talon d’Achille si tu ne le connais pas encore.
    Essaie ensuite de l’utiliser contre lui chaque fois qu’il t’agresse.
    Il a besoin de toi sinon il n’agirait pas comme il le fait.
    Pense aussi à cela. Tu n’es pas seule contrairement à ce qu’il voudrait.

    Qui pourrait m expliquer ou me conseiller comment faire?

    Je suis marié depuis bientôt quatre ans et j’ai deux filles avec un pervers narcissique.

    Mon mari est adoré par tout le monde (ma famille, nos relations), il sait tout faire et sait tout et il me fait sans cesse des remarques, tu es folle, tu es amnésique, je ne peux pas discuter avec toi, tout le temps en retard, désorganiser, désordonner, pourtant il paraissait quelqu’un de très gentil, fiable, de droit, d’honnête et surtout de compréhensible.
    Pas plus tard qu’hier il ma dit que si j’avais fais ce qu’il ma demander de faire, je n’aurai pas fais d’accidents mortel et les enfants ne serais pas tombé malade, tout ce qui nous arrive de loin ou de prés c’est toujours de ma faute.
    Et puis, il a dit qu’il était mal dans sa peau, qu’il voulait voir ailleurs, qu’il a marre de mes humeurs, qu’il partait en mission pour souffler… ect
    Il m a isolé de mon entourage, de mes amis, de sa famille, il n’est jamais satisfait de quoi que se soit. Mes paroles ont faut et mes actes sont pas logique, il est tres nerveux et il peut être agressive verbalement et physiquement.
    Il a le chic de retourner la situation c’est-à-dire qu’il réussit a me convaincre que c’est de ma faute alors que ce n’est même pas vrai.
    Comment lui dire que je suis triste et que mon psychique va mal et que si il n’arrête pas d’agir comme ça avec moi, il me perdra à tout jamais ?
    Mais vous dite qu’un manipulateur ne changera pas et ne dira jamais qu’il a tors ? que faire ? Éclairer moi !
    Bien à vous.

    Tout d’abord merci pour vos réponses.
    Pour revenir au débat sur hypochondrie et perversion, je voulais simplement préciser dans mon message que j’avais lu de nombreux sujets parlant de ce trouble et vu que certains hypochondriaque ‘se trouvent’ des maladies rien qu’en lisant ou entendant parlé de celle ci, je voulais faire comprendre que ça n’étais pas mon cas.
    Pour mon cas j’ai décidé de consulter pour ‘faire le point’ et tenter de retrouver un comportement plus sain.

    Cocktail

    Désolée de vous contredire, mais si lien il y a entre hyponcondrie et perversion narcissique, vous venez de faire une grande découverte utile pour la médecine.

    L’hyponcondrie n’a absoluement aucun lien avec la perversion narcissique féminine ou masculine.
    Si les deux critères s’avèrent présents chez une même personne, c’est uniquement du ressort du “hasard”

    en aucun cas le DSM IV, outil principal de référence concernant la psychopatologie ne se permettrait de conclure à une telle “betise”. Je ne peux malheureusement pas cautionner cela en tant que psychologue

    Concernant votre deuxième question :

    Etre PV n’est ni un crime, ni une maladie.
    La perverssion narcissique est une pathologie, difficilement soignable puisque les personnes concernées ne voient pas en quoi ils auraient besoin d’une thérapie.. Les véritables pervers ou perverses n’iront jamais ou très rarement voir un thérapeute.

    néanmoins, un (ou une) pervers narcissique peut aller très loin dans son comportement, jusqu’à la violence physique, voir le crime (engendré par un état pulsionnel non contrôlé par exemple..)

    Bien à vous
    Bien cordialement

    Une question que je me pose souvent sans l’avoir vue traitée ici.

    Etre PV est il un crime ou une maladie ?

    J’ai l’impression que c’est juste un abus, lié à l’égoïsme qui mène à un abus de faiblesse.
    Mais souvent, ces gens commettent des actes criminels: menaces, passages à l’acte, diffamation…

    Hypocondriaque et PV féminine: un lien possible.

    Mon expérience d’homme avec une PV potentielle depuis 6 ans me permet de témoigner.

    Il y a un cas avéré d’hypocondrie dans sa famille. Elle est à la fois Asthmatique, colopathe, victime de graves maux de dos, de règles très douloureuses, nombreuses céphalées et j’en passe.

    Pour moi il y a un lien. Peut être parce que la PV veut qu’on s’occupe d’elle…

    Bonjour Loulia,

    Merci pour votre témoignage.
    Une petite précision, je ne vois pas le rapport avec l’hypocondrie, qui est une maladie et la perversion narcissique…
    Les deux ne sont en aucun cas, reliés d’une quelconque manière.

    Je note aussi une grande contradiction dans vos propos sur cette phrase “je prenais plaisir a manipuler sans vraiment avoir pour but de faire mal”. Lorsqu’il y a manipulation, il y a toujours intention de blesser l’autre, conjoint ou conjointe.

    En tout cas, lorsqu’il s’agit d’une perversion narcissique, le but est justement de manipuler pour blesser et “piquer” l’autre tel un venin.

    Je ne peux malheureusement pas établir de “diagnostic” médical pour savoir si vous correspondez réellement à une personnalité perverse, et/ ou si autre chose est aussi en cause.

    Seule une prise en charge thérapeutique vous apporterait les bonnes réponses. J’espère que cela vous aidera dans vos prochaines relations

    Bon courage à vous et de votre intervention sur le site.
    C’est très courageux de nous faire part de votre propre vécu

    Bonjour,
    Suite à un reportage sur le sujet diffusé dans allo docteur (france 5), j’ai fait quelques recherches sur le sujet.
    On a toujours le point de vue des victimes, jamais des coupables alors j’aurais voulu un avis sur mon cas.
    Malheureusement je me suis rendu compte que j’avais bien des points communs avec ces “perverse narcissique” ( bien qu’étant très loin d’être hypochondriaque ):
    après 2 longues relations où j’ai laissé derrière moi deux hommes bien déstabilisé, pour ne pas dire fou et déprimé et tout cela malgré moi même si avec le recule je sais que je n’y suis pas pour rien.
    Durant notre relation mon seul but était de tout contrôler, d’être au centre de la relation pour cela je faisais culpabiliser mes conjoints allant jusqu’au mensonge parfois, je m’enfoncer dans mes histoires comme si je n’étais pas consciente du mal que je faisais alors que je l’étais bien.
    Je n’acceptais absolument jamais d’avoir tord même sur la plus pitoyable des choses et faisait payer chère psychologiquement si on osait remettre en cause mes manières de faire.
    Grande séductrice, mes histoires débutés par une relation idyllique tel un point d’accroche, une sorte de ‘tu ne trouveras jamais mieux que ça’.
    Je prenais plaisir à manipuler sans vraiment avoir pour but de faire mal mais plutot de me mettre en valeur.
    Honte à moi je le sais mais je voulais savoir si selon vous je possédais uniquement des ‘traits manipulateurs’ ou cela pourrait être plus grave.

    Ce qui en est sure c’est que quoi qu’il arrive cette prise de conscience va beaucoup m’aider pour ma nouvelle relation, je l’espere :s
    Merci de m’avoir lue

    Juliette si ton pn te menace et que tu as les sms vas directement chez la police. Il ne faut pas avoir peur plus tu culpabilises plus tu rentre dans son jeu. Les femmes sont bien proteges contre les violences conjugales mais il faut franchir le pas personne ne t’enlevera ton bebe vu les menaces qu’il t’envoie il risque mm de serieux problemes car se qu’il te fait est grave vas porter plainte et si tu peux demenage change de tel…. c est la seule maniere d y echapper

    Je tiens a dire que un pérvers narcissique ne quitte jamais sa proie. Si il vous a quitte mais que vous faites tout pour qu’il revienne pour lui c’est juste une mise en scene pour vous manipuler encore plus. Si un manipulateur vous quitte sans donner de nouvelles il n’est pas narcissique c ‘est juste un autre profil. Le pervers narcissique ne quitte jamais sa proie d’en qu’il y a acces. Si vous lui echappé et ne marché plus dans son jeu il se retransformera en vrai prince il ira jusqu’a peurer vous supplier vous offrir se que vous voulez le mien est alle jusqu’a me lecher les pieds….pour mieux vous reconquerir et il retournera sa veste de nouveau une fois que vous serez en confiance . Le mien m’a fait le coup j’ai pardonne 3 fois et a chaque fois il montrait son vrai visage au bou de qq mois semaine …ne tombez pas dans les pieges

    Je suis d’accord avec vous. Mais je parlais de rival si l’être malmené n’est pas libre.Une fois que j’aurai plus de temps je vous communquerai les points de votre description qui correspondent à la personne qui m’a manipulée et ils sont très trèsnombreux croyez moi.
    A bientôt?

    Bonjour Gerda

    Qu’entendez-vous par “rival”?
    de manière générale, ce type d’individu rejette sur l’autre (son conjoint ou conjointe) ses propres défauts et le culpabilise ainsi..

    Nous en venons a douter de ce que nous sommes nous-mêmes et ne nous reconnaissons plus, perdus dans le doute installé dans notre tête

    Bonjour,
    est-il possible que le pervers décrive son rival comme il est lui-même?
    Autrement je le reconnais à votre description.
    Amitiés.

    Bonjours je suis une femme qui été en couple depuis plus de 2 ans avec beaucoup de dispute, il me frapper me rabaisser ! Nous avons une petite fille ensemble. il est parti depuis 1 mois je recois toute les une des message d’insulte de menace ( il me dit quil va me prendre la petite que je ne lrai plus ! ) et ensuite il change et il dit je laisse tomber je vais me tuer ect .. mazis voila 1h apres je rerecois des message de menace comme quoi il va venir avec la police pour la prendre. Il me disait toujours que cetai de ma faute ! que je suis rien quil est supperieur a moi, je me taiser toujours parce que quand je me defender c’étais encore pire. La maintenant c’est menace, insulte qu’il va tout faire pour menlever mon bebe. Je comprens pas patrce que il na pas demander une fois de ses nouvelle depuis qu’il est parti. Il ne s’en occuper jamais je faisait tout les course le menage la petite lui été dans son canapé pour joué a la console. Je ne sais pas quoi faire ni penser ! J’ai tout fait pour lui il avait tout pour etre heureux mais a encore laisser tout tomber ( ca faity au moin 20foi qui me quitte et qui reviens ) sauf que la j’ai dit stop et je pense que ca lui plait pas. Voila si il y a des faute desoler

    Bonjour, j’étais en couple pendant 2an et demi. Nous avons une petite fille de 8 mois, un appartement .. Mais depuis plus d’un an il ne faisait que je critiquer me rabaisser et me quitter. Il n’arrêter pas de me quitter même pendant ma grossesse il m’en a fait voir de toute les couleur. La il est été parti il y a 1 mois et revenu mais il est réparti il y a 2 semaine comme ça d’un coup la veille il été parti faire un tour et comme il été énerver ( parce que il a une première fille de 4 ans qu’il ne peux plus voir ) il est revenu à 3 il a dit qu’il m’aimait ect .. Le lendemain il a prit la télé le canaper ses affaire tout. Au début je recevez des message d’insulte et ensuite j’ai décider de changer de numéro. Mais nous avons un ami en commun et maintenant il me menace de prendre ma fille si je ne lui donne pas d’argent. Qu’il est mieux sans moi qu’il a déjà connu plein de fille ect .. Il a mi tout sur moi comme quoi c’était moi qui été parti ! Je ne comprend pas ce que j’ai pu lui faire pour qu’il me déteste à ce point´ il avait tout une copine un enfant un appartemen. Il a préférée partir pour faire des soirée avec ses copain boit fumer ! Et ne demande même pas des nouvelle de sa fille depuis. Je ne comprend pas pourquoi il revient toujours?? Comment oser revenir après tout le mal qui peux faire. Ça a du l’énerver que je ne réponde plus que je fait un SR ! Il a toujoues dit que cetai de ma faute. toute les dispute il disait que cetai de ma faute. que jetai inferieur a lui que jetai une sous merde. Il a accueilli mes parent avec couteau à la main, il a dit à les parent que c’était des mauvais parents. il q ete de foyer en foyer pendant sa jeunesse. Merci de me répondre.

    marie
    merci pour ton témoignage
    tellement vrai exactement ce qui m arrive.
    depuis combien de temps es tu partie ?
    moi ça fait 20 mois au début l enfer.
    mais maintenant je dis Alléluia j en suis délivré
    c est quand meme dur a cause des procédures en justice qui trainent en longueur mais je reprends confiance en moi et surtout je ne souffre plus du manque de lui ( du moins je le croyais il m avait tellement vampirisée) courage les filles ( les messieurs aussi car il y en a ) au bout du tunnel vous trouverez la lumière le bonheur

    Bonjour, je viens également comme les nombreux témoignages ici, vous faire part du mien. Je viens juste de sortir d’une relation avec un PN, après un peu plus de trois ans de relation. Si au début, il était bien sympathique avec moi, il ne me faisait cependant jamais de compliment sur mes tenues, ma coiffure (bien au contraire d’ailleurs) ainsi que sur mon métier. De plus, il utilisait un langage que lui seul comprenait, avec des mots qui sortaient de je ne sais où ! à ce propos, quand je lui demandais une explication sur un mot, sa réponse était : va regarder dans le dictionnaire. Peu à peu, la relation me faisait apparaître un autre homme. Un homme jovial pour l’extérieur, qui complimentait les femmes de son entourage, sauf moi bien sur, il se faisait paraitre pour une personne rempli d’humour, toujours jovial, agréable et généreux. Une fois rentré chez lui, ça devenait un tout autre homme qui n’hésitait pas à dénigrer ses amis, à pester devant les restos qu’il avait voulu payer (pour faire bon prince), à être distant !
    Le soir quand il rentrait du travail, je n’avais pas le droit de lui adresser la parole avant une demie heure, je devais aussi, mettre mon portable en silencieux, les repas que je lui préparais parfois, n’étaient jamais bien, il y avait toujours quelque chose et quand je lui offrait des cadeaux, et bien il n’hésitait pas à me dire : j’aime pas !
    Bref, il faisait également tout pour m’éloigner des miens, mes enfants, ma mère, mes amies, il ne me voulait que pour lui ! Vers la fin, voyant que je commençais à m’éloigner, il m’a proposé de me payer la moitié de mon loyer mais voulait 50% de place chez moi !! Belle déclaration pour une invitation à vivre ensemble, n’est ce pas ? Je suis partie en voyage, réaliser un de mes rêves, il n’a pas supporter ! à mon retour, il n’a pas voulu me voir de suite, et quand je l’ai revu, il n’a pas regardé les cadeaux ramenés ! Tout ceci étant dit, il arrivait tout de même à exercer sur moi comme une sorte d’hypnose aveuglante ! Heureusement pour moi, j’étais et je suis toujours très bien entourée, c’est ce qui m’a sauvé !!! Il dénigrait tout ce que je faisais, il dénigrait aussi bien ses amis que les miens ! Ce n’est pas pour rien, s’il est fâché avec tous les siens même son propre fils ! aujourd’hui, même ses amis propres, le tiennent à distance car ils ont vu que leur ami était vraiment atteint psychologiquement et devenait tellement désagréable, qu’ils se refusent de le voir…
    Si vous êtes en compagnie d’un homme de la sorte, soyez bien entourée, car le “décrochage” est terrible, mais il faut y arriver !
    Bon courage à vous toutes, mesdames, et surtout ne vous laisser pas vampiriser par ces êtres dénués de tout sentiment, même quand ils laissent paraitre un peu de soi disant amour !
    Ils ont aussi le don d’être dans la contradiction ! à en perdre son latin !!!
    Soyez fortes, parlez en autour de vous, osez, c’est ce qui m’a sauvé !
    Bien sincèrement à vous toutes.

    Merci de m’avoir répondu.
    L’enquête sociale dit que la garde alternée doit être maintenue. C’est l”expertise psychologique qui dit que les enfants doivent rester avec leur mère.
    On espérait vraiment que la psychologue se rendrait compte de l’état psychologique de cet homme.
    On se sent impuissant. On se demande parfois, si la justice n’attend pas qu’il y est un drame. Est-ce qu’on va devoir un jour aller chercher les enfants à l’hôpital pour qu’on nous croit?
    Mon frère s’est déjà entendu dire par la justice, “la mère n’est pas en cause, alors pourquoi lui retirer ses enfants”.
    Non mais on rêve là! Alors puisqu’il n’ai pas le père, cet homme a le droit de leur faire du mal!! Il vit dans le foyer des enfants tout de même. Je trouve cela très grave.

    Bonjour Virginie,

    Effectivement , cette situation est grave et je comprends votre désarroi et votre détresse.

    Une enquête sociale et une expertise psychologique sont les premières choses à faire dans ce genre de cas.

