revue de presse
Bienvenue sur JeRecupereMonEx.com site N°1 sur la rupture amoureuse au monde (Le Times). Si vous êtes nouveau ICI, vous souhaiteriez sans doute savoir si vous avez une chance de récupérer votre ex ? Faites le test GRATUITEMENT en Cliquant ICI.
Antoine Peytavin.

Faites vous appeler maintenant par un coach pour reconquérir votre ex au plus vite !


Comment faire jouir une femme au lit ?

comment faire jouir une femmePour beaucoup de personnes, hommes ou femmes, l’orgasme féminin a encore quelque chose de mystique : comme une éclipse de lune que l’on n’a pas la chance d’apercevoir souvent. Bien différent de l’orgasme masculin autour duquel les relations hétérosexuelles s’articulent encore trop souvent, de plus en plus d’hommes et de femmes souhaitent résoudre cette énigme pour devenir maître en la matière en cherchant le plaisir de leur partenaire. De nombreux paramètres émotionnels entrent en compte et peuvent bloquer cette jouissance féminine, qui se veut moins mécanique que celle de l’homme. Sensible et moins prévisible, voici quelques clés et conseils pour faire jouir une femme au lit.

Connais-toi toi-même

Pour qu’il y ait orgasme féminin, il faut connaitre l’anatomie de sa partenaire, mais il est encore plus nécessaire que celle-ci en connaisse les particularités. D’autant plus que ce qui fera frémir certaines n’aura aucun effet sur d’autres. On parlera parfois de femmes clitoridiennes ou vaginales, mais avant même de se positionner dans une catégorie, faut-il encore pouvoir en faire une distinction. Petit retour sur l’anatomie féminine.

faire jouir une femme

Le clitoris

C’est par lui que tout commence ! Le clitoris mesure 8 à 10 centimètres de long et de 3 à 6 centimètres de large, mais vous ne pourrez en apercevoir que la partie émergée : le gland du clitoris. Situé au sommet des petites lèvres de l’organe féminin, ce n’est pas un bouton magique, contrairement à ce qu’ont l’air de penser certains hommes, mais plutôt une courte langue de chair nantie de racines nerveuses profondes.

faire jouir une femme

  • L’orgasme clitoridien

Même si on compare souvent le clitoris au pénis, par ses origines embryonnaires, on ne les stimule pas de la même manière. Le clitoris peut par exemple enchaîner les orgasmes contrairement au pénis qui a besoin d’un temps de « repos ».

Pour le stimuler, vous ne devez pas vous y prendre n’importe comment ni vous précipiter sur sa partie émergée. Toute la zone clitoridienne est fortement innervée et le clitoris répond très vite aux sollicitations. Commencez par appuyer avec la paume de votre main sur son Mont de Vénus (la petite bosse qui se situe au-dessus de son sexe, là où démarre la pilosité pubienne), ce qui stimulera également les nerfs intérieurs qui sont rattachés au gland du clitoris.

Vous pouvez également masser l’intérieur de la paroi vaginale (côté ventre) en y insérant un ou deux doigts pour exciter les racines du clitoris.

Attardez-vous sur cette zone : éveillez le désir de votre partenaire en embrassant ce bouton de plaisir. Partez sur des caresses plutôt éloignées de lui, puis recentrez-les progressivement. Certaines femmes apprécieront les effleurements directs, d’autres des contacts plus forts. Quant aux mouvements conseillés, sachez reconnaitre les gestes qui lui donneront le plus de plaisir. Chaque femme est différente. Elle est compliquée vous dites ? C’est ce qui rendra votre recherche intéressante !

Si la pratique ne vous est pas étrangère, et en accord avec les envies et l’excitation de votre partenaire, n’hésitez pas à compléter vos caresses à l’aide de votre bouche, pour son plus grand plaisir.

Les femmes sont le plus souvent clitoridiennes, et vous pourrez reconnaitre cet orgasme par des contractions et spasmes plutôt courts.

