/* */

Sortir d’un chagrin d’amour : 7 conseils sur 7 jours

Par Antoine Peytavin

Dans cet article, je vous livre mes meilleurs conseils pour sortir d’un chagrin d’amour le plus rapidement possible.

Tout d’abord, vous devez savoir que nous ne sommes pas tous égaux devant la rupture amoureuse.

De ce fait, certains d’entre nous s’en sortent en seulement quelques heures et d’autres… En quelques années.

Toutefois, ne désespérez pas : l’objectif reste largement atteignable.

Plutôt, commencez par appliquer ces 7 conseils : un par jour, pour sortir d’un chagrin d’amour en une semaine !

 

Sortir d’un chagrin d’amour : pourquoi est-ce si difficile ?

Pour commencer, beaucoup de facteurs entrent en compte : notre propre passé, notre quotidien bouleversé…

La peur de l’abandon ? D’être rejeté ? D’être seul ? Il est même très probable qu’à certains moments de notre vie, nous serions plus ou moins sensibles à une même rupture amoureuse.

Ainsi, un psychologue français a expliqué que la rupture amoureuse, c’était un peu comme briser un diamant.

Par conséquent, nous sommes un diamant avec une petite faille au milieu. Si vous jetez ce diamant par terre, il va se couper en deux en suivant la ligne de la petite faille.

En ce qui vous concerne, votre faille est-elle la peur d’être seul ? Ou bien l’envie d’avoir un enfant à tout prix ? Il existe des milliers de possibilités différentes.

Et que, obligatoirement, il existe autant de points à travailler pour totalement sortir d’un chagrin d’amour.

 

Faites la liste de votre couple

Aujourd’hui, votre histoire est terminée. Depuis, vous tentez de trouver des réponses aux milliers de questions qui vous passent par la tête lors de votre chagrin d’amour.

Même si vous ne pouvez plus changer les choses, il est important de prendre en considération les événements passés.

Par conséquent, interrogez-vous et tentez de porter un regard objectif à votre dernière relation. Sans aucun doute, vous trouverez ainsi de nombreuses réponses :

  • Avez-vous eu des comportements excessifs ?
  • Avez-vous été indifférent ou au contraire, trop présent ?
  • Vos paroles ont-elles été violentes ?

Peut-être que votre partenaire vous faisait régulièrement des remarques : n’hésitez pas à les noter si certaines vous reviennent à l’esprit. Essayez de vous demander si ces réflexions étaient fondées. Mettez-vous à la place de votre ex :

  • Au quotidien, quelle était sa vie ?
  • Participiez-vous à part égale aux tâches du foyer ?
  • Vous intéressiez-vous à ses journées ?
  • Aviez-vous encore des rapports amoureux réguliers ? Si c’est le cas, étaient-ils complices ?
  • Si ce n’est pas le cas, quand aviez-vous ralenti la fréquence de vos rapports ?

Prenez une feuille et notez dans deux colonnes tout ce qui était positif dans votre relation, et tout ce qui était négatif. Soulignez d’une couleur ce qui était de votre fait, d’une autre ce qui était du sien.

Cette fiche mettra en évidence la motivation de chacun d’entre vous dans la relation.

Notez pour terminer toutes les choses que vous avez apprises et sur lesquelles vous avez évolué durant votre couple :

  • meilleure communication
  • compréhension du sexe opposé
  • nouvelles activités découvertes nouveau pays/langue ?
  • nouvelle culture ?

 

Coupez tous les ponts avec son ex : numéro de téléphone, email, réseaux sociaux…

Voici la liste des erreurs pour lesquelles nous restons en contact avec notre ex.

 

Je reste en contact car j’ai besoin de clôturer le dossier : ERREUR

« J’ai juste besoin de savoir pourquoi il m’a quittée, sinon je ne pourrais pas faire le deuil de notre relation« , « Je vais juste le revoir une dernière fois », « J’ai une dernière chose à lui dire ou à lui demander », « Elle me doit une explication », « Ca fait 20 ans qu’on est mariés, il m’a dit qu’il m’aimait il y a encore 6 mois et maintenant il dit le contraire, je veux savoir pourquoi. »

On tente d’aller à la pêche aux infos pour comprendre la rupture, et donner un sens à tout ça.

Vous n’avez pas besoin de ses explications pour faire le deuil.

Ceci peut être décidé par vous même, car vous avez le pouvoir de reprendre le contrôle. Dans tous les cas, ça viendra de vous au final.

Vous avez des questions, mais vous devez accepter le fait que vous n’aurez pas toutes les réponses.

Même si cela vous rend fou. Vous devez décider que ces réponses sont sans importance.

C’est votre devoir de survivre sans ces réponses et c’est nécessaire pour aller de l’avant. Vous aurez le pouvoir quand vous pourrez avancer dans la vie sans avoir besoin de la validation ou des explications de quelqu’un.

Plus vous ruminez et plus vous serez coincé.

Vous rêvez d’une scène finale avec votre ex, un tête à tête qui résoudra tout, comme au cinéma, mais cette scène n’arrivera jamais.