    Le pervers narcissique étant une sorte de “caméléon”, il fera tout pour être apprécié des autres et décrédibiliser vos propos ou ceux des personnes cherchant à le confondre..

    Je pense qu’une contre-expertise serait nécessaire. Parfois, la justice a besoin d’être sollicitée plusieurs fois pour pouvoir mettre en lumière de tels faits.

    Concernant l’enquête menée par les services sociaux, qu’en est il ressorti?

    Bonjour,

    C’est un cri de désespoir que je lance. Mes neveux sont en danger et je ne sais comment les sauver. Cela fait 5 ans que mon frère est divorcé. Son ex-femme l’a trompé et est parti avec cet homme qui s’avert être un pervers narcissique. Ce qui est grave, c’est que ses enfants sont les victimes de cet homme.

    Je ne peux tout vous raconter en détail car cela serait trop long. Mais en gros, cet homme a commencé par harceler mon frère et lui faire des tas de crasses. Puis les enfants ont raconté des choses inquiétantes. Par exemple: Lorsque les enfants ne veulent pas manger, le compagnon de leur maman leur appui sur l’estomac avec son point pour les faire vomir dans une bassine, qu’il met le soir dans leur chambre et leur laisse toute la nuit, à côté de leur lit. Il leur fait croire, qu’il les surveille 24h/24 avec une caméra. Il leur fait aussi du chantage au suicide et les obligent également à l’appeler papa, etc, etc…

    Ces enfants n’ont que 9 et 6 ans et cela dure depuis 5 ans. Il a coupé les enfants et leur maman de leur famille maternelle et des amis. Il surveille leur maman sur son lieu de travail.

    Mon frère se bat pour avoir la garde de ses enfants, mais la justice ne l’écoute pas. L’ainé de ses fils a écrit une lettre au juge pour demander à vivre chez son père, mais bizarrement, depuis que les enfants ont passé 1 mois de vacances chez leur maman (qui tombait juste avant de passer devant le juge), les enfants ont complètement changé de propos et ont dit qu’ils préféraient rester chez leur maman, qu’ils étaient bien avec leur beau-père et que leur grand-parent (qui sont donc mes parents), les maltraitaient. Le ciel nous est tombé sur la tête!

    Mes enfants (qui eu, sont âgés de 18 et 22 ans) ont écrit pour signaler qu’ils n’avaient jamais subit de maltraitance, quelle qu’elle soit, venant de leur grand-parent, mais jusqu’à ce jour ils n’ont jamais été entendu. Tout le monde témoin en faveur de ce pervers, disant que c’est un homme bon. La mère des enfants raconte des tas de mensonges sur mon frère. Pourquoi les croit-on plus que nous??

    Mon frère a demandé une enquête sociale et une expertise psychologique, mais le compte-rendu dit que les enfants sont perturbés et qu’il serait mieux qu’ils restent chez leur maman. Je ne comprends rien. Nous sommes dans la 5ème dimension. Nous ne croyons absolument plus en la justice. Mon frère n’a plus envie de se battre. Il est épuisé de tout cela et se ruine financièrement. Nous sommes perdus et ne savons plus quoi faire. J’ai très peur pour l’équilibre psychologique de mes neveux et quels adultes vont-ils devenir?

    Bonsoir a toutes et tous.

    Je tiens à vous faire partagé le dernier mail que j’ai reçu de mon ex conjoint PN, à la suite d’une rencontre afin de le mettre face à ces responsabilités avec son enfant et ma situation ( je risque de me trouver à la rue, car je ne travaille pas, et pas réglé mes loyers depuis son départ car trop important). Bref…, le but de ce partage et vous donner le coté du PN, comment finalement, il fonctionne et pour son cas, ce message est typique…!

    “A chaque fois que je ressors d’un échange avec toi, je suis exsangue, particulièrement perturbé et mon cerveau boue sur toute la fraîcheur de l’événement. A chaque fois tu repars seule, je t’observe et je ressens de la profonde tristesse de part ton état. Je reprends également conscience de ma pleine responsabilité concernant ton désarroi et surtout de ta détresse réelle.
    De cette vision, j’accepte d’être finalement sur terre, en partie pour détruire les personnes qui me sont liées à vie. C’est pour cela que je redouble d’effort pour garder la distance utile et nécessaire afin de limiter cette destruction. Je n’arrive jamais à interagir sur mon comportement nuisible illustré par exemple par ce silence dans lequel j’excelle affreusement et mon faciès si stoïque.

    Que puis-je te dire si ce n’est que tu n’aurais jamais du croiser mon chemin. Tu as peut-être fait un enfant avec une forme d’incarnation du diable. Non que je n’aie pas de coeur mais l’évidence de l’incapacité à exterioriser quelque forme de profondeur sentimentale bonne ou mauvaise qu’elle soit.

    Pourquoi le mensonge répété pendant toutes ces années communes ? Manifestement, je conçois difficilement le partage de la vérité lorsque je demeure dans l’erreur. C’est égoïste !!! J’ai préféré te faire souffrir que de souffrir de l’acceptation de ma bêtise, de ma faute aussi bien bénine que maléfique.”

    N’hésitez pas à faire des commentaires!
    A bientôt

    merci coktail pour votre message.
    je sais que vous avez raison.
    je suis sortie de mon fauteuil roulant c est une grande victoire.
    je fais du kiné et de la gym douce et c est vrai que en m occupant de moi je progresse de plus en plus.
    depuis fin février ( le jour ou il m a envoyé des photos de sa nouvelle compagne en me disant que grâce a mon départ il a trouvé le grand amour et que c est elle qui va profiter de mon travail de mon investissement dans sa propriété et ses entreprises ) j ai enfin accepté de bloquer monsieur plus de messages plus de menaces plus d harcèlement plus de nouvelles de sa vie, et je reconnais que je vais mieux. il ne peut plus me manipuler mais surtout me faire culpabiliser. non il n a pas eu de la prison a cause de moi et non ce n est pas moi qui est déclenché la guerre ce qui justifie d après lui qu il me détruise. oui je commence tout doucement a re vivre. enfin du positif . maintenant j arrive a aider des femmes (ou hommes) dans mon cas. je connais leur calvaire et nous nous soutenons. discussions soutiens et entre aides sur facebook ( j ai créé une page spéciale pour cela.) ce week end une femme a quittée son conjoint violent et nous l avons soutenue car elle est seule et en plus lui est flic.nous nous sommes relayées tout le week end a plusieurs pour la soutenir . j espère que pour vous ça va aussi .merci de votre soutien pour moi c est très important car on est marqué a vie par ces gens la. merci de tout coeur.

    Pour Christine,
    J’ai laissé le temps passer en méditant sur vos problèmes lorsque votre souvenir me revenait.
    Je ne vous ai pas oubliée et je vous remercie beaucoup pour vos bon souhaits de bien être.
    Concernant les abus de votre ex- et vos inquiétudes concernant les différences de moyens: j’ai le même problème que vous, c’est un problème sociétal qui doit se régler au politique (Oui oui!). Sarkosy a mis-fin au principe de gratuité de la justice, c’est un problème de classe. Il vous reste la foi, la chance, l’intelligence et surtout un principe de bonté envers vous-même que vous devez cultiver. Avec vos qualités, vous trouverez les aides et/ou l’argent. Et si vous ne réussissez pas, vous témoignerez du besoin d’un changement institutionnel, vous voterez au bon endroit pour l’obtenir ou vous vous présenterez qui sait ?
    Concernant l’Assistante Sociale:
    Il ne faut pas vous décourager, celle-ci est au bout du rouleau et ce serait à vous de l’aider ! Investissez votre temps sur les bon réseaux et les bonnes personnes.
    Je pense que vous allez muter et vous réaliser: on ne vous reconnaitra plus lorsque vous saurez dire à une pauvre A.S. débordée que vous la comprenez mais que vous ne pouvez pas vous satisfaire de son manque de solidarité.
    Vous allez apprendre une nouvelle terminologie et a vous comporter différement: c’est peut être ce que requière de vous votre vie. Prenez exemple sur les Perverts Narcissiques qui montrent souvent d’énormes talents d’improvisation, une capacité au mensonge, à la manipulation et surtout à garder leur sans froids. Ce sont de véritables talents d’adaptation et s’ils n’étaient pas basés sur de mauvaises raisons ils en feraient sans doute bon usage.
    La maladie que vous vous êtes développée provient de vôtre pouvoir créateur que ce vampire à “piraté”. Ces gens sont comme des virus du sida: il investissent votre cellule familiale puis il la tuent de l’intérieur. Ensuite ils passent à une autre. S’ils ne tuaient pas leur hôte, ils ne seraient pas des parasites.
    Vous, nous, valons mieux qu’eux, malgré les talents qu’ils ont développés pour parvenir à leur état.
    Gardez espoir et ne pensez plus à lui comme à une personne, mais comme à une maladie. Sa personne existera toujours lorsque vous aurez désinfecté tout ce qu’il aura touché.
    Tant que vous apparaitrez faible et en mode autodestruction, vous n’intéresserez que les vautours et quelques âmes charitables.
    Peu importe que vous rouliez en fauteuil ou pas, vous avez le devoir d’être heureuse.
    Cessez d’être gentille avec ceux qui vous méprisent: en ces temps de crise la solidarité se généralise pour ceux qui veulent vraiment s’en sortir. La colère face à une A.Sociale qui vous méprise peut être une énergie salutaire si vous la maîtrisez. N’en soyez pas l’auteure, soyez en le réceptacle. Servez vous en dans la mesure où elle prends sa source dans une attitude négative en face de la votre. Ca vous conduira peut être à vous poser les bonnes questions concernant votre responsabilité dans votre situation et en refusant de l’assumer partout où elle ne vous incombe pas et à identifier les responsables…
    Je m’applique à moi-même ces principes.
    Je reçois de l’aide et j’ose parfois exiger qu’on m’écoute. Je réunis des dossiers et je m’investis mais toujours en gardant un oeil sur les compteurs: bonheur, surmenage, argent.
    Je refais du sport, je mange saint, je fais du yoga…
    Ca sert à rien de se ronger les freins.
    Il faut rester humble tout en prenant de la vitesse: il y a des procédures possibles qui peuvent faire très très mal, très très vite. Pour en bénéficier, il faut remplir un certain nombre de conditions: renseignez-vous et faites à votre rythme.
    N’abandonnez jamais, mais prenez votre temps.

    Il s’agit de votre vie.
    Lorsque vous aurez donné à votre être tout ce qu’il a besoin pour s’épanouir. Vous aurez changé et vous verrez ces personnes avec des yeux nouveaux. Vous verrez que leur ressorts se situent parfois dans des limitations, des blessures, des faiblesses. Vous les oublierez.

    Bonjour,
    J’aimerais savoir si celui que je fréquente est pervers narcissique. Je le connaissais de vue lorsque nous étions jeunes, j’ai recroisé sa route une fois adulte. Il était intéressé par moi à l’époque, mais qu’on en a discuté il a nié, nous avions prévu de nous revoir, je lui ai parlé de ma recherche d’emploi (ayant de nombreuses qualifications) lui n’a qu’un niveau Bac pro, il me dit “t’es belle, mais pas super belle pour travailler dans la RH”, la première version c’est des amis à lui qui lui ont dit que leur boss ne recrutait que des “mannequins” ensuite deuxième version, il a vu un reportage où les gens auraient fait de la chirurgie esthétique, troisième version, il a supposé parce que la petite amie de son pote (que je n’ai jamais rencontré, est très belle). J’ai laissé tombé, pensant qu’il était juste indélicat, ensuite, je voyais sa mine de pas content lorsque je parlais de mes projets. Je me disais peut être qu’il est jaloux de mes qualifications, pas grave. Par la suite, je cherchais à discuter avec lui de ses relations passées car je trouvais qu’il se comportait bizarrement pour un petit ami, jamais de sortie, rien ok il a pas trop les moyens. Lorsque je l’appelais au début, il décrochait, mais restait flou sur tout, jamais d’explication, puis il a commencé à s’énerver au téléphone, ne répondant pas à mes messages, me raccrochant au nez. lorsque je ne donne pas signe de vie il m’envoie un message et me dit “t’es fâché?”, une fois que je l’ai eu au téléphone il ne s’est pas excusé et m’a dit que c’est les messages répétés qui l’embêtent, il me fait croire que cela n’a rien avoir avec les messages, qu’on fera ce que j’ai demandé, mais c’est juste de belles paroles. La dernière fois qu’on s’est vu, il était agréable, il m’a dit “je te vois comme ma femme” et qu’il m’aimait aussi, arrivait chez lui, je l’appelle pour lui dire que j’avais apprécié le moment, il me dit “oui, ben t’attache pas trop”. Je l’ai rappelé quelques jours après (j’ai un forfait illimité), il est agressif au téléphone, puis sans raison me refait le coup, je te raccroche, je réponds pas à tes appels ni à tes textos.

    bonjour,
    Voilà maintenant quatre ans que je suis séparée de mon deuxième ex-mari. Lorsque je l’ai connu tout était magnifique : cadeau, sorties, en plus mes enfants l’adoraient. Au bout de deux ans de relation, il me demandait de quitter ma région et de venir m’installer avec lui dans une autre région (à trois cent kilomètres de la famille et de mes amis). Nous nous sommes mariés et je l’ai suivi avec mes enfants. Les deux premières années tout était parfait, et ensuite il m’a demandé d’avoir un enfant. Notre fille est née et alors là tout c’est dégradé…Plus de sorties, plus d’amour ni physique et ni moral envers moi et mes deux premiers enfants. Nous ne côtoyons plus aucun ami, ni la famille. Il m’avait interdit de retravailler, en me disant que je devais m’occuper de la maison et des enfants c’est tout. Au bout de deux ans j’ai craqué, en plus il ne voulait rien faire, il me disait toujours que je le fatigué! J’ai essayé de le convaincre de venir avec moi pour rencontrer une conseillère conjugale (il est venu une fois, et un an après je le quittai car la violence physique commençait à s’installer. Lorsqu’il a appris que je voulais le quitter il a tout de suite mis en place une procédure de divorce en cours (1 jours avant mois). voilà maintenant quatre ans que je l’ai quitté, je ne suis divorcée que depuis 8 mois, il ne veut toujours pas me rendre mes affaires, la liquidation des biens n’a tours pas été faite, et le pire de tout c’est qu’il a la garde de “sa fille”. Il m’a accusé de tout : tentative de suicide (que je n’ai jamais faite), alcoolisme (j’envoie tous les mois une prise de sang au juge des enfants) et maintenant inceste envers ma fille (issue de mon premier mariage). Je vois régulièrement les mandatés du juge, mais il me disent que l’on ne peut rien faire. En juin je dois repasser au tribunal mais je ne sais pas si je vais pouvoir ma dernière fille. C’est vraiment le pervers narcissique dans toute sa grandeur comme me dirait ma psychologue (car bien sur je suis suivie depuis maintenant 5 ans). Il m’a complètement détruite et il continue… Tout le monde (surtout les hommes de loi) le trouve formidable, en plus il est prof!! A ce jour je suis revenu dans ma région natale, je ne retrouve pas de travail et en plus je ne voit que ma petite fille 1 fois par mois. Que peut-on faire face à des individus de ce genre ? Vais-je arriver à me reconstruire un jour ? Merci

    Bonjour, j’ai 18 ans, mes parents sont séparés depuis toute petite. Ma mère avait emmené mon père chez un psychothérapeute compétent qui a identifié son profil comme pervers narcissique. Depuis petite, la relation que j’avais avec mon père était d’apparence normale mais au fond je sentais qu’il y avait quelque chose d’anormal, de mal sain mais je ne savais pas dire quoi. J’ai donc fait des recherches sur le profil psychologique de mon père (PN) et je suis tombé sur ce site. J’ai reconnu mon père dans toutes les caractéristiques de l’article.
    Je vais encore le voir une fois par mois mais petit à petit j’ai compris que c’etait nocif pour moi, je ne pourrai pas citer d’exemple précis puisque le pervers narcissique agit de facon à ce qu’il n’y es aucune preuve mais tout ce que je sais c’est que je ne veux plus y aller.
    Le probleme est que je ne sais pas comment faire pour ne plus y aller. C’est la l’aspect de “dependance” qu’il a créé avec moi. Si je n’y vais plus, il ne donnera plus la pension a ma mere et ne payera pas mes etudes. Meme si selon ma mere il n’est pas indispensable financierement, ca me pose probleme. De plus si je n’y vais plus, il “n’acceptera” pas en quelque sorte. C’est la ou je vois son aspect “agressivité”, je sais qu’il est capable de tout (vu de nombreuses fois dans le passé) si les choses ne se font pas comme il veut. Et donc si je coupe les ponts, il ne pourra plus exercer sa manipulation et son emprise sur moi, il fera donc tout pour nous terroriser moi et ma mere. J’ai peur de lui, je sais qu’il est capable de nous faire suivre (comme dans le passé), de chercher a tout savoir sur notre vie meme si il n’a plus de contact avec nous, d’intervenir au pres de mon ecole par exemple ou mes amis, ma famille pour manipuler les gens.
    Et la 3e chose qu’il va se passer si je coupe les ponts c’est qu’il va manipuler ma famille (du coté paternel, donc le sien) pour me faire passer pour folle et me devaloriser. Mais c’est la chose qui me fait le moins peur.
    Que dois je faire?
    Encore le supporter pour eviter tout cela?
    Ou couper les ponts et essayer de “lutter” contre lui?