Le vagin

L’orgasme vaginal n’est pas le plus facile à atteindre et il faut du temps pour y parvenir. En règle générale, il faut chercher à stimuler le clitoris pendant la pénétration pour y arriver plus facilement. En tant que partenaire vous pouvez ainsi caresser le clitoris de votre femme tout en la pénétrant, en levrette par exemple. Sachez également que la position d’Andromaque (la femme est assise sur l’homme), permet également de faire associer la pénétration au plaisir par un réflexe pavlovien.

faire jouir une femme

  • Point A, col de l’utérus

On l’appelle aussi « cul-de-sac postérieur », il se situe tout au fond du vagin. Lors d’un orgasme vaginal, le plaisir passe en fait par le clitoris puis par le point G pour venir s’épanouir dans le bas-ventre de la femme. Pour le stimuler, il ne s’agit plus de quelques frictions légères mais bien d’une sollicitation forte avec un Sex-toy ou votre pénis.

  • Le fameux point G

Certains doutent encore de son existence, et les études prouvent pourtant le contraire. Le point G correspond aux terminaisons nerveuses du clitoris, sur la paroi antérieure du vagin (vers le ventre). Pour le trouver, il vous faudra introduire un ou deux doigts dans son vagin avec la pulpe du doigt tournée vers le ventre de votre partenaire. On dit en général qu’il faut enfoncer son doigt jusqu’au milieu de la seconde phalange, voire quelques millimètres de plus, jusqu’à ressentir une petite boule plus spongieuse. Pour stimuler ce point G, il faut y aller doucement par de légères pressions. Cette zone plutôt sensible va alors devenir plus humide sous l’excitation. Le plaisir va faire gonfler les parois de son vagin, c’est ce qu’on appelle « l’engorgement ». En continuant vos mouvements avec vos doigts, vous pourrez offrir un orgasme plus lent que l’orgasme clitoridien, mais plus profond. Ce genre d’orgasme vaginal peut irradier tout le vagin. N’hésitez pas à stimuler le clitoris avec votre autre main ou avec un accessoire.

Les zones érogènes

Une femme va puiser son excitation dans de multiples zones de son corps, qui ne se limitent pas au clitoris ou à son appareil génital. Toutes ces zones sont appelées « érogènes » du grec « eros » et « gennan » : engendrer l’amour. On distingue les zones érogènes primaires, secondaires et potentielles. Si vous voulez faire jouir une femme, vous devez penser à ces zones trop souvent oubliées.

  • Zones érogènes primaires

Ces zones sont presque primordiales pour que l’excitation soit assez forte pour la mener à l’orgasme. Il s’agit du clitoris et du vagin, dont on vous a déjà parlé plus haut.

  • Zones érogènes secondaires

Le corps féminin renferme de multiples zones sensibles qu’il est possible de stimuler pour démultiplier le plaisir sexuel. Elles ne déclencheront pas un orgasme à elles-seules mais vous aideront dans la montée de l’excitation nécessaire à la jouissance de votre partenaire. Parmi ces zones, il y a le pubis (et le Mont de Vénus), les fesses, les grandes lèvres et petites lèvres, l’anus et les seins. Ces derniers sont très érogènes, avec la sensibilité des tétons. En les caressant avec vos doigts ou votre langue, il est possible de totalement exciter votre partenaire ; d’autres femmes sont trop sensibles pour s’y concentrer exclusivement.

  • Zones érogènes potentielles

Chaque corps humain est complexe et différent d’un autre. Chaque corps possède ses propres parcelles potentiellement érogènes, et c’est à vous et à votre partenaire de les découvrir. Ce genre de zones est davantage stimulé grâce à un imaginaire sexuel que par une capacité physique à engendrer un orgasme. Durant les préliminaires, vous vous devez d’y accorder de l’importance. Que ce soit par une caresse dans ses cheveux, un baiser dans son cou, un souffle sur ses côtes ou le passage de vos ongles à l’intérieur de ses cuisses, trouvez ses points sensibles et faites monter l’excitation progressivement. Tout vient à point à qui sait attendre.