Certains envoient un dernier email sans rien attendre, ou un SMS « je te dis adieu j’ai trop souffert », mais souvent il attendent quelque chose en retour. Cette situation n’a aucun sens : pourquoi envoyer un message d’adieu pour faire réagir l’autre ?

Cela peut même empirer la chose, votre ex peut vous garder dans un état de contact permanent, en vous envoyant des SMS de temps en temps. Juste pour vous garder comme une option, le temps qu’il fasse son deuil ou qu’il trouve quelqu’un d’autre.

Il faut juste accepter, qu’avec votre ex, vous avez une approche différente de la vie aujourd’hui.

Si vous avez vraiment besoin de dire une dernière chose à votre ex, parce que vous ruminez des milliers d’idées dans votre tête, pourquoi ne pas lui écrire une lettre que vous ne lui enverrez jamais.

Cette technique est très souvent utilisée en psychologie. Ecrire permet de se libérer d’une pensée.

Il veut rester ami ? C’est toujours ceux qui veulent rester amis qui sont incapables de s’engager dans une relation amoureuse. Ils aiment votre présence familière car celle-ci les rassure.

 

Je reste en contact car je suis prêt pour la réconciliation : ERREUR

« Non, je ne sors avec personne pour être prêt si jamais mon ex revient », « Même s’il est avec quelqu’un d’autre, je laisse tous les canaux de communication ouverts pour qu’il puisse revenir s’il change d’avis », « Je reste présente dans sa vie pour lui prouver que je suis là pour lui, et pour qu’il réalise mon amour pour lui. »

C’est une des erreurs les plus fréquentes : être dans le déni en acceptant de rester amis, et se nourrir de petites doses en voyant son ex régulièrement.

Il faut réaliser que votre relation précédente est morte.

Vous ne pourrez pas la reprendre là où elle s’est arrêtée. Il va falloir tout redémarrer de zéro.

 

Je reste en contact car il y a des affaires à récupérer : ERREUR

Personne n’est tenu de garder les affaires de quelqu’un d’autre.

Si, après un certain moment, l’autre n’est pas venu les récupérer, c’est qu’il s’en fiche et vous pouvez vous en débarrasser.

 

Je reste en contact pour des plans culs : ERREUR

Non, récupérer son ex en lui offrant son corps serait la pire idée du monde. Et puis, il existe des millions de célibataires avec qui vous aurez moins de soucis.

On a des amis en commun, un job en commun, des enfants.

Alors, appliquez le contact minimum : on ne se parle que si on est obligé.

Avec un petit sourire + un « bonjour » et/ou « au revoir », ce sera largement suffisant.

 

Connaissez les phases de la rupture amoureuse

Étrangement, c’est un des conseils qui m’a le mieux aidé lors de ma dernière rupture amoureuse. Oui, savoir qu’il existe des phases par lesquelles on passe obligatoirement.

A cette époque, ma déprime me paraissait sans fin. Jusqu’à ce que je découvre qu’en fait, je passais une à une toutes les phases vers la guérison.

 

Phase 1 : le choc

C’est l’impression de vivre un mauvais rêve, on pense que ça va s’arranger rapidement mais l’autre ne veut rien entendre et rien savoir.

La rupture est difficile à admettre, et il est plus simple de la refuser et d’entrer dans le déni.

On se sent rejeté, humilié.

Chez certains, cela déclenche même une dépression, et pire : ils peuvent se faire hospitaliser.

 

Phase 2 : les émotions

On a peur, on a le sentiment de devenir fou (heureusement, celui-ci passe avec le temps).

Sans surprise, la rumination est extrêmement désagréable. Mais de manière surprenante, elle est nécessaire afin de passer à autre chose. On repense à sa relation perdue, ainsi qu’à toutes les relations durant lesquelles on a pu échouer auparavant.

On se sent désorganisé, confus, on a du mal à se concentrer. Très souvent cela s’accompagne d’un manque d’appétit et d’un sommeil perturbé.

Ensuite arrivent la colère et les envies de vengeance. Si la colère est normale, les actions colériques ne le sont pas (agressions physiques, jeter des affaires par la fenêtre…).

Pour diminuer sa colère il suffit de :

  • parler à ses amis, à sa famille, à un thérapeute
  • faire du sport
  • …et de taper sur son oreiller !

Malheureusement, la tristesse et la haine viennent toujours de paire. Ce sont deux résultats de la même cause.

Puis la culpabilité : « j’ai fait quoi de mal ? je dois me remettre en cause ? J’aurais pas du dire ça ? Si seulement je pouvais revenir dans le temps ». Malheureusement, ce qui est fait ne peut pas être changé.

Et enfin, l’anxiété. Tous les symptômes cités précédemment sont prévisibles lorsque l’on se fait larguer, on s’attend à les vivre. Mais on est souvent surpris d’être anxieux. Pour soigner ceci :

  • Demandez à votre docteur des médicaments (anxiolytiques)
  • Pratiquez de la méditation (il existe même des applications gratuites sur votre smartphone)
  • Trouvez des atmosphères calmes
  • Offrez vous un massage
  • Partez changer d’air, même si ce n’est que le temps d’un weekend en dézonage.