    je vais aller voir un psychothérapeute qui pourra m’aider mais j’aimerai avoir vos avis

    merci d’avance

    pour cocktail

    merci de votre message il me fait un bien fou en ce lundi.

    non je ne veux pas d argent. comme vous le dites ce n est pas la solution pour ma souffrance. mon papa m a donné 300 euros pour payer mon avocate et ca m a fait mal car avec sa petite retraite, je ne supporte pas d infliger cela .et nous avons tous des problemes d argent …. .mais mon mari a ete condamné lors de la conciliation a me verser une pension de secours de 220 euros par mois. il refuse. j ai déja payee 48 euros 80 a un huissier pour qu il lui signifie la decision de Mme la juge. et je dois maintenant re payer pour mettre en place une saisie sur salaire. j ai l aide juridictionnelle a 85 % car je depasse le plafond de 1 euros . mais mon mari qui s est mis en insolvabilité a obtenu l aide jurictionnelle a 100 %. ET IL PEUT FAIRE APPEL ET RE APPEL ca ne lui coute rien alors que c est lui le bourreau.
    je vais telephoner a une assistante sociale vous avez raison. le 3919 est toujours occupée je comprends qu ils doivent etre debordés. quand au droit de la femme a nimes ils m avaient donné rendez vous au ccas de mon village avec une personne de chez eux qui fait des permanences. cette derniere a souflée plusieurs fois au cours de notre entretien et elle s arretait pas de me dire voyez votre avocat. je ne lui en veux pas, elle doit toute la journée écouter les doléances de nous les victimes elle est peut etre a saturation mais en tous les cas elle ne m a pas aidée bien au contraire je suis partie encore plus pertubée et le sentiments d etre bien seule face a mon mari qui me harcel et prend un tres grand plaisir a me detruire. il est impuni et se sent tres fort. il a eu 4 mois de prison ferme au tribunal correctionnel mais il est chez lui tranquille car il a fait appel et il m envois des photos de sa nouvelle compagne avec des messages tres tres cynique ….. je n arrive pas a sortir de ce cauchemard en plus avec le stress je me suis développée une maladie …..

    j espere que vous allez bien merci de votre soutien

    Perine, soyez prudente si vous quittez votre ami…
    Le moment venu, faites vous accompagner et pas seulement par une copine…
    Un bras séculaire pour vous protéger sera peut être utile.

    Pour christine
    Ca fait longtemps que je ne suis pas revenu vous écrire.
    Mais pendant ce mois passé à vivre ma vie, j’ai songé parfois à votre message d’angoisse concernant le payement de votre procédure.

    J’ai songé vous envoyer de l’argent, mais je n’en ai pas et ce n’est pas la solution.

    Il y a 2 mondes schématiquement: votre monde intérieur dans lequel vous devez être forte. Ayez foi, vous trouverez des solutions dans le temps. Ne craignez rien, ça n’ajoute que du mauvais à votre présent.

    Le monde extérieur: l’institution judiciaire peut vous aider (ou pas). Théoriquement vous avez droit à l’Aide Juridictionnelle. Faites vous aider par une Assistante sociale ou un écrivain Public qu’elle pourrait vous indiquer. Se faire aider est important tant du point de vue procédural (cette aide simplifie votre démarche) que du point de vue symbolique (cette aide, si vous la trouvez, vous permettra d’évacuer une part de la charge morale de votre faiblesse à vous défendre).

    Je tiens à vous rappeler que pendant ce mois de silence, penser à votre souffrance m’a en quelque sorte accompagné dans mes solutions. Je suis certain de ne pas être le seul à vous lire.
    Vous n’êtes pas seule.
    Bonne chance.
    Cocktail

    Bonjour à tous,

    Je suis en couple avec un garçon depuis 1 an et 5 mois. Au début tout était parfait, on rigolait, on ne se prenait pas la tête, il me complimentait ect… Puis, plus le temps passer plus on s’éloigner de nos amis, jusqu’à me retrouver que avec lui toute la journée en cours. Il est devenu extrement jaloux et possessif, je ne pouvais plus sortir ni m’amuser. Petit à petit on s’engueulait tous les jours, il croyait que je le trompait (ce qui était complètement faux parce-que j’étais dévouée à lui), il supportait pas que j’adresse la parole a mes camarades de classe. Il voulait tout le temps qu’on passe notre temps ensemble. Si j’avais le malheur de sortir en ville avec une amie il me faisait la tête pendant 2 jours et je vous explique pas quand je partait en soirée (ce qui m’est arriver que une fois parce que il ne supportait pas).
    A chaque prise de tête, tout était de ma faute, il fallait pas me faire confiance, soit-disant je ne l’aimais pas, il voulait rien reconnaître.
    Puis dès que je lui annoncer que j’en avait marre que je voulait le quitter, il se mettait à pleurer devant moi en me suppliant de rester il fera des efforts ect… A chaque fois je restais.
    En ce moment je veux le quitter parce que je pense que c’est un pervers narcissique …

    Est-ce que vous pensez aussi qu’il faut que je mette fin à cela ?
    Merci de vos réponses

    mon mari et moi sommes en divorce pour violences conjugales ,nous sommes passés en conciliation il doit me régler une pension de secours qu il ne paye pas et il a fait appel. il a compraru au tribunal correctionnel pour m avoir battu il a eu 4 mois de prison ferme mais il a fait appel. il me harcele me denigre aupres de mon employeur, banque, securite sociale j ai déposé plainte. maintenant il m envois des photos de sa nouvelle compagne que dois je faire a til le droit de me harceler avec sa vie aupres de sa copine merci

    oui le respect c est le plus important

    Je vous en prit vous allez sortir plus forte de ce genre d’EXPERIENCES par la suite on s’est ce que l’on veut ou pas et pour moi le respect c’est la base de tout bonne continuation

    Merci de m’avoir répondu.Je suivrai à la lettre votre conseil..c’est tout de même dommage que ça se termine ainsi.

    Pour moi c’est une perte de temps ne te rabaisse pas d’avantage si il ne donne pas de nouvelles fait toi oublier la vie est tropo courte pour n’etre qu’une option dans la vie des autres surtout ce genre de mecs ! courage ;)

    Bonjour.
    Voici mon problème.j’ai retrouvé mon petit ami d’enfance avec qui j’étais vachement fusionnelle.Ces retrouvailles se sont produites via façebook..tout allait pour le mieux.Il était plutôt gentil,attentionné et heureux de me revoir à tel point qu’il m’a proposé de lui rendre une petite visite dans sa ville(4h de train tout de même ).j’y suis allée,il m’a présenté à son meilleur ami,son bras droit comme il dit.Le séjour était plutôt moyen du fait qu’il tient un studio d’enregistrement,donc pas trop de temps à m’accorder sauf lors de ses petites pauses.3 jours passent,Au vu de son indisponibilité,il me fait comprendre que c’est mieux que je reparte,ça lui laissera le temps d’organiser son planning ,pour mieux se retrouver la prochaine fois..ce que je m’empresse de faire car tout de même gêner de l’accueil qu,il m’a accordé.
    De retour chez moi,on continue à s’appeler,une fois par jour,mais plus de texto.sachant qu’avant la rencontre on s’envoyait pas mal de texto plus ou moins enfflamés..le problème est que depuis une semaine,il ne répond plus à mes appels,mes msg via facebook..il fait le mort et pourtant il se connecte régulièrement.je suis déboussolée,il n’y a pas eu de dispute,bien au contraire il voulait même que j amenage avec lui..la seule fois que j’ai mis les pieds chez lui j’ai laissé quelques affaires,vu qu’il me l’a autorisé..je ne sais plus quoi penser.aidez-moi svp

    merci jessica

    c est très dur demain j ai rendez vous avec mon avocate merci du conseil

    on se sent désemparé moralement et en plus financièrement.

    j ai du régler 250 euros a mon avocate pour sa plaidoirie au tribunal correctionnel.
    et la je dois envoyer 650 euros de dépôt de garantie puisque je me porte partie civile.
    j ai vendu mes bijoux car je n ai qu un de petit revenu.

    j ai peur de ne pas avoir assez d argent pour régler tout ça et tenir jusqu au bout du procès.

    c est vraiment un stress supplémentaire

    Bonjour Christine,

    Le meilleur conseil que je peux vous donner dans ce cas, est de demander à votre avocat.

    Il saura vous répondre et vous donner la meilleure réponse.

    Cette question dépasse mon domaine de compétences.

    En ce qui concerne l’appel, ne vous inquiétez pas, surtout si la première décision a été en votre faveur et que vous mettez tous les éléments en place d’ici la prochaine audience.

    Il vous harcèle toujours, donc n’hésitez pas à porter plainte, à faire intervenir en témoin votre entourage, à garder les messages haineux.

    Votre avocat saura vous guider dans ces difficultés.

    Je suis de tout coeur avec vous, ne vous découragez pas!!

    tulipe

    je suis passée par la et je n en suis toujours pas sortie totalement.

    mais il faut fuir, il ne faut pas rester dans cette souffrance.
    pendant 9 ans j ai souffert je suis partie et revenue en croyant a ses belles promesses. je l aimais et je pensais que lui aussi m aimait.

    c est une très difficile période a passer car se tenir éloigné de la personne que l on aime alors qu il nous relance et nous harcèle c est un calvaire.
    je recevais des messages d amour et quelques heures après des insultes . il me faisait culpabiliser car tout était de ma faute d après lui.

    mais je ne regrette pas de m être éloigné de lui.
    je retrouve un peu de stabilité je sais que ça va être long mais je commence a re VIVRE( après 18 mois a rester enfermé a pleurer et lutter contre mon désir de le rejoindre). mais je ne pouvais pas retourner même par amour avec un homme qui me rabaissait me traitait de “grosse merde” et me disait “ferme ta gueule” “pose toi les bonnes questions ” ” des femmes comme toi il y en a plein les rues et internet” ” si demain je veux te remplacer il y aura la queue jusqu en espagne” ………
    et toi tu peux faire pareil partir pour être heureuse.

    il faut que tu sois forte, j y suis arrivé , d autre aussi , tu peux le faire. et j ai même pensé a en finir avec la vie pour que ce calvaire s arrête.
    tu as le droit au bonheur pourquoi rester avec un homme même si tu l aime qui t inflige une telle souffrance.

    fais toi aider par des associations, tes amis, ta famille dis leur comme j ai dis aux miens je vous autorise a m enfermer a clef si vous me voyez partir le rejoindre.
    car seule nous ne pouvons pas réagir nous sommes trop sous leur emprise.

    mais tu verras au bout du tunnel une petite lueur et tu sauras que la lumiere, le bonheur, la joie de vivre existe. COURAGE

    merci jessica

    une question j ai porté plainte fin 2012 pour harcèlement, délations mensongères et menaces sur ma famille et moi même.
    mais je dépose la plainte a la gendarmerie de mon département. ces derniers transmettent la plainte au procureur de mon département. le service transmet la plainte au procureur du département de mon mari qui transmet la plainte aux gendarmes du village de mon mari pour qu il soit entendu.
    alors résultat ma plainte n apparait pas encore dans le dossier présenté au tribunal correctionnel.

    et il possible que j envois une copie de cette plainte directement au procureur du tribunal correctionnel pour la faire joindre au dossier de son appel. je ne sais pas si c est légal. merci

    qui pourrait m expliquer comment faire pour me défendre en appel
    voila il a fait appel .normal il n accepte pas les 4 mois de prison ferme. et moi je ne voulais pas faire appel car la décision du juge me convenait puisqu enfin la justice reconnaissait la souffrance qu il m a fait endurer.
    mais mon avocat me dit si vous ne faite pas appel , vous ne pourrez plus être entendu lors de sa prochaine audition . comment cela est il possible ????? il aura le droit de tout me remettre sur le dos sans que je puisse avoir droit a la parole pour me défendre ????

    a la première audition il disait que s il m avait battu c est parce que j étais saoule et que je l ai agressé mais incroyable .
    alors que c est lui qui a des problèmes d alcool. le médecin le soignait pour ses gamma, triglycérides etc… trop élevés dans son sang.
    et quand le juge lui a demandé avez vous des problèmes d alcool il a osé dire non .
    d ailleurs le juge lui a dit : monsieur vous êtes un menteur.

    bref mon soucis c est de savoir comment puis je continuer a me défendre. je ne veux plus baisser la tête devant ses manipulations.

    quand j lui demande s’il compte se remettre en question il me dit OUI.
    qyand je lui demande pourquoi il ne reconnait jamais ses tords il me reponds
    j NE SAIS PAS….
    Pensez vous que cela soit la réponse d`un homme qui compte se remettre en question ?
    Il m’a fait tellement de promesses presque toutes janais tenue….
    il m”a tellement décue, blessée,
    Que penser de celui qu’on aime qui vs décoit sans cesse vous fait souffrir et s’en délecte á moins que sa froideur l’en empêche au point de tenir si peu compte de la souffrance quil vs inflige moralement ???
    j ne crois plus en notre histoire jai mis 7 ans quelle cruche!!!
    j pense au divorce et en meme temps comment me detacher comment oublier cet homme que jai aimé comment faire a nveau confiance á une prochaine rencontre ??? j me sent marqué au fer rouge voilâ ce qui m’angoisse ce sui me donne le vertige par rapport a ma prise de decision. l’oublier, faire ce deuil, ABDIQUER et me reconstruire, et renaïtre a la vie enfin.

    Christine,

    Oui, il est important d’empêcher cet homme nocif de vous détruire ou de vous nuire, de quelque manière que se soit.

    Faites part de tous ses agissements à votre avocat, portez plainte pour chaque chose qu’il essaye de mettre en place contre vous : Plainte pour harcèlement moral, menaces répétées, tentatives d’intimidation auprès de votre employeur,etc.

    Gardez le message où il vous accuse de menteuse.

    Accumulez le maximum de preuves concrètes contre lui pour que ces pièces figurent au dossier en appel.

    Restez bien entourée de vos proche, dans ces moments difficiles, les amis,, la famille, sont d’une grande aide et d’un grand réconfort.

    S’ils ont été témoins des agissements de votre ex, qu’ils n’hésitent pas à en faire témoignage par écrit auprès de votre commissariat.

    Je vous souhaite beaucoup de courage et reste bien sur à votre disposition.

    Bien à vous

    Jessica
    JRME

    Tulipe,

    Effectivement votre ami présente des troubles du pervers narcissique, comme la culpabilité sur le conjoint, le refus de se remettre en question.

    Néanmoins, une chose importante est qu’il a entrepris une thérapie et cela est très rare chez un PN qui ne voit pas l’intérêt d’une quelconque prise en charge.

    Le pervers est dans le déni et refuse toute remise en question de son comportement.

    Ce type de relation est malheureusement souvent durable, puisqu’en soufflant le chaud et le froid, en quittant pour mieux revenir, le manipulateur rend sa victime totalement dépendante de lui car elle ne sait plus qui il est vraiment.

    Dans le doute, vous aurez tendance à lui trouver des excuses, à chercher des explications, que vous ne trouverez malheureusement jamais..

    La meilleure solution est donc de partir, avant tout pour son bien être personnel.

    J’en conviens cela est difficile et la souffrance est d’autant plus forte que l’autre vous relance.

    Changez de numéro de portable si nécessaire, d’adresse email, mais éloignez vous..

    Ne restez pas dans cet engrenage interminable.

    Courage!!

    Bien à vous

    Jessica
    JRME

    Vous n’êtes pas obligée d’aller au Tribunal, en revanche vous devez devenir forte… Je crois qu’il est important que vous soyez bien comprise si vous êtes absente. Faites un courrier au Juge expliquant les raisons de votre choix de ne plus vous présenter devant lui en même temps que votre ex ? Dites lui simplement que sa condamnation ne l’a pas assagi, ça pourrait jouer en sa défaveur en appel.
    Joignez à votre courrier tout commencement de preuve: ses courriers, ses messages.
    Ne répondez jamais directement à votre ex, mais un message de la part d’un tiers sera très efficace, surtout si c’est un policier, un juge ou simplement un autre homme.