Le Deep Spot et Back Deep Spot

Accrochez-vous mesdames et messieurs, le Deep Spot qui signifie « point profond » dans la langue de Shakespeare peut être bien plus puissant que ce fameux point G que tout le monde s’évertue à trouver.

faire jouir une femme

  • Le Deep Spot

Comme son nom l’indique il se situe au fond du vagin, à environ 7 centimètres de son entrée. Le Deep spot se trouve sur la paroi vaginale (côté ventre) et mesure environ 2 centimètres de diamètre comme le point G. Constitué de multiples terminaisons nerveuses très sensibles, la stimulation de ce point peut mener facilement à l’orgasme. Vous pouvez disposer un petit coussin sous les fesses de votre partenaire pour pouvoir y accéder plus facilement. Glissez vos doigts ou un sex-toy incurvé pour y réaliser des va-et-vient en touchant le fond légèrement. N’oubliez pas de vous être bien lavé les mains avant.

  • Le Back Deep Spot

La stimulation du Back Deep Spot est encore plus intense et peut littéralement bouleverser votre partenaire. Pour le stimuler, vous pouvez demander à votre partenaire de s’allonger sur le ventre et parcourir l’intérieur de son vagin de la même façon que pour le Deep Spot, mais cette fois-ci du côté opposé (sur la paroi inférieure). En stimulant cette zone, votre partenaire pourra être réellement perturbée en découvrant des sensations similaires à la pénétration anale. En effet le Back Deep Spot est proche du rectum, et il est plus sensible encore que le Deep Spot.

N’hésitez pas à partir à la découverte de ses deux points ensemble, de manière décomplexée.

Masturbation féminine et musculation du périnée

La masturbation féminine est l’une des clés de son orgasme. Elle permet d’explorer son propre corps pour le connaître dans ses moindres recoins. Certaines femmes n’éprouvent pas de plaisir seules parce qu’elles ne parviennent pas à utiliser leur imaginaire sexuel. Dans ces cas-là sachez que l’apprentissage de la masturbation peut très bien se faire avec son/sa partenaire. Plus le vagin sera stimulé, plus il sera sensible et réactif. Certains chercheurs s’accordent à dire qu’il faut parfois plusieurs années pour le « réveiller », puisqu’il n’est sollicité qu’à partir du moment où une vie sexuelle commence chez la femme.

Sachez que le périnée joue également son importance. Au niveau anatomique, le périnée c’est ce muscle qui vous permet de vous retenir d’uriner. Si le périnée est puissant il peut provoquer un orgasme vaginal, et exercer des pressions répétées sur le pénis du partenaire. La tonicité de ce muscle est différente selon les personnes mais puisqu’il s’agit d’un muscle, il est possible de le travailler en alternant les contractions et les décontractions par des séries de 10, trois fois par jour par exemple. Vous pouvez également utiliser des boules de geisha (que beaucoup de femmes ont pu découvrir ou redécouvrir dans 50 nuances plus sombres), pour muscler cette partie du corps.

Si vous cherchez ainsi à faire jouir votre partenaire, il faudra d’abord qu’elle connaisse un minimum son corps. Vous pouvez tout à fait lui proposer de réaliser ces recherches à deux.

Orgasme et jouissance

Faire l’amour est un art, qui n’est cependant pas accessible qu’aux artistes. Sachez d’emblée qu’il ne faut pas vous rendre coupable : L’orgasme n’est pas une obligation, il n’y a pas de résultats obligatoires. Messieurs, vous ne devez pas reprocher à votre partenaire de ne pas jouir. Les femmes cherchent très souvent à faire passer le plaisir de leur partenaire sexuel avant le leur, mais en cherchant leur propre orgasme et en l’atteignant elles décupleraient en réalité le plaisir de leur partenaire !

faire jouir une femme

Ne vous concentrez pas uniquement sur l’orgasme. Le fait de faire une fixation peut être contreproductif et empêcher tout orgasme de subvenir autant pour celui qui souhaite le ressentir que pour celui qui cherche à l’amener. Les personnes qui pensent trop pendant l’acte, hommes ou femmes, risquent de limiter ce laisser-aller nécessaire à la jouissance.

