La Communication Non Violente (CNV) : la meilleure façon d’exprimer vos ressentis à votre ex

Par Antoine Peytavin

Vous venez de vivre un drame personnel : celui/celle en qui vous aviez placé tous vos espoirs vient de vous annoncer qu’il/elle vous quitte ou, pire, vous a fait comprendre qu’il/elle vous quittait, en disparaissant sans préavis de votre vie…

Tout s’embrouille dans votre esprit et des émotions puissantes, souvent contradictoires, jaillissent en vous : colère, désespoir, nostalgie, tendresse, résignation, espoir etc. Difficile dans ces conditions de vous adresser à votre ex de façon constructive, claire et cohérente.

Ne vous inquiétez pas : le phénomène que vous vivez sur le plan émotionnel est tout à fait naturel et n’a pas vocation à durer.

Dans cet article, j’aborderai certains points qui, je l’espère, vous aideront à gérer au mieux ce passage délicat et à ne pas commettre « d’impairs » dans votre façon de communiquer avec votre ex.

1 – Avant toute tentative de communication avec votre ex, prenez un peu de recul

Vous avez sans doute une multitude de choses à dire à votre ex et je devine qu’il vous vient parfois comme une envie compulsive de lui faire part de vos états d’âme.

STOP ! N’en faites rien pour le moment car cela pourrait, en cas de maladresse (fort probable vu votre état), vous desservir et nuire à vos objectifs, qu’il s’agisse de reconquérir votre ex ou simplement d’offrir à votre histoire un dénouement serein.

N’oubliez pas que vous êtes, depuis le choc de la rupture amoureuse, dans un état émotionnel instable et contradictoire.

Conséquence : si vous ne prenez pas de recul avant de communiquer avec votre ex, vous risquez d’envoyer à votre ex des messages tout aussi contraires que le sont vos émotions à cet instant précis, et de passer à ses yeux pour une véritable girouette.

Des douces déclarations aux réquisitoires véhéments, le risque est grand que votre ex finisse par ne plus avoir envie de la moindre communication avec vous.

C’est notamment pour éviter ce genre de « scénario catastrophe » où les messages se succèdent et se contredisent au gré de vos émotions, que l’on vous incite à appliquer un silence radio durant quelques temps.

Au début, ce sera difficile de vous tenir à ce silence.

Mais avec un peu d’entraînement, vous en verrez vite les bienfaits : vos émotions négatives seront moins violentes et moins fréquentes.

Vous serez alors plus en mesure de communiquer sainement avec votre ex.

2 – Lors des contacts avec votre ex, optez pour la CNV

La « Communication Non Violente » (CNV, dans le jargon psy) est une technique inspirée de Gandhi, et théorisée par le psychologue américain Rosenberg.

Elle consiste à exprimer ses ressentis et attentes de manière constructive, sans oppresser ni agresser l’interlocuteur.

Cela peut paraître abstrait et pourtant, il s’agit d’une véritable méthode qui peut se résumer à 4 principes :

  1. Exposer les faits avec neutralité (sans interpréter, sans juger et sans faire de généralités)
  2. Exprimer vos ressentis à la première personne (JE) pour montrer à l’interlocuteur que vous prenez la responsabilité de vos émotions
  3. Exposer ensuite les besoins non satisfaits dans la situation qui vous dérange
  4. Déterminer enfin la meilleure façon dont ces besoins pourraient être satisfaits

Prenons un exemple concret.

Votre ex vous a quitté(e) sans la moindre explication et vous souffrez de cette situation de laquelle vous aimeriez pouvoir parler avec lui.

Voici, en suivant la méthode de la CNV, comment vous pourriez lui exprimer vos ressentis et votre besoin de façon constructive :

« Cher (chère) X, N’ayant rien vu venir, j’ai vécu comme un choc ta décision de rompre notre lien.

Tu ne m’as donné aucune explication sur ce qui a motivé ta décision et je me suis sentie blessé(e) par ce silence, que j’ai vécu comme du mépris.

Je respecte ta décision mais j’ai besoin de comprendre comment nous avons pu en arriver là.

Le fait d’en parler ensemble et d’entendre tes propres ressentis me soulagerait d’un poids car sans réponses de ta part, il m’est difficile de dépasser cet état de choc et de comprendre les raisons de cette rupture. »

Ici, vous ne faites aucun reproche à votre ex ni ne vous lamentez sur votre sort.

Vous vous contentez d’exprimer des faits objectifs et vos ressentis personnels.

Enfin, vous lui faites part de votre besoin de comprendre et d’échanger avec lui : votre besoin n’est pas imposé mais exposé clairement.

Evidemment, la CNV n’est pas toujours facile à appliquer dans les situations de crise, puisque vous êtes en plein conflit émotionnel.

Néanmoins, en prenant du recul, et en vous efforçant d’appliquer point par point cette méthode, vous verrez que cela deviendra pour vous de plus en plus naturel et que votre façon de communiquer s’en trouvera grandement améliorée.

3 – Ce que vous apportera la CNV si vous la pratiquez

Le premier avantage que vous tirerez à pratiquer la Communication Non Violente est de taille : votre ex, au lieu de se braquer, se sentira nettement plus détendu et enclin à vous répondre favorablement que si vous l’aviez criblé de reproches.

Ainsi, grâce à la CNV, vous multipliez par dix vos chances d’être compris(e) par votre ex !

Une saine communication est désormais possible entre vous, malgré tout ce qui peut à l’instant T vous séparer, et cela pourrait bien finir par donner envie à votre ex de se rapprocher de vous.

Autre avantage : avec la CNV, finies les prises de tête et l’auto-flagellation à coup de : « Je n’aurais jamais dû lui dire ça ! Il/elle ne voudra plus jamais me parler etc. »

Quel que soit le résultat, votre ex ne pourra qu’apprécier la façon posée et constructive dont vous lui aurez fait partager vos ressentis.

Il ne vous en respectera que plus, ce qui pourra rebooster un peu votre ego.

Vous pourrez, à juste titre, vous féliciter d’avoir su vous exprimer de façon authentique, sans creuser le fossé entre vous et celui/celle que vous aimez.

Comme le dit très justement le titre de l’ouvrage de Rosenberg : « Les mots peuvent être des murs… ou des fenêtres ». Alors ouvrez grand vos fenêtres !

Petite précision : comme toute discipline, la communication s’apprend…

Alors ne soyez pas trop durs avec vous si vous n’excellez pas en la matière : en pratiquant, vous apprendrez.

Et si dans l’intervalle, vous avez des difficultés à mettre en pratique la CNV et à trouver les mots adéquats, n’hésitez pas à recourir aux services de professionnels tels que les coachs ou les écrivains publics.

Ils sont là pour vous aider à vous exprimer plus clairement et de façon plus convaincante.

Séverine Content

0 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

Je récupère mon ex !