    Evidemment, vous devez porter plainte avec ces nouveaux éléments et votre plainte sera versée aux pièces à charge en appel…

    Je suis dans le même cas que vous. Moi aussi je dois vivre dans l’environnement d’une personne qui peut se montrer très malfaisante. Moi non plus, je ne sais pas comment m’en débarrasser. Donc je ne vous juges pas.
    Dans ce type de relation, il n’y a pas d’amitié, pas de douceur à attendre tant que vous ne dominerez pas. Vous devez dominer vos peurs et apprendre à vouloir le meilleur pour vous même et pour les valeurs que vous défendez. Pour dominer cette relation, vous devez vous dominer vous même. Vous avez le droit d’avoir des faiblesses, mais vous ne pouvez plus vous en servir pour espérer qu’il vous épargne. Vous devez apprendre à être forte et vous finirez par aimer ça. Lorsque ça sera le cas, l’équilibre sera rétabli et vous retrouverez voter énergie perdue… Aimez être forte partout où ça vous bénéficie.
    Courage

    oki ja vais essayer
    mais je crois que je n irais plus au tribunal
    ils feront ce qu ils voudront
    j espere surtout qu il va pas me faire passer pour ce que je ne suis pas
    car il est tres fort pour se faire plaindre pour passer pour le pauvre malheureux…..

    promis merci de vos conseils

    ” thalasso “

    Bien cela commence par des choses toute simple faire les boutiques vous payer une thelasso ou vous le faire dans votre salle de bain vous faire un bon restau avec des gens de confiance vous inscrirea une nouvelle activité penser positif ;) pk pas vous acheter un chat ou des poissons ? bref ce qui vous fera du bien!

    oui j ai déjà bloque pour le téléphone , j ai changé de mail,
    je l ai bloqué sur mon facebook c est la qu il m a envoyé les messages.
    je fais tout pour l éloigner.
    je ne me refugirais pas dans l alcool , je sais trop les ravages que cela implique. et puis j aime pas trop l alcool .

    par contre culpabiliser ça c est vrai et vous avez raison mais je ne sais pas comment me changer ,car je prends trop tout a cœur.

    merci

    il faut fuir arretter de tout vous mettre sur le dos

    Commencer par changer de numéro vous mettre sur liste rouge , ne rester pas seule inviter du monde soyez bien entouré ne soyez pas tenter de vous refugier dans l’alcool ou autre ça ne reglera rien
    il a joué avec le feux tampis pour lui mais il fa

    je croix que ça va être très dur de m en débarrasser.
    le soir même de sa comparution en correctionnelle et ou il a eut 4 mois de prison ferme , il m a envoyé un message pour m accuser de menteuse et me dire qu il va continuer a me détruire.

    il a déjà pris rendez vous avec mon employeur avec mon banquier
    il a envoyé un courrier au conseil de l ordre des médecins pour dénoncer mon médecin sous prétexte qu il m a fait de faux certificats.
    a chaque fois il a été remis poliment a sa place et moi j ai porté plainte a la gendarmerie pour délations mensongères, dénigrement et atteinte a mon intégrité et celle de ma famille.
    et donc le soir même après le verdict il me menace d aller plus loin pour que je sois sali dans mon village il dit : tu seras obligé de raser les murs et de te cacher car je vais tout faire pour que les gens te détestent.
    je ne sais pas si je dois retourner porter plainte. surtout que mon avocat m a annoncé cet aprem qu il a fait appel.cette fois ci je ne serais pas présente pour me défendre et ça m angoisse.
    mais qu est ce que je peux faire pour qu il arrête de s acharner sur moi……

    Christine,
    Je vous donne raison. On se sent honteux de s’être laissé abusé par ses faiblesses. Le besoin d’amour, de tendresse, de plaisir prennent une valeur de vulnérabilité parce que ces abuseurs public s’en servent pour prédater. Ce sont pourtant des forces nourrissantes, mais ces parasites ignorent comment les exploiter respectueusement. Ils nous traitent comme du bétail à exploiter sans l’entretenir. L’avidité est un des 7 défauts humains qui correspondent aux abus de notre culture. Les humains prennent les poissons à la mer sans rien faire en contrepartie, ils puisent des ressources sans les recycler…

    Les PN aiment nous tourmenter parce que ça leur donne un sentiment de supériorité passager. Votre humilité est constante et sage ce qui est une force bien plus grande. Cet homme à de la chance que vous ne soyez pas méchante car depuis votre fauteuil vous pourriez le tenir longtemps sous votre pouvoir…

    Mais vous avez appris à aimer votre solitude, vos pensées portent leurs leçons. Vous n’êtes ni pute ni soumise / ni victime ni bourreau. A l’avenir vous saurez détecter les tentatives d’utilisation de votre confiance et vous en connaissez les parades.

    Le PN n’est pas nécessairement dans une relation avec l’autre, il est dans une relation de l’autre a lui-même, c’est un narcissique. Il aime avoir raison et c’est pour ça qu’il entretient un rapport de dépendance des gens à lui.
    En le faisant condamner, vous lui avez montré qu’il a tors et donc que le monde ne dépend pas de lui.
    Je suis heureux de partager avec vous sur un sujet qui me faisait mourir.
    Cette maladie est comme un virus de l’âme.
    L’isolement qu’elle provoque est comme un grippe qui affaiblis son porteur: plus on éternue pour s’en débarrasser et plus on s’affaiblis et on s’isole. Et le PN se sert de cet affaiblissement pour assoir son pouvoir.

    et j ai compris une chose il ne faut pas essayer de comprendre ou d analyser un PN , il est hors norme et ne réagit pas normalement. plus on le plaint, plus on lui pardonne et plus ça lui fait plaisir. il ne comprends pas votre souffrance il s en amuse .

    merci cocktail pour vos encouragements
    je lis tous les jours vos messages et je viens sur votre site formidable car c est un soutien énorme.
    nous avons besoin de ce partage ,de cette compréhension car il faut être passé par la pour comprendre.
    le moral est en dent de scie même après avoir pris la décision d arrêter ce cauchemar et d avoir obtenu gain de cause au niveau de la justice car au quotidien on se sent si seule et si honteuse de ne pas avoir réagit plus tot . courage a toutes et tous ceux qui sont dans mon cas .il faut parler , ne plus se laisser manipuler la vie est belle et nous avons droit au bonheur .

    jessica
    un PN peux t il est un grand depressif ?
    mon conjoint l’est il est manipulateur mais pour ne pas me “perdre” …
    il ã certes un temperamment destructif est ce une caracteristique du PN.
    il a entrepris une therapie car il dit faire le contraire de ce qu il devrait avec moi. Mais sa peur du changement le fait fonctionner á nveau dans ces mauvais comportements. il boude parle pas pdt des jours mene si a l’origine de la dispute. il aime a priori le conflit. j suis tjrs coupable ne reconnais jmais ses tords et continu á vivre une fois quil ne boude plus avec moi comme si de rien n.etait.j suis usée 7 ans il n.est jamais resp de rien…. 7 ans que ce chao dure…. comme sil ne voulais au fond de lui rester comme il est. il me blesse bien souvent dans ses comportements mais comme si ça lui glissait dessus aucun affect. vous fait il penset â un PN ? j dois me separer cela m.angoisse bcp car bizarrement une relation de ce type est comme adictive.

    Un petit mot à Christine pour l’encourager… Bravo pour avoir survécu à ce déséquilibré et pour l’avoir fait condamner…

    Pour Tulipe: je vis actuellement caché de ma partenaire et ça fonctionne à peu près comme ça. Donc, je vous conseille, si vous aimez cet homme de rester joignable mais uniquement lorsque vous le voulez-bien. Ne le laissez pas débarquer chez vous, il vous déséquilibrera. Ne répondez JAMAIS à ses appels mais rappelez le si vous êtes disponible. Au besoin déménagez et faites vous aider par au moins une personne de confiance.

    Pour moi: j’ai été éloigné de cette page quelques jours à cause du travail. Je crois que je n’étais pas très fier de ce que j’avais écrit dans mon dernier bulletin mais j’ignore pourquoi. A présent, ce que je vois c’est que c’était surtout très long…

    comment se defaire d’un PN et d’un borderline car pour moi c’est la meme chose… Il m’a quittè un nbre de fois incalculable….
    auj il revient apres 7 mois… il me culpabilise de tout a un vide interieur pas possible et me mange ma joie de vivre. j veux le quitter mais pourtant j l’aime. commt continuer son chemin sans se retourner ?
    j ne sais pas si un jour j pourrai a nveau accorder ma confiance tant ma fait de belles promesses jamais tenues?

    jessica merci pour votre message qui m a rechauffé le coeur
    je n ai pas pu repondre avant car j etais tres mal.
    je lutte contre ma tristesse car je n aime pas voir les autres souffrir
    et c est tres dur de savoir qu il a 4 mois de prison.
    ne me jugez pas mal je sais que ce n est pas moi qui l envois en prison et que ce qu il m a fait est inadmissible.

    mais c est une periode tres tres difficile ou enfin la justice a compris le cauchemard qu il m a fait vivre et ou je realise le gachis de toutes ces années de mariage

    Christine, alexia, Et autre personnes susceptibles de m’aider

    Bonjour j’ai besoin de votre aide…
    Je vis un cas similaire au tiens Christine je suis une maman d’un bébé de 14 mois mariée depuis 5ans. Mon mari est je le pense un pervers narcissique.
    Au début de notre relation j’étais la nana magnifique limite sans défaut puis après le mariage j’avais le droit au critique tout les jours et ceux des 7h du matin. Son objectif était m’a t il dit que je sois parfaite sauf que moi ca me plombé le morale a longueur de journée il me critiquait.
    Il m’a tabassé a 4 reprises les 2 premières fois je n’ai pas porté plainte folle amoureuse de lui je n’ai rien fais soit dit en passant il me disait que c’était de ma faute. Il a toujours le chic pour me faire passer pour la méchante et lui la victime.
    La 3eme fois qu’il m’a tapé j’avais accouché depuis 4 mois par césarienne il m’a porté des coups sur le ventre. J’ai juste fais une main courante toujours peur qu’il ait quelque chose…
    La 4eme fois a ete celle de trop il m’a tabassé en me faisant à plusieurs reprises des balayettes, m’a étranglé, m’a tiré les cheveux bien évidemment il avait pris soin de mettre notre bebe d’un an dabs le salon en lui mettant le volume a fond de son Dessin animé et fermé la porte pour ne pas entendre ce qui allait se produire.
    Apres cela ma fille s’est mise à pleurer et monsieur m’a poussé m’empêchant de prendre ma fille dans mes bras et m’a dit “tu vois bien qu’elle en a rien a foutre de ta gueule cnest moi qu’elle veut” en parlant devant devant notre petite fille.
    Durant ces 5 ans nous nous sommes séparés a plusieurs reprises et monsieur faisait tout pour que je revienne et lorsque je revenais j’avais l’impression qu’il faisait tout pour que je parte.
    J’ai beaucoup souffert.
    J’ai pris mon bébé et suis partie me réfugier auprès d’amis.
    Il m’a harcélé sans cesse par message me disant que j’etais responsable de tout, (je me suis fais tabassé pour avoir préparé des pâtes a la sauce tomate pour ma fille de 12 mois (lors des faits) il m’a dit que j’aurais du lui expliquer que ma fille mange deja des pates depuis son 8eme mois. Mais il ne m’en a pas laisse loccasion il a jeté mon plat et m’a tabassé. Aucune excuses bien évidemment tout est de ma faute). Par msg il me dit que je n’ai pas su préserver mon foyer. Que j’étais responsable de l’échec de notre mariage que c’est a cause de moi que tout cela arrive.
    Eb l’absence de jugement je lui ai proposé un droit de visite d’un week-end sur 2. Apres m’avoir remis notre enfant le dimanche il s’est amusé a me dire si elle ne vient pas vers toi je ne te la donne pas on parle tt de meme d’un bebe de 14 mois!!
    Apres ca il m’a dit vouloir venir la prendre mercredi pour l’emmener a la mer je lui ai dit que ce n’etait pas possible un weekend sur 2 pour le moment et la il s’est enflammé en me disant qui etais je pour decider de la sorte. Le lundi il m’a harcele de messages pr venir récupérer notre enfant mon avocat m’a conseillé de refusé et jai bien fais car le mardi je recevais un courrier me disant qu’il souhaitait juste la prendre toute la journée et la ramene a 19h bizarrement il etait plus question de partir en vacance il m’a harcélé par telephone me suppliant de lui laissé la prendre après avoir redemandé a mon avocat celui ci a refusé heureusement que je l’ai ecouté car le mercredi en question ma fille etant avec moi je reçois une lettre recommandée de sa main me disant que jetais une maman formidable de l’avoir laissé partir en vacances ensemble quelques jours, il m’envoyer une lettre de reconnaissance ecrite sur la route des vacances disant meme je vous notre enfant dans le rétroviseur heureuse à l’idée de vour la mer. Merci d’avoir changé d’avis et accepté notre depart.. Il a anticipé son courrier pr que je le recoive le mercredi jour ou il etait censé la prendre si j’avais accepté…
    Depuis c’est la galère car je lui propose un droit de visite qu au domicile de mes parents pour éviter qu’il s’enfuit avec ma fille. Il refuse catégoriquement et me dis si c’est chez toi j’accepte chez tes parents je refuse. Depuis je recois tous les 2 jours des mails provenant des femmes de ces amis que je ne connais pas plus que ca qui me disant que je suis une mere indigne qui prive la papa de voir sa fille que ma plus grosse erreur etait d’avoir abandonné mon domicile conjugal que j’excerce une pression psychologique a mon bébé. Que je la maltraite psychologiquement…. Des mails qui vous font pleurer parce que vous n’etes pas du tout cette personne mais malheureusement il a pris soin de raconter ce qu’il voulait. Le comble c’est qu’il ait sous contrôle judiciaire ( d’ailleurs jai appris lors du depot de plainte que monsieur avait un casier judiciaire de plus de 11 pages, l’agent de police m’a dit que je m’etais marié ac quelqu’un que j’etais loin de connaitre) et qu’il a pour interdiction de rentrer en contact avec moi meme par une tiers personne. Je precise qu’aucune des personnes qui m’a envoyé ces mails n’avait mon adresse.
    Ayant pu accepter a sa boite mail jai pu voir que ces femmes lui ecrivait c’est bon je lui ai envoyé un mail comme tu m’as dis en la faisant culpabiliser…
    Ca va loin!!!

    J’ai porté plainte et vu un medecin de l’unité médico judiciaire qui m’a attribué 6 jours itt.
    Je devais passer en correctionnelle semaine dernière je me suis porté partie civile. La peur au ventre je m’y suis rendu il etait la avec son avocat et m’a totalement ignoré !
    Est ce c’est la haine de l’avoir conduit là donc je ne t’adresse meme pas un regard, je ne sais pas..
    le procès a ete reporté du au grèves.
    L’audience est repoussée jai une peur bleue pouvez me dire comment cela se passe lors du procés j’ai tellement peur…
    Merci et Desolee pour le message un peu trop détaillé !!

    jessica et alexia

    hier tribunal correctionnel
    matinée calvaire ………..

    mon mari a été condamné a

    4 mois de prison ferme
    3500 euros d amande
    et 500 euros en provision pour la cpam

    je dois passer une expertise médicale pour les dommages et intérêts

    Bonjour,

    On parle beaucoup de la relation du PN ave un adulte ( homme ou femme).
    Pour ma part, j’ai une question: et les enfants?
    Je suis dans une situation où je suis tiraillés par l’intérêt pour ma fille de voir son père ou l’éloignement de se père toxique qui peut aussi détruire cet enfant. Pour faire bref, depuis juin, mon conjoint PN à pris la fuite en nous abandonnant sa fille de 3 ans et moi. Ne donnant aucun signe, ne prenant aucune nouvelle seulement lorsque j’attiré son attention sur son attitude qui risque d’être en sa défaveur vis à vis de sa fille.
    En d’autre terme, si je ne le contactais pas afin de lui dire de prendre des nouvelles de sa fille, de ne pas couper le lien il ne le faisait/ il ne le fait pas. A savoir: ma relation avec lui à durée 4 ans ( de cauchemars), durant 3 ans, à la suite de nos conflits, lorsque je lui faisait comprendre que je ne pouvais plus accepter cette vie, à chaque fois, il me répondait: Attention, si nous devons nous séparé, sache que je ne me retournerai pas, et de ce fait je ne serais pas présent dans la vie de notre fille!!!!
    Durant 3 ans, il a utilisé ma plus grande faille à savoir, l’abandon du père que j’ai moi même subis par mon père!!!
    Donc que faire, car si l’adulte face à eux doivent prendre la fuite, qu’en ait il des enfants?

    merci alexia de votre soutien

    c est pour cela que le tribunal mardi matin m angoisse
    je vais voir celui qui m a fait tant de mal et il va encore
    s en sortir avec le culot qu il a.

    mais j espère que ça sera peut être ma dernière épreuve.
    étant restée plusieurs mois en fauteuil roulant a cause de lui.
    je sais maintenant que la vie est belle quand nous sommes bien entourée et loin de ce genre de malade
    merci de tout coeur

    Et bien et bien un grand malade celui la ! il ne va certainement pas aller consulter tout e que je peux vous dire c’est protéger vous et vos proches profiter de la vie car elle est belle quand on s’est s’entourer ! :) Vous avez de l’ air dans vos poumons des jambes pour avancer prener la vie a bras le corp cette affaire qui fait desormais partie du passé va vous forger !