 

Mettez du piment dans vos ébats

Si vous ne connaissez qu’une ou deux positions et que vos ébats ne se limitent qu’à quelques préliminaires rapidement expédiées, il y a peu de chance que vous arriviez à faire jouir votre partenaire. Cherchez à pimenter au maximum vos relations sexuelles pour éviter la routine et augmenter vos plaisirs respectifs. Vous pouvez par exemple chercher à varier les lieux dans lesquels vous faites l’amour en trouvant un lieu insolite dans votre logement ou à l’extérieur. Variez les positions, faites preuve d’imagination !

faire jouir une femmeLes jeux de rôles peuvent être une excellente façon de varier vos plaisirs et de solliciter vos imaginaires sexuels : Il ne s’agit pas uniquement d’un déguisement mais bien d’un rôle à tenir qui peut être autant perturbant et gênant que jouissif et excitant. Des tas d’exemples existent sur internet.

 

Les accessoires et autres sex-toys peuvent également vous amener au septième-ciel, vous et votre partenaire. Ils ne font plus partie de la catégorie « tabou » et leur efficacité n’est plus à prouver. Un sex-toy peut être vu comme le remplaçant du pénis, alors qu’il peut être utilisé pendant les préliminaires et autres jeux érotiques avec votre partenaire.

 

OSEZ ! Cherchez vos limites !

Une fessée pendant l’acte, quelques mots un peu déplacés, et vous aurez peut-être les joues rosies par ce léger sentiment de honte. Mais après tout, ce nouveau comportement va peut-être avoir pour effet d’exciter et de surprendre votre partenaire. Si c’est le cas, vous pouvez prendre d’autres risques et chercher ensemble quelles sont vos limites. Jusqu’où êtes-vous capables d’aller ? De quels fantasmes pouvez-vous vous rapprocher ? Bandez-lui les yeux, attachez-la, privez-lui de l’un de ses sens pour démultiplier les autres, murmurez-lui en public que vous avez envie d’elle…

Bref, il faut parfois prendre des risques et oser ! Des lectures sont d’ailleurs possibles dans ce sens avec la collection Osez de l’éditeur La Musardine, qui traitent par exemple de la fellation, du sexe tantrique, de la sodomie ou des jeux érotiques pour booster votre libido.

L’importance de la communication dans la recherche de l’orgasme

De même que pour tout problème de couple, pour parvenir à l’orgasme il est encore une fois primordial de communiquer efficacement et suffisamment au sein de votre couple. La communication sur l’oreiller ainsi que la communication (verbale et gestuelle) pendant l’acte, sont des choses que vous ne devez pas négliger.

Il est important de communiquer sur ses envies, d’échanger sur quelques fantasmes, d’imaginer ensemble des situations insolites. Demandez-lui ce qu’elle aime quand vous êtes au lit, ce qu’elle aime moins.

faire jouir une femme

Les émotions sont très importantes chez une femme pour qu’elle puisse avoir un orgasme. Une femme aura besoin de se sentir en confiance, dans une situation dans laquelle elle pourra se laisser aller complètement, lâcher-prise en se foutant du qu’en-dira-t-on. Certaines émotions peuvent ainsi empêcher d’accéder à l’orgasme comme le stress et les problèmes du quotidien. Il est important pour une femme de savoir relâcher la pression et de profiter des ébats sexuels pour s’évader, et pour un homme de savoir créer cette situation propice à l’évasion. Contrairement aux hommes qui ont plus de facilités à avoir un orgasme uniquement pas le visuel, les femmes ont besoin de tout cet univers imaginatif pour s’abandonner jusqu’à l’orgasme.