 

Phase 3 – la réorganisation et l’acceptation

Petit à petit, on pense de moins en moins à l’autre ? Une fois par minute ? Une fois par heure ? Par jour ?

Votre réorganisation mentale sera interne et silencieuse.

Alors, chaque jour est un pas en avant.

 

Dé-ruminez !

« Pourquoi pourquoi pourquoi » ? Vous avez l’impression de devenir obsédé par cette rupture ? C’est tout à fait normal, comme nous l’avons vu précédemment.

Tant que vous vous demanderez ce que fait votre ex, vous n’avancerez pas dans votre propre vie. Il faut arrêter d’y penser, parce que vous avez quoi ? Cela n’a pas d’importance.

Le meilleur conseil pour arrêter de tourner en boucle, c’est de se mettre au sport.

Je sais que ça peut paraître bateau, mais toutes les activités physiques empêchent votre cerveau de tourner en boucle.

Plus étrange (et pour la petite anecdote) : mâcher du chewing-gum pourrait aider à penser à autre chose.

Comme quoi, tout ce qui implique vos muscles… débranchera votre cerveau !

 

Concentrez-vous sur vous-même

Aujourd’hui, VOUS êtes la priorité. Vous devez recréer des actions dans votre vie

Malheureusement pendant que vous vous concentrez sur la vie de votre ex, personne ne se concentre sur la vôtre !

La solution ? L’action !

 

Démarrez votre journal personnel

Afin de sortir de vous tout ce que vous ressassez. Ecrivez de manière journalière sur :

  • un bout de papier
  • votre ordinateur
  • une tablette
  • votre smartphone

 

Faites des affirmations positives

Il faut apprendre à s’aimer pour être aimé des autres.

Quand c’est bien utilisé, ça fait des miracles. Ecrivez des affirmations sur des post-it que vous collerez sur votre miroir dans votre salle de bain ou sur votre frigo.

 

Trouvez un passe temps ou un projet

Ainsi, combattez vos pensées obsessionnelles en leur donnant une autre nourriture. Concrètement, écrire un livre, se mettre à la peinture,…

Dans l’idéal, fixez-vous des objectifs à atteindre : familiaux, humanitaires, perso, travail, culture, s’amuser. Faites une liste sur un bout de papier et gardez en 3.

Sortez, allez voir du monde, faites de nouvelles rencontre et vous passerez plus rapidement à autre chose.

 

Prenez soin de votre corps

Sommeil, sport, nourriture, faire un check-up médical, aller chez le dentiste.

Puisque ce sont tous ces éléments basiques dont il faut prendre soin.

 

Prenez des moments rien que pour vous

Pour commencer, en débranchant tout : bain, balades, lecture. Mais de quand date la dernière fois que vous n’avez rien fait ?

Surtout, entourez-vous des bonnes personnes. Rappelez-vous qu’on est la somme des gens qui nous entourent.

Si vous avez perdu une partie de votre cercle social suite à la rupture, rappelez-vous qu’internet regorge de sites permettant de rencontrer des personnes amicalement, par affinité.

Par exemple, vous adorez le golf ? Trouvez un groupe Facebook en rapport avec ce sport.

 

Rédigez une lettre, puis…

Pour commencer, notez toutes les choses sur lesquelles vous pardonnez votre ex.

Bien entendu, c’est parfois compliqué à réaliser. Ainsi, on ne peut pardonner qu’une partie du mal qu’on a eu. Toutefois, c’est un début, le temps fera la suite. Et le pardon fait partie du processus de guérison.

Attention, il ne faut pas le sous évaluer, mais pas non plus foncer dedans tête baissée.

Terminez-la par « je te remercie pour le temps que nous avons passé ensemble » puis, comme dans les « Rites de passages vers un autre monde », … brûlez-la et effacez toutes les autres traces de votre ex.

 

Envisagez votre nouvelle vie seul ou en couple

Par chance, aujourd’hui il est acceptable d’être seul, quel que soit notre âge ou votre sexe.

Si vous vous sentez prêt, reprenez des rendez-vous amoureux en douceur. Cependant, n’en attendez rien de plus que de passer un bon moment. Encore une fois, il existe une multitude de site et d’applications pour faire des rencontres.

Bien sûr, rien ne vous oblige à aller plus loin, alors prenez votre temps.

Enfin, tout dernier conseil : vous êtes la personne la plus importante au monde, alors prenez soin de vous.

 

Antoine Peytavin

 

Pour aller plus loin voici une formation vidéo gratuite en 7 parties sur ce sujet.

0 Partages

Avez-vous une chance de reconquérir votre ex ?

Découvrez le seul quiz qui mesure avec précision vos chances de reconquérir l'amour de votre vie.

Accédez au test

Poursuivre avec un autre article ?

Je récupère mon ex !