    Rester tel que vous etes et penser a vous ! eviter tout contact avec ce dingue

    merci alexia

    oui une amie va m accompagner et il y a mon avocate aussi qui m a bien aidé en octobre pour la conciliation.
    elle m a gardé dans le local réservé aux avocats pour que j ai le minimum de contact avec lui.
    il me harcele tellement que je suis très perturbée.
    il a pris rendez vous avec mon employeur pour raconter des mensonges.il a pris rendez vous avec mon banquier pour me salir
    il m ecrit qu il veut me detruire que je vais etre obligé de raser les murs dans mon village tellement il va me salir. il a écrit des mensonges a l ordre des médecins pour dénoncer mon médecin de famille car il dit qu il a fait des faux pour ma maladie. mais j ai téléphoné a l ordre des médecins et il m ont rassuré . j ai proposé de passer une expertise mais ils m ont dit qu avec mon docteur ils ont envoyé un courrier a monsieur pour le remettre a sa place. mon employeur l a gentiment envoyé baladé et mon banquier de même. j ai toujours gardé le silence sur ma souffrance dans mon couple et lui il étale des mensonges dans la rue . d ailleurs ceux qu il a contacté ont été surpris car a l extérieur je n étalais pas ma misère , du coup tous me tendent la main.
    il a déchiré mes vêtements et cassé mes objets personnels car a la conciliation la juge lui a donné ordre de me les rendre.j ai d ailleurs déposé plainte pour dénigrement et délation mensongère. il ecrit a mon papa pour l insulter et se moque de nous car il dit que mon frère est un pd .il menace de mort mon fils.il me fait vivre un calvaire je m excuse de raconter tout ca mais ca fait du bien de parler je commence a briser ce silence qu il m a imposé merci de me parler merci de votre soutien.

    Christine je me permet de vous donner mon avis vous etes plus forte que ce que vous pouvez imaginer si vous etes accompagnée de quelqun de confiance faites face si c’est encore trop tot pour vous alors n’y aller pas et penser a vous occuper de vous !Laisser moi vous dire que cet individu est une belle merde et que tout le meilleur reste avenir ! Vous etes très courageuse ne doutez plus de vous et surtout proteger vous

    merci jessica de m avoir répondu si vite
    j ai tellement besoin de soutien , tout geste est d un immense réconfort pour moi.

    je vais rassembler tout le courage qu il me reste pour l affronter . je pense aussi que la présence de la victime est importante
    je sais qu il est tres fort pour manipuler l assemblée, de toute façon il rejette toujours la faute sur les autres et surtout sur moi il trouve toujours des excuses pour se justifier et passer pour le pauvre malheureux mais je serais la pour montrer que je n ai plus peur. je ne sais pas si j arriverais a parler quand le juge va me questionner on verra bien .oui il faut que je sois forte
    merci de tout coeur.

    Bonjour Christine,

    Merci de faire appel à nous et je comprends tout à fait votre désarroi actuel.

    Je pense qu’il serait bon pour vous de faire face à cette personne qui vous a tant fait soufrir et de rétablir une vérité qui risque d’être altérée par les paroles de votre

    ancien conjoint.

    Tout dépend bien sur de ce que vous vous sentez capable de faire…mais la parole d’une victime a toujours énormément de poids.

    Vous êtes la victime et non le bourreau! Ne l’oubliez pas!

    Je peux vous conseiller également de parler de cette peur à votre avocat qui représente un soutien pour vous. Il sera à votre écoute.

    Votre entourage aura très certainement des avis contraires sur le sujet, le plus important est de savoir ce que VOUS vous souhaitez faire en tant que victime de cet homme.

    Je reste à votre entière disposition pour toute autre question, nous sommes là pour vous.

    Bien à vous

    mardi 5 fevrier mon mari est convoqué devant le tribunal correctionnel car il m a battu.
    étant convoqué en tant que victime dois je vraiment être présente.
    cela fais 18 mois que j ai pu m enfuir du domicile conjugal que je reste enfermée chez moi que je lui ai coupé toutes communications possibles car je voulais me protéger et qu il ne m atteigne plus et je n ai aucune envie de le voir je veux oublier tirer un trait sur le cauchemard qu il m a imposé.
    mon entourage me conseille mais certains me disent ton avocat sera la tu n as pas a t’ imposer cela mais d autres me disent il faut que tu l affronte que tu lui fasse voir que tu n auras plus jamais peur de lui.
    et puis il est tellement menteur il va se faire plaindre et c est toi qui risque de passer pour la méchante.il faut dire qu il dit a qui veut bien l entendre que je l ai abandonné, il se fait plaindre pour se faire aider consoler.
    je ne sais pas quoi faire je n en dors plus merci de votre aide

    Pour Jessica,
    Merci pour votre temps et vos compétences.
    J’ai appelé cette psy à la demande de ma partenaire pour prendre rdv. Elle a refusé tout en acceptant d’y réfléchir mais elle l’a déconseillé à sa cliente car selon-elle j’aurais utilisé ce rendez-vous pour la “détruire”. Pour moi, ça sous-entend qu’elle se doutait que j’avais des arguments à développer sur son comportement qu’elle ne voulait pas entendre.
    J’y vois une sorte de collusion pour obtenir de moi que je change dans le sens de ce qu’elles voulaient obtenir à tout prix.
    Quand au secret professionnel, ma partenaire m’a confié des informations sur une des patientes de cette thérapeute. Je connais son nom et j’ai des informations qui prêtent ridiculement à scandale, je ne résiste pas à vous les copier ici: l’une de ses patientes, une personnalité en vue était mariée à un horrible PN. Il aurait réussit à retourner sa précédente psy contre elle lors de sa procédure de divorce et à obtenir son témoignage en sa faveur… Sous couvert de compensations sexuelles.
    Ce qui la motivais à ne pas me rencontrer car sans doute, j’aurais également tenté et probablement réussi à la séduire… A son insu de son plein gré…
    Voyez, lorsqu’on est entouré d’une femme qui pète les plomb et qui rapporte de telles ânerie lorsqu’elle cherche honnêtement de l’aide: ça laisse peu de chance à un processus serein. Mais qui blâmer à ce stade ? Il faut un bonnet d’âne et au coin pour ces deux écervelées… Mais ce sont elles qui me dictent leur loi, parce qu’elle sont d’accord entre elles, que j’ai affaire à une professionnelle qui apporte son soutient contre moi à une personne déséquilibrante.

    Je me suis retenu de déposer une plainte au conseil de l’ordre parce que j’ai estimé que ça ne servirait pas ma partenaire… J’ai du maitriser ces désirs de corriger ce qui me semblait tordu et vivre avec. Quelques temps après, ma partenaire à reconnu sa psy sur un site de rencontre et semblait angoissée à l’idée que j’aie pu la rencontrer en ignorant qui elle était… Parce qu’elle savait que j’étais inscrit sur ce site dans le but de rencontrer quelqu’un d’autre. Elle m’a depuis dégouté de ce moyen de rencontre avec ses méthodes d’intimidation publique.

    Elle ne va plus voir sa psy.

    Avec ma partenaire, j’ai le même désir qu’Alexia de la sauver de son comportement. Mais c’est impossible.
    Je me suis peut être avancé à juger Alexia, c’est détestable et je le regrette.
    Son histoire me semble compliquée, ça avance, ça recule, rien ne se passe ou pas tout à fait… Je ne sais plus ce qu’elle a fait ou pas.

    Pour revenir à Océane, et si son ex avait tout simplement un penchant Sadique !!? Qu’elle différence avec le PN ? Peut être la spécialisation sexuelle et la recherche de plaisir dans l’avilissement. Le sadique serait plus “positif” que le PN en ce qu’il recherche le plaisir de son partenaire même en passant par sa douleur alors que le PN prend du plaisir à la douleur qu’il fait ressentir.

    Ma partenaire qui fouille sur Internet pour trouver des infos sur moi à besoin de prendre le pouvoir sur moi parce qu’elle manque de pouvoir sur elle-même. J’ai vu encore il y a quelques jours sur son ordinateur quand elle a effacé sa recherche sur mon nom et prénom alors qu’elle me promet de ne pas chercher à découvrir où j’habite.
    Elle aime enquêter et trouver les secrets des gens pour leur faire du mal.
    Je lui interdit d’écrire à ma mère dont elle a du me voler l’adresse dans mes courrier personnels. Surtout qu’elle lui écrire pour lui dire que je suis PN selon sa psy !

    Je sais que sa meilleure amie est très violente elle aussi. D’après les nouvelles que j’ai elles transmettent leur violence à leurs enfants. Son amie m’a menacé et insulté à plusieurs reprise lorsqu’elle était ivre. Son homme file doux et je n’ai pas voulu répondre.
    Les deux fils de ma partenaire l’ont battue tour à tour alors qu’ils étaient plus jeunes. L’un à préféré partir chez son père à 7 ans, l’autre à appris à réagir différemment. Il est plus violent verbalement ce qui suffis à la canaliser. Malgré des plaintes plus ou moins maladroites des grands-parent de l’un, mes plaintes à moi pour des violences, elle semble toujours capable de se sortir de ces situations.
    Elle a été convoquée deux ans après la dernière plainte contre elle, c’est tombé il y a quelques jours. C’est trop tard. Les choses se sont beaucoup aplanies depuis le départ de son plus jeune fils. La plainte concernait un abandon d’enfant. Ce qui est triste dans cette plainte, c’est qu’elle est fausse; mais les gens autours d’elle ne savent plus comment l’attaquer ou l’aider parce qu’elle se montre extrèmement désobligeante voir abusivement insultante. Son plus jeune fils avait fugué chez son grand père qui avait déposé cette plainte il y a deux ans. Puis il a également fugué de chez lui pour revenir chez sa mère. Et là, il est parti vivre chez son père. Avant lui c’était son frère qui était en crise violente. J’ai été très exposé pendant ces périodes.

    Me concernant, je sais que j’ai peur d’elle lorsqu’elle est dans ces états. Pas parce que je ne pourrais pas la maîtriser, mais plutôt à cause de ce que je devrais faire pour y arriver.
    Lorsque les pneus d’une voiture crissent sur le parking, je tressaille encore.
    Pour donner exemple du type de harcèlement dont elle est capable, elle m’a retrouvé il y a quelques mois grâce à une photo prise dans un mariage, sur facebook. Elle a appelé successivement trois personnes en affirmant trois histoires différente: selon elle j’étais fou et j’avais besoin de mes médicaments, un enfant était malade et j’avais ses médicaments, ou elle était de la gendarmerie et avait besoin de connaitre mon adresse.
    Elle a causé du trouble dans le mariage et lorsque je l’ai menacée de demander aux mariés de déposer une plainte pour des faits graves comme l’usurpation d’Autorité Publique, non seulement elle a pleuré, mais elle m’a juré qu’elle n’avait pas appelé, que ce n’était pas elle, utilisant ses enfants qu’elle me reprochait de faire pleurer parce qu’il la voyait si inquiète…
    Pourtant, le numéro de téléphone utilisé pour appelé les mariés était bien le sien. Il n’y avait rien à contester.
    Dans cette logique insensée, elle m’a rappelé des faits passés de vandalisme sur mon matériel informatique il y a plusieurs années. J’étais sorti travailler le soir et à mon retour j’avais trouvé de l’eau javelisée projetée par la fenêtre sur mon matériel informatique.
    C’est à cause de ce type de malveillance que j’ai fini par perdre mon domicile… Au profit de ma partenaire qui tenait avant tout à avoir d’avantage de contrôle sur ma vie.
    Elle a toujours nié en être l’auteur, j’avais déposé une plainte contre X.
    Elle affirmait que comme dans cette vieille affaire, je parlais sans preuve… Du coup je ne comprend pas ce qui la fait témoigner contre elle même en accrochant une preuve à une autre, c’est absurde !
    Ce mélange d’absurdité me laisse dans un état de confusion et elle en profite pour se montrer caressante, tout en maniant des menaces diverses et sombres si je ne lui pardonne pas. Elle me menace surtout de se montrer aussi intransigeante que moi avec mes travers et elle semble considérer que mes défauts sont au moins aussi graves que les siens. J’ai cru comprendre qu’elle pratique la sorcellerie… Je crois qu’a un niveau de logique, il y a un étage mystique ou manquant.
    Lorsque je suis chez elle, je bloque mon téléphone et mon ordinateur est sécurisé car elle n’hésite pas à lire mon journal intime et à copier mon carnet d’adresse. Je cache tout document dont elle pourrait tirer avantage… Récemment, je me suis apperçu que quelqu’un à passé en mon nom un contrat avec la poste pour renouveler l’envoi de mon courrier chez elle…
    Donc, j’ai peur et en même temps en surface, nos relations sont cordiales lorsqu’elle n’est pas trop nerveuse ce qui arrive chaque fin de mois ou lorsque quelque chose de grave la tracasse.

    J’aimerais rompre, mais je n’ose plus. Et il est vrai que j’admire son corps, que je suis reconnaissant pour les bonnes choses qu’elle fait. C’est quelqu’un de très travailleur.

    Nous travaillions ensembles, mais depuis que j’ai tenté de me rendre indépendant elle a recommencé son travail de diffamation et d’intimidation. Elle a établis une relation de subordination qu’elle ne veut pas assumer officiellement. Je l’appelle parfois “patronne” et elle s’en défend.
    J’essaie de rétablir ma première activité individuelle qu’elle ne peut pas critiquer.
    C’est quelqu’un qui se plaint beaucoup et qui se sent très seule.
    J’ai lu quelque part dans ce site qu’avec une PN quoi qu’on fasse, c’est mauvais ET c’est mauvais même si on ne fait rien. Ca s’est vérifié à plus d’un titre et finalement ce qui fonctionne bien, c’est d’imposer sa foi.
    Avoir raison quoi qu’elle dise et sans refléchir trop. Après, je parviens toujours à trouver une dimension dans laquelle j’impose ma vérité sans jamais mentir avec ma définition des termes.
    Dans certaines relations, l’autre à besoin de se sentir guidé, voir dominé pour être sage et faire les bon choix.

    Mais si j’essaie de me retirer de cette relation elle détruit tout… Elle écrit sur mes pages facebook, infiltre mes contacts familiaux et amicaux sous de faux profils… Je ne sais plus où elle est, ni quel aspect elle revêt. En fait, je crois que je préfère la savoir près de moi, que dans la nature… C’est presque drôle.
    Voilà où j’en suis et j’ignore si c’est une PN, une folle, ou juste une personne avec de mauvaises habitudes.
    Je sais qu’elle a toujours été comme ça dans sa famille qui fini toujours par l’aimer et lui pardonner.

    Malgré ce qu’elle casse, ses souffrances et ses qualités finissent souvent par transcender les douleurs qu’elle crée parce qu’elle en appelle souvent à de meilleurs sentiments et semble réellement souffrir. Sa mémoire sélective lui fait aussi croire qu’elle a réparé et avec intérêt, les dégâts qu’elle a causé. Elle nie tout les dégâts définitifs qui sont avéré à cause de ce qu’elle a dit et fait.
    Elle est reconnue handicapée pour des pathologies respiratoires et elle a souvent des crises d’anorexie. Certains des (râres) amis n’hésitent pas à me reprocher mon manque d’empathie lorsqu’elle se sert de sa maigreur contre moi… Elle est donc habile à se servir du réseau social.
    Elle n’a pas hésité à appelé mes amis pour me diffamer et pour les éprouver: elle tient souvent à savoir ce que j’ai dit sur elle… Mais, souvent, je n’ai dit que peu de chose… Personne, pas même un psy, ne me semble capable d’entendre ces sottises.