Faire le vide : ne plus penser qu’à l’instant présent et vivre ce moment comme une évasion dans laquelle plus rien n’a d’importance. Débranchez-vous du quotidien, visualisez ce qui se passe en vous, excitez-vous en stimulant votre imaginaire sexuel. C’est important.

La communication pendant l’acte

Communiquer pendant les préliminaires et pendant l’acte est également important: guider son partenaire vers les zones qui donnent des vertiges, les endroits qui nous rendent fou. En verbalisant ce que l’on aime, on installe une plus grande confiance, on diminue les tabous et on permet à son partenaire de nous aider vers son plaisir, ou de le guider vers le nôtre.

Des petits mots dans l’oreille, et des termes comme « tu m’excites », « rends-moi fou/folle », (voire plus osés) peuvent réellement changer la donne pendant une relation sexuelle.

Sachez que crier favorise aussi l’orgasme : en exprimant son plaisir, en parlant pour exciter davantage, et en gémissant à chaque soubresaut, une femme indiquera à son/sa partenaire qu’il/elle est sur la bonne voie. Mais le fait de crier peut réellement augmenter le plaisir grâce à l’énergie diffusée. Les sensations n’en seront que plus fortes. Il n’est pas question ici de simulation, avec des cris qui effraieront vos voisins, mais uniquement de se laisser aller dans l’expression vocale de ce que ressent votre corps sur le moment.

Excitez-la !

faire jouir une femme

N’oubliez pas qu’il est essentiel de jouer sur l’excitation de votre partenaire pour lui faire atteindre l’orgasme. Et comme une femme est excitée si son mental est au diapason de la situation dans laquelle elle se trouve, mettez-tout en œuvre pour la surprendre et créer des environnements qui sortent de votre routine quotidienne. Bougie romantique ou accessoires SM, le plus important et de vivre vos ébats avec folie et intensité. Vous avez l’habitude de faire l’amour avant d’aller dormir ? Attendez-la lorsqu’elle rentre du travail et plaquez-la contre le mur avec passion et fougue, faite lui sentir que c’est ici et maintenant que vous la désirez. Vous êtes toujours sage ? Faites sortir le Bad Boy qui sommeille en vous. Jouez sur les rapports de domination pour alterner le rôle de dominant-dominé. Faites-vous confiance, l’orgasme c’est comme le bonheur :

Sa recherche est parfois tout aussi intéressante et agréable que son accomplissement !


A PROPOS DE L'AUTEUR

Je m'appelle Antoine Peytavin ! Je suis le créateur de ce site et j'ai déjà sauvé plus de 100 000 couple. Voici une méthode complète et gratuite pour récupérer votre ex au plus vite, en cliquant simplement ici >. On se retrouve tout de suite dans la formation.

Top consultations

25 Techniques ULTRA CONFIDENTIELLES Pour Récupérer Son Ex

Vous êtes de plus en plus à me demander des techniques sournoises, mais diaboliquement efficaces, que personne d'autre ne risque de connaître. Alors voila. Cette méthode ULTRA CONFIDENTIELLE est enfin arrivée !

100 Messages Prêts-à-envoyer pour récupérer son ex (V2)

Et si je vous disais qu’il existe une séquence de SMS étrange, qui permet de récupérer tous les ex ! C’est séquence qui est extrêmement efficace en seulement 3 étapes, elle a été découverte complètement par hasard.
exchangement

Comment récupérer son ex dans les bras d'un/e autre ? V3

Voici la 3em version de la formation la plus vendue sur JRME, avec des tonnes de mises à jour ! Que vous soyez un homme ou une femme, de 18 à 98 ans, je vous révèle Comment récupérer son ex dans les bras d’un ou d’une autre.

Si vous avez aimé, likez et partagez

Articles similaires


Laisser un commentaire