    En fait, je crois qu’elle menace ceux qui ne lui pardonneraient pas ses tors de tours bien pires encore. D’une certaine manière, elle menace mes amis dont elle craint qu’ils forment un réseau contre elle. Elle ne lâche rien. Ceux qui lui tiennent tête disparaissent de son monde.
    C’est arrivé avec une propriétaire moins violente, mais aussi menteuse, qui a obtenu par le chaos ce qu’elle voulait: son départ.
    Dans ce type de relation, il faut avoir une attittude intelligente, rapide, déterminé, il faut se montrer tout aussi impitoyable pour faire face. Ou bien on peut aussi ramper… Et rien n’empêche d’user des deux.
    J’ai parfois tenté de louvoyé, mais ça provoque chez elle une attitude souveraine qu’elle utilise pour me coincer. J’ai l’impression de devoir me défendre.
    Je n’arrive pas à imposer d’avoir la paix parce que j’essaie toujours de préserver quelque chose.
    Lorsque je serais prêt à tout arrêter, je pense que j’ai une chance de reprendre le cours de ma vie.
    Je devrais peut être disparaitre et cesser d’alimenter mes réseaux sociaux. Pour l’instant, j’ai un fils dont je veux m’occuper et qui est à une période charnière de sa vie. Elle a menacé également souvent de me diffamer auprès de lui et je lui interdit de l’approcher.
    Souvent elle me reproche de la cacher, de ne plus lui présenter mes amis, de ne pas la faire apparaître dans mon Facebook. C’est ce que j’appelle les marques de sa folie.
    Sa mémoire est sélective et je crois que j’ai trop peur pour tenter de lui rappeler ce qu’elle leur à fait subir.
    Je ne veux même pas d’une maîtresse dans ma vie de crainte de ce qui pourrait lui arriver. Ce n’est pas tant qu’elle soit dangereuse, mais je la sais méchante…

    C’est difficile de se rendre compte à quel point j’ai été influencé par cette femme. Comme dirait Océane et sa belle nature, je me souvient aussi des belles et bonnes choses que j’ai éprouvées à son contact.
    Même dans les mauvaises chose, je sais que j’apprends encore quelque chose bon.

    Bien en faite je ne lui ai jamais donné… deux jours avant la rupture je voulais je pense par amour nous avions eu une grosse prise de tete quelque jours avant disont qu’il m’avait annoncé quelque peu une futur rupture mais que je ne m’en etait pas tant que ça rendu compte je me voilé encore la face… je ne l’ai pas calculé pendant plusieurs jours il ma relancé un dimanche pour manger ensemble je n’etais point disponible je me suis reveillé dans le lit dans mec avec qui j’avais passé la soirée embrassade et quelque gestes mais c tout je me suis meme senti mal nous nous sommes vue pour un restaurant le lendemain et quand nous etions dans son lit il a repris une phrase que je disais souvent ‘ dommage que nous nayons pas plus de temps ” il habité et habite peut etre tjr avec son frere quand il etait sur le point de rentrer il fallait que je me tire quoi .. enfin il marrive d’y penser souvent mais je suis lucide et forte probablement la raison pour laquelle je me rabaisserai jamais d’avantage je me suis assez riddiculisé comme ça a l’epoque je sais qu’elle pathologie il a et il ne m’aurait jamais rendu heureuse c’est ça qui ma fait plus de mal en faite pas forcement le fait d’avoir été dupé mais de me dire que je pourrais le sauver de son comportement…

    Chère Océane !
    J’ai beaucoup aimé vous lire, vos écris sont pleins de lumière et de bonheurs même lorsque vous parlez des moments difficiles. Ce n’est plus ce ton de plainte que je ressent et je vous encourage à continuer.
    J’en suis un peu au même point que vous, j’ai du mal à rebondir. Mais je parlerais de moi plus tard…
    Mon ressenti concernant cet homme n’a pas réellement changé malgré vos précisions: il a tenté de vous manipuler pour faire de vous sa chose. C’est probablement une attitude de PN mais je me met à sa place facilement et je crois savoir ce qu’il vit. Je suis heureux de ne pas être à sa place et je crois que vous êtes plus heureuse sans lui.
    L’explication de son attitude reste la même selon moi: la misère sexuelle des hommes les pousses à la folie.
    C’est homme vous a choisi pour votre intégrité, je crois qu’il aurait aimé trouver en vous le génie qui lui permette d’assumer sa sexualité avec votre intégrité.
    Je m’apprêtait à répondre à notre hôte Jessica qu’elle confond le cas d’Alexia et le votre Océane. Signe qu’elle n’a pas bien lu et a peut être trop rapidement répondu.
    Mais j’admire le temps qu’elle a pris pour me répondre et je dois respecter cet effort.
    Oui, le mot salir est péjoratif et même si ce monsieur à une attitude de PN je persiste à écrire qu’il ne faut pas faire de lui un PN par nature, d’autant moins en temps que professionnelle. C’est selon moi une dérive qui peut avoir de graves conséquences pour la personne qui vous écoute et qui prend au pieds de la lettre ce que vous lui dite. C’est peut être un détail pour vous… Je vous demande d’y prêter votre attention. Cet homme à un problème, il faut le traiter comme une pathologie, mais pas faire de la personne LA pathologie, sans quoi vous ne pouvez pas aider Océane dans sa démarche. Vous la victimisez et l’encourager à croire qu’une fois de plus elle a tiré le mauvais numéro. Heureusement, ses qualités personnelle lui évite ce travers. Mais d’autre, comme ma partenaire s’en tirent peut être moins bien.
    La vérité c’est que dans son attitude (pardonnez moi Océane) elle encourage un certain type de personne à prendre le pas sur elle. C’est sur elle-même qu’il faut travailler.
    Je le sais parce que j’ai le même problème: on me trouve beau, charmant, gentil et mes trois dernières compagne y compris une mariée, m’ont fait connaître des abus de langage, parfois des abus physiques contre lesquels j’ai parfois été jusqu’à déposer des plaintes de police. Toutes ces femmes malgré leur amour ont tenté de prendre le pas sur moi de plusieurs manière et la dernière de façon assez grave.
    Mais c’est moi-même que j’essaie d’améliorer en appliquant par exemple les règles toltèques: parole IMPECCABLE , faire de son mieux, ne jamais supposer, ne jamais rien prendre personnellement.

    Toujours concernant Océane: l’attitude de cet homme envers vos enfants, je crois qu’elle est motivée par une seule idée: il voulait rompre avec vous, mais ne se résolvait pas à vous laisser partir sans avoir compris ce ressort de vie qu’il aime en vous… Il espérait encore parvenir à vous convertir à ses jeux. C’est un frustré qui salit effectivement la beauté qu’il ne peut contrôler… Je regrette, pour lui, que vous n’ayez su punir le petit garçon qui est en lui en lui donnant de bonnes fessées et en le dominant outre moralement, de façon bien physique…

    Les hommes et les femmes de pouvoirs sont solitaires dans leur tour d’argent et on besoin de ressentir la soumission qu’il n’expérimentent pas assez dans leur vie quotidienne.
    Un chapitre de votre récit m’interpelle: vous espionniez ses documents ce qui vous à fait mettre la main sur une documentation vous concernant. Cherchait-il à vous comprendre ou à vous faire interner ? Quelles étaient ses intentions concernant ces informations vous concernant ? Et les vôtre, en découvrant par “hazard” des données qu’il aurait du soigneusement vous cacher. Je ne crois pas au hazard… qui est connu pour être le vêtement que prend Dieu pour se manifester sur terre…

    Pour Alexia en revanche c’est un autre dessin que je vois. Vos détails sur votre virginité ont émoustillés ma fibre virile… J’ai ressenti les cours instants d’intimité que vous avez-du vous voler mutuellement. Mais votre dénigrement de son corps d’enfant me font perdre ce qu’ils avaient de plus précieux: leur authenticité.

    Vous êtes la seule à me poser la bonne question de savoir si on peut avoir envie de retourner vers une telle personne… C’est encore complexe pour moi. La réponse est non mais je continue à la revoir et dès lors se réinstalle souvent la même logique. Ma liberté lui est insupportable et son intelligence lui permet souvent de me maîtriser sans que ça soit jamais définitif.
    Je suis maléable, même si je reprends ma forme. Les dégâts dans ma vie restent, mais il me semble qu’a coté de ce que je vis c’est sans importance réelle. J’apprends à aimer quelqu’un de différent. Pour l’instant la vie m’oblige à fréquenter cette personne. Je vis sur une île très petite où même les gens qui ne nous connaissent pas m’ont déjà vu avec elle. Un jour ou l’autre elle saura à nouveau ou j’habite. Je me cache depuis six mois dans un appartement discret mais je sais que tôt ou tard je devrais déménager si je ne veux pas subir les mêmes pressions. Mon fils vis sur cette île et je dois rester encore quelques temps près de lui. Cette situation m’oblige à grandir et je ne peux blâmer, ni moi, ni elle, ni rien.
    Je dois juste apprendre à travailler à coté de quelqu’un d’exceptionnel. Et apprendre à vivre sans elle en sachant qu’elle me manquera.

    Donc Alexia. J’admire votre détermination à ne pas revoir ce frimeur. Mais d’une certaine façon vous ne l’avez peut être jamais aimé à la différence selon-moi d’Océane dont j’ai l’impression qu’elle conserve cet amour pour cet homme…
    L’amour, c’est pour toujours même lorsqu’il n’est plus partagé.
    Je dirais que vous mettez d’avantage de prix dans votre pucelage que dans votre relation à celui à qui vous l’avez donné.
    Mais vous semblez vous en sortir bien avec vous même et c’est ce qui est important.
    Soyez heureuse et rendez heureux les êtres autours de vous dans un monde en constant déséquilibre et qu’on appelle la vie…

    Oceane vous vous etes quelqun de bien ! je sens tout de meme un caractere fort a la culpabilité vous etes quelqun de brillant et il l’a senti il vous a detruite parce que lui était vide quand il denigre vos enfants c’est pour la simple bonne raison qu’il était jaloux de votre relation avec eux et le fait que vos enfants vous le donner le change ;) Vous avez surement été manipulés depuis le debut et il a joué sur tout les tableaux en portant un masque et c’est en cela qu’il ne faut pas tout se mettre sur le dos on est seulement responsable d’etre tombé amoureuse et d’etre tombé dans le piege sans avoir connu ce genre de comportement dangereux auparavant !

    Vous avez le profil type , il s’attaque a des femmes pleine de vie , intelligente , creative , ayant des qualités d’amour je le suis moi meme pour le coté creatif par ex ou très gentille dans ma personnalitée , remercier le d’avoir disparu de votre vie le meilleur reste a venir ! ;)

    Bonsoir.
    Je viens de lire vos messages.
    D’abord merci à Jessica.
    Je devais résumé la situation, si non j’aurais écrit des pages.
    Je n’étais pas mariée avec mon ex compagnon, nous vivions ensemble.
    Il avait deux jeunes enfants qui vivaient avec nous, les vacances scolaires et les weekends , et qui m’adoraient et que j’aimais.
    Moi j’ai deux enfants ados, qui ne pouvaient plus le sentir, car eux aussi, se sont sentis complètement dénigrés.
    Dés que mes enfants essayaient de parler ce n’étaient que des bêtises.
    D’ailleurs il m’a dit d’eux que c’étaient des incapables sans un grain d’intelligence.
    Il critiquait le moindre de leurs faits, leurs hobbys, pourtant quand ses enfants à lui, en grandissant, ont commencé à faire les mêmes choses là, il ne disaient plus rien, pardon, si… que nous étions un mauvais exemple.
    Peu à peu, mes enfants ont refusé de venir avec nous où que ce soit, même en vacances..
    À la maison, quand mon ex compagnon était présent, ils s’enfermaient dans leur chambre et je ne les voyait que pour les repas.
    Ils ne supportaient plus la façon dont je me laissait traiter.
    J’ai toujours essayé de les préserver de cela, mais quand on vit sous un même toit j’avais beau dédramatiser la situation, ils s’en rendaient compte.
    Pourtant, je voulais retrouvé l’homme qui m’a séduite, gentil, aimant, attentionné, l’homme que j’aimais…
    Cet homme là, ne l’étais plus que pour les invités et pour moi chaque fois que j’ai voulut partir ou au lit…Une illusion qui a duré 5 ans et demi.
    Je pense que son comportement a commencé a changé le jour ou j’ai accepté qu’on déménage chez lui.
    Je dis bien chez lui, car il a acheté une maison pour qu’on vive tous ensemble, mais je n’avais pas le droit de mettre ma touche même en ce qui concerne la décoration
    Parfois il me demandais mon avis, mais il achetais toujours le contraire de ce que je voulais…
    Quand je l’ai connu, je jouais du piano, je peignais, je faisais des expositions.
    Mais peu à peu, il m’a tellement rabaissé dans tout ce que je faisais, qu’aujourd’hui encore, un an après, je n’arrive plus à peindre, ou jouer quelque chose de valable.
    Avant qu’on commence notre histoire, je lui avait dit que pour moi la fidélité dans le couple était primordiale, et que si pour lui ce n’était pas le cas mieux voudrait ne jamais rien entreprendre.
    Du début il m’a été infidèle, puis demandait pardon, pleurait,qu’il ne le referais plus,c’était parce qu’il avait bu, ou parce qu’il était fatigué… et puis quand on faisait l’amour, il me disait que toute femme intelligente accepte cela……
    .

    Au début, il m’a fait croire qu’il avait les mêmes valeurs morales que moi, qu’il adorait ma façon de voir la vie, malgré tout ce que j’avais subit, ma joie de vivre, mon optimisme…..vers la fin.. il m’a fait passer pour une Borderline.
    Heureusement j’ai réussit, mais vraiment par pur hasard, même s’il n’a jamais cru, à lui prendre les rapports et documentation qu’il avait caché sur le sujet.
    Je suis restée glacée quand j’ai vu que cela me concernait….et tout ça derrière mon dos, pourtant je suis encore restée un mois.
    Bref je ne peux pas écrire ici tout ce qui c’est passé en 6 ans…
    .
    Mais je tiens à préciser pourquoi j’ai écrit ici.
    J’ai aimé cet homme énormément.J’ai eut aussi de très bons moments avec lui.
    Alors en écrivant ici l’objectif n’est pas de le salir ou de le démolir, mais simplement de trouver dans vos témoignages dans vos réponses une aide, un soutient pour tourner la page, car je me sens encore anéantie, détruite sans plus aucune confiance en moi, mais aussi afin de partager mon expérience et pourquoi pas aider,les femmes ou les hommes qui sont dans le même cas à se rendre compte à quel point une telle relation peux détruire…
    Je suis responsable de ce qui m’est arrivé, c’est sur, j’aurais du terminer cette histoire beaucoup plus tôt, mais je me sentais INCAPABLE, sans forces…
    Aujourd’hui j’essaye de me ré-construire.
    J’ai envie de revivre de faire des choses qui me font plaisir mais
    l’énergie pour rebondir me manque.Je ne sais pas ou la trouver pour le moment.
    Malgré tout, je souhaite que mon ex compagnon puisse trouvé une paix intérieure qui soit saine pour lui et toutes celles qui croiseront son chemin.+

    Inutil de faire payer au autres ses soucis quand on est quelqun d’equilibré on cherche a se soigner

    Desolé pour les fautes d’orthographe

    Oui l’ego est surdimentionnée chez ces gens la qui en verité ne s’aime pas ils vont sans vouloir etre trop vulgaire foutre la merde en vous pour se nourrir de leur vide et de leur estime a eux c’est dangereux dans le sens ou quitte a avoir ce qu’ils ou elles veulent sont pret a tout icompris faire souffrir ou laisser des marques ou traumatismes psychologique ou physique desastreuse c’est pk il est important de mettre en alerte les femmes ou hommes qui consulte ce site avez vous vraiment envie de retourner vers un individu pareil apres cela , ? moi j’ai deja ma reponse depuis fort longtemps ! et c’est NON!

    Inutil de fair payer au autres ces soucis quand on est quelqun d’equilibré on cherche a se soigner

    Bonjour Cocktail,

    En ce qui concerne vos interventions, je vous en remercie puisque celles-ci donnent lieu à débat et sont donc très intéressantes pour nos lecteurs. Un dialogue interactif est toujours d’une grande richesse.

    Néanmoins, attention aux mauvaises interprétations…
    je me permets donc d’éclaircir quelques points ci-dessous.

    La manipulation n’est pas le privilège des hommes, les femmes peuvent tout à fait être des perverses narcissiques et faire souffrir tout autant leur partenaire masculin.

    L’article donné n’est ici qu’un “résumer” des traits de caractères les plus communs du PN et si de nombreux auteurs et confrères se sont penchés sur le sujet en écrivant des ouvrages complets, il est certain que tout n’est pas dit dans l’article..

    Dans le cas d’une analyse approfondie, il faudrait plusieurs chapitres et non un seul article

    Concernant les réponses données à Alexia, il s’agit de l’aider et de la conseiller de la meilleure manière qu’il soit.

    Le but n’est pas de salir son ex conjoint (vocabulaire quelque peu péjoratif à mon sens) mais d’effectuer une analyse objective des faits rapportés.

    Le sado-masochisme est considéré comme une déviance sexuelle et Alexia n’était pas en accord avec cette pratique, ce qui est son droit le plus absolu.

    Dans son cas précis, ce trait spécifique (accompagné des autres points et traits de caractères attribués à cet hommme) permettent bien de le décrire comme un réel manipulateur et pervers narcissique.

    Dans le cas d’Alexia, un raisonnement mathématique logique simple est plus que parlant :

    déviance sexuelle non consentie + dépréciation + changement brutal d’attitude et critiques acerbes = MANIPULATION

    Concernant votre conjointe et son suivi psychologique, il est important de ne pas oublier le code déontologique et la “confidentialité” qu’impose les consultations.

    Une thérapie de couple auraient pu être interactive et vous faire participer tous les 2 par exemple.

    Un ou une psychologue doit faire preuve de secret professionnel et ne peut confier à un tiers (même le conjoint)ce qu’on lui rapporte lors des entretiens.

    Une autre précision :
    “Pervers narcissique”. Cette expression, très utilisée aujourd’hui n’est pas à prendre à la légère.

    Le manipulateur ou la manipulatrice se comporte véritable serial killer psychologique. Il ne veut pas que l’autre ait confiance en soi, il fait vaciller cette flamme. C’est un extincteur de vie.

    Impassible, jamais affecté par rien, même s’il/elle prétend le contraire (seule la blessure d’orgueil le fait souffrir), le pervers narcissique fera passer pour déséquilibrée sa victime poussée à bout.

    Bon courage à tous et j’espère que ce petit message permettra d’éclairer quelques lanternes ou de donner des précisions supplémentaires à ceux qui en ont besoin..

    Bien à vous

    Je vois en tout cas si vous reconnaissez vos defauts c’est que vous etes sans doute loin d’etre PN , moi il a fait en sorte de gagné ma confiance vous savez me faire du rentre dedans et par la suite quand il a vue que c t serieux il s’est dit flatté que notre relation aille dans ce sens mais qu’il n’etait pas en mesure d’avoir quelqun ni moi ni une autre mais quand je l’ai relancé un jour il est revenu pour quand meme sachant que g t serieuse , vierge etc… il savait je ne dis pas que la relation était parfaite car apres le timing romantique monsieur voulait me voir quand il le voulait alors qu’il habité a deux pas ( nous nous sommes rencontrer dans le meme rer qui aller a cette meme soirée et habitions la meme ville ) oui histoire de fou bref tout ca pour vous dire k’o debut le sexe je my preparé g tjr eu envie de lui mais apres je sentai que quelque chose n’allez pas je pense avoir été une conquete parmis d’autres pour ces propres besoins et blessures g deja entendu son coeur battre la chamade mais je l’ai egalement vue etre tres cynique cruel dans ses paroles et blessant avec un sourire jusque l’a donc pour moi pathologique c’est sur ce sont des hommes insatisfait dans des corps de petit garçons

    Alexia, vos paroles me paraissent bien sages quand vous dites de regarder dans le présent.
    Mais on peut aussi savourer ce qu’on subit. Certains trouvent leur bonheur dans l’indignité. On pourrait normaliser les déviants, mais le monde ne serait plus qu’une réalité normée.
    Je suis heureux d’être d’accord avec vous pour dire que nous ne sommes pas des robots.
    Je pense qu’Océane aurait du partir dès qu’elle à songé que l’aspect matériel venait compenser le manque d’affection que son ex avait pour elle. Et lui, aurait du rompre simplement lorsqu’il a comprit qu’elle ne serait pas sexuellement la bonne personne pour lui.

    Une fois averti de la réalité de cette perversion Narcissique nous sommes les premier responsables de notre attitude attitude face à elle. Depuis que je crois avoir été victime de ces actes qui ont eu des conséquence graves sur ma vie (perte de domicile), je veille à reconnaitre ses signes autant dans mes actes que dans ceux d’autrui. Je prend garde à ne pas me laisser entrainer par l’autre dans un comportement qui la victimiserait. Cette attitude fait de moi un bourreau si je me plie à ce jeux mais en refusant de me laisser entrainer dans ce type de relation je m’oblige à une certaine solitude.
    J’ai une lecture différente de l’attitude de l’ex d’Océane: Considérons qu’il a aimé cette femme et que ses variations de bonté étaient dues à des tentatives de sauver leur relation qui a duré six ans…

    Pour ce qui est de vos relations avec votre ex- j’ai aussi une lecture différente de son sourire. Le sourire est l’expression gênée d’une certaine tension. Un masque. Dans certaines situations, lorsqu’on retrouve en face de soi l’être qu’on a aimé, mais qu’on avait perdu, la confiance n’est pas encore revenue et le sourire est un masque.
    Un homme qui a souffert dans son orgueil par exemple parce qu’il a enduré une solitude sexuelle dans son couple ou bien qu’il n’assume pas ce qu’il sait que l’autre considère comme un vice honteux, ne retrouvera pas sa confiance en une conversation.
    Le sourire peut être aussi la marque d’une gêne et possiblement parce qu’il vous voyais franchement et sincèrement disposée à trouver une solutions à vos problèmes de couple. Cette gêne était peut être associée au fait qu’il avait déjà consommé ailleurs, sachant que vous ne lui pardonneriez pas ? C’est tout le problème des personnes faibles mais sincères. Et nous le sommes tous, à des degrés différents.
    Disons qu’il y a deux groupes de personnes culturellement occupé par un sexe plutôt qu’un autre: les femmes semblent avoir besoin de respect en forme de témoignage d’amour c’est à dire de relation rassurantes dans un cadre de règles connues et acceptées en dehors du couple.
    Les hommes semblent avoir besoin d’irrespect en témoignage de cet amour c’est à dire de dépassement de ces règles a l’intérieur de leur couple.
    Dans tous les cas, la pire négation des besoin de l’un et l’autre c’est le manque d’attention à ces besoins. Le fait que vous ayez regardé son sourire, spécifiquement et l’ayez interprété comme vous en témoignez est marquant. Mais je ne suis pas psy…

    Quoi qu’il en soit, cet espace de parole est salutaire. Je vous remercie de converser avec moi.
    cocktail

    Moi il a prit plaisir a me faire souffrir parce que ça le faisait bien sourire tout en jouant la carte du pauvre petit garcon abandonné pour me garder sous le coude , l’ex d’oceane souffle le chaud et le froid donc peut etre pas completement PN mais manipulateur tout de meme!

    On a tous eu des soucis inutil de faire galerer les gens pour le plaisir pour autant on est des humains pas des machines ce quil faut faire comprendre au gens c’est qu’il vaut mieux chercher le vrai bonheur et garder sa dignité il ne faut pas tout accepter sous pretexte que , ou on savoure quelque chose ou on le subi je pense qu’il faut regarder dans le present et le futur quoi qu’il en soit

    Il y a perversion sexuelle, mais pas perversion narcissique dans ce cas… La PN, c’est l’acte de prendre plaisir à la détresse de l’autre.
    Dans ce cas, j’ai plutôt l’impression que son ex-tentait d’acheter une femme “normale” en lui vendant une jolie vie alors qu’il avait envie d’un peu plus de piment. Je crois que de nombreux hommes cherches à négocier entre la maman et la “put***”. La maman, c’est pour les relations sociale mais avec son statut social, son ex ne voulait pas assumer en public une trainée. Pourtant, ça fait partie des fantasmes de ceux qui sont trop souvent bridés dans leurs désirs.
    Ce qu’il y a de dangereux dans le fait de faire d’une personne une PN, c’est qu’elle ne peut plus se défendre. Si elle refuse d’accepter sa responsabilité, ipso-facto on lui dit que c’est normal vu que c’est une PN…

    Coktail nous ne sommes pas l’a pour juger a tout prix et je peux comprendre certains point mais l’ex d’oceane est tout sauf completement net imposer des relation sm alors que l’on connait parfaitement bien la personnalitée de nottre partenaire en loccurence ” oceane ” ici puisque il a apprit a la connaitre releve de la perversion et donc de la manipulation tout de meme je le sais parce que moi jai eu la pression parce que je ne voulais pas tenter une position sexuelle qui lui le satisfaisait tres bien ça na duré que quelque secondes mais je peux vous assurer que j’ai sennti mon corp et ma tete me laché quand on aime et quon est manipulé sans avoir connu ce genre d’individus auparavant on est sonné on ne realise pas toute suite c’est pas de la naiveté juste lexperience en moin une relation saine et equilibré icompris sexuelle ne se deroule point de la sorte les regles du couple sont le respect et la confiance avant tout l’essentiel est que vous ne soyez pas PN ;)

    Les Perverses Narcissiques,
    Pour répondre à Charly et Alexia, merci de m’avoir écrit.
    Bien sûr qu’il y a des perverses Narcicique.
    Le premier geste reconnaissable, je crois, c’est lorsqu’il/elle commence à vous isoler de vos amis. Les copains et les copines. Ca devient plus grave lorsque ça entame les relations de famille. Mais ce besoin de vous isoler peut s’arrêter là sans passer par la phase 2.
    Alexia, je dirais que cet homme essaye juste de jouer sur plusieurs tableau pour obtenir d’avantage de récompense sexuelle. Les hommes seraient plus actifs que les femmes si j’en crois mon expérience.

    Ce que j’appelle la phase 2 c’est véritablement le problème que pose le PN. C’est qu’il se plaint de l’autre et tire un avantage de l’impact négatif qu’ont ses plaintes sur celui qui les reçoit. Ce qui est pervert, c’est que plus l’autre montre qu’il a mal, plus c’est le signe qu’il éprouve le sentiment inverse d’amour puisque sans cet amour il/elle aurait fait cesser l’origine de ce mal
    C’est pourquoi, le PN (toujours selon mon avis) fait aussi beaucoup pour mériter cet amour et être séduisant.

    Concernant Océane, je ne suis pas d’accord avec Jessica notre hôte et spécialiste des PN : l’ex mari n’est pas nécessairement un PN sur la seule base de la description qu’elle en a faite. Il semble qu’il se soit montré plutôt franc avec elle dans ce qu’il voulait. Il à fait des efforts dans une relation qui a duré six ans. Il semble qu’il ait tenté de préserver son amour pour elle alors que leur relation ne lui convenait plus. Il semble que sa vie sexuelle était importante pour lui et il semble même qu’il lui soit resté fidèle jusqu’au bout dans leur relation. Il aurait pu simplement la tromper, ce que de nombreuses femmes tolèrent en considérant comme océane la protection matérielle qu’elle tirent de leur couple pour elle-même et leurs enfants.
    En revanche, Océane à eu raison de le quitter et je dirais qu’elle a même trop attendu. Certes, il a peut être tenté de la manipuler pour obtenir d’avantage d’expérience sexuelle qu’il ne pouvait obtenir. Mais il est un lot commun pour une personne “normale” de chercher à avoir des relations extraordinaires avec des personnes normales, y compris dans le sexe.
    Faire d’un homme un PN parce qu’il ne trouve plus d’intérêt dans une relation sexuelle bloquée est peut être le signe d’un abus qui conforterait Océane dans une attitude de victime. Ca ne l’aide pas pour ses prochaines rencontres.

    je crois que sa question est surtout relative à sa maturité sexuelle concernant les déviances. Est-il bon d’avoir des relations SM ? Personne ne doit répondre dogmatiquement à cette question. Mais ce qu’on peut utilement lui rappeler c’est de se poser les bonnes questions: est-ce que ces déviances portent atteinte durablement à son corps ou à ses convictions ? Est-ce que ces relations intimes portent atteinte à sa réputation et à son honneur ou à l’estime qu’ont ses enfants d’elle !!?
    Si la réponse est non, alors peut être pourrait-elle à l’avenir donner à son partenaire aimé un peu du gout de l’inconnu et de la recherche des vérités non écrites… Qu’elle prenne un peu la fessée, ou qu’elle la donne… Et en cas de difficulté précise sur une pratique, qu’elle demande à consulter un expert avec son mari qui pourra peut être démystifier l’acte.
    Jessica excusez-moi, à mesure que j’écris, il me semble voir apparaitre le minotaure que picasso est les Grecs ont bien décrit. L’espèce d’animal très viril et très puissant qui vous attend, pauvre petite chose au fond du dédale…
    Les femmes, surtout celle qui ont la responsabilité de leurs enfants ou celle de rassurer d’autres âmes. En fait tout ceux qui prennent en charges, mâles compris, d’autres âmes fragilisée ont le devoir de savoir affronter leur propres peurs.
    Conforter Océane dans son choix est bien, mais les raisons qui vous poussent à salir ceux de son ex ne l’aideront pas, au contraire.
    Je réagis vivement, parce que j’ai du me reconstruire après le passage de ma partenaire chez une psy, un peu rapide à me qualifier de PN devant elle.
    C’est trop facile, surtout lorsque vous recevez le témoignage d’un seul…

    Je tiens à dire que sur la photo c’est Bela Lugosi, dans le Dracula de Tod Browning, un excellent film, très esthétique, et un excellent acteur.

    Vrai qu’il n’a aucune confiance en lui en amour.
    Au travail l’opposé.
    En fait il n’arrive pas à “relativiser” quand nous discutons de “nous”.
    Résultat, il accumule et explose, mais pas de colère….
    Il se renferme et plus rien n’en sort…
    Donc ce n’est pas constructif, comment l’aider ?
    Parfois j’ai bien l’impression qu’il “joue” avec ce mutisme car il sait très bien que moi je souffre de cela et c’est quand même un petit jeu manipulatoire.
    Même s’il est dépressif, car il ne reconnait malgré tout jamais ses tords.

    Bonjour Tulipe,

    Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir d’un manipulateur.

    Néanmoins, avez-vous vraiment rencontré un pervers narcissique?

    Je vous propose d’en parler autour d’une conversation téléphonique pour éclaircir votre situation…

    Peut-être que cette personne à juste un caractère “difficile” ou très introverti.

    C’est pour cette raison que la séance de coaching me paraît une très bonne solution. Nous pourrons en discuter tranquillement et vous saurez vraiment qui est face de vous..Un homme dangereux ou plutôt caractériel?

    Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur le site internet et de sélectionner la rubrique “coaching” et le temps souhaité.

    Bien à vous.

    Cordialement,

    Jessica

    De ce que tu décris j’ai l’impression qu’il n’a pas confiance en lui et qu’il a peur de te perdre.

    Je n’ai pas l’impression qu’il exploite tes faiblesses, ou qu’il cherche à te “faire croire” que tu es le centre de son monde pour mieux te démolir.

    Bon courage,

    Charly

    Je ne puis dire qu’il me critique, il ne supporte juste pas de se remettre en question ou de reconnaitre ses tords lors d’une conversation, se renferme complètement comme une huitre, comme s’il n’arrivait pas à surmonter qu’on ne soit pas d’accord avec lui.

    Il n’est pas méchant foncièrement avec moi, ne me dévalorise pas, mais n’arrive pas à passer l’éponge et ce pour des détails.

    comment se comporter, quand dès qu’une petite remarque il ne supporte pas, ne pas entrer dans “son” jeu …
    Parce que dans “ses” moments précis, il à bien compris que je suis exédée….. Le fait exprès.

    Comment dialoguer sans que cela soit d’emblée “insurmontable” pour lui et qu’il mette en route la machine à faire la tête.

    Comment distinguer le manipulateur du dépressif.
    Car finalement le miens, à une sacré carapace, et quand j’arrive à discuter avec lui, bien souvent, il à les larmes au bord des yeux.
    Il n’est pas si mauvais dans le fond, mais comment faire le distingo entre une dépression dans laquelle il a été longuement plongée (professionnellement beaucoup de difficultés, dettes etc…) et un comportement de manipulateur.
    Là reste toute ma question ?

    Bonjour et merci pour cet article et ces commentaires éclairants.

    Je me pose une question: un pervers narcissique peut-il être une femme?
    En effet, tant les éléments de l’article que les commentaires reflètent parfaitement mon ex-fiancée, pourtant vous ne faites bien souvent référence qu’à des hommes.

    Merci par avance pour vos retours.

    Charly.

    Biensur que les hommes peuvent etre également manipulés ! Nous sommes d’accord vous savez la manipulation dans notre societé peut etre partout dans notre couple au travail et meme dans la famille ! Une vie c’est avec des haut des bas mais il est imperatif de bien s’entourer pour bien vivre cela peut arriver a TOUT le monde ils ou elles sont doués vous savez moi il a joué sur le fait qu’il etait rester des années avec quelqun quil n’aimé pas au debut mais qu’il a prit le temps de connaitre pour en tomber fou amoureux par la suite et qu’il ne voulait point s’attacher le hic en faisant mes petite recherche c que meme lepoque ou ils etaient encore ensembles il prend tout de meme des filles par les epaules et meme en amitié ca ne se fait point et encore ce n’est qu’un exemple vous savez c comme cet homme chirurgien dans Nip Tuck il est pathologique et il ne change pas c’est en eux quoi quil arrive il ne faut surtout pas faire de clichés tout le monde peut etre manipulés de nos jours certains sont juste mieux armés comme vous maintenant

    J”aime beaucoup cette rubrique à laquelle je suis abonné. Attention pourtant à ne pas diaboliser les hommes. Les manipulatrices Narcissiques me semblent aussi perverses.
    Je suis actuellement partenaire d’une personne qui m’a accusé de Perversité Narcissique (PN) publiquement.
    Pour faire cours, je viens avec deux mises en gardes.
    1: les femmes qui consultent un psy, ne tombent pas toujours sur le Psy parfait. La psy que ma partenaire a consulté l’a convaincue que je suis un PN. Cependant, cette psy, n’a certainement pas entendu ma version des faits qu’on lui rapporté. Elle a d’une part légitimé les actes grave de colères de ma partenaire et elle a refusé de me rencontrer alors même que ma partenaire était d’accord. Une PN vraiment atteinte, qui refuse de se remettre en question, ne dira certainement pas la vérité, même à sa psy.
    2: attention à ce que j’appelle la misandrie, c’est l’antonyme de la misogynie. Dans un contexte social où la défense des femmes est mieux organisée que celle des hommes, il est facile de se laisser entrainer dans un dénigrement automatique des mâles. Il y a un article très intéressant sur la Misandrie dans Wikipedia que je vous conseille: les chiffres sont étonnants.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Misandrie
    A bientôt de vous lire.
    Voh

    Bonjour,

    Dans bon nombre de commentaires le pervers narcissique semble ne pouvoir être qu’un homme.

    Pourtant ce portrait ressemble véritablement et de façon déconcertante à mon ex-fiancée.

    Merci d’avance pour vos réactions.

    Charly

    Bonjour
    Je suis un homme et en train de découvrir que je vis avec une perverse narcissique.
    Avez vous réussi à reconstruire avec votre PN, c’est ma seule question? Peut être suis encore et vraiment sous son emprise
    Merci de votre aide

    Je vous en prie Jessica ! Si cela peut aider ! On s’en remet petit a petit mais on oublie pas Cela va me servir pour toute ma vie ma relation n’a pas durée tres longtemps mais je peux vous dire que cet emprise ma paru une eternité apres un echec complet de flirt je suis revenu vers lui comment ? jen sais rien la naiveté de l’epoque il ma promis une amitié imaginaire des cafés imaginaire en faite il flirté et rigolé de me voir tjr la une petite conne de plus dans le repertoire…
    Comme quand il n’a jamais vraiment rompu c’était une pause a base de j’ai besoin de rester seul blabla les sms la grande classe le decli ca a été sur facebook d photos ou il été tagué avec d amis a lui et une fille bras dessus bras dessous il la tenait comme il me tenait moi , comprenez une chose meme les gestes sont mecaniques , ils savent d’avancent ce quils vont vous dire ou faire leur devise est de traverser la vie avec des jeux de roles , cette fille d’ailleurs je la plaint si aujourd’hui elle est encore sous sa coupe car plus tard g vue que malgré lavoir supprimé javais acces a ses contacts il est rester en contact avec celle qui lui a oté sa virginité et de plus qui n’avait pas que des photos de filles sage … la vie vaut la peine d’etre vecu mais sans relation toxique certaines personnes ne veulent en aucun cas etre sauvé quand on est amoureux on a tendance a voir des signes la ou il ny en a pas .

    ps : javais moi meme juste mis ” en couple ” a lepoque et un garcon avec qui jsui sortie brievement et basta donc a lepoque je culpabilisé , je pense qu’il a prit d’avantage de plaisir a laisser les photos etre publié , mais dites vous qu’une fois utilisé il cherche une autre proie

    Bonjour,

    Tout d’abord merci de prendre contact avec nous.
    Il est très difficile de se défaire d’un pervers manipulateur et votre ex ami en était un, cela est certain.

    Le comportement du manipulateur poursuit un schéma traditionnel classique :

    – la phase de séduction où vous aurez toutes les qualités. Celui-ci vous considère comme une reine et le fait savoir à votre entourage qui le trouve toujours très gentil et sa compagnie est appréciée

    -la phase de stagnation où la descente commence petit à petit. Vous recevez des remarques dites “comme ça” mais qui vous touche. Il vous connait et connait donc bien vos points faibles. Le manipulateur cerne très vite sa “proie”. Vous allez donc commencer à avoir des défauts, des critiques sur votre comportement, votre attitude, vos paroles…

    Des choses qui jusque là, étaient pourtant irréprochables!!

    -la phase descendante où vous aller connaitre un véritable enfer psychologique! critiques permanentes dans tous les domaines, baisse de l’estime de soi, remise en question permanente puisque vous aurez un sentiment d’impuissance et d’incompréhension…

    Le pervers sait y faire !!! par amour, vous serez prête à tout ou presque pour lui.
    Vous avez su réagir et pour cela je vous en félicite!!

    En soufflant le chaud et le froid en permanence, le manipulateur entretient votre “dépendance” à sa personne et sait se rendre indispensable.

    Il est donc tout à fait normal que vous connaissiez des difficultés pour l’oublier. Une thérapie avec un professionnel est parfois indispensable pour tirer un trait définitif.

    Essayer de ne pas faire cas des propos de vos amis qui le connaisse uniquement sous son meilleur jour et non dans l’intimité!!! Votre entourage ne connait que le “masque” du manipulateur.

    Je vous invite à lire nos articles sur le sujet et à revenir vers moi pour toute autre question.

    Vous pouvez aussi, me contacter par téléphone par la rubrique “coaching” de notre site. Un contact direct est parfois plus concluant et permet de “vider son sac” de manière plus efficace.

    Bien à vous.

    Bonjour voila c la 1ere fois que je vais parler de ma situation il faut savoir que j ai 21ans cela fais 5ans que je suis avec mon compagnon et ns sommes parent dune petite fille j ai fortement limpression que mn copain est un pervers manipulateur narcissique car au debut de notre relation tt allai bien mai au fil du temp il me disai avoir bsoin de tjr plus (sexuelement) et a chaque fois il n arrete pas de chercher la dispute en mettant tte la faute sur moi il me rabaisse que se soit en prive ou devant la petite et il y va jusqua ce que je sois en larme…je suis perdu a chaque fois il me menace de me mettre dehors et les dispute vienne tte le 3 a 4semaine…aidez moi a comprendre

    Oceane dit :

    Bonjour.
    Voilà ma vie, divorcée, élevant seul mes deux enfants, surendettée à cause de mon ex mari, en rémission d’un cancer, vivant d’aides sociales…
    J’ai cru que ma vie sentimentale était foutue..
    Et puis un jour j’ai rencontré un monsieur par le biais d’un site de rencontres…
    Il était beau, il était riche et médecin, vivant seul avec deux enfants petits…mais surtout il acceptait ma situation,ce qui m’a plu, car il y a eut des hommes qui sont partis, car ma situation leur faisait peur.
    J’ai vécut une histoire de couple pendant 6 ans.
    Au début j’étais la femme parfaite, bonne mère, bonne cuisinière, belle, courageuse, souriante , gentille…
    Parfaite selon ses dires.
    Très vite les éloges n’étaient que lorsqu’on faisait l’amour, ou lorsqu’on était seuls..
    Devant ses amis il m’ignorait, les critiques devenaient de plus en plus pertinentes.
    J’étais une mère poule, je n’avais aucune culture, les femmes intelligentes acceptent que leur copain aille coucher ailleurs, je n’avais plus aucune qualité…
    Quand je lui en parlais il me répondais que j’étais d’une jalousie maladive…
    Parfois il était d’une gentillesse incroyable, je pouvais lui parler de mes problèmes, des que j’avais une douleur il s’inquiétait et demandais conseil à ses confrères, de suite j’avais les résultats.. Mais des fois par contre, je n’avais aucun soutien de sa part, il n’hésitait pas à dire en société que j’étais la plus grande psychosomatique qu’il a connu….que de toutes façons les femmes venant de mon pays et de mon âge (47 aujourd’hui) prenais toutes des antidépresseurs, et que moi aussi je finirais par les prendre…
    Je ne savais jamais sur quel pied danser.
    J’ai fait des choses qui n’étaient pas dans ma moral ,juste pour lui montrer que je l’aimais…mais seulement ce n’étais jamais assez.
    Il voulait que je pratique le sadomasochisme…chose que j’ai toujours refusé, mais à chaque fois qu’on faisait l’amour il me le demandais.
    Malgré tout je l’aimais et j’ai encore des sentiments pour lui
    Le bon côté de notre couple c’était que je ne galérais plus pour finir mes fins de mois, j’ai voyagé énormément,j’étais rassuré pour mes problèmes de santé..
    Mais je devenais très triste et je lui en ai parlé,que j’étais malheureuse…sa seule réponse fut que je n’avais qu’à m’en prendre à moi même.
    A cet moment j’ai décidé de le quitter, cela fait un an.
    Mais j’ai énormément du mal à tourner la page……j’étais la compagne d’un médecin, et pour mes amis c’était très important .
    Aujourd’hui ils ne me soutiennent pas.J’ai contact avec eux, mais souvent ils me parlent de lui,qu’ils veulent rester en contact avec lui, qu’il a une nouvelle amie, que c’est quelqu’un de gentil…
    Bref, je m’isole de plus en plus ,et ai du mal à me remettre.
    Parfois j’aimerais que mon cerveau se déconnecte de se passé , mais j’ai énormément du mal…Je n’ai plus aucune confiance en moi ni dans les autres.
    Comment faire, ou trouver l’énergie pour refaire surface?
    Merci de vos conseils.

    Chère Alexia,

    Je tenais à vous donner une petite réponse..

    Je sais à quel point il est difficile de se remettre d’une relation avec un individu manipulateur.

    Je peux vous dire une chose, vous avez tout compris!!! votre description est très bonne et reflète très bien la personnalité du pervers narcissique.

    Vous précisez la dangerosité de ces individus et vous avez entièrement raison. Il ne faut jamais sous-estimer le manipulateur qui peut devenir très dangereux, violent verbalement et physiquement.

    Malheureusement, vous avez raison aussi sur un autre point, ces personnes n’iront jamais consulter un spécialiste. Cela pour la meilleure raison du monde : pour eux, ils sont tout à fait “normaux”.

    Ils restent dans leur schéma de fonctionnement, qui s’appliquera à chacune de leur histoire sentimentale, feront souffrir de nombreuses femmes, mais ne se remettront jamais en question.

    Votre témoignage est très pertinent et sera utile pour tous nos lecteurs..

    Bien à vous.

    Bonjour à tous,

    En lisant tout vos témoignages et bien moi qui suit un homme, je viens de reconnaitre 98% des traits qui sont décrit concernant les PN et pourtant je reste avec un doute.

    En effet, avant la date de séparation au mois de mai 2015, aux signes ne semblaient mettre en évidence cela.

    A part un point que je mettais sur le compte de son éducation et du clan familliale. Elle ne montrait jamais qu’elle souffrait moralement et gardait le sourire devant les amis, devant l

    Mais bizarrement tout un voile semble être tombé au mois de mai.

    Bonjour Foudade,

    Effectivement, vous avez tout à fait raison, ces traits correspondent au pervers narcissique.

    Un manipulateur ne reconnait JAMAIS qu’il a tort.

    Tout les excuses seront bonnes pour que la faute soit rejetée sur vous (tu n’as pas fait cela comme il faut, je t’avais bien dit que, si tu m’avais écouté)

    Ces quelques phrases ne sont qu’un “échantillon” du vocabulaire culpabilisateur qu’il peut employer.

    Ne reconnaissant pas ses torts, il sera forcément susceptible sur ce que vous pourrez lui dire, et surtout lorsque vous ne serez pas de son avis.

    Attention, la susceptibilité n’est pas un trait de caractère du manipulateur en soit. Beaucoup de personnes susceptibles ne sont pas des manipulateurs et heureusement..

    Mais en accumulation des autres traits que vous avez cités, cela est ici le cas.

    Si cet homme est revenu dans votre vie, méfiez-vous!! un manipulateur ne change pas..Ilne montrera qu’une façade de changement pour mieux vous détruire ensuite!

    Je reste bien évidemment à votre disposition pour toute question

    Bien à vous

    je vis avec un persecuteur e manipulateur avec qui je suis restée pendant 31 ans pour élever mes enfants. avant il me persécuter mais cela ne se voyait pas de trop car nous étions en famille. maintenant que nous sommes tous les 2 c’est terrible : il me rabaisse tout le temps et me donne des coups de pieds la nuit prétextant que je ronfle alors que c’est lui-meme qui le fait depuis que je le connait. c’est terrible. comment sortir de cette toutmente.
    à toute personne qui pourrait m’aidait pour cette solution ; merci.
    dans l’attente.
    je vous en remercie
    PATTY

    Bonjour je vous recommande de faire appel à Guido, Anne, Corinne, Carole, Jeremy ou Antoine ici : http://www.jerecuperemonex.com/coach/
    Bien à vous
    Camille

    Moi j’ai mis du temps avant d’ouvrir les yeux sur ces hommes ” souffrant ” certes mais fou et dangereux psychologiquement ça a été très difficile a l’époque je n’avais que 21 ans et je pense qu’il a tres vite vue en moi certaines choses fragilité , petit manque de confiance , gentillesse , disponibilité … ) en faite il faut les fuit ces mecs l’à parce que tout ce qu’ils vont chercher a faire c’est vous connaitre d’une part pour combler leur propre vide et d’autres parts pour vous manipulés et rejeter tout ça sur vous
    ex : au début quand on étaient amis ( ça n’a jamais été vraiment le cas ) je lui donné des petites claques pour le taquiné parce qu’il était plus grand que moi au début ce le faisait rire etc un soir il a retourné ça contre moi en me disant ” tu me fou des claques parce que tu es frustré ” e voulant dire sexuellement , a un moment une petite voix dans ma tete me disait que je n’étais plus a l’aise , la peur de s’exprimer de peur de dire quelque chose sans sens ou de contrarier monsieur etre stressée avant ou après un rendez vous alors que c’était supposé etre juste un rendez vous pseudo romantique vous etes un jouet en faite vous n’avez plus la notion du pk du comment quand vous commencer a peine a comprendre eux pensent a la prochaine personne ils vont utilisés pour leur propre besoins ce sont des laches , des faibles , qui joue a l’amour joue a etre agréable en societé pour ne pas se faire griller et vous rejeter la faute un mec saint n’a pas besoin de garder un harem d’ex ou de fille alors qu’il sort avec une autre quelqun qui vous aimes vraiment n’utilisera pas l’intimidation le chantage ou la froideur pour obtenir quelque chose de vous FUYEZ rare sont ceux qui consulte je crois d’ailleurs que ce n’est jamais le cas personne est parfait on a tous des défauts inutile de culpabiliser pendant des siècles l’amour ce n’est pas ça

    Bonjour,

    Effectivement “vous avez dit manipulateur ?” correspond tout à fait à cet homme.

    Intelligent et accordant une très grande importance au “paraître”, votre ex a tout fait pour se faire apprécier par votre famille et vos amis. Il s’agit de la phase dite “de séduction“.

    Sous cet façade se cache la réelle personnalité du manipulateur, qui n’aime personne, qui recherche les failles de l’autre pour mieux les retourner contre vous, qui vous déprécie..

    Surtout ne douter jamais de votre valeur et de l’estime de vous-même!!

    De plus, s’il est parti en vous mentant sur le réel motif de rupture, il connait malgré tout ses torts..mais un manipulateur de vous dira jamais qu’il a tort!! Se serait reconnaître son échec, son mensonge et vous montrer son vrai visage.

    Il préféra retourner la faute sur vous et vous imputer la responsabilité totale de l’échec de la relation..

    Comment cela se passe-t-‘il a ce jour?
    Votre relation se passe bien par rapport à vous-même et aux enfants?

    Je comprends en tout cas votre incompréhension face à ce type de personnage.

    N’hésitez pas à me répondre ou à me contacter par la rubrique “coaching” de notre site internet si vous le souhaiter.

    Bien à vous

    Mon ex était adoré de tout le monde (ma famille, mes amis, mes relations), il savait tout faire et faisait sans cesse ressortir mes failles (retard, désorganisation, désordre…), il semblait quelqu’un de fiable, de droit, d’honnête.
    Et puis, il a dit qu’il ne savait plus où il en était, qu’il n’était plus sûr de ses sentiments, qu’il était mal dans sa peau, il est parti (au mois de Mai)me laissant avec les enfants et disant à tous (moi, enfants, amis) qu’il était seul, qu’il avait perdu ses repères, que sa vie n’était pas drôle mais qu’il avait besoin de se retrouver. Nous avons découvert à Noël qu’il était en fait parti pour pour une “amie” à moi qui est sortie de nos vie à l’époque de son départ, ce qu’ils nient bien entendu..
    Vous avez dit manipulateur?…

    qd un homme retourne tjrs sur l.autre la culpabilité quil ne veut assumer est ce l’un des traits du pervers narcissique ? mon ex revenu ne se remet pas en question le dialogue est impossible …. tres suceptible est ce egalmt un trait de perversion narcissique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à...
Récupérer votre Ex dès ce soir
Indiquez votre MAIL pour recevoir la méthode de la reconquête amoureuse étape par étape immédiatement
Voulez-vous découvrir la méthode efficace pour réussir à...
Récupérer votre Ex dès ce soir
Indiquez votre MAIL pour recevoir la méthode de la reconquête amoureuse étape par étape immédiatement